[Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jeremiah B. Firestone

avatar



▌Pseudo : Jerem'/Ali'
▌Crédit : blondie (bazzart) & myself
▌Messages : 381
▌Année : 7ème année
MessageSujet: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Mer 6 Aoû - 17:33:18


Jeremiah était surexcité. 'C'est aujourd'hui, c'est aujourd'hui, c'est haaaaa aujourd'hui'. C'est à peine s'il arrivait à se coiffer ce matin, et Merlin sait qu'il ne quitte jamais le dortoir si sa coiffure à l'aspect négligé n'est pas parfaite. C'était aujourd'hui ! C'était ce soir, la soirée tant attendue, la soirée de Noël qu'il avait dû s'empêcher de révéler à absolument tout le château, parce qu'elle était interdite... Plus d'une fois, il avait failli crier lors des dîners dans la Grande Salle de venir faire la fête avec lui, ce fameux jeudi soir, veille du banquet officiel, dans cette salle qu'il avait déniché par pur hasard...

FLASHBACK

Censée être oubliée, personne n'avait connaissance de cette salle, située au dessus de la bibliothèque. Même pas les bibliothécaires ! Alors comment en avait-il eu connaissance, lui, Gryffondor plutôt écervelé, passionné uniquement par les dragons et les runes ? Plongé dans son livre de runes, tournant la page 258, Jeremiah avait vu cette phrase, griffonnée à l'encre : '...pour trouver cette salle, vous devrez...' N'y prêtant pas grande attention tout d'abord, c'est Kina qui lui suggéra qu'il s'agissait peut-être d'une pièce secrète. Ils avaient tous les deux un grand besoin de découvrir tous les passages et pièces secrètes du château, et il n'en fallut pas plus pour qu'ils se mettent en quête de la suite.

Jeremiah l'a trouva alors qu'il feuilletait cet épais livre depuis un quart d'heure, le jour suivant. Page 312 : '... vous rendre dans les toilettes mixtes du premier étage...' Par la barbe de Merlin, il n'aurait pas cru que son livre de runes pourrait encore plus l'absorber que ça ! Le jeune homme embarqua Louis, avec lui à ce moment là, pour se rendre dans ces fameux toilettes, qu'il fréquentait seulement lorsqu'il avait cours de DFCM...

« Han mais imagiiiiiine si y a un trésor dedans, ou s'il faut passer par la cuvette pour accéder à une autre pièce, en dessous, haaaaaaaan ce serait trop bien... »

Totalement surexcités, ils s'étaient donc rendus dans ces toilettes. N'ayant pas eu le temps de chercher une quelconque suite, ils en ressortirent bredouille... et frustrés.

«  Pfff y a rien dans ces chiottes. A part cette statue qui ressemble à Berckley. »

Ce n'est que deux semaines plus tard que Jeremiah tomba sur la description d'une statue... Une statue qui ressemblait étrangement à celle des toilettes mixtes ! « … un gobelin, représenté d'une manière originale, non avec des gallions ou des objets d'orfèvrerie, mais assis sur des livres, de différentes tailles [...] Trois d'entre eux semblent avoir la tranche effacés […] Il est fort probable qu'il garde l'entrée d'une salle dont plus personne n'a connaissance à Poudlard. » Le Gryffondor en avait même oublié de terminer son repas, tant il lui semblait être proche du but. Jeremiah avait prétexté une envie pressante, et une fois les toilettes vidés de toute autre personne que lui, il s'était enfermé toute la nuit dans le but de percer les mystères de ces toilettes. La statue semblait l'observer durant tout ce temps... Peut-être même l'avait-il entendu ricaner un moment... Quoiqu'il en soit, après avoir tout essayé, Jeremiah s'endormit comme une bouse de dragon, la tête sur son livre de runes...

… Qu'il retrouva ouvert le lendemain matin, sur une page qu'il ne connaissait pas. Il remarqua que le haut était déchiré, comme si elle avait été collé à la précédente, et mal découpé ensuite. Elle n'avait pas de numéro, d'ailleurs. Jeremiah reconnut alors cette écriture hâtive à l'encre, sur le haut de la page à droite. Il était écrit trois sortilèges : « Lumos - Salveo Maleficia - Obscuro ». Ayant conscience qu'il avait sûrement découvert (avec l'aide d'un mystérieux inconnu, un fantôme peut-être) la clé de l'entrée, vu l'heure, il se vit contraint de regagner sa salle commune.

Mais il revint le soir-même, après les cours, accompagné de Kina et Louis. Ils avaient tous les éléments, il ne restait plus qu'à trouver comment les assembler... Et la réponse se trouvait sans aucun doute sur les livres sculptés, sur lesquels était assis le gobelin. Il y en avait bien trois dont on ne pouvait plus lire le titre... Après une demie-heure d'essais infructueux (Jeremiah avait perdu patience au bout d'un quart d'heure et s'amusait a sortir l'eau des toilettes avec sa baguette magique), ils décidèrent de s'accorder un dernier essai...

« Lumos, dit Jeremiah en visant le premier livre de sa baguette magique.
- Salveo Maleficia, répliqua Kina en pointant la sienne sur le second livre.
- Obscuro, termina Louis en regardant le troisième livre. »

L'effet ne fut pas immédiat, le mécanisme était sûrement rouillé et n'avait plus servi depuis des lustres. Mais il y avait bien en lettres brillantes le nom des trois sortilèges inscrit sur les tranches des trois livres. Jeremiah jura avoir entendu la statue soupirer, avant de pivoter pour laisser place à... une ouverture. Après avoir effectué une danse de la joie et exprimé leur joie, Jeremiah, Kina et Louis se précipitèrent à l'intérieur... Éclairant de leurs baguettes des escaliers en colimaçon qui montait vers un étage supérieur.

Ils découvrirent ainsi une salle, qui se révéla être la Salle Oubliée du Savoir...

« J'ai trouvé l'endroit parfait pour ma fête de Noël ! » s'était exclamé Jeremiah dans un grand éclat de rire.

FIN DU FLASHBACK

C'était enfin le moment d'inaugurer cette salle comme il le fallait... par une fête ! Elle n'en avait sûrement jamais connue, encore moins du genre à la Jeremiah Firestone... Il lui restait la journée pour terminer les derniers préparatifs, et il pouvait évidemment compter sur ses amis pour ça. Le grand nettoyage avait été fait les jours précédents, il avait l'impression d'avoir encore de la poussière sur les mains... Certains de ses amis séchaient les cours tout spécialement pour ça ! Il avait vraiment des amis en or... Embarquant Louis au passage, une fois qu'il eut fini de se coiffer, ils s'enfilèrent le petit déjeuner en cinq minutes, trop impatient de se remettre aux préparatifs de la salle... Puis Jeremiah était de toute façon trop stressé pour penser ou parler d'autre chose !

La journée passa à une vitesse hallucinante... Mais ils parvinrent à mettre en place tout ce qu'il fallait. Les portraits des anciens professeurs de Poudlard avaient passé leur temps à vouloir leur apprendre des trucs. Au bout d'un moment, Jeremiah eut l'idée de tourner les portraits face au mur, histoire d'être tranquille pendant la fête...

Deux heures avant le début de la fête, programmée pour 21h, il dîna en compagnie des Gryffondors. Ils étaient tous surexcités et cela intriguait pas mal les autres élèves, ceux qui n'étaient pas au courant... Certains préfets vinrent rôder un peu trop près, des élèves gravitaient autour de Jeremiah pour connaître les détails secrets de la fête. Il se vit contraint de partir avant de se faire griller... Si près du but, il était hors de question de gâcher quoi que ce soit ! Il termina de se préparer, et dans la discrétion la plus absolue, il retourna dans la Salle Oubliée du Savoir...

Musique, animations, lumières, alcool... Tout était prêt pour accueillir les fêtards de Poudlard !

A VOUS ♥

Party Gifs des participants (mis à jour régulièrement) →

X
X
X
X
HRP :

Sommaire des liens annexes:
 


_________________

J.K.Rowling Ҩ « Comme dit le proverbe : Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.© CJ.Pomme' »


Dernière édition par Jeremiah B. Firestone le Jeu 4 Déc - 16:17:08, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Louis Hawthorne

avatar



▌Pseudo : Sushi
▌Crédit : me
▌Messages : 824
▌Année : Neuvième
▌Spécialisation universitaire : Commerce

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Ven 8 Aoû - 19:42:45

Louis entendit son estomac gargouiller. Alors là, bravo, question discrétion, difficile de faire mieux. Déjà qu’il lui avait fallu un bon quart d’heure pour se défaire de la vague de rouges et or qui l’avaient assailli dès qu’il avait voulu faire un pas en dehors de la salle commune, si en plus il se faisait griller par les autorités à cause de son ventre … Enfin, l’avantage de manger vite et peu, c’était qu’il pourrait se bâfrer de cochonneries toute la soirée. Il fallait avoir des priorités, dans la vie. Il bifurqua dans un couloir. Où avait-il donné rendez-vous à Lyra, déjà ? Ce ne devait plus être très loin, étant donné qu’il arrivait dans les environs hostiles des Cuisines. Il s’arrêta un instant. Bon. Distance de sécurité. Non pas que les choses sortent tellement de leur lieu de travail, d’habitude, mais on n’était jamais trop prudent, et il n’avait vraiment pas envie qu’un entretien inopiné avec une de ces bestioles ne lui gâche le début de soirée. Rien à voir avec de la peur, hein, bien évidemment. N’empêche que si elles pouvaient continuer de faire leur vie dans un endroit confiné le plus loin possible de sa personne, ça l’arrangerait. Il contourna donc soigneusement le couloir maudit pour trottiner jusqu’à la statue d’un grand magistrat à l’air ronchon que quelqu’un avait cru bon d’égayer d’une guirlande de Noël. (Peut-être bien lui-même.)

Ils allaient arriver en avance… Mais ce n’était pas forcément plus mal. Il avait passé tellement de temps – dont du temps où il aurait dû être en cours, mais chut – à récurer de fond en comble la Salle du Savoir et à aider Jeremiah dans ses installations que se la péter un peu à faire l’invité de marque ne pouvait pas faire de mal. Sans compter les yeux que sa jeune cavalière allait faire devant les décorations et l’énormité de la soirée… Une première soirée clandestine à la Jeremiah, ça pouvait faire un choc, dans le bon sens du terme ! Voilà qui allait valoir le détour. Quand il pensait qu’elle restait à Poudlard pendant les vacances … Pauvre petite choute. Il lui aurait été dur de ne pas l’inviter, après avoir entendu ça. Tout le monde méritait de fêter Noël comme il se devait. Peut-être pourrait-il lui rapporter un peu de pudding ? Quoique, non, niveau culinaire il allait difficilement pouvoir faire mieux que l’école, sans compter le transport… Tout à ses pensées de Père Noël débutant, il la vit à peine arriver, et sursauta presque lorsqu’il sentit une petite main lui tirer sur le bord de l’uniforme.
- Aah, Lyra ! Prête à fêter Noël comme il se doit ?

Il se permit un petit regard en coin sur la tenue de la jeune fille. Il avait oublié de lui dire de mettre un uniforme par-dessus ses vêtements de fête, comme lui, mais il était inutile de la faire chier avec ça maintenant. Surtout que ses maigres efforts pour ne pas attirer l’attention étaient bien vains face à l’atmosphère électrique qui avait régné sur le dîner. Il voulait bien être damné si Miller n’était pas encore au courant, par exemple, tiens. Enfin bref, plus il y pensait et plus il se sentait crétin d’avoir ressenti le besoin de le faire, lui… Mais tant pis.
- On va au premier étage, c’est pas loin. Ah, attends … Si on se perd …

Il farfouilla dans sa poche, et en tira le flyer de la fête, qu’il lui mit dans les mains. Il n’avait pas l’intention de cavaler ou de la lâcher des yeux, mais le château était plein de tableaux et d’armures qui se feraient un plaisir de crier partout leur localisation et leur air louche, alors autant se préparer à toute éventualité. Pas une seconde il ne douta de sa propre capacité à semer un préfet et à revenir à la fête, si l’occasion devait s’en présenter.

Par chance, ils ne rencontrèrent aucun problème. Quelques fantômes à moitié endormis les regardèrent passer d’un air placide, une armure les interrogea sur leur destination avant de se rappeler qu’il n’avait pas fini son couplet de Baby It’s Cold Outside, et ils durent se baisser pour ne pas se faire voir du tableau des philosophes qui guettaient les allées et venues des étudiants comme une bande de vautours affamés, mais rien qui ne les empêche de trouver le chemin des toilettes mixtes. D’ailleurs, heureusement qu’il avait passé le flyer à sa jeune camarade, parce qu’emmener une demoiselle dans les toilettes sans s’expliquer, c’était limite malsain. Enfin bref. L’excitation qui bourdonnait dans son corps calmait un peu trop ses neurones pour qu’il y prête attention plus avant.
- Lumos, Salveo Maleficia, Obscuro.

En parfait gentleman – ha ha – il laissa Lyra passer par l’ouverture avant de s’y engager à son tour… Ah là là. Il avait passé tellement de temps sur un pauvre coin qu’il avait oublié à quel point cette salle était grande. Et à la voir la nuit, illuminée par les sortilèges experts du petit Jim, les murs couverts de guirlandes, avec les faux flocons et les boules flottantes … Ça en jetait sévère, quand même… Ils avaient fait du bon boulot, mais tout était fini, il n’y avait plus qu’à s’amuser. Autant dire que les choses sérieuses allaient pouvoir commencer. Il enleva sa chemise d’uniforme d’un grand élan brutal, révélant un débardeur aux couleurs de Gryffondor si échancré qu’une femme n’aurait sûrement pas pu se permettre de le mettre, sortit une paire de lunettes de soleil de kéké qu’il se posa sur le nez, puis laissa échapper un sonore et caractéristique :
- Jereeeeeeeeeeeeeeeeeem !

Ça commençait. Ce qui n’avait été qu’excitation auparavant commençait à se transformer en pure et simple énergie, et il sentit toute la nervosité glisser de ses épaules. Enfin, toute … Ceci mis à part qu’il était encore responsable de son invitée, et qu’il avait encore quelques petites manœuvres à faire avant de la laisser batifoler dans tous les coins. Doucement, du bout des doigts, il poussa légèrement la petite jaune et noir qui l’accompagnait vers l’avant, histoire de la présenter officiellement.
- Je t’amène une petite Lyra qui, tiens-toi bien, reste à Poudlard ce Noël. Trop triste, non ? Il va falloir qu’elle s’éclate ce soir, sinon on est radiés de la liste des enfants sages.

Il porta la main à son cœur, lança un sourire éclatant à son meilleur ami, puis se tourna vers Lyra, soudainement un peu plus sérieux.

- Ceci étant dit, Miss… Je te surveille. Pas d’alcool, pas de rapports non protégés, pas de trucs illégaux, pas de ... D’indigestion … Oui non bon, celui-là, je suis tellement mal placé pour parler qu’on va dire que t’as le droit. Heum … Bref, t’as compris. Amuse-toi bien mais te met pas en danger, puce, d’accord ?

Il lui planta un baiser sur le front, rendu encore plus exubérant que d’habitude par la soirée qui se profilait à l’horizon, puis se détourna d’elle pour la laisser explorer les lieux. De toute façon, il avait une chemise en tapon à cacher sous une table, et puis … Où avait-il laissé sa guitare, déjà ?

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Sam 9 Aoû - 22:54:11

On était à la veille du banquet officiel et dans deux jours la plupart des habitants du château rentreraient chez eux pour fêter Noël en famille. Une majorité dont Lyra ne faisait pas partie, pour la première fois cette année. En effet, ses parents étant partis depuis le début du mois de septembre en Roumanie, pour une durée de six mois afin d'étudier les dragons, la jeune fille était dans l'obligation de rester au château. Bon, en vérité, elle aurait très bien pu choisir d'aller célébrer les fêtes de fin d’année avec son oncle et ses cousins, mais elle n'avait tout bonnement pas pu résister à l'appel d'une nouvelle expérience. Si elle était un peu triste, elle était surtout très excitée de découvrir l'école de sorcellerie quasiment silencieuse et vide. Elle s'imaginait déjà déambulant dans les couloirs et découvrant certains des mystères que les lieux renfermaient encore. La demoiselle ne s'attendait pas pour autant à pouvoir découvrir de nouvelles choses aussi rapidement ! Sur ce coup-là, elle pouvait remercier Louis Hawthorne. Bien qu'ils ne se connaissent que peu, il semblerait que le Gryffondor l'avait prise en pitié. En effet, lorsqu'il lui avait demandé ce qu'elle comptait faire pendant les vacances et que la jeune Poufsouffle lui avait répondu avec toute l'innocence du monde qu'elle restait ici, le garçon avait pris à cœur le fait de la voir fêter correctement Noël. Il avait alors évoqué un évènement organisé par un certain Jeremiah Firestone. Oh, elle le connaissait bien sûr ! Qui n'avait pas entendu parler de ses fameuses fêtes planifiées par l'élève de septième année ? Elles faisaient beaucoup parler les élèves et, évidemment, elles étaient complètement interdites. Lyra n'avait habituellement aucun mépris des règles, mais il se trouvait que dans ce cas précis, elle était prête à faire une petite exception. Après tout, du haut de ses seize ans, c'était ça toute première fête, elle pouvait bien se faire un peu plaisir !

C'est toute pétillante qu'elle avait chipé un repas aux cuisines avant de filer, avec la plus grande discrétion qui lui était possible, jusqu'à la salle commune des Poufsouffle. Après avoir englouti le semblant de nourriture qu'elle avait pu emmener, Lyra avait pris un instant pour observer les autres élèves présents. Il était très aisé de deviner qui était au courant ou non pour cet évènement. Bien qu'ils tentent de le dissimuler du mieux qu'ils le pouvaient, on sentait une certaine impatience, ainsi qu'une certaine malice chez ceux qui avaient été mis dans la confidence. D'une certaine façon, la demoiselle ne pouvait s'empêcher de se sentir privilégié pour avoir été invité à cette fête. Ne s'attardant pas trop non plus, elle se dépêcha de se rendre à sa chambre afin de se préparer. Délaissant sa robe de sorcière et son uniforme, elle enfila la tenue qu'elle avait préparé la veille. Elle avait eu quelque souci dans son choix vestimentaire puisqu'elle ne possédait aucun vêtement approprié à une fête. Heureusement, elle avait déniché au fond de sa mallette, par le plus grand des hasards, une robe bustier dont le haut était noir et le bas, lui, était blanc, composé avec plusieurs couches de volants blancs, qui lui arrivait juste au-dessus du genou. Certes ce n'était pas une tenue des plus originales et certainement pas très affriolante, mais c'est ce qu'elle avait trouvé de mieux. Elle accompagna cela d'un petit bracelet argenté et d'une paire de petits talons lui permettant d'atteindre le mètre soixante-sept.

Une fois prête, elle se dirigea vers le point de rendez-vous donné par Louis. Il avait eu la gentillesse de l'attendre près de sa salle commune, au moins Lyra ne risquait pas de se perdre. Le jeune homme l'attendait donc lorsqu'elle arriva. Il semblait perdu dans ses pensées et bien qu'elle l'interpelle, il ne remarqua sa présence que lorsqu'elle se décida à tirer sur le bout de son uniforme. Oh, mais son uniforme ! Comment n'avait-elle pas pensé à se camoufler elle aussi ?! Il s'agissait d'une fête interdite, cela aurait dû lui être évident ! Après s'être salués et échanger un sourire, le Gryffondor lui précisa l'étage tout en lui remettant un flyer. On pouvait y lire le lieu de la fête et de comment y rentrer. Il s'agissait sans doute d'une pièce secrète, du moins elle n'en avait jamais entendu parler jusque là. De plus le nom étant « salle oubliée du savoir », cela accentuait le mystère. Il fallait connaitre des sorts pour y pénétrer et passer par... Les toilettes mixtes ? C'était un peu... Déconcertant, oui c'était le mot. Heureusement qu'il avait eu l'idée de lui donner l'affiche avant de l'y amener sans quoi Lyra ne l'aurait pas entendue de cette oreille.

Sur le chemin, ils n'eurent pas à faire face à des obstacles, mis à part le passage où ils avaient dû se baisser pour échapper à un tableau de philosophes sous le regard amusé des autres personnages de toiles accrochées à l'opposé de là où ils se trouvaient. Une fois entrés dans les toilettes, Louis s'approcha d'une statue plutôt laide et visant un à un les trois livres, sur lequel cette dernière était assise, il prononça : « Lumos, Salveo Maleficia, Obscuro ». Le passage s'ouvrit alors sous les yeux émerveillé de Lyra qui s'y engouffra la première. C'était la première fois qu'elle avait la chance de pénétrer dans une salle cachée ainsi, bien qu'elle avait déjà entendu quelques rumeurs sur tel ou tel lieu. Ce qu'elle découvrit alors l'estomaqua complètement. Si elle s'attendait à cela ! La pièce lui paraissait immense, bien plus large que ce qu'elle ne l'avait imaginé. Des guirlandes ornaient les murs et des boules flottaient dans les airs. La salle entière respirait la magie. C'était tout bonnement fantastique ! En levant la tête, la demoiselle aperçue des lumières artificielles semblant provenir de sortilège. Toutefois, ce qui la frappa le plus, s’était les flocons de neige qui tombaient du plafond et qui firent naître sur le bout de ses lèvres un sourire d'émerveillement.

Cependant, Louis sortit brutalement la jeune fille de ses pensées lorsqu'il retira son uniforme. C'est sûr que ça ne donnait plus la même impression de lui lorsqu'il était habillé comme cela. De plus, il la surprit encore plus lorsqu'il appela vivement un ami à lui qu’elle n’avait pas remarqué jusque-là. Il se trouvait qu'il ne pouvait s'agir que de l'organisateur Jeremiah Firestone puisqu'ils étaient les premiers arrivés. La poussant légèrement en avant, Louis fit les présentations en prenant la peine d'insister sur le fait que la jeune fille restait à Poudlard pour Noël. Lyra se demandait bien ce qui l'attendait ce soir... La demoiselle avait à peine eut le temps d'articuler un petit « bonjour » que son accompagnateur la prenait à part avec un air sérieux, qu'elle n'avait encore jamais sur son visage.


« Ceci étant dit, Miss… Je te surveille. Pas d’alcool, pas de rapports non protégés, pas de trucs illégaux, pas de ... D’indigestion … Oui non bon, celui-là, je suis tellement mal placé pour parler qu’on va dire que t’as le droit. Heum … Bref, t’as compris. Amuse-toi bien mais te met pas en danger, puce, d’accord ? »

Encore une fois, la jeune Poufsouffle n’eut pas le temps de comprendre ce qui lui arrivait que Louis avait déjà déposé un baiser sur son front et l’avait laissé là. Ce début de soirée était déjà bien mouvementé pour la demoiselle d’un naturel plutôt calme. Cela ne l’empêcha pas de se réjouir de ce qui lui arrivait, cette fête promettait d’être excitante ! Ne sachant trop quoi faire en attendant les prochaines arrivées, Lyra se mit alors à vagabonder dans la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Dim 10 Aoû - 22:18:25

Enfin ! Après de très long jours d'attente, on est enfin le 22 au soir. Date que beaucoup attendaient car c'est la date qu'a choisi Jeremiah pour faire sa fête de Noël. La réputation des fêtes de Jere n'étant plus à faire, tous ceux au courant bouillonnent d'impatience depuis que Jere a distribué à ses "invités officiels" les flyers de la fête -interdite bien sûr- qui permettent de trouver le passage jusqu'à la Salle oubliée du savoir, une pièce qu'il aurait découverte par hasard. C'est pourquoi je déambule à 21h30 dans les couloirs du premier étage. Après le dîner, je suis remonté dans ma chambre pour me changer et j'ai mis 10 bonnes minutes à trouver la tenue qui convienne. J'ai finalement opté pour une chemise sobre à petit carreaux, une cravate noire et un pantalon droit à pinces dans les même tons. Ensuite, le temps d'attraper mon flyer -faudrait pas que j'me retrouve coincé parce que j'ai oublié quels sorts permettent d'entrer- et me voilà qui me dirige vers les toilettes mixes. Je dois avoir 20 bonnes minutes d'avance avant que la fête ne commence officiellement mais ce n'est jamais un problème avec les fêtes de Jere. J'arrive dans les toilettes et examine la statue qui est sensée garder l'entrée. C'est un gobelin qui, étrangement, est assis sur des livres de différentes taille. Etrange, car en général les gobelins sont plutôt représentés avec des gallions, de l'or ou tout ce qui attrait à la richesse. Et, effectivement, il a bien un air de famille avec Berckley, comme Jeremiah l'avait dit. Je sourie à l'idée d'un Berckley ratatiné faisant glisser un gallion entre ses longs doigts fins. Je jette un oeil au flyer pour me rappeler quels sorts je dois prononcer puis sort ma baguette et la pointe vers chacun des trois livres en prononçant les sorts :

Lumos, Salveo Maleficia, Obscuro.

J'entre dans le passage secret et reste bouche bée en arrivant dans la salle. Elle est immense, Des guirlandes ornent les murs, des boules de noël flottent ça et là au dessus de nos têtes, de magnifiques lumières provenant de sortilèges éclaire la salle et des flocons de neige tombent du plafond, renforçant un peu plus l'esprit de Noël qui plane ici. Je suis époustouflé par le travail colossal qui a été fait pour décorer la pièce. Comme je l'imaginais, je suis pas le premier arrivé. A vue de nez, il y au moins une vingtaine de personnes qui sont déjà là. Je m'avance, saluant quelques amis au passage et me dirige vers le "maître de cérémonie", Jere à qui Louis semble présenter ma jeune amie Lyra. Une fois arrivé à leur hauteur, j'entends Louis faire une leçon de morale à Lyra, digne de moi quand je la joue grand frère avec Alice :

Ceci étant dit, Miss… Je te surveille. Pas d’alcool, pas de rapports non protégés, pas de trucs illégaux, pas de ... D’indigestion … Oui non bon, celui-là, je suis tellement mal placé pour parler qu’on va dire que t’as le droit. Heum … Bref, t’as compris. Amuse-toi bien mais te met pas en danger, puce, d’accord ?

Je sourie de voir Louis aussi sérieux avec cet air protecteur, lui qui fait tout le temps le clown. Je salue d'un geste de la main la jeune Poufsouffle et félicites mes deux amis :

Salut les gars ! Ben dis donc... Vous avez fait un sacré boulot, c'est magnifique ! Encore un soirée qui promet d'être mémorable !

Je lance un grand sourire à mes camarades et m'approche de Jere.

Et Jerem' , je voudrais qu'on parle d'un truc, si tu veux bien.


Dernière édition par Alexandre L. Donovan le Mar 12 Aoû - 15:05:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jeremiah B. Firestone

avatar



▌Pseudo : Jerem'/Ali'
▌Crédit : blondie (bazzart) & myself
▌Messages : 381
▌Année : 7ème année
MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Lun 11 Aoû - 12:37:51


Jim était arrivé peu après lui. Jeremiah avait grandement besoin de lui, il lui avait donné le titre 'concepteur de sorts d'ambiance'. Il l'avait recruté peu après la rentrée, depuis que le jeune Gryffondor de cinquième année lui avait démontré ses talents en sortilèges et enchantements. C'était lui qui avait créé des flocons magiques qui tombaient gracieusement du plafond. Et il ne faisait pas que tomber à l'infini, il avait même réussi à leur donner la sensation de froid lorsque l'un d'entre eux touchait votre peau ! Jeremiah, qui n'était pas une bouse en sortilèges, s'en trouva impressionné. Mais il ne pouvait s'empêcher de rajouter sa petite touche personnelle. Aussi, s'il arrivait à l'un ou l'autre élève de vouloir les goûter... Ils étaient alcoolisés ! Le goût pouvait varier, allant du whisky pur feu à un cocktail goût bonbons de Bertie Crochue, ou encore à la BierreauBeurre... Les possibilités étaient nombreuses !

Tous les deux, combinant leurs idées et leurs talents, et grâce à l'aide d'autres amis, ils avaient réussis à rendre la Salle Oubliée du Savoir lumineuse et envoûtante...

" Oh attends, il faut qu'on sorte les lutins de ce carton ! "

Devant le regard interrogateur de Jim, qui ne semblait pas au courant de ça, Jeremiah précisa:

" Je les ai acheté chez Honeydukes, ils peuvent te parler. Je les ai trafiqués pour qu'ils suivent les gens, principalement ceux qui ne dansent pas ou ne boivent pas, pour leur dire 'Va danser pauvre Scroutt' ou 'Arrête de parler, tu vois bien que t'ennuies tout le monde!'... J'ai environ dix phrases possibles par lutin, j'y ai passé une semaine entière... "

Jim se contenta de rire, trop habitué maintenant aux idées délires de Jeremiah.

(louis)- Jereeeeeeeeeeeeeeeeeem !

Jeremiah se retourna vivement, lâchant la dizaine de lutins qu'il avait sorti du carton.

" Brooooooooooooooooooooooooooooooooo de Noweeeeeeel "

Il se mit à rire en voyant le look de Louis. C'est qu'il était beau gosse, et ce T-Shirt, Jerem' en fut aussitôt affreusement jaloux... Puis les lutins commencèrent à tous parler en même temps et à s'éparpiller d'eux même dans la Salle. Bah, c'était précisément le but de l'opération, alors pendant que Louis lui présentait son invitée, il retourna le carton pour que tous les lutins ensorcelés puissent imiter les premiers et commencer leur quête de dévergondage.

" Enchanté Lyra, tu devrais trouver ici de quoi te changer les idées ! Je suis désolé que tu doives rester ici pour Noël. J'crois que personnellement, rester me poserait pas trop de problèmes, mais sans mes amis, je m'ennuierais tellement... (et une fois le petit discours protecteur de Louis) Ah Lyra, je te donnerais des techniques pour échapper à sa vigilance, ne t'en fais pas. "

Il rigola bruyamment. Il adorait le château, mais Londres était aussi un lieu très sympa, où il aimait passer du temps. Autant les moldus pouvaient être étrange, autant ils avaient un sens de la fête aussi aigu que le sien, et il n'était pas rare de le trouver dans des clubs branchés de la capitale anglaise...

(alex)Salut les gars ! Ben dis donc... Vous avez fait un sacré boulot, c'est magnifique ! Encore un soirée qui promet d'être mémorable !

" Alex'! Merci, t'y es pas pour rien, tes efforts en ménage ont grandement aidé haha J'suis content de te voir, hé, mais t'es classe comme ça !

(alex)Et Jerem' , je voudrais qu'on parle d'un truc, si tu veux bien.

(jim)" Jeremiah ! Les cubes de glace sont prêts ! Les premiers arrivants peuvent se servir à boire ! Par contre... J'aurais bien besoin d'aide..."

Jim avait les deux mains prises dans de la glace, collés au dernier cube de glace qu'il avait découpé avec un sortilège. Jeremiah vit à l'air d'Alexandre que c'était un truc assez sérieux, mais de là à en parler là tout de suite, le Gryffondor était un peu perplexe.

"D'accord heu... Je vais aller libérer ce pauvre Jim et on va s'installer dans le coin canap'. Fais gaffe, celui du milieu à tendance à vouloir te manger. "

Jeremiah vint aider Jim non sans rire. Les cubes de glace d'un mètre sur un mètre étaient empilés par trois, et occupaient une bonne moitié du mur du fond. Pour prendre une boisson, il fallait y plonger sa main, qui en ressortait une fois sur deux, congelé. La température dans ce coin là frisait le zéro, d'ailleurs. Pour les plus frileux, il y avait un espace bar tout ce qu'il y avait de plus classique... Quoique avec Jeremiah, on n'était jamais sûr de rien.

Lorsque les premiers Gryffondors arrivèrent, il était temps de lancer la toute première chanson de la soirée... Celle qui d'ailleurs allait accueillir tous les autres. Un petit coup de baguette vers l'entrée, plus précisément vers deux bonhomme de neige et...


Jeremiah avait en effet ensorcelé les deux bonhommes de neige de l'entrée de la Salle qui chantaient sans interruption cette chanson... Elle passait sûrement mieux bourré, au vu des têtes des premiers fêtards. Jeremiah, tout content de sa petite blague, mit alors de la vraie bonne musique...



Puis, prenant deux BierreauBeurre d'un des cubes, il alla retrouver Alexandre. Tous les deux, ils partageaient cette même passion des dragons. Ils avaient grandis ensemble et s'étaient souvent promis de partir à l'aventure ensemble. Mais depuis qu'Alex' avait eu la chance d'intégrer le cursus de leur rêve... Jeremiah avait ressenti le besoin de prendre ses distances. Au lieu de se réjouir pour son ami, d'un an plus âgé, il n'avait ressenti que de l'envie... et de la tristesse, de ne pas découvrir l'université avec lui. C'était peut-être bien de ça, qu'il voulait parler, avant de faire la fête comme il se doit...

_________________

J.K.Rowling Ҩ « Comme dit le proverbe : Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.© CJ.Pomme' »
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Lun 11 Aoû - 16:23:27

Aujourd’hui était un jour de fête chez les gryffondor : le jour de la fête de Jeremiah ! Chaque année, c’était un sacré évènement ! On en ressortait toujours avec potins de liaisons qui se faisaient - elle-même et James étaient sortis ensemble lors d’une des fêtes de Jeremiah - se défaisaient - elle-même et James s’étaient séparés lors d’une des fêtes de Jeremiah - des disputes qui éclataient, des réconciliations dans la joie ou dans les larmes… Cette année allait être particulière. Son amie Lyra lui avait confié avoir été invitée par Louis. Amy avait été ravie de l’apprendre, et cela lui avait donné l’envie d’inviter sa grande artiste serpentard préférée Isobel qui était de la même année que Lyra. Elle était sûre avec elles de passer un bon moment ! Seule ombre au tableau, James, qui ne lui avait toujours pas pardonné ni reparlé, allait, selon les rumeurs, venir accompagné. Quand Amy avait demandé confirmation à Alexandre, il avait haussé les épaules et détourné le regard, visiblement peu enclin à lui fournir des informations. Dans tous les cas, Amy souhaitait passer une bonne soirée, et cette nouvelle ne devrait pas la perturber, elle en avait décidé ainsi !

Après avoir mangé dans la Grande Salle en compagnie de ses amis gryffondor, Amy retourna dans la salle commune pour l’étape importante de la préparation. Il régnait dans la salle une telle effervescence que les gens riaient malgré eux. Amy, aux anges, enlaça deux trois personnes sur son passage en éclatant de rire et sautillant avec eux avant de se réfugier dans son dortoir. Elle avait bien une petite idée de la tenue qu’elle souhaitait mettre mais elle risquait de déplaire à quelqu’un en particulier. En quelques gestes experts, elle se débarrassa de ses vêtements de la journée qui atterrirent en vrac sur les lits alentours et enfila une petite robe noire moulante dont le décolleté plongeant laissait entrevoir une étroite bande de peau qui s’arrêtait juste sous la poitrine. C’était une robe qu’elle avait acheté un jour sur un coup de tête mais qu’elle n’avait jamais mise. En effet, James l’ayant vue un jour lui avait dit qu’elle était beaucoup trop indécente et que la jeune fille ferait mieux de la jeter. Tenant à cœur les jugements du jeune homme, Amy avait décidé de ne jamais plus mettre cette tenue. Jusqu’à ce soir. Oui, ce soir, elle avait envie d’un peu d’indécence, les fêtes de Jeremiah étaient faites pour ça après tout, et au fond, si cela pouvait mécontenter James, elle en serait plutôt ravie…

Les bras en l’air en signe de victoire, Amy descendit les marches de son dortoir en rythme en chantant l’air de « Who let the dogs out ». Cela lui attira les rires de quelques amies, mais toutes étaient bien trop occupées à se préprarer pour lui accorder plus d’attention. Dernière touche avant de sortir de la salle commune, la jeune gryffondor enfila une vieille robe de sorcière usée par-dessus sa tenue en camouflage pour l’aller et le retour de la fête. Un gryffondor guettait dans le couloir pour surveiller que quelques indiscrets ne s’arrêtent pas à proximité pour s’interroger de tout ce remue-ménage. Les élèves avaient reçu l'ordre de ne pas sortir en masse de la salle commune pour n’éveiller aucuns soupçons.

Quand Amy pu sortir, elle retrouva Isobel qui l’attendait déjà dans le couloir. Elle avait apparemment du montrer patte blanche au guetteur gryffondor méfiant et avait l’air impatiente de s’éloigner d’ici. Amy prit la grande jeune fille dans ses bras en riant avant de l’emmener par la main à travers les couloirs. Isobel finit par dégager sa main en lançant une petite pique amicale à Amy, ce qui la fit redoubler de rire. Amy la fit prendre moult détours afin de perdre d'éventuels suiveurs. Elle eut donc largement le temps de raconter les derniers potins du moment et les rumeurs qui allaient bon train à Isobel qui paraissait plus ou moins intéressée. Enfin, elles arrivèrent en vue des toilettes mixtes du premier étage. Amy ouvrit la porte en faisant une révérence à la serpentard.

- Après vous ma chère ! Elle entra à sa suite et retira sa robe de sorcière. Et voilà, maintenant c’est party time !!!

Avisant l’un des toilettes fermé, elle ouvrit la porte pour y camoufler sa vieille robe, disparaissant ainsi un instant aux yeux d'Isobel. Une seconde plus tard, cette dernière put entendre deux cris aigues et un grand bruit d’éclaboussure avant de voir Amy réapparaitre, trempée de la tête au pied.

- Y… Y’avait un fantôme là-dedans je crois… fit la jeune fille en claquant des dents, l’air un peu choquée.

Mais en voyant Isobel éclater de rire quand elle l’apperçut, elle se mit également à rire de sa propre dégaine. Elle hésita à effectuer un sortilège de sécheresse mais une amie lui avait raconté l’histoire d’une fille qui s’était brulé les sourcils à ce jeu-là. Autant essayer de se sécher à la bonne manière moldue une fois dans la salle ! Trempée jusqu’à l’os et toujours riant, elle alla se placer devant l’horrible statue qu’on lui avait décrite et prononça les trois sortilèges qui firent s’ouvrir le passage donnant sur un escalier en colimaçon. Elle fit encore une fois passer Isobel devant elle et les deux jeunes filles débouchèrent sur la salle magnifiquement décorée. Elles poussèrent des exclamations de ravissement en s’avançant parmi les élèves et saluèrent ceux qu’elles connaissaient. Les bonhommes de neige firent hurler de rire Amy qui resta un moment à chanter avec eux jusqu’à ce quelqu’un lui tire sur la robe. C’était un petit lutin, l’air antipathique, qui lui lança :

- Non mais tu t’es vue ! C’est quoi cette touche ?!

-Hé, je te permets pas, lui rétorqua vertement la jeune fille. T’as vu ta tête à toi ?! Elle se leva vivement et marcha d’un pas décidé vers le bar où elle se servit un généreux verre de punch citrouille.

Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Jeu 14 Aoû - 19:45:53

Isobel avait bien sur été ravie qu'Amy l'invite à la soirée de Jérémiah. Non pas pour voir le distributeur à conneries officiel de Gryffondor, ni pour voir la famille bouffon d'or au complet, mais pour se sortir la tête des cours. Il ne fallait pas croire, mais sous ses airs de peste désinvolte et écervelée, la Serpentard était une élève appliquée et intéressée. L'an prochain, elle postulerait dans une grande école d'architecture et elle serait majoritèrement sélectionnée sur ses résultats scolaires. Elle avait donc passé le mois de Décembre à travailler. S'alarmant lorsqu'un devoir était imminent, s'exerçant de nuit au dessin, s'endormant sur sa baguette en cours de Botanique. Dans ce morne et stressant quotidien, elle avait aussi dû faire les courses de Noël. Maintenant, même la perspective de ses vacances à Rome l'angoissait. Honnêtement, Isobel avait de plus en plus envie de se pendre à son lit à baldaquin. Alors quand la pire bavarde de Poudlard lui avait sauté au cou en lui mettant presque dans le nez la fameuse affichette de la soirée, la Serpentard avait cru ses prières exaucées.

Depuis quelques jours, elle ne pense plus qu'à ça et malheureusement pour elle, rares étaient les amies proches à qui elle pouvait en parler. Les Serpentard avait cette particularité congénitale de ne pas être apprécié par les autres maisons. Et bien sur, cela était réciproque. Néanmoins, Isobel savait à quel point on l'envierait quand on saurait qu'elle allait picoler, danser, porter une robe magnifique et surtout... picoler. Cette jalousie, elle se doutait bien entendue qu'elle pouvait aller suffisamment loin pour lui ruiner la soirée. Aussi, savourerait-elle cet événement a posteriori. Autant clamer haut et fort son histoire quand cela n'aura pas d'autre effet que la rendre encore plus spéciale. Et bien sur, cela la faisait presque plus saliver que les boissons qu'elle trouverait dans la salle du savoir. Oui, elle aimait voir les traits des autres se peindre de déception et d'envie, de jalousie et d'admiration. La joie qu'elle éprouvait à ce spectacle était incomparable.

Lorsque l'heure de se préparer sonna, Isobel se retira dans son dortoir. Désert, comme souvent à l'heure du repas, elle prit son temps pour choisir ses vêtements. Et il lui en fallut. Fashonista et excentrique, elle ne savait plus ou donner de la tête parmi ces tenues diverses. Finalement, après un long temps de réflexion elle décida d'être unique. Lorsqu'elle sortit du dortoir, elle portait l'uniforme de Poudlard, sa cravate verte et argent bien serrée, ses cheveux roux coiffés dans un chignon très élégant, son visage maquillé avec goût, peut-être un peu plus chargé que d'habtiude. En fait, Isobel semblait se rendre à un rendez-vous galant, plus qu'à une soirée. Elle paraissait soignée, mais classique. Ainsi, évita-t-elle les questions auxquelles elle ne voulait pas répondre – tout de suite. Quand elle parvint à la Tour des Gryffondors, elle avait l'impression d'entendre les hurlements de joie des rouges et or depuis le tableau de la Grosse Dame. Et ce n'était visiblement pas là seule à monter la garde. Un grand steak musculeux contrôlait le va et vient des élèves ce qui agaçait visiblement Isobel. Quand celui-ci lui demanda brutalement ce qu'elle attendait, la Serpenatrd sentit ses lèvres se tordre dans un rictus mauvais.

« Je t'emmerde lamentable connard. Je vais quelques part où visiblement tu n'es que l'elfe de maison. »

Alors qu'il allait lui répondre par quelque grognement babouinesque, Amy arriva en trombe et comme à son habitude, sauta littéralement sur Isobel. A côté de son ami, la Sepentard ressemblait à une géante et dû retenir Amy dans ses bras pour que la petite Gryffondor ne s'écrase pas lamentablement sur le sol. Absolument pas affectée par cette marque de sollicitude, elle entraîna à sa suite la rouquine, qui la suivit avec peine. Elle avait l'impression qu'un gobelin lui tenait la main et s'efforçait de la lui arracher en la tirant vers le bas. Silencieusement, Isobel remercia Jérémiah d'avoir organiser une fête secrète. Si cela n'avait pas été le cas, la Serpentard aurait porté des talons et seraient probablement par terre, trainé par Amy dans tout Poudlard, à moitié consciente.

« On se calme là, t'as pas un dragon aux fesses ! »

Dans les toilettes Isobel restait perplexe. Pourquoi fallait-il que la seule fête du semestre trouve son entrée dans un lieu pareil. Il y avait plus glamour pour trousser la gueuse en fin de soirée ou mettre en appétit les invités. Mais à peine commençait-elle à réfléchir qu'Amy avait disparu, partie de changer, sans doute. Et il était tant qu'elle fasse de même. N'ayant cure des invités qui débarqueraient à ce moment, Isobel retira son uniforme qu'elle laissa glisser au sol. Elle défit son chignon, et retira ses chaussures plates. Lorsqu'Amy revint de la cabine, trempée, et pas spécialement fière d'elle-même, Isobel demanda, connaissant parfaitement la réponse et se contrefichant de l'état de la Gryffondor :

« Comment tu me trouves ? »

Isobel était fière d'elle. Ses cheveux roux étaient plus ébouriffés que jamais et se répandaient en masses vaporeuses autour de son visage de poupée. Son corp grand et élancé se logeait dans une robe de sirène, moulante et d'un vert émeraude, brillant. Son bustier décoleté était large – mais de toutes façons, Isobel n'était pas connu pour son opulente poitrine – et bordé de dentelle noire. Elle ressemblait à une descendante de Mélusine, comme une vouivre, lorsqu'elle marchait, elle semblait onduler comme un serpent. Mais le must, c'était la matière sorcière de la robe, qui s'étirait et lui permettrait de danser toute la nuit. Par opposition à ses talons immenses qui propulsaient Isobel à près d'1m90. Honnêtement, Isobel n'était pas seulement jolie, elle était unique. Enfin c'est ce qu'elle pensait !

Prenant Amy par les épaules, elle laissa échapper un cri de joie quand les portes s'ouvrir et se précipita, trainant à son tour la petite Gryffondor.

« Y'a Lyra ! LYRAAAAA ! »

Pour alors qu'un lutin tirait sur les vêtements d'Amy pour s'énerver, Isobel se pencha pour souffler dans l'oreille de la Gryffondor une petite plaisanterie. Histoire de bien commencer la soirée!

« Bah alors Amy chérie, t'as trouvé membre de ta famille ?»

Isobel éclata de rire et embrasse son amie sur la joue. Une grosse trace de rouge à lèvre en témoigna.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Sam 23 Aoû - 3:23:07

Lyra n'eut pas vraiment le temps de s'ennuyer dans son coin. À peine Louis avait-il fini son petit discours, qu'elle aperçue un ami à elle. Retournant son salut à Alex et lui adressant sourire, elle remarqua que celui-ci semblait plutôt préoccupé, aussi la demoiselle le laissa à ses affaires. Ce n'était certainement pas le moment de l'ennuyer, elle en aurait bien assez l'occasion à un autre moment de la soirée. Avant qu'elle n'ait pu faire un pas pour s'éloigner des trois amis, Jeremiah, qui avait pris la peine de la saluer quelques minutes plus tôt en insistant comme Louis sur le fait qu'elle devait s'amuser et se changer les idées ce soir, l'interpella de nouveau. Les meilleurs amis n'avaient, de toute évidence, pas accorder leur violon. En effet, alors que l'un jouait le rôle du chaperon, l'autre lui promettait de l'aider à s'échapper de la vigilance du premier. Rigolant intérieurement, la Poufsouffle les laissa à leurs discussions qui semblaient plus sérieuses, en prenant tout de même la peine de signifier son départ par un signe de main.

Absorbée par les évènements qui se déroulaient autour d'elle, la jeune fille n'avait pas encore vu que les gens affluaient doucement. La pièce se remplissant de façon progressive, il devait être environ une trentaine maintenant, si ce n'est plus. La plupart des élèves venant, très probablement, de la maison Gryffondor, lui était complètement inconnu. Ce n'était pas véritablement un souci. Lyra était une personne très sociable, soit disant un peu trop intrusive selon certaines personnes. Bien qui lui arrivait parfois de se qualifier de ce mot, elle préférait tout de même le terme de curieuse, cela sonnait plus amical et moins « je vais te harceler »... Ce qui réjouissait surtout la sorcière c'est que ce genre de fête était bien souvent l'occasion de faire de nouvelles rencontres, de vivre de nouvelles expériences ! En tout bien tout honneur bien entendu. Il ne s'agissait pas de détruire le semblant de confiance que Louis lui avait offert en l'invitant à cette soirée. De plus, si elle restait dans un état correct, elle pourrait certainement assister, mais surtout se souvenir, de ce qui aurait lieu ce soir. Les fêtes des Gryffondor ne tenaient pas leur réputation que par le fait qu'on s'y amusait fantastiquement bien. Oh non ! Cela donnait bien souvent lieu à divers mélodrames et autres scènes de ménage qui faisaient parler bon nombre de personnes dans les nombreux couloirs du château.

Pour le moment, ce n'était pas ce à quoi la demoiselle souhaitait penser, les problèmes viendraient bien assez tôt et surement d'eux-mêmes. En attendant, elle pouvait profiter tout son soûl de l'ambiance de Noël qui imprégnait la pièce. L'organisateur de la fête avait ensorcelé deux bonhomme de neige qui chantaient et qui faisait donc office de jukebox. Mais ce qui amusa le plus Lyra fut les petits lutins qui, apparemment, s'étaient échappés d'un carton renversé sur le côté de la pièce. Ces derniers clopinaient jusqu'à la personne la plus proche pour l'affublé de sobriquet ridicule ou pour la secouer plus ou moins gentiment et l'inciter à aller danser. Elle eut d'ailleurs le droit à un magnifique « T'as deux pieds non ? Alors, danse ! » d'un des petits êtres. Loin de s'être vexée, la demoiselle lui fit un petit signe de la main en souriant bien qu'il ne semblait pas être programmé pour lui renvoyer les salutations. Néanmoins, elle s'écarta de la piste de danse qu'elle encombrait jusque-là et se dirigea vers une table où était étalée diverses gourmandises. Chaque détail avait été soigné afin de pourvoir passer la meilleure soirée possible.

Malheureusement, Lyra n'eut pas le temps d'apporter à sa bouche ses mets qui lui semblaient si délicieux puisqu'elle fut interrompue par une voix féminine, qui lui fut aisé de reconnaitre. Il s'agissait d'Isobel, resplendissante, qui s'avançait vers elle en traînant une certaine Amy... Hé bien, une Amy Jordan toute trempée... Cela n'étonnait pas spécialement la demoiselle qui la savait aussi douée qu'elle. En revanche, la Poufsouffle ne pouvait s'empêcher de remarquer les tenues magnifiques que portaient ses deux amies. Tout d'abord, bien que mouillée de la tête au pied, la Gryffondor affichait une sublime robe noire, plus que moulante et dont le décolleté ferait tournée la tête de plus d'un garçon ce soir. Oh bien sûr, cela n'avait absolument aucun rapport avec le fait qu'elle avait appris la venue de James accompagné d'une autre fille... Non absolument rien à voir avec cela, n'est-ce pas ? La Serpentarde, quant à elle, arborait fièrement une tenue des plus élégantes. Lyra resta d'ailleurs ébahie devant sa robe sirène et ses immenses talons qui obligeait Lyra à se déboiter le cou pour voir son visage. On peut dire que les deux jeunes femmes n'avaient rien laissé au hasard ! Forcément, la demoiselle se sentait quelque peu ridicule, avec sa robe déniché en vitesse dans sa malle et accessoirisé du mieux qu'elle avait pu. Même ses cheveux n'avait pas reçu de traitement particulier. Ils dévalaient ses épaules, mi-lisses, mi-ébouriffés laissant l'impression qu'elle s'était réveillée en quatrième vitesse. C'était d'ailleurs le cas pour certains matins... Son maquillage était léger et seuls ses ongles vernis d'un rose pâle sertis chacun d'un petit strass, assortit à ses petits escarpins, sauvait le navire.

La demoiselle n'eut cependant pas l'occasion de parler à Amy qui, après s'être « disputée » avec un lutin et s'être fait taquiner par Isobel, était partie en direction du bar avec une grosse trace de rouge à lèvre sur la joue. Ne restait plus alors que Lyra et la verte et argentée. Autant la Poufsouffle s'était attendue à croiser son aînée à une fête des Gryffondor, autant elle ne se doutait pas le moins du monde qu'elle y verrait également Isobel. La voir arriver au « bras » d'Amy était d'ailleurs plutôt amusant, tout comme la façon dont elles avaient débarqué. Elle était, dans tous les cas, aussi ravie de voir l'une que l'autre. De plus, ce sentiment semblait réciproque puisque c'était elles qui l'avaient interpellé avec une joie non dissimulée. C'était donc avec le même sourire qui ne la quittait plus depuis son entrée dans cette salle oubliée que Lyra s'adressa à son amie.


« Bonsoir Isobel ! Quelle surprise de te voir ici ! Je ne m'attendais pas à te trouver là ce soir mais, je suis très contente qu'Amy t'ai invitée. Oh moi je suis venue avec Louis Hawthorne, je ne sais pas si vous vous connaissez. C'est une personne très gentille. Au fait, tu es ravissante soit disant passant ! »

Après une petite pause afin de laisser le temps à la jeune femme de répondre, Lyra jeta un coup d'oeil au bar où Amy s'était précipitée. N'ayant pas eu la possibilité de lui dire bonjour, elle reprit la parole en invitant son amie à la suivre.


« Bon, allons boire quelque chose ! Enfin, on m'a prohibé l'alcool apparemment. Bonsoir Amy ! Tu es superbe, comment vas tu ?! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Sam 23 Aoû - 14:44:59

Maggy avance dans le couloir seulement éclairé par la pâle lumière de la Lune. Sa démarche est un peu raide et elle n’entend que les battements de son cœur raisonner dans ses tempes. Dans sa main gauche, un flyer qu’elle tient fermement pendant que son poing droit est tellement serré qu’il lui blanchit les phalanges. D’un pas lent quoique saccadé, elle se rend seule à la soirée de Noël clandestine organisée par Jeremiah. Elle n’est pas du tout certaine d’être la bienvenue après ce qui s’est passé entre eux et c’est en partie ce qui la rend nerveuse. Mais l’origine première de cette angoisse inhabituelle, c’est qu’elle se rend à la fête pour faire la paix avec lui et présenter des excuses. Et il y a du boulot ! Non seulement elle compte s’excuser de lui avoir fracturé le nez, mais elle vient surtout pour trouver Louis, se mettre à genoux et le supplier de lui pardonner d’avoir été si méchante et de lui avoir dit des choses horribles.

Présenter des excuses en bonne et due forme ne fait pas vraiment partie des habitudes de la Poufsouffle puisqu’elle reconnait rarement qu’elle a eu tort ou qu’elle est allée trop loin. Et même si Jeremiah n’aurait jamais dû se taper Rosie dans les vestiaires si peu de temps après leur séparation, elle n’arrive pas à supporter l’idée qu’ils soient fâchés tous les deux. Lui pardonner et s’excuser en prime lui est apparu comme une nécessité il y a quelques jours. C’était peu de temps après avoir vu Dan et décidé de faire un break dans sa vie amoureuse. Elle a alors décidé de mettre son égo de côté et se comporter comme une véritable amie. Malgré tout, elle n’est pas certaine qu’il les accepte, d’où sa crispation alors qu’elle fonce droit vers ce qui pourrait être la pire soirée de son existence.

Tout ira bien, essaie-t-elle de se persuader.

Rapidement, elle se retrouve au premier étage et seuls quelques pas la séparent des toilettes mixtes. Une grande inspiration lui est nécessaire pour continuer à avancer. La chemise qu’elle a mise pour l’occasion n’est pas pour l’aider à respirer plus facilement. Mais cette fois, elle a décidé de ne pas se prendre la tête concernant sa tenue, l’amusement étant secondaire ce soir. Une chemise blanche, une veste de costume et un jean lui ont parus suffisants.

Ça y est, elle se trouve devant la porte grande ouverte des toilettes. Etrangement, il n’y a presque personne alors qu’elle aurait juré être à l’heure pour une fois. Tant pis, si tout le monde est arrivé, cela signifie que ceux qu’elle est venue voir sont aussi présents. Elle s’avance devant la statue tout en sortant sa baguette de sa poche. Alors qu’elle s’apprête à lancer la formule pour accéder à la salle oubliée du savoir, elle entend un bruit derrière elle. Ayant peur de se faire surprendre pas un prof malgré l’heure tardive, elle fait volte-face et pointe sa baguette devant elle en guise d’arme dissuasive. Bon, c’est parfaitement stupide comme réflexe puisqu’elle ne peut décemment pas s’en prendre à un membre de l’enseignement alors qu’elle n’a absolument pas le droit de se trouver là ! Mais en personne agressive qui se respecte, sa défense principale, c’est l’attaque.
Fort heureusement, il s’agit d’un élève. Lloyd Whiteridge. Elle le connait comme on finit tous par se connaître après avoir passé les dix dernières années à se côtoyer tous les jours : sans plus. Il a l’avantage d’être un ami de Daniel, ce qui permet à Maggy d’en avoir beaucoup entendu parler et d’avoir d’office une certaine sympathie envers lui. Alors, lorsqu’il lui demande si elle peut le faire entrer, c’est sans hésiter qu’elle accepte, lui offrant même son bras, pour qu’il passe le sien dessous.

Et c’est parti.

Elle tente de se motiver elle-même. La présence de Lloyd l’aide quelque peu à se redonner de la contenance et se détendre. Baguette tendue vers la statue, elle prononce les mots magiques :

Lumos, Salveo Maleficia, Obscuro.

Un passage apparait devant eux et Maggy s’y engouffre la première. Il n’y a pas beaucoup de chemin à parcourir avant d’arriver dans la salle secrète, transformé en un superbe dancefloor pour l’occasion. Elle s’arrête quelques instants devant l’entrée pour observer les lieux. Beaucoup d’étudiants sont déjà là, accompagnés de quelques élèves qui sont parvenus à se faire inviter. Le Serdaigle ne tarde pas à la rejoindre à l’intérieur et lui dit quelque chose. Quelque chose que la jeune fille n’entend pas. Maggy est concentrée sur sa mission et n’a pas de temps à perdre. Elle lui fait un signe de la main, ajoutant un bref « On se voit plus tard » avant de se diriger vers le bar. Le temps de s’enfiler un grand verre de whisky pur feu, elle scrute la salle des yeux. Après avoir passé en revue un paquet de visage, elle finit par tomber sur celui de Jeremiah. Ni une, ni deux, elle repose son verre et s’élance dans sa direction.

Il est probablement en train de discuter avec quelqu’un. Ou plusieurs personnes même, elle n’en sait rien et n’y prête aucune attention. La seule chose qu’elle remarque, c’est que Louis n’est pas avec lui. Tant pis, elle se mettra à sa recherche après. Elle se plante à côté de lui et prend une nouvelle inspiration avant de se lancer.

Salut.

Une fois qu’elle a capté son regard, elle se fige et un silence s’installe malgré la musique ambiante. Mais Maggy n’a pas fait tout ce chemin pour se dégonfler.

Il faut que j’te parle, on peut se mettre dans un coin ?

Reste maintenant à espérer qu’il dira oui…



Revenir en haut Aller en bas
James Oraval

avatar



▌Pseudo : Ely
▌Crédit : Ice Cream - Bazzart
▌Messages : 1101
▌Année : 7ième

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Lun 25 Aoû - 19:38:41

La fameuse grande fête de Jeremiah était arrivé... James avait essayé de faire de la résistance autant qu'il avait pu, il s'était fait piégé et avait du dire qu'il passerait. Autant dire qu'il ne voyait pas cela d'un très bon oeil tout en étant à la fois excité d'y aller. C'était bizarre, même pour lui. D'un côté s'il y réfléchissait, c'était un peu la première année qu'il pouvait se permettre de vraiment y aller. Il avait mieux en main son don et surtout il y allait accompagné ! Oui ! Lui, James Oraval, emmenait une fille à une fête ! Ca allait lui en boucher un coin à la Amy tient !!

Bon bien sur il n'emmenait pas Rose juste pour parader devant Amy, pas même un peu. Et puis il ne comptait pas se faire tout beau juste pour lui faire regretter ce qu'elle avait perdu. Il y avait bien longtemps à présent que James ne composait plus sa vie en fonction d'elle et l'ignorait du mieux qu'il pouvait. Il était un jeune homme serein, bien dans ses pompes, qui irait à la soirée la plus en vue de ce trimestre avec une belle fille à son bras. oui, voilà. Tout simplement.

« J'assure.... Je la joue cool... J'y vais pour m'amuser avec Rose et les mecs, passer une bonne soirée. S'il faut avec le monde qu'il y a je vais même pas la croiser... » Se répétait James devant son miroir en finissant de s'habiller, boutonnant sa chemise. Juste avant que la porte ne claque il entendit. « James bouge ton cul ou la fête va être fini avant que tu n'arrives !!»

Il maugréa dans sa barbe pour toute réponse, songeant qu'il avait bien encore un peu de temps devant lui. Il devait passer prendre Rose dans 1h. Ils iraient ensemble à la fête puis dans l'heure suivante il s'éclipserait pour la laisser profiter. Il l'avait prévenu en l'invitant qu'il ne resterait pas toute la soirée, une heure tout au plus que ce genre de partie ce n'était pas trop sa tasse de thé. Mais qu'elle pourrait rester profiter si elle voulait sans lui. Elle avait semblait d'accord sur le principe, bien qu'il ignorait ce qu'elle ferait une fois l'heure écoulée...

Enfin il aurait bien le temps de voir venir, pour l'heure, il était celle d'aller chercher Rose pour aller à la fête. Sans être allé jusqu'à revêtir un costume 3 pièces, il avait enfilé un pantalon noir en coton avec une chemise blanche et une verte noire par dessus. Faisant une confiance aveugle à sa soeur sur ce point qui lui avait dit que c'était le look qu'il lui fallait, qu'avec ça elles craqueraient toutes. Il n'était pas sur de vouloir toutes les faire craquer mais si cela pouvait être le cas d'une ou deux, il ne dirait pas non. Enfin cela semblait ne pas lui aller trop mal... Il se passa une main sur sa joue, il n'avait pas eu le temps de se raser et une barbe naissance s'était installée, s'étalant jusqu'à son menton... Tant pis, il irait comme ça. Il tenta de discipliner ses cheveux brièvement avant de laisser tomber également. Il poussa un soupir, bon bah il irait comme ça... Restait plus qu'à espérer que Rose aimerait.

Il quitta son dortoir et très rapidement sa tour pour aller chercher la jeune fille au pied à l'entrée de sa salle commune. Il ne s'essaya pas d'y rentrer, les quizz et lui c'était pas la joie et devoir répondre à une question de connaissance pour aller se piauter, plus d'une fois il aurait dormi dehors ! Il avait parfois du mal à se rappeler d'un simple mot de passe quand il était fatigué alors réfléchir... Enfin, Rose finit par arriver devant lui et il l'accueillit d'un sourire un peu timide alors qu'il disait sincèrement.

« Tu es vraiment très élégante dans cette tenue. » Il la dévisagea des pieds à la tête pour apprécier l'effort qu'avait fait la jeune fille avant d'ajouter en lui offrant galamment son ras. « Tu es prête à y aller ? »

A sa suite, il l'entraina alors vers ce que Jeremiah lui avait expliqué pour pénétrer dans la salle où aurait lieu la fête. En même temps ce n'était guerre compliqué vu le monde qui semblait se diriger dans cette direction. Et bah.... Il y allait y avoir foule à cette sauterie, ce n'était pas sensé être une fête secrète ? Cela expliquait peut-être pourquoi tout Poudlard semblait être au courant alors. Il y avait d'ailleurs tellement de monde qui faisait la queue pour entrer qu'il n'avait même pas eu besoin de prononcer les 3 sorts pour actionner le mécanisme. Ce qui l'arrangeait bien. Ainsi il n'aurait pas l'air d'un idiot face à Rose s'il avait raté ses sorts, cela lui évitait un embarras certain.

La jeune Serdaigle à son bras, il pénétra alors dans la salle après avoir profondément inspiré, magnifiquement décoré. Il s'arrêta à l'entrée d'ailleurs, le temps de s'assurer qu'il était suffisamment concentré pour supporter ses environs et qu'il ne se sentait pas dans un mood particulier autre que celui que pourrait provoquer pareil spectacle. Officiellement, il s'était arrêté pour profiter un moment du spectacle et apprécier le décor, cela semblait vraiment féérique ou magique, oui ce mot était plus adéquat. Il tourna sa tête vers Rose qui lui semblait tout aussi émerveillée que lui et lui demanda avec un petit sourire au coin des lèvres.

« Qu'en penses-tu ? Plutôt réussi non ? » Mais se faisant bousculer il décida de les écarter du chemin le temps qu'ils puissent échanger sur le décor et Rose lui répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Lloyd N. Whiteridge

avatar



▌Crédit : Bazzart @bbw.
▌Messages : 84
▌Année : 9 ème année
▌Spécialisation universitaire : Médicomagie
MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Mar 26 Aoû - 11:08:58


Je ne sais pas comment je me suis laissé convaincre de venir à cette fête. Peut-être parce que je sens que j'ai bien besoin de décompresser ? Je crois qu'à part la fête de la rentrée, je n'ai participé à aucune autre depuis. Newt' le bien trop sérieux étudiant, qu'on m'appelle parfois. Je ne le prends pas mal, à part pour l'utilisation de mon deuxième prénom, qui semble t-il fait beaucoup rire. Faut dire qu'à Serdaigle, je ne suis pas un cas particulier. J'aurais eu l'air plus tâche si j'avais été un Gryffondor, ce qui n'est heureusement pas le cas. Mais alors que mes potes, plus enclin à la fête que moi, me parlent de la fête de Noël non officielle de Poudlard, organisé par un Gryffondor soi-disant populaire dont j'ai oublié le nom, je dis oui presque tout de suite.

" Et tu verras il y aura de quoi danser et... Quoi ? T'as dis oui ?
- Ben oui, c'est ce que je viens de dire. Je viens.
- T'es sérieux ? Tu vas pas nous planter ou quoi ?
- Oui je suis sérieux et non, je compte pas vous planter. Tu veux savoir quoi d'autre encore, le pourcentage de probabilité pour que je boive de l'alcool ou ça ira ? "

Un brin agacé, je les laisse la bouche ouverte. Bon c'est vrai qu'il y a de quoi surprendre. D'habitude, il faut des jours pour me convaincre de lâcher mes études ne serait-ce qu'une soirée. Faut me comprendre, c'est tellement important pour moi. Bref, me voilà dans le dortoir, le fameux soir de la fête. Je ne sais même pas où elle va se dérouler, je compte sur mes potes pour ne pas me perdre en chemin. Je ne sais pas quoi mettre. Je ne sais même pas si j'ai envie de plaire ce soir. Je dis pas, j'aurais bien besoin de contact physique ce soir. Ce serait tellement plus simple si j'aimais les filles.

J'opte pour mon plus beau t-shirt blanc moulant, et j'enfile mon plus beau pull bleu. Le pantalon beige que je choisis fait sûrement un peu vieillot, mais c'est un cadeau de mon père, plutôt classe, que je choisis d'inaugurer pour une fête sûrement complètement déjanté. Je rejoins mes potes Serdaigles dans la salle commune, déjà surexcités, et on s'empresse de décoller.

Je traîne un peu la patte derrière eux. J'aimerais bien revenir dans la salle commune, maintenant qu'on s'approche de... des toilettes ? Ça me perturbe tellement que forcément, je me prends les pieds dans la première dalle inégale du couloir. Parce que oui, pour un maladroit comme moi, Poudlard c'est l'enfer. Entre les escaliers qui passent leur temps à vous emmener là où vous ne voulez pas aller, les tableaux qui vous parlent et les armures qui vous font sursauter... Je m'étale, de tout mon long. Un fantôme qui passe par là est prit d'un rire tonitruant. Et mes potes, trop concentré sur tout l'alcool qu'ils vont boire et laquelle des filles ils vont peloter, ils m'attendent pas. Je pousse des jurons bien moldus, et me précipite dans les toilettes. Il n'y a plus personne. Génial. Merci les gars.

Je repars, maugréant dans la barbe que je n'ai pas. Mais lorsque je me retourne une dernière fois, je vois quelqu'un entrer. Il me semble reconnaître Maggy. Alors, décidant que moi aussi j'avais bien le droit de m'amuser un peu, je reviens dans les toilettes au pas de course.

" Waaah heu c'est moi, Lloyd ! "

Maggy a sa baguette pointé sur moi, et j'ai bien cru qu'en bonus de ma petite chute j'aurais droit à un sort en pleine figure.

" Mes potes m'ont lâché, est-ce que tu peux me faire entrer ? "

Je m'attends à ce qu'elle m'envoie sur les roses, mais elle accepte. Je connais un peu Maggy de par Daniel. Mais jusque là, nous n'avons pas eu vraiment d'occasions de nous parler. Pourtant, j'aurais déjà plusieurs fois eu l'envie. Principalement pour parler de quoi elle souffrait. Je savais qu'elle avait des soucis de santé, mais rien de précis ne m'était arrivé aux oreilles jusque là. Je l'observe lancer trois sortilèges en direction de la statue très laide de l'endroit. Ah c'est donc ça, le petit truc pour entrer. Maggy emprunte déjà les escaliers lorsque je la suis. A croire que personne ne souhaite m'attendre, ce soir. Une fois dans la salle, je ne peux m'empêcher de marquer un temps d'arrêt. C'est impressionnant, il n'y a pas à dire. J'en fais le commentaire à Maggy, mais elle semble déjà ailleurs.

« On se voit plus tard »
- Heu d'accord ben... ouais à plus tard. "

Je suis certain qu'elle n'a pas entendu ma réponse, mais bon, elle m'a fait entrer, je ne vais pas commencer à ronchonner. Surtout que les bonhommes de neige à l'entrée empêchent toute conversation audible. Je souris en entendant les paroles, c'est complètement débile et je suppose que c'est le but. J'évite le plus possible des espèces de lutins qui, de ce que j'ai entendu, vous harcèlent pour un rien. J'admire un instant les effets de lumières... sur les murs, on peut y voir des dragons se poursuivre... des batailles de boules de neige entre des élèves imaginaires... Et alors que je lève les yeux au plafond, des flocons de neige viennent me chatouiller les cils. Magique.

" Ah Whiteridge ! Mais où t'étais par Merlin ! Encore à te demander comment mettre un pied devant l'autre sans te ramasser ?
- Fais attention à toi, j'ai pris mon appareil photo. Après quelques verres de whisky pur feu, je suis sûr que ta tronche de Serdaigle bourré vaudra chère. "

Ils s'esclaffent; on aime beaucoup se chercher les uns et les autres. Ils m'amènent vers des cubes gelés, où semble t-il sont stockés des boissons variés.

" Une BierreauBeurre Lloyd ?
- Oui allez, va pour une. "

Une fois le délire des mains gelés dissipés, je réalise que je me sens d'humeur fêtarde. Tout ce monde, la musique... Je suis déjà sur la piste de danse, quand mes potes réalisent ce que je suis en train de faire. J'entends vaguement un 'Lloyd a envie de nous montrer son cul ce soir on dirait !'; je souris. Ouais, j'ai bien envie de me lâcher ce soir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Mar 26 Aoû - 13:51:12

Tandis que Jeremiah part à la rescousse de Jim, je me dirige vers le coin canap'. Je m'installe, faisant gaffe à celui du milieu et prends la bièraubeurre que mon ami me tend en revenant. J'en avale quelques gorgées et me tourne vers Jerem :

Bon... J'ai remarqué que depuis quelques temps, t'agissais bizarrement. T'es plus... distant avec moi, depuis la rentrée. Je sais très bien que c'est parce que je suis le premier dans le cursus universitaire dont on a rêvé toutes ces années et je peux comprendre mais... Disons que ça aurait mieux qu'on discute, plutôt que tu prennes tes distances, tu crois pas ?

Je fais une pause, le temps de boire un peu, et après un petit temps de réflexion je continue :

Et puis tu sais, on pourra toujours lire mes cours tout les deux... C'est sûr que c'est pas comme assister au cours mais ça donnera l'illusion qu'on y assiste tous les deux et puis on passera du temps ensemble pour not' passion.

Je ne suis pas sûr d'être bien clair, ou d'avoir dit ce qu'il fallait pour qu'on se réconcilie complètement, mais c'est très difficile de rester concentrer concentré et sérieux avec cette atmosphère de fête désormais bien présente. Alors que je cherche ce que je pourrais ajouter, nous entendons une voix derrière nous :

Salut.

Jerem' et moi nous tournons pour voir Maggy, figée. Un sorte de silence s'installe entre elle et Jeremiah puis elle finit par ajouter :

Il faut que j’te parle, on peut se mettre dans un coin ?

Je décide d'y aller pour les laisser parler. Je termine donc ma bièraubeurre et dit :

Bon, je vais y aller, moi. Jerem, on pourra en reparler plus tard, dacc ? Ce soir, on fait la fête !

Je tape un high five à mon meilleur ami et le laisse avec la Poufsouffle pour me diriger vers les cubes de glace. J'en profites pour gober un flocon au vol et surprise, au lieu de la simple sensation de froid à laquelle je m'attendais, c'est un délicieux goût de rhum qui envahit mon palais. Je sourie : c'est bien le genre de Jeremiah, ça ! Je réprime un frisson en arrivant devant les cubes : la température qu'ils provoquent doit bien avoisiner les zéros, ce qui contraste avec le reste de la pièce, réchauffée par les élèves qui s'éclatent sur la musique. D'ailleurs, c'est impressionnant la vitesse à laquelle les gens arrive : On comptait une vingtaine de personnes quand je suis arrivé et il doit y en avoir le double maintenant, sans compter tous ceux qui continuent d'arriver. Je ramène mon attention vers les cubes. Je plonge ma main dans l'un deux et en ressort un verre de rhum. J'en avale une gorgée, me tourne et aperçoit mes amies Amy et Lyra au bar. Je me dirige vers elles et là, je la vois : Vesper, au buffet, avec un verre. Rien d'étonnant en somme, sauf que elle, qui porte habituellement des robes courtes pour les fêtes, ne portait aujourd'hui qu'un simple jean et un débardeur. Et étrangement, je la trouve bien plus séduisante -et bien plus belle- ainsi. Mon regard s'attarde sur elle jusqu'à ce qu'une petite voix dans ma tête me crie "Arrête de la regarder comme ça ! C'est terminé, tout ça ! Il y a Eden maintenant !". Cette voix -ma conscience ?- à raison. Faut que j'arrête de penser à Vesper car si j'hésite, je n'arriverais jamais à reconquérir Eden. J'avale une autre gorgée de rhum pour me remettre les idées en place, rejoins le bar et m'installes à côtés des filles.

Salut Amy, Salut Lyra ! Oh... Et salut, Isobel.

Sur le coup, je n'avais pas remarqué la Verte et argent qui discutait avec mes deux amies. Pourtant, avec ses talons, elle doit bien avoir 5cm de plus que moi, chose assez... déconcertante. J'évite cependant de chercher des crosses à la demoiselle, allant jusqu'à la saluer avec le sourire -moins enthousiaste que pour la Poufsouffle et la Gryffondor, certes- car ce soir, c'est la fête et il est hors de question qu'une bagarre ou autre bêtise ne vienne ruiner ma soirée. J'observe la salle où la fête semble déjà battre son plein et questionne mes camarades :

Alors, vous vous amusez bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Ven 29 Aoû - 2:00:11

    «  Comment ça tu hésites à rentrer pour Noël... ?! »

    « Vlad... »

    « Tu veux vraiment mon poing dans ta gueule c'est ça ? »

    « Bordel essaye de me comprendre au moins une seconde ! C'est trop dur de te demander de m'écouter ? »

    «  Tu ne comprends rien à l'esprit de Noël... »

    « Ouais c'est ça... »

    « Non mais sérieux... »

    « C'est ça, casse-toi pov' con ! »

    La mine grave et énervée, sur le point de bondir, Pavel regarda son frère tourner les talons d'un air aussi énervé néanmoins assaisonné avec un peu de dégoût. Il ne se souvenait pas la dernière fois où ils s'étaient parlé calmement... Ah si quand il avait pété un câble deux semaines auparavant... Cela a vraiment quelque chose de super agréable d'avoir un frère agréable que lorsque vous êtes plus bas que terre... Et ce frère osait parler de l'esprit de Noël alors que l'esprit de famille n'existait plus vraiment chez les Kaminsky. La seule chose qui le faisait revenir d'habitude c'était son meilleur ami et voisin... oui mais cette année ils partaient skier en France et n'étaient pas sûr de pouvoir l'inviter. Tout dépendrait de ça. S'ils l'invitaient il quitterait Poudlard pour passer les vacances avec ses voisins, sinon il resterait : hors de question de passer deux semaines avec sa famille de dépravé sans une porte de sortie disponible. Et ça Vladimir ne pouvait le concevoir un seul instant.

    En attendant, Pavel avait passé sa journée dans la salle commune, l'âme en peine si on peut dire. Il n'avait pas été en cours et avait esquivé presque avec brio le professeur en charge de sa maison... Disons plutôt qu'il avait déjà une retenue de prévue à la rentrée et quelques remontrances tellement habituelles qu'il en fut complètement indifférent. Ainsi il ne se rendit pas plus au cours suivants, non pas par rébellion mais juste parce que de toute façon il n'aurait pas eu la patience de ne pas péter de câble alors on devrait presque le remercier de se soucier du bon déroulement des cours. Okey il en avait pas grand chose à faire mais quand même.

    Ce n'est qu'en se rendant au repas du soir que quelque chose attira son regard, coincé entre deux marches. Attrapant le papier il le lut et aussitôt un sourire fin et léger apparu sur ses fines lèvres. Un coup pareil c'était du Jeremiah tout craché, un gryffondor qui devenait presque un compagnon de retenues tant ils en avaient en commun. Lui aussi avait ce que les autres prenaient pour du cran. En effet il était sur la sellette... mais franchement vous avez déjà entendu parler d'élèves renvoyés vous ? Et ils iraient où ? A Salem ou dans des pays non-anglophones ? Ridicule... Alors évidemment Pavel allait s'incruster : un coup pareil ça vaut la peine non ? Puis si ça traîne c'est que c'est ouvert à tout le monde non ? Si c'est pas le cas tant pis c'est le même tarif pour notre jeune russe.

    Il passa donc aux douches une fois le repas du soir englouti et il entreprit de mettre de simples vêtements sombres... Du noir, toujours du noir... presque un credo pour ce poufsouffle qui n'en était pas vraiment un. Néanmoins ce dernier se ravisa un instant en se voyant dans le miroir. Non c'était Noël bientôt... il allait donc faire honneur à ceux qui le supportaient et qui lui disaient de porter un peu plus de couleurs. N'ayant pas grand chose de couleur, le gamin enfila donc un simple t-shirt blanc sur un pantalon noir tout en faisant pendre sa cravate noire et jaune nonchalamment autour de son cou. Une fois cela fait, il passa distraitement sa main sur son collier et sorti des douches afin de se rendre un étage plus haut... dans les toilettes... Y a des gens qui tireraient de drôles de têtes en voyant l'affluence. En tout cas si le gamin n'y croisa pas un chat, une fois le mot de passe répété ce fut tout autre et l'ambiance régnait déjà.

    Un peu assourdi par la musique et intimidé par le monde, comportant autant d'universitaires que de jeunes, Pavel se posa un instant dans un coin à les observer en cherchant ce qu'il devait faire ici. Il n'avait pas vraiment d'ami puis certains le verraient sans doute pour un potentiel trouble fête... mais il n'en avait que faire. En plus il semblait être le plus jeune présent pour l'instant... belle réussite mais aussi sans doute la preuve que c'était pas permis à tout le monde.

    Allumant une clope, le gamin se replongea dans sa contemplation avant de finalement se décider à bouger sous les regards qui se faisaient à son goût bien trop nombreux sur lui. Belle coiffure et allure dominatrice qui le résumait bien, notre jeune casse-cou***** se dirigea alors vers celui qu'il voyait comme le commanditaire de cette fête pas tant improvisée que ça. Clope au bec et invitation dans l'autre, il la tendit à Jeremiah avant de tirer sa cigarette de sa bouche afin de prendre la parole d'une voix nonchalante.


    « Merci pour l'invitation mec. J'aurai jamais cru mais les retenues ça rapproche vachement. Les centres d'intérêt tout ça c'est pour les couilles-molles. La prochaine fois si t'as besoin d'aide fais signe hein j'ai pas mal de temps libre en ce moment, j'suppose qu'avec tes ASPICS c'est la muise dans ton cas. »

    Comment ça il y avait un mélange d'ironie et de vérité ? Faudra vous y faire, Pavel compte pas changer pour le bonheur des gens, au contraire. Il espérait juste que le message était passé et que la prochaine fois on l'inviterait officiellement. Fallait bien un gamin de merde comme lui pour réussir une fête non ? Tirant une taff, il se tourna alors vers Alexandre qui semblait justement en train de partir avant de lui saisir le bras, d'une poigne qui se voulait assurée mais qui ressemblait à rien sur un universitaire de facilement une tête de plus que lui.

    « Eh mec, y a que de la bierraubeurre ou y a moyen de choper du Whisky Pur Feu ? Ou alors de la водка ce serait encore mieux ! ? »

    Oui le poufsouffle avait 14 ans, oui il en paraissait 15 quand on était gentil (normal il lui restait moins d'une semaine avant son anniversaire) et oui il s'adressait de la même façon à un plus grand qu'à quelqu'un de son âge ou qu'un plus jeune. Il était équitable voilà tout, équitable, mêle-tout et incruste au mauvais moment : un combo en or pour un gamin démoniaque sur les bords. Quand il faisait les choses, il ne les faisait pas à moitié.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Sam 30 Aoû - 0:51:56

I'm comin' up so you better get this party started

Ce que je foutais là ? Je n’en étais moi-même pas franchement sûr. Je me sentais tâche dans le décor à bien des niveaux… A commencer probablement par la moyenne d’âge des invités de cette fête. A croire que tous ceux de mon age avaient refusé l’invitation… ou ne l’avaient même jamais eue. Quoiqu’il en soit, je devais être de loin le doyen de la soirée. La plupart des gens présents n’étaient même pas majeur en Grande-Bretagne, ce qui n’aidait certainement pas à ne pas avoir un coup de vieux. Je fermai les yeux un instant, et inspirai un grand coup. L’âge, c’est dans la tête. Voilà ce dont j’essayais de me convaincre… naturellement, c’était plus facile à dire qu’à faire, et des années à ruminer dans mon coin plutôt que de de mêler à la foule festive des étudiants ne m’y aidaient pas.

Alors pourquoi étais-je là ? La vérité, c’était que quand on m’avait demandé de venir, je n’avais pas osé dire non. Il fallait dire que Kina faisait partie de ces personnes à qui je ne savais pas dire non… Dès qu’elle me faisait ses grands yeux de Chat Potté, je ne pouvais que céder. Et si jamais je résistais un peu trop, ses calins savaient généralement m’achever. Résultat des courses : me voilà au milieu d’une fête où je ne connais pas ¾ des élèves présents –trop de jeunots ! Restait mes deux lots de consolation : l’alcool, et Kina. D’ailleurs… Où était-elle donc ?

La Gryffondor m’avait expliqué qu’elle faisait partie de l’organisation de cette soirée et qu’elle serait donc probablement déjà sur place bien avant tous les participants. Dans le doute, j’avais soigné le retard de mon arrivée afin d’être sûr à 200% que mon petit bisounours était bien là –sinon, je me sentirais probablement un peu seul.

En cherchant la blondinette pétillante des yeux, je tombai sur le visage familier de Maggy… Un repère ! Parfait ! Je m’apprêtai déjà à aller la saluer, trop content de reconnaître quelqu’un –quelqu’un qui se rapprochait de mon age qui plus est. Je fis un pas dans sa direction, avant de remarquer qu’elle n’était pas seule : elle était avec ce blondinet qui faisait tant parler de lui ces temps-ci –entre deux révisions, il m’arrivait de sortir le nez de mes bouquins et de réaliser ce qui se passait à Poudlard. Et vu l’air sérieux collés sur son visage, je n’avais pas spécialement envie d’interrompre ce tête à tête… De toute évidence, ces deux là avaient une casserole sur le feu !

Abandonnant mon idée première, un sourire vint trancher mon visage alors que mes yeux accrochaient la silhouette pétillante d’enthousiasme de Kiriena. Elle ne semblait pas encore m’avoir vu, trop occupée à s’affairer à gauche et à droite dans les derniers préparatifs et à gâter les nouveaux arrivants.
L’interrompant dans un remplissage de verres pris très au sérieux, je vins tapoter son épaule du bout des doigts, l’attrapant par la taille à peine elle s’était retournée. Je n’étais d’ordinaire pas très démonstratif en public, mais j’avais un véritable manque d’affection ces temps-ci, et malgré le fait que je ne sois pas un fana de grandes fêtes, j’étais content que mon bisounours m’ait invité.

« Sacré boulot que vous avez fait là, félicitations ! »

La complimentai-je, la reposant au sol, lui offrant un sourire sincère, avant de m’emparer d’un des gobelets qu’elle était en train de remplir avant que je ne lui saute dessus. Avec quelques gorgées en plus, j’aurais probablement beaucoup moins l’esprit au boulot et beaucoup plus l’esprit à la fête. Qui plus est, avec tout ce qui se passait avec Sarah dernièrement, je ne pouvais qu’être très perturbé, et me changer les idées était pile poil ce dont j’avais besoin !

« Bon alors, ça fait un bail qu’on ne s’est pas vus… mes câlins ne t’ont pas trop manqué ? »

Demandai-je immédiatement, taquin comme à mon habitude. Après tout, notre relation même avait débuté par une sacrée blague, une dont je me souviendrai longtemps : Kina se faisant passer pour ma petite amie auprès de 3 mecs lui cherchant des noises, et moi jouant le rôle du petit copain le plus horrible de l’univers. Sacré début ! Et la suite avait été fidèle à ce commencement : des blagues, de la complicité… avec la cerise sur le gateau : des calins à tout va !

Revenir en haut Aller en bas
Daniel E. Miller

avatar



▌Crédit : Lyra <3
▌Messages : 863
▌Année : 11e
▌Spécialisation universitaire : Politique et Direction Magique
: Préfet

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Mar 2 Sep - 23:18:18

L’excitation était palpable dans tout le château. Telle une brume vibrante d’une tension insoutenable, les vacances de Noël qui approchaient maintenant à grands pas semblaient rendre fous à peu près tout le monde. Daniel observait le phénomène d’un sourcil froncé, alors qu’il mâchait lentement les petits pois de son dîner. On était un jeudi. Le 20 décembre, soit deux jours avant le grand retour de Noël, cinq jours avant le commencement des fêtes. Ou bien était-il trop naïf pour croire que les élèves et les étudiants attendraient de se retrouver en famille pour profiter de l’ambiance feutrée de la neige et des feux de cheminée ? La sixième année qu’il avait en face de lui n’osait pas le regarder. Elle était rouge, s’efforçait de retenir son souffle, à moins que ce n’aient été de grands éclats de rire. Ses yeux roulaient dans leurs orbites. Quand elle quitta la table des aigles, elle ne put s’empêcher de pouffer toute seule. Daniel la suivit du regard. Elle était loin d’être la seule dans cet état, même à Serdaigle. Des murmures brûlant d’impatience secouaient la Grande Salle. Il n’en discernait pas les mots, l’évènement ne lui apparaissait pas distinctement. C’était le jeu. Ça devait circuler, mais il fallait éviter les préfets. Daniel était plutôt habitué. Comme une brise d’hiver, il sentait un vent de rumeur tourbillonner autour de lui. Le 20 décembre. Jeudi avant les vacances. C’était trop facile. Le grand banquet de Noël avait lieu le lendemain. Si une énorme fiesta se préparait, ça ne pouvait être que ce soir-là. C’était presque une coutume à Poudlard. Cependant, la discrétion et le secret dans lequel la soirée avait été gardée surprenait Daniel. En général, l’ampleur de la chose était telle qu’il n’avait même pas besoin de chercher pour en connaître toutes les modalités. De toute manière, il n’avait pas l’intention de fureter ou de réprimander qui que ce soit. C’était Noël, le semestre avait été rude pour tout le monde, il n’avait rien contre l’amusement en dépit de tout ce que les élèves punis qu’il avait frustrés pouvait dire de lui.

En fait, Daniel aurait été prêt à passer une soirée tranquille à lire les contes de Beedle le Barde en buvant un thé à la cannelle, mais les circonstances l’intriguaient. Il n’était pas hautement surpris de ne pas avoir été invité, c’était clair. Néanmoins, il ne pouvait s’empêcher d’admirer la discipline qu’il avait fallu aux participants pour faire une soirée à la fois silencieuse et bruyante. Silencieuse car le secret n’avait pas filtré, bruyante car tous ceux qui étaient au courant n’arrêtaient pas d’y penser, tellement fort qu’il n’avait même pas besoin de parler pour relayer l’information. De sa table, Daniel se mordait l’intérieur des joues et observait les Gryffondors. Il n’y avait presque plus personne de leur côté de la salle, et les derniers fuyaient en trottinant, courant presque, mordus d’impatience et d’énervement. Décidemment, ça promettait. Il tourna le regard et aperçut un peu plus loin Lidwine qui soupait. Elle parlait peu à ses camarades qui l’entouraient et semblaient perdue dans ses pensées. Comme elle l’avait été toute la semaine. Nerveuse. Et Daniel avait bien essayé de lui tirer les vers du nez, rien n’en était sorti. Il n’aimait pas entrer dans la vie des autres contre leur gré. Mais Lidwine était un cas particulier. Il savait qu’elle ne s’épanchait pas énormément sur ses sentiments, ce qui ne l’empêchait pas d’être ultra-sensible. Incapable de ne rester sans rien en voyant sa petite protégée se morfondre de nervosité, Daniel avait cherché à savoir. C’était une chance pour lui que Lidwine fit partie des invités privilégiés de Jeremiah, et qu’elle avait gardé soigneusement le prospectus d’invitation. Il n’avait pas été très difficile pour le préfet de le trouver, coincé entre quelques parchemins. Il n’avait pas eu le temps de tout lire, mais seulement de comprendre. Néanmoins, ça aussi, ça l’avait surpris, en fait. De découvrir que Lidwine était invitée à ce genre d’évènements totalement undergroud et prohibés. Mais depuis qu’il avait croisé sa sœur lors d’une retenue, il ne la voyait plus vraiment pareil, comme s’il découvrait une autre jeune fille. C’était probablement l’effet secondaire d’avoir vu cette personne qui lui ressemblait tant tout en étant autre.

Cependant, Daniel restait Daniel. Il avait interprété le comportement de Lidwine comme un symptôme d’une angoisse plus grande, angoisse qui venait très probablement de cette soirée. Il savait bien que ce n’était pas son rôle d’empêcher la Serdaigle de faire quoi que ce soit. Mais il avait l’intention de veiller à ce que tout se passe bien pour elle, et c’est pourquoi il avait décidé d’aller à cette fête. Pas en méchant préfet grognon, il savait bien que les Gryffondors l’auraient attendu au tournant, mais simplement en étudiant curieux, même prêt à s’amuser tout en gardant un œil sur sa petite sœur de maison. Il avait beau avoir une certaine réputation dans le milieu des fauteurs-de-trouble, il pouvait aussi se montrer tel qu’il était, comme le Dan de tous.

Un léger sourire étirait ses lèvres fines. Il se sentait légèrement surpuissant. Il savait. Il savait tout, et tous cherchaient à lui cacher, à lui et aux autres préfets, cet endroit mystérieux et excitant dans lequel il se rendait à la veille des vacances. Et lui savait. C’était jouissif. Il en riait presque seul. Il termina tranquillement son assiette, puisqu’il n’avait visiblement pas l’intention d’arriver parmi les premiers, avala son yaourt et se dirigea d’un pas léger mais déterminé vers sa salle commune, pour se faire beau.

Quelques quarante minutes plus tard, il descendait à nouveau les escaliers, chantonnant à mi-voix, presque imperceptiblement. Il avait rendez-vous avec Leonora. Etant à Gryffondor, elle ne pouvait manquer d’être au courant de tout. C’était donc elle qui lui permettrait de pénétrer ce soir dans l’antre de Jeremiah. Daniel n’avait pas spécialement envie de cautionner les soirées de ce qu’il considérait comme l’un des plus grands enquiquineurs parmi les élèves. Il voulait seulement veiller sur Lidwine. Il n’aurait admis aucune raison. Si encore, celles-ci avaient pu relever du conscient. Tout en discutant à voix basse, les deux comparses de Fames étaient arrivés dans les toilettes du premier étage. Il n’y avait personne, même si Daniel était sûr d’avoir entendu des voix et une porte se refermer alors qu’il poussait la porte de la pièce. Pour certains, les toilettes avaient même servi de vestiaire, quelques capes gisaient entre les chasses d’eau. A nouveau, Daniel sourit. Il sentait l’excitation le gagner, et il se mordit violemment la lèvre inférieure lorsque Leonora brandit sa baguette pour débloquer l’entrée de la fameuse salle secrète. Daniel ne la connaissait pas. Ce soir-là, quelque chose de décidemment magique agissait, pensa-t-il alors qu’il entrait dans la Salle Oubliée du Savoir.

Daniel se figea. Le travail de Jeremiah et sa bande était remarquable, il fallait bien l’admettre. Une neige irréelle et douce vint parsemer ses cheveux noirs, son tee-shirt noir à col rond, et les genoux de son slim rouge sombre (un choix parfait pour s’infiltrer chez les lionceaux, d’autant plus à une fête de Noël). Rapidement, un lutin vint le tirer de sa torpeur en lui pinçant les oreilles. Leonora l’avait salué d’un clin d’œil pour rejoindre un petit groupe, le laissant au milieu des lutins qui se faisaient de plus en plus nombreux. Il finit par accepter la bière que l’un d’eux commençait à renverser sur ses converses (blanches), il n’hésita pas à en envoyer valser un second qui lui montrait ses fesses. Enfin un peu tranquille, il se glissa jusqu’à un mur pour s’y adosser et se mit à observer ce joyeux foutoir de Gryffondors, à peine mélangés avec quelques autres maisons. Il reconnut sans peine le maître de la soirée, autour duquel tournait Alexandre, cet autre lion qu’il portait tout particulièrement dans son cœur. Il y avait Maggy aussi, mais ce compagnonnage douteux le dissuada de s’approcher davantage. Il y avait Eliot, Vesper… Louis… bof bof. Aucune trace de Lidwine. Il finit par apercevoir Lloyd, au milieu d’un groupuscule de Serdaigles. Il se dit qu’il serait de bon ton d’aller les saluer.


A suivre par ici : Daniel et Louis !
Revenir en haut Aller en bas
Jeremiah B. Firestone

avatar



▌Pseudo : Jerem'/Ali'
▌Crédit : blondie (bazzart) & myself
▌Messages : 381
▌Année : 7ème année
MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Dim 14 Sep - 13:56:36


Jeremiah rejoignit Alexandre, son frère de sang de dragon. C'est en l’apercevant assis sur l'un des canapés, qu'il réalisa à quel point il lui avait manqué. Ne plus pouvoir parler de dragons ensemble, ne plus pouvoir ne serait-ce que partager un dîner dans la Grande Salle... Il ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même.

Mais il ne comprenait que maintenant que cette décision avait été très stupide. La décision de vouloir prendre ses distances avec lui. Pourquoi ? L'élément déclencheur était avant tout Rosalia. Ils étaient très souvent ensemble, Alex' et elle, et jusqu'à ce qu'ils se remettent ensemble, Jeremiah et elle, parler à Alexandre était mission impossible. A sa connaissance il n'avait jamais choisi son camp. C'était encore moins facile comme ça.

(Alex')Bon... J'ai remarqué que depuis quelques temps, t'agissais bizarrement. T'es plus... distant avec moi, depuis la rentrée. Je sais très bien que c'est parce que je suis le premier dans le cursus universitaire dont on a rêvé toutes ces années et je peux comprendre mais... Disons que ça aurait mieux qu'on discute, plutôt que tu prennes tes distances, tu crois pas ?

Jeremiah avait écouté tout du long, sans même penser à boire une gorgée de sa BierreauBeurre. Alors Alexandre avait toujours su, dans le fond. Qu'il n'était qu'un jaloux. Que sa passion pour les dragons lui avait fait tourner le dos à l'un de ses meilleurs amis et soutient dans ce château. Et le meilleur était encore à venir.

Il n'attendit pas qu'il ouvre la bouche pour lui pardonner. N'importe qui d'autre aurait au moins voulu entendre ne serait-ce qu'une justification... Ou une excuse. C'était la moindre des choses pour la plupart des gens. Mais Alex', sous ses airs de Cognard ambulant, c'était un gros nounours compréhensif.

C'était sûrement l'un des plus sages d'entre eux, les Gryffondors sans cervelles, à y regarder de plus près. Ce qu'il avait vécu plus jeune n'y était sûrement pas pour rien. Et voilà qu'Alex' lui proposait de faire ce qu'ils auraient du faire dès le départ. Continuer de partager cette même passion. Celle qui les liait pour toujours.

Jeremiah était tout retourné. En plus, il n'avait pas l'habitude d'être démonstratif dans ses émotions avec Alexandre. Entre eux c'était surtout des grosses tapes dans le dos et des bagarres ou des strip poker autour d'une bouteille de Whisky Pur Feu !

Salut.

Cette voix. Jeremiah se figea. Son nez se souvint lui aussi, de cette voix. Réparé depuis longtemps, le traumatisme était toujours là apparemment. Courageux comme un Gryffon, il se tourna lentement vers Maggy, interrompant le beau discours qu'il s'apprêtait à clamer à Alexandre. Elle donnait l'impression de vouloir s'enterrer à trois milles lieux sous le Lac de Poudlard.

(Maggy)Il faut que j’te parle, on peut se mettre dans un coin ?

Cette fête s'annonçait haute en rebondissement. Ses lèvres se mirent à sourire avant même qu'il formule la pensée de lui sourire. C'était Maggy, et elle lui avait terriblement manqué. Faire le premier pas devait lui coûter toute la fierté qui la caractérisait.

" Faut voir. Montre moi tes mains... Je veux m'assurer que tu n'y caches pas des poings casseurs de nez. "

C'était peut-être osé de plaisanter maintenant, alors que rien n'avait été dit. Si ça se trouve, elle venait lui dire qu'elle ne voulait plus être son amie. Mais Jeremiah n'avait pu s'empêcher... La faire rire avait toujours été naturel. L'exaspérer encore plus, d'ailleurs... Alexandre en parfait gentleman s'éclipsa, non sans un high five digne de ce nom.

" T'es un frère, Alex'. Merci. Promis, on se fait un câlin avant de partir pour Noël ! "

Pour la réconciliation Jeremiah/Maggy, c'est ici.

~

Retrouver Maggy avait été libérateur. Le cœur moins lourd maintenant qu'ils avaient parlé, Jeremiah pu faire un rapide tour de la fête qui battait son plein depuis environ une heure.



Il lança une nouvelle playlist musicale, non sans prendre le temps de rire très fort devant les élèves qui dansaient comme des fous sur la piste de danse. Il y en avait un avec des lunettes plus particulièrement, qui semblait vouloir remporter le concours du meilleur danseur, un espèce de balai pour enfant entre les jambes. Il interpella Louis qui croisait son chemin pour lui montrer, juste après leur câlin de Bro' habituel.

" T'as vu celui-là ! D'où il a trouvé un faux balais ?! C'est trop une bonne idée, j'aurais du y penser... Au fait, y a Maggy qui est venu me parler... "

Après avoir fait les commères, il laissa Louis en voyant Pavel et son air habituel s'approcher de lui comme s'il était l'élu ou un truc du genre. Aaah Pavel. Sacré p'tit mec. Jeremiah l'aimait bien, la plupart du temps. Les autres moments, il avait envie de lui envoyer des Cognards à la figure.

(Pavel)« Merci pour l'invitation mec. J'aurai jamais cru mais les retenues ça rapproche vachement. Les centres d'intérêt tout ça c'est pour les couilles-molles. La prochaine fois si t'as besoin d'aide fais signe hein j'ai pas mal de temps libre en ce moment, j'suppose qu'avec tes ASPICS c'est la muise dans ton cas. »

Jeremiah évita de sourire, mais dans le fond, il avait trouvé ça drôle. Ce mec avait de quoi filer des boutons aux trois quarts des élèves de Poudlard. Mais Jeremiah le trouvait si complexe, c'était fascinant pour un gars avide de relations sociales et de type avec des milliers de secrets à découvrir.

" Va fumer à la fenêtre, bouse de dragon (dans la bouche de Jeremiah il fallait prendre cette insulte pour une marque d'affection.) Qu'es'tu fous là ? "

Il prit l'invitation que tenait Pavel dans l'une de ses mains. On aurait dit qu'il était un peu vexé de pas avoir été mis au courant. Comme s'il était le centre du monde, celui-là.

" Ah d'accord, t'es tombé sur une invit'... Par Merlin, mieux vaux toi que Miller... Les ASPICS arghhh ce gros mot est interdit dans ce lieu de débauche, voyons. Allez va voir les lutins si j'y suis, si tu fais de pas de conneries et ils resteront zen avec toi. Sinon, attends toi qu'ils te jettent dehors, le blaireau. "

Fallait pas s'offusquer de leurs échanges, ça avait toujours été Rock'N'Roll d'aussi loin qu'il s'en souvienne. Jeremiah aperçu alors Jim qui amusait des filles en changeant de couleur quelques lumières. Quel tombeur. Il se demanda ce que fichait Rosalia. Elle lui manquait. Il décida de rejoindre Jim pour discuter de la suite. Le meilleur était à venir. Comme un super concert made in Jeremiah, Louis, Kina et des guests surprises ! Mais tous les invités n'étaient pas encore arrivés, et il n'était pas possible de commencer sans eux...

_________________

J.K.Rowling Ҩ « Comme dit le proverbe : Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.© CJ.Pomme' »
Revenir en haut Aller en bas
Lidwine M. Storm

avatar

I believe in nothing...
But the beating of our hearts.

▌Pseudo : Lysk
▌Crédit : shootingstar (img sign) & Lysk (gif)
▌Messages : 6716
▌Année : Septième

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Mar 16 Sep - 14:08:04

Ça y est, c'était le grand soir. Elle flippait plus intensément depuis une semaine à cette idée, et avait sûrement changé d'avis une bonne centaine de fois depuis le jour où Jeremiah lui avait proposé avec force de persuasion cette invitation. Enfin, il s'agissait de Lidwine Storm. Force de persuasion n'étant pas bien compliqué, elle s'était vite sentie redevable d'avoir été invitée par le gryffondor. Elle ne comprenait toujours pas le pourquoi. Et à présent qu'elle était là, elle se sentait autant à sa place qu'une huître dans un plat de pâtes bolognaises.

Et avec tous ces gryffons, c'était pas peu dire.

La voilà donc, dans cette grande salle, immense salle, pleine de monde... de monde qu'elle ne connaissait pas agglutinés autour d'elle pour le moment.

Pourtant, elle s'était cachée dans un recoin depuis lequel elle avait pu observer la porte d'entrée des toilettes. Stressée comme elle l'avait été toute la journée, pas de risque qu'elle pu être en retard de toute manière. Mais de là à s'afficher dans les premiers arrivés, sans savoir qui était à l'intérieur, y'avait une marche tellement haute qu'elle ne se sentait pas prête de la franchir. Bien entendu, elle se doutait de la présence de Jeremiah et de sa jumelle, mais la serdaigle s'était dit qu'avant le vrai début de la soirée, tous deux seraient sûrement trop occupés à régler les derniers détails. Sans compter qu'elle ne pouvait pas encore dire être à l'aise face au meilleur ami de sa sœur, et encore moins en présence de celle-ci.

La soirée serait surement une grande première, une mise en situation de la nouvelle relation assumée avec Kiriena. Si elles y arrivaient.

Raison pour laquelle elle avait trouvé ce point de mire pour attendre de voir du monde connu rentrer.

La relation des jumelles étant bien meilleure que l'année précédente, elles avaient parlé de cette fête plus d'une fois. Avec plus ou moins d'entrain suivant la jumelle. Kina avait même semblé contente que qu'elle puisse y venir. Du moins c'est l'impression qu'elle avait eu, même s'il était toujours un peu délicat pour les deux blondinettes de mélanger les amis. Pourtant, doucement, cela faisait son chemin. Quoiqu'il en soit, la rouge et or l'avait même aidé à trouver la bonne tenue pour y aller !

Puis y'avait James aussi, encore plus ravi de sa future présence en ce lieu de débauche et de perdition. Il savait, et donc maintenant elle n'avait plus le choix que d'y mettre un pied. Mais pas avant que lui même y soit. Et assez honteusement, alors qu'elle était en train d'attendre dans sa cachette, elle avait presque espéré qu'il ne vienne pas... Ce qui n'était bien évidemment pas arrivé puisqu'elle avait pu voir son meilleur ami passer la porte des toilettes. Vite ! Se précipitant autant que possible à sa suite, alors qu'un tas de personne s'agglutinait à l'entrée de la salle oubliée. Elle avait presque réussi à le rejoindre -même s'il était en galante compagnie la survie avant tout- mais le flot d'élèves hors-la-loi l'avait emporté rapidement de l'autre coté de la salle sans qu'elle ne comprenne quoi que ce soit.

Mauvais plan. Elle était vraiment entourée d'inconnu, et l'angoisse commençait peu à peu à s'immiscer au fin fond de son estomac.

Elle, qui avait eu l'idée de venir en jeans et basket à la base, se retrouvait à présent en jupe et chemisier... Et avec des petits talons. L'avantage d'avoir une jumelle, les tailles étaient similaires ou presque ! Kiriena n'avait pas tarit d'éloges sur la tenue idéale pour être classe sans trop en faire. De son coté, la rouge et or avait décidé d'être vue, c'est en ça qu'elles différait, clairement.

C'était mignon, certes...

Mais elle n'était pas à l'aise. Pas du tout.

Aussi perturbant que ça puisse être, elle se sentait un peu dans la peau de Kiriena. Dans ses fringues, en tout cas c'est sur. Puis elle l'avait un peu coaché pour le maquillage. Alors elle avait fait un effort pour lui faire plaisir, et finalement elle avait bien aimé le résultat. Et à cet instant, dans cette salle, avec ce monde pour la juger, elle avait soudainement l'impression qu'on l'épiait, qu'elle attirait trop l'attention... Ce qu'elle n'aimait pas, et attisa graduellement son angoisse. Tellement, qu'au final elle n'avait eu que peu de temps pour admirer la déco de la salle, rire des chants à l'entrée ou encore de s'émerveiller de la neige qui tombait à l'intérieur...

Trouver quelqu'un de connu et se cacher derrière... vite. Déjà ses jambes se faisait moins assurées et sa vision lui donnait la sensation de hauteur, comme si elle était en haut de son balai, mais que cela était désagréable... C'était elle, ou il faisait chaud ? Et cette musique si fort... Premier contact avec une fête étudiante assez mauvais pour la jeune serdaigle, à n'en pas douter...

Elle tournait sur elle même, clairement perdue, en cherchant du regard un visage rassurant...



HJ:
 

_________________

Chanter la vie est belle en plein tourment me fait pousser des ailes. Juste le temps d'admirer l'essentiel tout simplement. Les pieds dans le vide crier je suis vivant.
La Vie Simplement
Mickael Miro

Lidwine M. Storm
Réflexe !:
 




Merci pour le cadeau *.* :
 
Revenir en haut Aller en bas
Kiriena E. Storm

avatar



▌Pseudo : Rinne
▌Crédit : Jerem'
▌Messages : 1143
▌Année : 7ème

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Dim 28 Sep - 14:59:21

Spoiler:
 


Merlin cette salle… En regardant autour d’elle, Kiriena ne pouvait que se féliciter d’être amie avec Jeremiah. Non mais vraiment ! Le rendu était grandiose ! Il n’y avait qu’à voir les visages surpris, impressionnés ou émerveillés de ceux qui entraient. D’un côté, il aurait fallu être difficile pour ne pas remarquer et apprécier tout le travail fourni par les Gryffondors pour faire de la pièce un coin littéralement magique et parfait pour une fête de Noël. Plongée dans ses pensées satisfaisantes, elle butta sur l’un des gnomes et reçu une salve de paroles inappropriées qu’elle oublia aussitôt en riant. Arrivée près de la table des boissons, elle fut prise d’un soudain accès de conscience en remarquant les verres vides et commença à en remplir quelques-uns au cas où certains invités n’oseraient pas se servir eux-mêmes. Savait-on jamais ! Il ne fallait pas que quiconque puisse ensuite dire que les rouge et or ne savaient pas recevoir !

Elle sursauta lorsqu’un simple tapotement d’épaule lui valut ensuite un câlin mais sourit largement en reconnaissant Eliot. Il était venu ! Elle avait un instant pensé qu’il ne le ferait pas. Après tout… Il était plus vieux que la majorité des invités et surtout, l’endroit était bondé de Gryffons. Elle ne se fit pas prier contre se serrer contre lui, décollée du sol puisqu’il était beaucoup plus grand qu’elle. Ça aussi, c’était l’une des raisons pour lesquelles elle l’adorait. Elle se sentait en sécurité dans ses bras, persuadée que rien ne pourrait l’atteindre tant que le Serpentard ferait barrage. La question sur le manque de câlin lui fit hocher frénétiquement la tête.

« Siii ! Carrément ! Je ne sais même pas comment j’ai fait pour survivre sans ma dose. Alors tu as intérêt à te rattraper ce soir. Parce que je veux des câlins ! Pleiiiin de câlins ! »

Un brin autoritaire peut-être la petite blonde. Sûrement même. Mais c’était tout Kiriena. Et son large sourire prouvait bien qu’elle plaisantait même si… Même si Eliot s’attendait certainement à ce qu’elle le colle un moment. Ce qu’elle était joyeusement prête à faire d’ailleurs !

Pourtant… L’arrivée de sa jumelle changea la donne.


Et donc la suite se déroule ici ~

_________________
*°*Les humains se comprendraient beaucoup plus facilement s'ils
ronronnaient
lorsqu'ils sont heureux...*°*

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Dim 28 Sep - 22:21:43

Isobel poussa un gloussement quand Lyra lui avoua sa surprise de la trouver là. Avait-elle des doutes quant à sa capacité à s'incruster ? Tout le monde savait pourtant que la Serpentard avait suffisamment d'amis – et d'ennemis – pour aller là où elle souhaitait aller. Et aujourd'hui il s'agissait de la Salle du Savoir. Pour cette petite fête entre Gryffondors et plus si affinités. Passer cela, Lyra, en bonne bavarde, ajouta quelques informations sur sa propre présence au pays des Rouges et Or; grâce à un certain Louis. Amy savait peut-être de qui il s'agissait, mais Isobel avait dû mal à mettre un visage sur ce nom, bien qu'il lui semblait avoir entendu parler de quelqu'un pouvant correspondre à ce garçon. Peut-être autour d'un terrain de Quidditch.

Absorbée par les mots de Lyra, Isobel prêta une attention relative aux deux autres Serpentards notoires qui avaient réussi, par elle ne savait quelle manière, à s'introduire dans la soirée. Il s'agissait de deux élèves plus âgées qu'elle. L'homme s'appelait Eliot, et elle ne savait rien de lui à part qu'il était beaucoup plus vieux qu'elle – presque un papy. Quant à la femme, c'était Vesper. Une fille tellement secrète qu'elle en devenait chiante comme la pluie. Isobel n'avait jamais eu la moindre envie de lui adresser la parole, malgré la bonne entente qu'elle entretenait avec Callie son ex-meilleure-pire-amie-ennemie. Ces histoires ne passionnaient la rouquine que dans la mesure où elle ne pouvait dire du mal de l'une que par intermittence à l'autre.

« Ah, merci beaucoup Lyra, tu es très mignonne toi aussi. »

Répartit Isobel lorsque le compliment de Lyra sur sa tenue la tira de son rapide tour de salle. Elle lui adressa ensuite un grand sourire et un hochement de la tête presque franc. La Miss Poufsouffle n'était pas mal habillée au premier sens du terme. Elle était même assez élégante mais sa robe aurait mérité de passer sous un fer à repasser et ses sourcils.... Toujours ces sourcils jamais épilés! Si jamais Lyra finissait ivre morte, Isobel jurait de profiter du dit coma éthylique pour les lui nettoyer. Mais ses plans machiavéliques ne semblaient pas pouvoir se confirmer ce soir.

« Bon, allons boire quelque chose ! Enfin, on m'a prohibé l'alcool apparemment. Bonsoir Amy ! Tu es superbe, comment vas tu ?! »

Qui pouvait être assez cruel pour interdire de l'alcool à une soirée clandestine ? Dans deux jours allait avoir lieu la fête officielle et PERSONNE n'allait pouvoir picoler. Autant en profiter maintenant.

« A moins que qu'un Médicomage diplômé se soit chargé de cette interdiction, je t'interdis moi-même de ne pas boire. On va boire : Toutes les trois ! »

On pouvait dire qu'Isobel ne manquait pas d'aplomb et d'entrain en brandissant son index effilé devant le petit nez de Lyra. Mais peut-être que la rouquine avait parlé un peu fort car devant le bar où elles se trouvaient, deux garçons se rapprochèrent. Comme dans la foule elle ne les reconnut pas tout de suite, elle se servit elle-même dans un vaste saladier de punch. Son verre remplit à ras-bord d'un jus d'orange chargé d'alcool (arrêtez, vous savez bien que les fruits dedans n'y sont que pour décorer!) la rouquine se retourna d'un bloc, faisant voler sa lourde tignasse. Isobel maîtrisa à grand peine ses yeux écarquillés et se mit à toiser Alexandre de toute sa hauteur. Le plaisir d'être plus grande que lui fut si intense que la puérile demoiselle ne put s'empêcher de porter son verre à sa lèvre. Elle était en train de se demander ce que cela lui faisait de se sentir moins virile qu'elle. Néanmoins, sans provocation de sa part, elle décida de ne pas pourrir – tout de suite – la fête de Jérémiah.

« Très bien et toi Alexandre. Je vois que je ne suis pas la seule alcoolique de la fête ! »

Lança-t-elle en désignant le verre du jeune homme. Avait-elle par cela identifié la source de l'agressivité du Gryffondor ? Une forte dépendance à l'alcool? En tendant d'office son verre à Lyra, Isobel sortit de son petit sac une cigarette qu'elle alluma avait le feu d'une bougie posée non loin sur le bar. Le temps qu'elle se retourne, le deuxième garçon était arrivé. Un petit Poufsouffle avec un accent bizarre qu'elle trouva immédiatement antipathique. Ce manque de raffinement était tout bonnement affligeant. Déjà, que faisait un 4ème année – il ne trompait personne avec le lait qui lui sortait du nez.... faites que ça soit du lait – ici, avec une cigarette – comme elle d'ailleurs – à demander de l'alcool fort dès le début. Quand ses aînés buvaient du punch. Sérieusement ? La sorcellerie n'avait plus de valeurs !

Pour les mêmes raisons qui avaient poussé Isobel à ne pas mordre directement Alexandre, elle ne prêta aucune attention à Pavel et choisit de faire comme si elle n'avait pas envie de lui vomir dessus en le regardant. Elle tira une bouffée sur sa cigarette et avala une autre gorgée d'alcool.

« Bon, sinon ça vous dit d'aller danser ? C'est bien de picoler et de parler mais on ne va pas faire que ça ! »
Revenir en haut Aller en bas
Vesper G. Blackwood

avatar



▌Crédit : Moi-même
▌Messages : 1613
▌Année : Huitième
▌Spécialisation universitaire : Commerce magique

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Dim 19 Oct - 17:06:57

NOUVEAU POST POUR VESPER
(suppression de l'autre, vu l'évolution en RP)

Elle l’avait fait. Elle l’avait, vraiment, fait. Elle avait osé parler de son secret à un adulte. Et elle ne l’avait pas fait auprès de n’importe quel adulte, non. Jeremiah. Son propre cousin, Directeur de la maison Serpentard ! Elle lui avait avoué que depuis ses douze ans, son tuteur abusait d’elle. Ils avaient finis dans le bureau du Professeur. Et là, elle lui avait tout raconté – ou presque, il n’avait pas besoin de tous les détails sordides. Mais elle lui avait parlé du mariage, de la lettre, des vacances. Et finalement, il avait été réveiller le Directeur. A cause d’elle, il avait réveillé le Directeur de Poudlard ! Elle n’avait pas su où se mettre tant elle était gênée. Mais Eustache Walter aimait ses élèves. Il l’avait à son tour écoutée, d’une oreille attentive, et avait presque réussi à avoir l’air neutre, pendant tout son récit. Elle avait, néanmoins, à quelques reprises perçu un froncement de sourcils, ou une veine crépitant sur sa tempe… Et finalement, ils l’avaient laissée retrouver son dortoir. La nuit était déjà bien avancée, tout le monde dormait. Il lui fallut de longues minutes avant de réussir à s'endormir. Le lendemain matin, quand elle se réveilla, une lettre trônait sur sa table de chevet. Elle la lut et apprit qu'elle n'irait pas en cours, ce jour-là, ni probablement le suivant. Elle était dès lors restée couchée. Et cela lui avait fait un bien fou. Un peu plus tard, dans la journée, on la convoqua chez le Directeur, encore. Une dame qu'elle ne connaissait pas, lui demanda d'expliquer encore ce qu'elle avait raconté au Directeur et à Jeremiah. Le lendemain, ce fut un avocat qui vint la rencontrer. En définitive, elle manqua les cours le reste de la semaine. Ce qui l'empêcha, du coup, de voir Luce pour tout lui raconter.

Le jour de la soirée, elle dut quitter l'école, avec Jeremiah et le directeur. Elle ne rentra que tard le soir. Une fois à l'école, les deux adultes se dirigèrent vers le bureau du Directeur, et on lui conseilla de regagner le dortoir. Ce qu'elle avait fait.

A ceci près qu’elle n’y était pas restée longtemps.

Soulagée que personne n’y ait été – tout le monde étant à la soirée secrète – elle s’était vite sentie très seule. Oh, elle n’avait pas envie de n’importe qui. Mais de Luce. Elle avait envie de voir Luce. Elle avait besoin de voir Luce. Et vu l’heure qu’il était à présent, elle avait l’intuition que c’était là-bas qu’elle pourrait le trouver. Alors, elle se changea, troqua sa tenue d’élève de Poudlard pour un jean et un débardeur noir, avec des Converses noires elles aussi. Puis, elle vérifia, coquette, son maquillage, s’assura que ses yeux ne trahiraient pas ce qui s’était passé ce soir, et se dirigea, discrètement, vers la fête.

Etrangement, si une part d’elle se sentait coupable d’avoir parlé, l’autre, majoritaire, s’en trouvait soulagée. Grâce à Luce. Tout ça, c’était grâce à Luce. Comme tant d’autres élèves avant elle, elle prononça les mots magiques, et pénétra dans la pièce, déjà bien bruyante. Il y faisait chaud. La musique flottait dans les airs. Mais elle ne voyait pas Luce, et aussitôt, elle eut peur. De quoi ? Elle n’aurait su le dire. Qu’il soit parti ? Qu’il ait un souci ? C’était ridicule…


Tenue de Vesper:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Mer 22 Oct - 10:42:00

Quand Isobel avait parlé du lien de parenté entre la gryffondor et les insupportables petits gnomes velus qui courraient un peu partout à la recherche de victimes fraiches et innocentes, Amy n’avait pu s’empêcher d’éclater de rire, ce qui lui avait valu une généreuse bise de la part de son amie verte et argent. Pour ajouter à son bonheur, Lyra la complimenta sur sa tenue. Amy n’avait donc d’autre choix que de serrer très fort son amie contre son cœur avant de l’embrasser à son tour sur la joue. Des amies, des câlins, la fête, la musique... Que pouvait-il manquer à son bonheur ? Isobel répondit à sa question en leur servant trois verres pleins d’un liquide orangeâtre et fortement alcoolisé. Amy leva ses deux points en signe de victoire et poussa un cri de joie. Oh oui, elles allaient boire, et s’amuser, et cette soirée allait être la plus belle de toutes les soirées !

Pleine d’entrain, Amy vida son verre et s’en resservit un autre avant de se tourner pour trinquer avec ses amies. C’est là que la jeune fille aperçut Alex. Elle ouvrit grand la bouche dans un sourire, et entreprit de vider de nouveau son verre, simplement histoire d’avoir les mains libres pour saluer son ami. Isobel la mit en difficulté quand elle lança une remarque sur l’alcoolisme apparent d’Alex car elle faillit s’étouffer de rire dans son verre. Dans un dernier effort, elle but les dernières gouttes d’alcool de son verre avant de s’en débarrasser pour aller prendre Alex dans ses bras.

- Salut mon petit Alex ! Ca va toi aussi ? Tu t’amuses ?

Le terme « petit Alex » était plutôt incongru étant donné que la tête d’Amy arrivait au niveau du torse du gryffondor, mais la jeune fille ne s’embarrassait jamais de ce genre d’infime détail. Elle dû s’éloigner un peu de lui quand un jeune garçon apostropha Alex. Il avait l’air vraiment jeune… Etait-ce lui qui sentait l’alcool comme ça ? Et une cigarette à la bouche ! L’air désapprobateur, Amy voulu s’en détourner pour rejoindre ses amies, quand soudain, une vision à la fois paradisiaque et cauchemardesque lui provoqua un arrêt cardiaque pur et simple.

James venait d’apparaître, et à sa vue son cœur s’était envolé tel un petit papillon doré slalomant entre les rayons du soleil dans les bois enchantés, mais bientôt apparut à son bras la jolie serdaigle qu’elle avait déjà vu en sa compagnie et c’est toute une meute de cognard qu’elle reçut dans l’estomac. La jeune fille se tint le ventre en se tordant, comme si elle était réellement entrée en collision avec les balles folles ensorcelées. Elle ne parvenait pas à comprendre si elle était plus choquée par la vision du couple qu’ils formaient ou par ce qu’elle ressentait. Elle pensait avoir bel et bien tourné la page depuis tout ce temps, mais au fond, est-ce qu’elle ne pensait pas que James serait toujours à elle ? Qu’il l’attendrait jusqu’au jour où ils finiraient bien par se retrouver ?

En cet instant précis, elle aurait aimé se métamorphoser en en une grosse larme de sanglot, s’écraser sur le sol en un millions de petites larmichettes et rouler bien loin de cet endroit. Le gryffondor et la serdaigle semblaient tellement proches, se parlaient à voix basse, souriants, l’air heureux. James avait l’air tellement détendu, ce qui estomaqua Amy, elle qui pensait être la seule à pouvoir le calmer dans un environnement aussi agressif. Apparemment, la serdaigle convenait pleinement à James et leur duo semblait dégouliner de bonheur… Si quelqu’un avait soufflé à cet instant à l’oreille d’Amy qu’on ne comprenait jamais vraiment l’importance qu’ont les gens pour nous qu’une fois qu’on les a réellement perdus, elle lui aurait enfoncé sa propre baguette en travers du gosier.

Livide, elle se détourna lentement du spectacle qu’ils lui offraient pour se diriger vers ses amies. Elle attrapa au vol la cigarette qu’Isobel avait allumé pour s’étouffer avec dans un nuage de fumée. Elle se servit ensuite quelques verres en gestes d’automate qu’elle but cul sec en posant de temps en temps le front sur le comptoir du bar, l’ai aussi désespérée qu’un serpent de mer échoué en plein désert.

Soudain, elle releva la tête, pleine d’une énergie nouvelle puisée au fin fond de la force obscure de son petit être. Elle se redressa en repositionnant sa robe qui commençait à souffrir de la maltraitance dont elle faisait l’objet.

- Vous avez raison les girls, on va aller danser, on va s’amuser… Vont voir comme on s'en fou d'eux, finit elle par marmonner dans sa barbe.

Alors qu’Isobel se dirigeait vers la piste de danse, Amy attrapa Lyra et Alex qui semblaient un peu plus réticents par la main et les entraîna de toute la force de ses faibles muscles avec elle. Elle faillit trébucher par deux fois et avant d’arriver jusqu’à Isobel, c’était plutôt ses deux amis qui la soutenaient plutôt que l'inverse. Bon, elle avait peut-être bu un peu trop vite pour ce début de soirée, mais après quelques pas de danse elle se sentirait vite mieux… Comparé à l’état d’ébriété de certains autres sorciers, elle pouvait même prétendre jouer la grande finale de Quidditch. Voilà même dans un coin Daniel et Louis qui dansaient ensemble ! Daniel et Louis ?! Rien ne tournait plus comme avant à Poudlard… Mais son esprit était beaucoup trop préoccupé pour s’en formaliser.

-Alex, danse un peu avec moi
, supplia la jeune gryffondor à son ami en se jetant à son cou. Juste un moment, après je te libère pour que tu puisses vraiment t’amuser! Elle en profita pour lancer une centième regard de feu en direction de James apparemment fasciné par les cheveux de sa partenaire. Amy détourna rageusement les yeux pour porter un peu plus d’attention à ses pas de danse. Alex devait la porter plus qu’autre chose puisqu’elle se sentait danser sans grande difficulté, comme si on lui avait jeté un sort de marionnettiste. Les yeux brillants, elle lança un sourire reconnaissant à son ami. Elle ne connaissait pas jusqu’à présent son talent pour la danse ! Il faudra qu’elle le cuisine dans les jours à venir pour savoir où il avait pu apprendre à danser comme ça…

Quand la chanson s’arrêta, elle le poussa en direction d’une autre fille présente sur la piste de danse sans qu’il n’ait eu le temps de réagir. Qui était-ce ? Isobel ? Lyra ? Elle n’y avait pas pris garde, son esprit était tout occupé à ruminer ses pensées machiavéliques. Elle se dirigea d’un pas décidé vers le couple maudit, tandis que dans sa tête, sa raison lui criait de ne surtout pas faire ça. A moins que quelqu’un ne lui ai vraiment crié ça ? Peu importe, il était trop tard, elle s’arrêta en croisant les bras à un mètre du couple que formaient James et sa serdaigle. Tournant ostensiblement le dos à James, Amy s’interposa entre eux deux pour porter toute son attention sur la jeune fille.

-Salut, lui lança-t-elle en lui tendant la main. Ca va ? Je suis Amy. Je ne suis pas sure qu’on se connaisse ?... Tu peux me rappeler ton nom ? Elle se figea un instant avant de tendre lentement la main vers ses cheveux. Nom d’un cognard, murmura-t-elle, c’est vrai que ses cheveux sont magnifiques… Comment elle fait pour les rendre aussi soyeux ?...



HJ:



Dernière édition par Amy Jordan le Mer 22 Oct - 18:30:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Luce Flowright

avatar



▌Crédit : Lysk
▌Messages : 484
▌Année : huitième
▌Spécialisation universitaire : commerce magique

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Mer 22 Oct - 14:16:43

La semaine de retenue dont il avait écopé pour avoir démonté le nez d'un serdaigle touchait à sa fin, et sa directrice de maison avait eu la bonté de lui épargner la dernière longue soirée pour qu'il puisse assister au banquet officiel de Noël. Sans compter que finalement, la peine avait été plutôt douce, ce qui l'intriguait autant que l'air conciliant du directeur quand il la lui avait donné. Madame était trop bonne, aurait-il eu envie de rétorquer quand elle le congédia enfin de sa salle. Cependant, malgré cette bonne nouvelle, Luce Flowright habituellement plutôt enjoué n'avait pas le cœur à rire. Une semaine de retenues oui, mais également une semaine à n'apercevoir Vesper que de rare -trop rares- fois. Au moins, elle semblait.... vivante et encore dans les parages. Mais l'éloignement lui avait encore plus porté sur les nerfs qu'il ne l'aurait cru. C'était bien simple, il ne s'était pas reconnu lui-même, et avait du se mettre à dos certains de ses amis.

Ils pouvaient pas comprendre.

Quoiqu'il en soit, et malgré sa morosité flagrante au sortir de la salle de retenue, il ne se posa même pas la question d'aller ou non à la fête de l'ami d'Alex... Jeremiah si sa mémoire était bonne. Non, il ne se le demanda pas, il en prit directement la direction. Heureusement, il avait vérifié le lieu et les conditions d'entrée le matin même dans cette optique. Le seul truc, c'était son uniforme qu'il avait du porter pour la retenue. Tant pis, il n'y allait pas pour parader. Il enleva sa cape de sorcier, déboutonna simplement les deux premiers boutons de la chemise et sorti la cravate qu'il enfourna dans son sac sur le chemin le menant aux toilettes mixtes du premier étage. Sac qu'il minimisa d'un coup de baguette pour le mettre dans la poche de son jean noir. Bon, c'était pas la grande classe, mais ça passerai inaperçu. du moins l'espérait-il vu ce qu'il comptait faire.

L'ambiance était déjà plus que lancée lorsqu'il arriva, bien en retard. La soirée avait commencé à l'heure, et lui arrivait bien plus d'une heure après. La pièce joliment décorée ne lui fit aucun effet. Il avait tout autre chose en tête. Trouver sa serpentarde qui lui avait dit venir bien avant qu'il ne l'embrasse et qu'elle disparaisse. Ils avaient des choses à se dire et il espérait que la belle n'ai pas changé d'avis. Il en avait besoin.

[HJ Admin : N'oubliez pas que vous pouvez ouvrir des sujets privés pour toutes vos interactions, même les plus courtes.]

HJ pour Vesp:
 


HJ pour les autres:
 
Revenir en haut Aller en bas
Vesper G. Blackwood

avatar



▌Crédit : Moi-même
▌Messages : 1613
▌Année : Huitième
▌Spécialisation universitaire : Commerce magique

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Mer 22 Oct - 20:36:40

Cette semaine avait été particulièrement éprouvante. Tout avouer à Luce avait été… Presque naturel, sans qu’elle puisse réellement se l’expliquer. Mais tout expliquer à Jeremiah avait été dur, très dur. Alors en reparler ensuite au Directeur. Puis à l’avocat sorcier. Puis au psychologue. Tout ça, sans le soutien de Luce… Elle avait besoin de lui. Ce soir, elle avait besoin de lui. Elle avait tant de choses à lui dire. La soirée prévue pour Noël, organisée par Jeremiah, tombait à point nommé. Même si elle n’avait pas la tête à faire la fête, entourée de dizaines, voire d’une centaine de personnes, elle y trouverait Luce. Elle lui avait dit, une semaine plus tôt, qu’elle irait. Alors même si elle n’avait pas vraiment eu l’occasion de la voir depuis… Peut-être y serait-il ? C’est avec cet espoir qu’elle s’était rendue dans la salle oubliée du savoir. Mais une fois sur place, elle eut bien du mal à le trouver. Il y avait tant de monde… Elle aperçut quelques têtes connues, mais se garda bien d’aller leur parler. Elle savait qu’une rumeur avait couru sur le baiser échangé avec Luce. Mais ce n’était pas ce qui l’inquiétait – étrangement. Elle s’inquiétait plutôt des questions qu’on pourrait lui poser sur son absence en cours, cette semaine.

Pour se calmer, elle se dirigea vers le bar et se servit un verre de bièraubeurre. Une fois son verre servi, elle en prit une gorgée et se remit à parcourir la salle des yeux, dans l’espoir de trouver enfin son Poufsouffle préféré. Où es-tu, Luce ? Était-il toujours en retenue ? Il devait pourtant avoir terminé… Non ? Avait-il décidé de ne pas venir ? Son rythme cardiaque s’accéléra, et elle eut l’étrange impression que son cœur se serrait. Non, ce n’était pas parce qu’il était absent qu’il avait décidé de l’abandonner. Cet amalgame était ridicule. Il allait certainement arriver. Ou alors il était peut-être malade ? Faites qu’il ne se soit pas, encore, attiré des ennuis… Mais enfin, il arriva. Comme par magie, elle tourna la tête vers l’entrée, à l’instant même où il apparaissait. Cette fois, son cœur manqua un battement, et après avoir déposé sa bièraubeurre sur la table, elle se fraya un chemin jusqu’à lui.

LA SUITE ICI
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Lun 27 Oct - 15:30:24

Très bien et toi Alexandre. Je vois que je ne suis pas la seule alcoolique de la fête !

Salut mon petit Alex ! Ca va toi aussi ? Tu t’amuses ?

Ça va. Je m'éclates, ouais, elle est géniale cette fête ! Bah écoutes Isobel, des fêtes comme ça on en a pas tous les jours, autant en profiter !

Je souris et avale une nouvelle gorgée. C'est alors que quelqu'un attrape mon bras et me secoue en me demandant s'il y a moyen d'avoir des boissons plus fortes que de la bierraubeurre ici. Je me tourne pour voir le Poufsouffle le plus dissident que je connais : Pavel. Je ne le connais que peu mais ce que je sais, c'est qu'il est loin de l'image qu'on pourrait se faire d'un Poufsouffle de 4ème année. Ce que j'en dis, c'est qu'à son âge, je ne buvais pas -pas autant-, je ne fumais pas et je ne cherchais pas autant les problèmes... Je crois. Le jeune homme me regarde avec insistance et je lui réponds en lui indiquant les cubes de glace :

Oh, salut Pavel. Pour de la... водка je sais pas mais tu trouveras du whisky là-bas.

Je reporte mon attention sur mes amies et remarque le regard étrange d'Amy, qui fixe l'entrée. Je regarde dans la même direction qu'elle pour voir James arriver avec Roseline, tout souriants. En tant qu'ami de James, je suis content pour lui mais d'un autre côté, je peux pas supporter de voir Amy aussi triste. J'attrape sa main dans l'espoir de reporter son attention sur moi mais elle contente de se retourner vers le bar, livide, de prendre une bouffée de fumée à la cigarette d'Isobel puis de boire cul sec quelques verres, à la manière d'un robot. C'est alors qu'Isobel s'exclame :

Bon, sinon ça vous dit d'aller danser ? C'est bien de picoler et de parler mais on ne va pas faire que ça !

Vous avez raison les girls, on va aller danser, on va s’amuser… Vont voir comme on s'en fout d'eux.

Avant même que je puisse finir mon verre, Amy nous entraîne Lyra et moi sur la piste de danse. Enfin entraîner... Boire autant de verres aussi vite n'a visiblement pas réussi à la jeune Gryffondor qui tient à peine debout, au point que c'est Lyra et moi qui devons la porter jusqu'à Isobel. Elle se jette ensuite à mon cou en me suppliant de danser avec elle, ce à quoi j'acquièces en souriant. La jeune femme jette un dernier regard à son ex puis me regarde en souriant. Vu son état, je la porte plus qu'autre chose mais je m'en fiche et puis on s'amuse bien quoi ! À la fin de la chanson, avant que je puisse faire quoi que ce soit, Amy me pousse vers quelqu'un avant de se diriger vers le couple James/Roseline d'un pas plus que décidé. Je me retourne pour m'excuser et tombe nez à nez avec Lyra, qui est vraisemblablement aussi surprise que moi. Je lui souris et lui tend la main en disant :

Bon bah, maintenant qu'on est là, on a qu'à danser !

Sans attendre de réponse, je lui attrape la main en souriant et l'entraîne danser. Cependant, vers la fin de la chanson, mon regard se pose sur l'entrée et quand je les voit, mon coeur rate un battement : Vesper. Luce. Qui s'embrassent. L'impression qu'un cognard rebondit sans cesse sur mon crâne me prend tandis que mon coeur se serre. Certes, j'étais au courant de la rumeur comme quoi ils s'étaient embrassés dans le hall et c'est vrai que je me posais des questions depuis leurs réactions plus qu'étranges la dernière fois mais... je refusais d'y croire. Un fort sentiment de jalousie s'éveille en moi, un sentiment dont j'ai honte : J'ai rejeté l'amour que je portais à la Serpentard du mieux que je pouvais, j'ai même tenté de passer à autre chose avec Eden alors... Pourquoi ? Pourquoi j'en voulais tant à Luce ? Il n'aura fallu qu'un instant pour que mon envie de faire la fête s'envole avec ma bonne humeur. Dépité, j'arrête de danser et dit à Lyra :

Excuse-moi. Je... j'me sens pas bien. Je vais aller boire un coup.

Puis je me dirige vers le bar, attrape un verre de whisky et m'asseois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Ven 31 Oct - 13:43:13

La soirée était déjà bien entamée. Les invités étaient arrivés de plus en plus nombreux et à présent, les retardataires se montraient plus discrets. En vérité, Lyra n'avait pas pu prêter beaucoup d'attention aux personnes qui débarquaient encore dans la salle puisqu'elle avait déjà de quoi faire de son côté avec tous les gens qui l'entouraient. Elle n'avait d'ailleurs pas vraiment été très réactive se laissant emporter par le mouvement de ses amis. Après qu'Isobel lui est retourné son compliment et qu'Amy lui ait offert un copieux câlin étouffant comme elle savait si bien le faire, la Serpentarde décréta officiellement l'interdiction de ne pas boire. Lyra elle-même était surprise que son amie prenne cela autant à cœur. Quoi que... En revanche, elle ne savait pas si elle devait se réjouir de la motivation de la jeune fille pour la faire boire, c'était presque inquiétant ! Elle n'eut, en tout cas, pas le temps de loucher sur le doigt pointé sur son nez d'Isobel, qui déjà était parti faire le service. Accueillant à sa façon Alexandre, qui venait de le saluer, elle tendit de force un verre orangé à Lyra. Au vu de sa couleur chimique, la demoiselle n'osait ni le sentir, ni le boire. Ainsi, elle se décida plutôt à saluer le garçon à son tour.


« Bonsoir Alexandre ! Tout ce passe bien oui ! »


La Poufsouffle n'eut pas le temps d'en demander plus. Les autres lui avaient de toute façon retournée la question, pas besoin de faire le perroquet. Elle n'attendit pas longtemps avant d'obtenir une réponse puisque le jeune homme semblait également s'amuser. Tout s'enchaînait très vite. Trop vite pour la petite demoiselle qui n'avait pratiquement jamais participé à une soirée. Son cœur jouait un peu aux montagnes russes entre ravissement, anxiété et surprise. Cela ne s'arrangea d'ailleurs pas lorsque Pavel Kaminsky fit son apparition. Heureusement, il ne s'adressait pas à elle et Alexandre répondit suffisamment vite à sa question pour qu'il reparte aussi sec. Toutefois, le temps d'un battement cœur, Lyra avait eu le souffle coupé par la peur et avait manqué de s'échapper les jambes à son coup. Alors qu'elle tentait, enfin, de boire son verre, toujours aussi menaçant à ses yeux, Isobel décréta qu'il était temps de danser. Avant qu'elle ait pu comprendre quoi que soit, le contenant du verre avait fini dans sa bouche et Amy la traînait sur la piste de danse elle et Alexandre. La Gryffondor se comportait bizarrement d'ailleurs. Dans un excès de ce qui semblait être de la rage, la demoiselle avait avalé cul sec plusieurs verres qui, au vu de sa démarche sur la piste de danse, ne contenait pas que du jus de fruit. Tenant à peine sur ces deux pieds, Amy s'agrippa au coup de son confrère laissant la Poufsouffle et la Serpentarde danser de côté.


« Oh ! Je crois que je viens de comprendre ce qui perturbe la petite Amy. Regarde Iso ! »


Lyra pointait du doigt un couple qui venait de rentrer tout en s'adressant à son amie. Ce n'était pas n'importe qui, oh non ! Un certain James accompagné d'une jeune fille inconnue de la Poufsouffle. Néanmoins, l'important dans cette histoire c'était que le Gryffondor était l'ex d'Amy et qu'il était accompagné d'une fille autre que cette dernière ! Comme quoi les rumeurs étaient fondées et Amy avait eu raison de jouer la carte de la sensualité. Elle était trempée, certes, mais, tout de même... Le problème c'est qu'elle était tellement transparente qu'il n'était pas difficile de connaitre ses intentions et ses sentiments quant à la situation actuelle. Mais si ce n'était que ça ! Amy avait fini par déserter les bras d'Alexandre et s'avançait telle une furie vers James et sa cavalière. Hésitant au début, Lyra décida qu'il était plus sage de les laisser gérer la situation eux-mêmes. De plus, une Amy bourrée n'était pas du genre à se laisser raisonner !

La Poufsouffle avait d'autres choses à se soucier puisque dans son élan, son amie lui avait envoyé le Gryffondor. Celui avait d'ailleurs faillit la faire basculer de tout son poids lors qu'elle le réceptionna. En cet instant de flottement, Lyra avait eu la stupeur de trouver non loin d'eux un certain préfet de Serdaigle dans les bras de son accompagnateur officiel de la soirée. Elle n'eut malheureusement pas le temps de s'arrêter sur ce fait étrange d'un Louis et d'un Daniel en pleine embrassade puisque, déjà, Alexandre l'invitait galamment à danser. La demoiselle accepta bien évidemment tout en lui rendant son sourire. Tout allait très vite ce soir...

Elle ne croyait pas si bien dire ! Elle eut à peine le temps d'une danse pour se remettre de ses esprits que déjà un nouvel événement, majeur cette fois, venait perturber la salle. La première approche qu'elle en eut était le visage blême de son cavalier, qui d'un coup d'un seul s'était enfuit se noyer dans l'alcool. Désorientée par ce nouvel incident, la jeune fille n'en compris la raison que lorsqu'elle se retourna. Non loin de là, voire même au milieu de tous, Luce était en plein baiser enflammé avec une Serpentarde. Voyez-vous cela ! C'était donc elle la mystérieuse inconnue ? Apparemment, Lyra n'en était pas la seule surprise puisqu'un bon nombre de gens étaient captivés par la scène, sans que cela ait l'air de déranger les deux intéressés. Bien qu'elle ne connaisse pas son prénom, la demoiselle connaissait cette fille de réputation. Il faut le dire, celle-ci n'était pas très bonne, très négative en vérité. Heureusement, Lyra était le genre de personne qui ne jugeait que par elle-même, bien qu'elle savait que les rumeurs au sujet de cette Serpentarde ne venait pas de nulle part non plus, et du moment que son ami était heureux, elle serait contente pour lui. En revanche, cela n'expliquait pas la réaction violente d'Alexandre... Un passif avec l'un des deux sans doute ? Malgré le fait qu'elle s'inquiétait pour son ami, la demoiselle ne se sentait pas vraiment bien placé pour intervenir surtout qu'actuellement, la surprise avait laissé place à un large sourire sur son visage... Se retournant vers Isobel, désormais seule survivante du petit groupe, elle l'interrogeait du regard.


« La fille avec Luce, tu sais comment elle s’appelle ? »


Simple curiosité, comme à son habitude. L’alcool bu trop vite commençait seulement à lui monter à la tête, lui rendant petit à petit les idées moins claires. Elle n’avait ni l’habitude de boire, ni de participer à ce genre de fête. Bien qu’elle aimait la nouveauté, la jeune femme se demandait si elle avait bien fait de venir ce soir, tout allait vraiment trop vite pour elle…

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲

Revenir en haut Aller en bas

[Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium Incantatem :: THE CASTLE; STUDENTS' PLAYGROUND :: FIRST FLOOR :: Toilettes Mixtes :: Salle oubliée du savoir-