[Famille] Les O'Griffin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Imperium Incantatem*

avatar



▌Messages : 33
MessageSujet: [Famille] Les O'Griffin Ven 20 Jan - 19:58:02

Les O'Griffin

indépendance - légende - passion

Nous sommes les O'Griffin, puissants parmi les puissants, vous connaissez forcément notre nom car nombre de nos ancêtres, de par leurs exploits passés, vous ont fait rêver enfant et nous serons encore nombreux, de par nos exploits futurs, à faire rêver vos marmots.

Aurors, médicomages, explorateurs, inventeurs, politiciens, sportifs de haut niveau... Quelque soit la voie que nous choisissons nous y cherchons l'excellence et la gloire. Mais attention, ne nous confondez pas avec ces autres familles sorcières qui pensent que le fait d’être né avec une cuillère d’argent dans la bouche est un exploit. Nous nous sommes élevés aux dessus de cela et nous laissons bien volontiers les mérites de cette gloire futile et sans valeur pour nous consacrer à l'obtention du véritable exploit, de la consécration obtenue à l'unique sueur de notre front. Notre système hiérarchique interne est d'ailleurs basé sur ce principe. Qui veut grimper les échelons de notre famille doit prouver sa valeur aux Doyens, et quoi de mieux pour faire valoir ses compétences que l'accomplissement de haut-faits rapportant gloire et honneur. Ne pensez pas tricher, ne pensez pas embobiner, les trois vieux savent, les trois vieux voient. Seul ceux qui le méritent vraiment verront leur valeur reconnue. Ne pensez pas non plus vous draper de la gloire de vos pères. Votre légende n'incombe qu'à vous et à vous seul, elle ne déteint en aucun cas sur vos conjoints, vos frères et sœurs et encore moins sur vos enfants. Il n'est donc pas rare de voir dans l'histoire des O'Griffin des filles de cuisiniers avoir de plus hauts rangs que des fils ou filles de Doyens.

Au final être un O 'Griffin peut se résumer à six règles, six principes qui nous importe plus que tout :

Toujours protège et fait prospérer ta famille
Jamais ne t'oppose à un de tes frères
Toujours répond à l'appel du Galaad
Jamais ne renie ton nom
Toujours cherche perfection et renommé
Et enfin élève tes enfants selon les cinq autres principes.

L'histoire des O'Griffin :

La légende veut que les origines de la famille prennent racine à l'aube du 6ème siècle, lorsque l'un des chevaliers de la table ronde fit bâtir un château fortifié au sommet d'une imposante formation rocheuse. On dit qu'il bâtit cette formidable forteresse pour protéger le bien le plus précieux qu'il avait ici-bas. Certains pensent qu’il s’agissait des griffons, découverts et ramenés d'une contrée lointaine. Certains prétendent que c'est le saint Graal qu'il cachait dans cette imprenable bâtisse, d'autres encore préfèrent croire que c'est la femme de sa vie, souveraine de son cœur qu'il voulut abriter derrière ces épais murs. Ce qu'il en est en réalité, l'Histoire l'a oublié au profit de diverses fables... Ce qui reste sûr en revanche, c'est que Galaad, le bon chevalier, bâti tout en haut d'un des sommets les plus escarpés d'Irlande une forteresse imprenable, encore aujourd'hui inviolé, nommé Haut Sommet.

Fiers de leurs origines, ses descendants perpétuèrent bien vite la tradition chevaleresque hérité de leur sang. Ils parcoururent le pays, accomplirent des quêtes et s'illustrèrent dans des duels. C'est ainsi que peu à peu, ils se firent connaître et que ces guerriers émérites que rien ne semblait effrayer attirèrent sur eux l'attention du Roi Sorcier de leur contrée, Eern Le Prudent. Un arrangement digne d'intérêt fut proposé et les descendants de Galaad l'acceptèrent. Ainsi, ils entrèrent au service du roi, devenant sa garde d’élite et ses plus farouches protecteurs. En contrepartie, ils furent anoblis, autorisés à posséder des terres et à porter un nom de famille. Le légende des O'Griffin venait de naître.

Et elle ne fit que gonfler et s'étendre au fil des siècles. Les souverains se succédèrent, mais les descendants du chevalier eux, restèrent éternellement fidèles à leurs postes, génération après génération. En parallèle la famille s'étendit, développa son commerce et ses relations, faisant prospérer Haut Sommet comme jamais. Sur la volonté des premiers O'Griffin, le système hiérarchique si particulier de cette famille fut mis en place et même s'il connut quelques remaniements à ses débuts, jamais les descendants ne trahirent l'idéal d'origine.

Mais tout a une fin... Et celle de la prestance des rois d'Irlande s’acheva en même temps que la colonisation agressive des Anglais. Le monde sorcier ne fut pas épargné par ces invasions et devant la capitulation bien trop rapide à leur goût de celui qu'ils servaient, les O'Griffin décidèrent de se séparer du pouvoir, rompant le marché qui les liait au souverain d'Irlande, reprenant leur indépendance. Ils ne seraient dorénavant plus asservi à la couronne. Cette séparation ne se fit pas sans heurt et il est indéniable que le clan perdit de sa fortune et de son pouvoir dans le processus, mais comme toujours ils se relevèrent. Redoublant d'efforts à la tâche, rebâtissant ce qu'ils avaient perdu. De leur long service auprès des monarques ils conservèrent une éducation guerrière qui perdure encore aujourd'hui.

Et le temps reprit son cours, avalant de ses grandes aiguilles les siècles. Les O'Griffin étaient à leur apogée, leur immense fortune leur permettait d'étendre leur gloire et les membres de cette illustre famille étaient réputés pour ne reculer devant rien. Ils finançaient de nombreuses expéditions, de nombreux projets que d'autres avaient traité de fous et d'irréalisables. Où il y avait un challenge, il y avait un O'Griffin pour le relever. Leur réputation n'était plus à faire et l'ancienneté ainsi que la pureté de leur lignée leur assurait une place de choix au sein de la société sorcière.

C'est cette trompeuse pureté qui menaça de signer leur chute. Leur statut de Sang-Pur était envieux et enviable, mais il s'accompagna d’un prix à payer insoupçonné. A force de mariages et d'unions avec toujours les mêmes familles ou entre membres plus ou moins éloignés du clan, leur sang s'était affaibli, devenu vicié, les empoisonnant petit à petit. C'est quand un trop grand nombre de déformations physiques apparurent chez les jeunes que le clan se décida enfin à réagir. Les trois doyens de l'époque réunirent l'intégralité des chefs de familles pour prendre la décision la plus importante du clan : devaient-ils abandonner, oui ou non, leur statut si envieux de Sang Pur ? Le débat fit rage pendant des semaines, des mois... Et à la fin, le clan s'illustra encore par une décision osée qui prouva une fois de plus au monde leur courage et leur témérité. Ce sang dépravé qui coulait désormais dans leurs veines n'était plus qu'un frein malsain à la famille et les éloignait de leurs idéaux premiers. Les O'Griffin devaient redevenir des O'Griffin, téméraires et n'ayant peur de rien, ils devaient se séparer de cet idéal sans intérêt qui les dénaturaient, ils devaient abandonner leur statut de Sang Pur. Et c'est-ce qu'ils firent.

Aujourd'hui les O'Griffin sont toujours aussi puissants et leur soif de légende n'a toujours pas diminué, mais en ces temps de paix ils savent qu'ils ne peuvent garder leur morale guerrière, bien que cette dernière soit historique. Ils cherchent donc une nouvelle voix pour le clan, une voie pacifiste, mais non moins emplie de gloire.

La hiérarchie :

Le ou la Galaad :
Élu par les doyens, il est le fer de lance de notre famille, il la représente dans la société sorcière. Il lui est dévoué plus que tous les autres membres. Il porte le nom de Galaad en l'honneur du fondateur, mais aussi pour illustrer sa totale soumission à sa tâche. Il n'a plus d'identité propre, plus de réputation personnelle, il est et ne représente plus que la famille. Il ne donne pas d'ordres à proprement parler, mais peut, s'il estime que la situation le nécessite, lancer l'appel auquel tous les O'Griffin ont le devoir de répondre.
Tous alors reviennent en Haut-Sommet pour se rassembler sous la bannière du griffon. A l’origine, ce système fut mis en place pour défendre la famille ou abattre un puissant ennemi. En ces temps de paix, l'Appel a peu de chance de retentir.

Les doyens :
Ou les trois petits vieux qui déchirent. Les doyens sont ceux qui conseillent et guident le Galaad. Pas une décision ne se prend sans eux et il n'est pas rare de voir des chefs de famille venir leur demander conseil lorsqu’ils sont dans l'incertitude. Ils sont aussi les juges du clan, ils règlent les conflits, tranchent les différends et accusent quand il le faut. Une grande partie de la gestion interne de la famille passe par eux et ils sont de tous les événements importants qui rythment la vie des membres du clan.

Quand les doyens estiment qu'une grande décision, susceptible d'impacter toute la famille, est sur le point d'être prise, ils peuvent convoquer tous les chefs de famille ainsi que le Galaad pour que cette décision soit débattue et votée par tous. Le plus célèbre de ces évènements est le vote du sang bleu.

Les maîtres des pavillons :
Également au nombre de trois, ils sont ceux qui éduquent les jeunes. Ce poste est extrêmement honorifique car il est la preuve que vos exploits ont été reconnus par tous et ceux qui y accèdent sont bien souvent de véritables légendes vivantes au sein de la famille.

Les chefs de familles :
Ils sont plus durs à dénombrer car il est difficile de dire où finit une famille et où en commence une autre... Une famille ne peut être composée que des parents et des enfants comme elle peut englober le cousin au 47eme degré du côté de la grande tante du neveu du frère. Ils font respecter les règles au sein des leurs et gèrent le quotidien.

Les égarés :
Ceux qui ont tourné le dos au clan et qui l'ont renié. Ils perdent le droit de porter le nom des O'Griffin. Un égaré a pu le devenir en étant chassé du clan pour une faute grave ou un non respect d'un des six préceptes, mais il a aussi pu le devenir par choix. Dans ce cas-là les membres de la famille considèrent tout de même que l'égaré a manqué aux lois...
Mais chez les O'Griffin, gloires et fautes sont strictement personnelles, ainsi, il n'est pas rare que des descendants plus ou moins proches d'un égaré finissent par retourner dans le giron d'un parent fidèle au clan et soit ré-adopté.

L’éducation des jeunes :

Au sein de Haut-Sommet les enfants, filles comme garçons, sont élevés ensembles et de la même manière. Pendant leur petite enfance, ils passent leurs journées au Bungalow où ils apprennent à lire, écrire et compter. En grandissant ils délaissent cette structure pour se répartir entre les trois pavillons. Le Pavillon de Cendre où ils continueront leur éducation primaire. Le Pavillon d'émeraude où ils étudieront aussi l'Histoire et surtout celle de leur illustre famille. Et enfin le Pavillon de Fer qui perpétue les traditions guerrières du clan. Les enfants y sont entrainés pour avoir de bons réflexes ainsi qu'une bonne condition physique, ils y sont initiés au combat moldu pour leur inculquer discipline et rigueur.

Puis quand l'enfant atteint 11 ans, il est envoyé à Poudlard pour qu'il apprenne la magie et qu'il fasse ses premiers pas dans le monde.

Le passage à la majorité :

A leur majorité, les jeunes O'Griffin passent ce qui est appelé l'épreuve du Griffon. Personne d'extérieur ne sait en quoi consiste cette épreuve et ceux qui l'ont déjà passé sont tenus au secret. La jeune femme ou le jeune homme rentre alors officiellement dans la famille, ses exploits sont désormais pris en compte et il a le droit de gravir les échelons hiérarchiques. Il se voit aussi remettre une chevalière aux armoiries des O'Griffin qu'il porte à l'annulaire de sa main dominante

L'adoption :

Quand le vote du sang bleu fut appliqué, il fut aussi mis en place un système d'adoption.
Un individu peut alors, avec le soutien d'un ou de plusieurs membres du clan, se présenter aux Doyens. Ceux-ci définissent si le ou la prétendante vit selon les principes du clan et si il ou elle est digne de rentrer dans la famille. Si l'adoption est approuvée par les Doyens il ne reste plus qu'au candidat à passer l'épreuve du Griffon. Une fois cela fait, il est alors autorisé à porter la chevalière et le nom des O'Griffin.

Le mariage peut être considéré comme une forme d'adoption, car un O'Griffin n'abandonne en aucun cas son nom : si une O'Griffin se marie, c'est à l'époux de prendre le nom de son épouse. S'il ne veut pas, libre à lui, mais leurs enfants porteront le nom de la mère.

Quelques grands noms actuels :

La GalaadMain de fer dans un gant d'acier, elle représente à la perfection le clan ainsi que son rang. D'apparence froide et distante il suffit de la côtoyer un minimum pour voir que cela n'est que façade. En bientôt 20 ans de gérance, personne n'a jamais rien trouvé à lui reprocher. Elle est très aimée des siens.


Les Doyens sont appelés par leurs prénoms, ce qui renforce leur côté papis-gâteau qui adorent pincer les joues des petits enfants. Cela ne les empêche pas d'être durs et inflexibles lorsque la situation l'exige. Aux yeux de tous, ces trois-là maintiennent une unité et une cohésion parfaite. Si des conflits ou des divergences d'opinion ont secoué le trio, personne n'en a jamais rien su. Plus que tout, ils symbolisent l'union du clan


Caemgen



Padraigin



Abbie


Petit mot de la fin :

Cette famille est une suggestion, un contexte. Si elle vous tente et que vous voulez créer un membre, jeune comme adulte, vous restez très libre. Il n'y a au final pas de restriction de genre, de caractère ou d'origine.

Par exemple : beaucoup de O'Griffin ont une baguette en bois de néflier, mais ce n'est absolument pas une nécessité de l'utiliser. Simplement si vous n'avez pas d'idée pour votre baguette vous pouvez toujours vous servir de cela.

Les seules choses qui devront vraiment être respectées pour que votre personnage fasse partie de cette joyeuse bande de bourrins sont :
- Que son nom de famille soit O'Griffin
- Que l'éducation du clan soit pris en compte. Votre personnage à majoritairement grandit en Haut-Sommet et a suivi les cours des maîtres des Pavillons.
Après libre à vous de le faire adhérer aux doctrines de la famille ou au contraire, que cela soit un poids pour lui. Rappelez-vous toutefois qu'il ne peut transgresser les six grandes règles du clan sous peine de devenir un égaré...

Et voilà, bonne création !!!
Et si vous avez la moindre question ou la moindre suggestion, ma boite à mp est grande ouverte !

Code by Ullrïka

© Famille pour IMPERIUM INCANTATEM par Ellen Duke - 2017 - all rights reserved
Revenir en haut Aller en bas

[Famille] Les O'Griffin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium Incantatem :: ONCE UPON A TIME, THE BEGINING... :: WANTED WIZARDS-