[Event commun] Tricentenaire de la naissance de Ryan Sleeman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Imperium Incantatem*

avatar



▌Messages : 33
MessageSujet: [Event commun] Tricentenaire de la naissance de Ryan Sleeman Mer 21 Sep 2016, 14:28


C'est parti pour le show !
Tricentenaire de la naissance de Ryan Sleeman


Comme les jeunes élèves du château de Poudlard pouvaient le voir depuis deux semaines sur le tableau d’affichage dans le hall, Pré-au-lard était en fête ce week-end. La ville tranquille avait pour coutume de fêter son plus célèbre sorcier chaque année, fin avril. La petite fête locale était habituellement organisée par l’association de village, et on pouvait y trouver quelques stands tenus par des commerçant du coin, quelques jeu et concours, un peu de musique... Rien de bien marquant. Cependant, celle de cette année s’annonçait bien plus grandiose. En effet, si la fête était toujours en l’honneur de Ryan Sleeman, cette année célébrait le tricentenaire de sa naissance. Autant dire que les petits plats avaient été mis dans les grands ! Les villageois préparaient cela depuis plus d’un an, et l’effervescence de la dernière ligne droite avait gagné les ruelles de la bourgade depuis quelques jours. Les décorations colorées et criardes avait envahi tout espace libre. Lampadaires, murs, trottoirs. La magie suintait de chaque pavé, les illuminant à chaque pied se posant dessus. Des guirlandes aux suspensions de metal tintait à chaque brise d’air. Ils s’étaient donnés bien du mal pour attirer les festivaliers.

L’on pourrait se demander pourquoi tout ce remue-ménage pour un sorcier, tellement peu connu pourtant. Ryan Sleeman n’était pas un nom qu’on retrouvait souvent dans les manuels scolaires. Il n’avait réalisé aucun exploit épique. Il n’avait pas dévoué sa vie à en sauver d’autres. Il n’avait pas fait de grande carrière sportive, culturelle ou politique. Il était mort plus de deux siècles auparavant. La cité bordait une célèbre école de magie, et nombre de sorciers bien plus honorifiques que Ryan Sleeman avait foulé ses pavés. Mais l’inventeur, contrairement aux autres, était né ici. Dans une petite biquoque aujourd’hui rénovée et transformée en mini-musée à sa gloire. Il y avait grandit, avait été à Poudlard, avait inventé sa plus mémorable création dans cette même maison. Il avait dédié sa vie à inventer, toujours et encore. Beaucoup de ses oeuvres avaient disparu avec le temps, certaines perduraient encore.

Le Sextant d’Espérance était celle qui avait encore le plus de répliques dans le monde. Un vrai best-seller ! L’objet pourtant un peu encombrant ressemblant, comme son nom l’indique, à un sextant marin. D’une dizaine de centimètres de hauteur, il était ensorcelé pour indiquer la chose qui comblerai vos envies ou le chemin pouvant vous mener à votre destin. Vaste programme, n’est-ce pas ? Quand vous le teniez, et l’activiez par le sortilège “sperare invitia”, il se mettait à vibrer et une fine lueur s’en échappait. Une boule de lumière bleue qui, sans s’éloigner de l’objet avançait à votre vitesse tout en changeant de cap pour vous diriger. Son efficacité laissait nombre de sorciers bien dubitatifs. Néanmoins, il y avait toujours du monde pour y croire et l’utiliser pour tout et n’importe quoi.

Tout comme les Scrutoscopes et les Glaces à l’ennemi étaient idéales pour les plus prudents, le Sextant d’Espérance l’était pour les plus peureux. Ceux qui n’osaient pas prendre de décisions de peur des conséquences.

Quoiqu’il en soit, nous étions Samedi aux alentours de 15h. Le soleil de printemps rayonnait sur les chaumières désertées, quoique le petit air frais ne permettait pas encore de sortir sans une petite veste de mi-saison. Les dieux avaient cependant été cléments avec les organisateurs. Sur le programme affiché dans tous les environs, il était indiqué que dans une demi-heure, un grand concours était organisé sur le pré bordant la gare. L’épreuve pouvait sembler simple au premier abord : trouver les objets sur une liste à l’aide d’un sextant. mais la difficulté résidait dans la faculté à faire croire à l’objet magique que c’était cela votre désir le plus cher.

Viendrez-vous assister au spectacle ou serez-vous assez téméraire pour oser le challenge ? Vous prefèrerez peut-être aller prendre un de ses breuvages aux vertues energissantes que sert la belle rousse au stand “Chez Kent” ? Laissez-vous entrainer dans les différentes allées de la foire, et découvrez les merveilles du monde sorcier…

Citation :

Petites précisions pour ce rp


  • tout est permis dans la limite des règles du forum et du respect de vos camarades de jeu,
  • le sujet bien entendu est ouvert à tous, profs et élèves,
  • vous pouvez venir seul ou accompagné et faire ce que bon vous semble, au moindre doute sur un fait ou une idée que vous auriez pour agrémenter l’évènement, ma boite mp est ouverte !
  • vous pouvez également poster un autre sujet si vous voulez profiter de la fête mais en comité réduit (comme nous avions fait pour la fête de Jeremiah)


Je m’essaie à un nouveau style, j’espère que vous serez indulgents ! J’essayerais de faire le mj pour dynamiser les choses de temps en temps, mais toute proposition est la bienvenue Razz

J’ai placé ce sujet à Samedi aprem parce que ça me semblait le plus interessant. Si vous souhaitez jouer une partie du programme en particulier, n’hésitez pas à me le faire savoir !

J'espère que cela vous plaira autant que je me suis amusée à l'imaginer !

©️ IMPERIUM INCANTATEM - 2009-2016 - all rights reserved


Revenir en haut Aller en bas
Léonora Oliveira

avatar



▌Crédit : Dean
▌Messages : 670
▌Année : 6e année

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: [Event commun] Tricentenaire de la naissance de Ryan Sleeman Mar 04 Oct 2016, 21:51

Poudlard était un lieu d’étude réputé pour son cadre de vie calme, campagnard. Le seul village alentour, Pré-au-lard, était une petite bourgade tranquille malgré ses quelques commerces. D’ailleurs, nombre d’entre eux n’étaient là que pour la présence de leurs clients fidèles : les élèves de la célèbre école de magie. Honeyduck, pour ne citer qu’eux. Quel gamin n’y avait jamais mis les pieds depuis le début de sa scolarité ? Léonora, en tout cas, y allait bien trop souvent au goût de son dentiste…

Mais ce week-end, Pré-au-lard promettait une grosse transformation. La gryffondor y avait mis les pieds jeudi, et déjà les préparatifs s’étalaient doucement dans les ruelles… Les habitants semblaient s’être éveillés et s’agitaient comme si Noel était là ! Pourtant, nous étions fin avril. La petite fête annuelle du village se métamorphosait en foire de plus grande ampleur cette année ! Le pourquoi importait peu à la brunette, elle avait envie de s’y amuser, profiter des animations et autres gourmandises. Elle avait réussi à convaincre son groupe d’amis et c’est donc en troupeau qu’elle s’y aventura. Des gryffondors, des serdaigles, des poufsouffles et serpentard, tous du même pas. A les voir, il était peu crédible de croire aux animosités des maisons de Poudlard.

Cet après-midi promettait du spectacle. Pas forcement de celui qu’on s’attend à voir, mais nul doute qu’un jeu de chasse magique pouvait être amusant. Y participer ? Certains de son groupe avaient osé s’inscrire et comptaient bien se marrer ! Léo hésitait encore. Dans son petit manteau de mi-saison, elle rigolait à la boutade d’Emy qui venait de rembarer Stéphane. Ce dernier se vantait de pouvoir gagner le concours les yeux fermés ! Elle lui avait rétorqué que si c’était comme ses piètres tentatives sur un balai, il finirait peut-être avant dernier pour une fois. La foule s’amassait dans la rue principale, et le groupe se frayait un chemin à travers pour rejoindre la gare et surtout le pré où avait lieu le concours.

Spoiler:
 

_________________
~

Boulot T.T
Revenir en haut Aller en bas
Jeremiah B. Firestone

avatar



▌Pseudo : Jerem'/Ali'
▌Crédit : blondie (bazzart) & myself
▌Messages : 382
▌Année : 7ème année
MessageSujet: Re: [Event commun] Tricentenaire de la naissance de Ryan Sleeman Mer 16 Nov 2016, 12:15


Une fête ? A Pré-au-Lard ? Il n'était pas surprenant d'y croiser Jeremiah et son inséparable bro d'amour Louis. Du moins, l'étaient-ils à nouveau, maintenant que le dialogue était de nouveau d'actualité entre eux et que le calme revenait à nouveau dans leurs vies, bouleversés depuis Noël. Cela faisait un bien fou de revenir aux bonnes vieilles habitudes, de rire comme avant, de se raconter la moindre des choses qui leur passait par la tête. Et elles étaient loin d'être toutes très intelligentes, ces choses. D'où leur hilarité régulière et communicative.

Venus là presque avant tout le monde pour profiter le plus longtemps possible de la fête et des animations, ils carburaient aux boissons ô combien surprenantes du stand “Chez Kent”, tenue par la fougueuse femme rousse Rosita...ou était-ce Tatiana ? Lucinda ? Bref ! Ils rajoutaient depuis un moment quelques fioles alcoolisés dans le breuvage énergisant de la belle, le mélange était puissant et euphorisant. Et comme ils aimaient les défis et les jeux, ils étaient d'attaque pour absolument tout, quitte à souler tout le monde.

Jeremiah attendait avec impatience que le grand concours du sextant commence. Il était plutôt doué pour jouer à cache cache et retrouver des objets allaient être un jeu d'enfant. Surtout à Pré-Au-Lard, avec Louis, ils connaissaient toutes les caches possibles et impossibles. Ce village, c'était leur seconde maison en quelque sorte. Y passer du temps était toujours un plaisir immense. Et embêter les autres élèves un passe temps apprécié.

" Dis Lou', t'as toujours tes Bombabouses sur toi ? Y a un troupeau qui se rapproche, je leur souhaiterais bien la bienvenue. "

Cet après-midi s'annonçait excellente.

_________________

J.K.Rowling Ҩ « Comme dit le proverbe : Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.©️ CJ.Pomme' »
Revenir en haut Aller en bas
Tahanie Weatherly

avatar



▌Crédit : .cranberry
▌Messages : 129
▌Année : 6eme

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: [Event commun] Tricentenaire de la naissance de Ryan Sleeman Mer 28 Déc 2016, 20:44

    C'était un beau Samedi de printemps, le ciel était bleu et pas un nuage ne semblait vouloir gâcher cette journée. C'était comme si les astres s'étaient entendus pour faire de la fête du tricentenaire de la naissance de Ryan Sleeman une vraie réussite ! Tahanie était de la partie, comme à son habitude. Une fête sans elle n'était pas une fête réussie, du moins c'était son avis. Même si elle n'aimait pas forcément la compagnie du "tout Poudlard", la belle avait quand même tenu à traîner ses fesses jusqu'à Pré-Au-Lard. Elle trouverait bien de quoi passer le temps, notamment aux Trois Balais où elle avait pour habitude de boire des Whisky Pur Feu dans lesquels elle versait une boisson plus "distrayante".

    Trop heureuse de s'échapper du carcan beaucoup trop formel de l'institution scolaire, Tahanie s'était apprêtée simplement. C'est à peine si la belle s'était maquillée avec un peu de mascara. Depuis quelques temps elle avait ralenti la cadence niveau mecs, elle était moins intéressée qu'avant sans arriver à trouver pourquoi. Aussi, cet après-midi n'avait pas pour but premier d'appâter le mâle. Vêtue d'un jean slim délavé à taille haute qui soulignait et mettait en avant ses formes (oui, ses fesses, disons le clairement), d'un crop top blanc fluide qui laissait voir son piercing au nombril, d'un bombers kaki laissé ouvert et de tennis blanches, ses longs cheveux noirs savamment noués en une tresse sur le côté qui retombait négligemment sur sa poitrine, c'est la clope au bec que Tahanie sortit des Trois Balais. Elle venait de s'enfiler trois verres d'affilé, ce qui lui avait valu quelques regards réprobateurs. Pourtant, elle avait été raisonnable et n'avait bu que la dose minimum d'alcool pour se sentir "bien".

    Tahanie sortit son vieux briquet moldu et alluma sa cigarette. Elle trouvait un certain charme à le faire ainsi et non pas en sortant sa baguette. Peut-être parce que c'est comme ça qu'elle avait commencé, étant trop jeune à l'époque pour posséder sa propre baguette. Savourant sa première bouffée de nicotine, Tahanie se décida à aller voir ce que proposait le stand "Chez Kent" en terme de boissons énergisantes. Ajoutés à l'alcool qu'elle avait déjà bu, ces breuvages auraient sans doutes des vertus beaucoup plus intéressantes. Tahanie commença à s'enfoncer dans la foule qui bientôt l'entoura entièrement. Petite comme elle était, il était impossible d'apercevoir la jolie Gryffondor au milieu des badauds. C'est sans doute pour ça qu'elle se fit percuter par ce qui semblait être un torse masculin, plutôt pas dégueulasse d'ailleurs. Tahanie manqua de faire tomber sa cigarette, c'est donc passablement agacée que l'Andalouse s'adressa au malotru :

    - On t'a jamais appris que faire du rentre-dedans à une nana c'était du figu...


    En se retournant pour faire face à son interlocuteur, Tahanie se stoppa net en croisant son regard. Ces yeux bleu azur, elle les aurait reconnus entre mille. Jeremiah Firestone.
Revenir en haut Aller en bas
Ellen Duke

avatar



▌Messages : 370
MessageSujet: Re: [Event commun] Tricentenaire de la naissance de Ryan Sleeman Ven 06 Jan 2017, 19:06

Il aurait dû partir ! Il savait qu'il aurait dû partir ! Les quelques touches de couleurs vives qu'il avait vues jeudi soir en rentrant à sa chambre d'auberge auraient dû lui mettre la puce à l'oreille, les guirlandes entr'aperçues vendredi auraient dû finir de le convaincre, mais non, Monsieur avait préféré faire l'autruche ! Il avait mis les œillères, s'était bouché les oreilles et avait prétendu ne rien remarquer... Evidement le retour à la réalité fut rude, très rude... 
 
C'est donc en ce samedi matin, qui promettait pourtant d'être radieux, que le professeur ouvrit énergiquement ses volets pour tomber face à face avec une horreur mauve des plus laides qu'une personne au goût visiblement déplorable avait pris soin de disposer pile poil devant sa chambre pour décorer la rue. Ellen resta planter là quelques secondes, la mine déconfite, alors que son cerveau alerte tentait vainement d'identifier ce qui lui pendouillait au nez. Il finit par refermer volets et fenêtres avant de se planquer sous la couette dans le fol espoir que tout cela ne soit qu'un mauvais rêve. 
Ce comportement pour le moins enfantin ne lui fut, hélas, pas d'un grand secours puisque les festivités, loin de se calmer, bâtèrent bientôt leur plein à grand renfort de musique joyeusement insoutenable. 
 
La mauvaise foi et l'entêtement de l'homme tinrent bon jusqu'au début de l'après-midi, là elles abdiquèrent et il dût se rendre à l'évidence : il ne tiendrait jamais jusqu'à la fin de la journée... Il fallait qu'il mette les voiles, qu'il prenne la tangente, qu'il se carapate, bref qu'il foute le camp d'ici au plus vite sous peine de devenir maso et surtout qu'il ne remette pas les pieds dans ce foutu village avant dimanche soir 23h59. 
C'est donc un Ellen décidé qui réunit vivement ses affaires. Juste le minimum vital qui ne se constituait en réalité que de sa baguette, de son portefeuille et d'un corbeau tassé sur lui-même, la tête sous l'aile, qui s'empressa de venir se nicher aux creux de sa jugulaire dès qu'il le mit sur son épaule. Il descendit dans la salle de l'auberge dans l'idée de s'y désaltérer avant d'entamer son volontaire exil, mais en fut dissuadé par la présence au comptoir d'une jeune fille au visage connu et à la descente facile. Oh non, par pitié, pas d'élève, nous sommes le week-end que diable! 
 
Effectuant un détour stratégique, il contourna l'obstacle et sortit dans la rue. Son calvaire commença alors. L'enseignant n'était pas un grand amateur de foule et il l'aimait encore moins quand elle était composée à 70% d'élèves un jour où il était justement supposé ne pas avoir affaire à eux. 
L'homme avança à un rythme insupportablement lent, ralenti par la masse et ruminant sa frustration. Excédé, il finit par s'extirper de la foule, réussissant à trouver une oasis de calme relatif au côté d'une petite buvette. La serveuse lui proposa une boisson qu'il acheta de bonne grâce.  
 
Et voilà comment Ellen Duke se retrouva un samedi après-midi à observer ses élèves d'un air désespéré, un verre d'une boisson non identifiée à la main... 
Revenir en haut Aller en bas
Jeremiah B. Firestone

avatar



▌Pseudo : Jerem'/Ali'
▌Crédit : blondie (bazzart) & myself
▌Messages : 382
▌Année : 7ème année
MessageSujet: Re: [Event commun] Tricentenaire de la naissance de Ryan Sleeman Lun 23 Jan 2017, 12:13


Les bombabouses étaient lâchées. C'était le moment de prendre la fuite et si possible, de ne pas se faire voir ou alors, de faire croire qu'il s'agissait de l'oeuvre de quelqu'un d'autre. La foule était de plus en plus dense, aussi, ils étaient très facile pour les deux lascars de se faufiler sans plus attendre parmi elle, gloussant sans retenue et bousculant quelque peu quelques élèves en chemin. Lorsqu'ils entendirent des exclamations écœurés ainsi que des cris dans leur direction, Jeremiah et Louis prirent la décision commune de se séparer pour accroître leurs chances de ne pas se faire démasquer. Il était clair que si les victimes de leur farce les voyait à proximité, ils ne tarderaient pas à faire le lien.

" On se retrouve dans une heure pour le concours Lou' ! " s'écria Jeremiah en se laissant happer par un groupe de Serdaigle de 5ème ou 6ème année.

Voyant qu'elles n'allaient pas le lâche de si tôt, aidé par les divers toniques et alcools qu'il avait déjà ingurgité, il essaya de détourner leur attention avec une histoire de rumeur vieille comme le monde.

" Oh tiens salut les filles, dit-il en répondant aux regards à la fois agacés et intéressés dudit troupeau. Oh et toi aussi, Fabian. Vous avez entendu la dernière sur Léonora ? Il parait qu'elle kiffe trop un gars de chez vous, j'crois que ça commence par L... Laofen, Laothen ou un truc comme ça !
- Noooon arrête tu parles de Nathan ?
- Trop le déliiiiiiiiire !
- Oh tiens salu Léo, elles parlaient justement de toi, bon heu je vous laisse, ciao ! "

C'était plutôt mesquin envers Léo, mais il ne doutait pas qu'elle s'en sortirait haut la main et qu'elle lui revaudrait ça, un de ces jours. S'extirpant le plus rapidement possible du groupe, se frayant un passage dans la foule, il ne tarda pas à bousculer un peu trop brusquement une autre élève, qui ne tarda pas à lui faire remarquer son manque de douceur... d'un humour douteux qu'il ne tarda pas à reconnaître...

- On t'a jamais appris que faire du rentre-dedans à une nana c'était du figu...

Tahanie ne termina pas sa réplique. Jeremiah s'arrêta net, sans trop savoir pourquoi, soutenant la fougue de la belle brune. La voir d'aussi près, sentir son parfum, entrer en contact avec elle, même d'une façon aussi inélégante... Il ne pouvait nier que cela lui avait manqué. Ils ne s'étaient pas revu depuis plusieurs semaines. Il n'avait pas cherché à la revoir, il pensait qu'elle viendrait lui parler beaucoup plus tôt... Il pensait que peut-être, d'une certaine manière, il l'avait touché, il avait montré qu'il n'était pas comme les autres. Il avait pensé qu'il avait réussi à attirer son attention d'une façon différente qu'avec les autres garçons. Hors, le résultat avait été tout autre. Elle l'avait snobé et évité, comme si finalement, il n'était pas si intéressant que ça. Et même s'il feignait l'indifférence, la vérité c'est que cela l'avait blessé.

" Oh, tiens, Tahanie Weatherly, en chair et en os devant moi, j'ai du mal à y croire... " répliqua le blond, acerbe. Je peux te toucher pour voir si tu es bien réelle ? Ah oui, c'est bien toi ", reprit-il après l'avoir fait sans son autorisation et en lui dérobant sa cigarette des doigts.

Il avait enfoncé ses doigts dans son épaule, sans aucune douceur, comme s'il avait besoin de lui faire ressentir de la douleur physique, incapable de maîtriser plus longtemps sa rancune. Il tira longuement sur la cigarette de Tahanie, effronté, rebelle, provocateur. Pourquoi fallait-il toujours qu'ils commencent une discussion par le conflit tous les deux ? Pourquoi fallait-il toujours que les sentiments de Jeremiah se mettent à bouillir au contact de la jeune femme au caractère de feu ?

_________________

J.K.Rowling Ҩ « Comme dit le proverbe : Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.©️ CJ.Pomme' »
Revenir en haut Aller en bas
Léonora Oliveira

avatar



▌Crédit : Dean
▌Messages : 670
▌Année : 6e année

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: [Event commun] Tricentenaire de la naissance de Ryan Sleeman Mer 26 Avr 2017, 14:33

" Oh tiens salut les filles, dit-il en répondant aux regards à la fois agacés et intéressés dudit troupeau. Oh et toi aussi, Fabian. Vous avez entendu la dernière sur Léonora ? Il parait qu'elle kiffe trop un gars de chez vous, j'crois que ça commence par L... Laofen, Laothen ou un truc comme ça !
- Noooon arrête tu parles de Nathan ?
- Trop le déliiiiiiiiire !
- Oh tiens salu Léo, elles parlaient justement de toi, bon heu je vous laisse, ciao ! "

Hein que… QUOIIII ? Elle était là, l’instant d’avant, parlant tranquillement avec deux trois personnes. Puis son prénom avait été prononcé non loin, près de quelques serdaigles du groupe. Evidemment, ce prénom n’étant pas non plus le plus couru d’Angleterre, il lui fit relever la tête le temps de voir un camarade de sa maison : Jeremiah. L’aîné la salua tout aussi rapidement et s’éclipsa avant qu’elle ne puisse comprendre pourquoi il avait parlé d’elle.

- C’est vrai ce qu’il vient de dire Léo ? Tu craques pour Nathan ?

Hein que… QUOIIIII ? Elle regarda la blonde qui venait de lui poser cette question totalement incongrue comme si elle avait un furoncle sur le bout du nez mais se repris bien vite. Nier lui amènerait encore plus de questions, et de suspicions. Quand on nie, c’est que c’est en parti vrai non ? Confirmer apporterait jugements et/ou encore plus de questions. Et si le grand dadais de gryffondor avait cité Nathan, ce n’était forcement pas par hasard. Elle lui avait tenu la jambe récemment. ça avait du fuiter par là dans la salle commune. Sourire. Regard Malicieux. Murmure. Il va me le payer. Rire joyeux, limite fou-rire. Celui là elle le maîtrisait. Celui pour la phase “autodérision”. Celui qui montrait qu’elle n’était pas concernée.

- Mais carrément voyons ! Pourquoi sinon Jeremiah l’aurait-il lâché comme ça, en plein milieu d’une foule de serdaigle et fuit à toute vitesse ensuite sans admirer le doute qu’il avait semé dans vos esprits ? Non, c’est pas digne d’un gryffondor ça !

Dans les yeux des quelques filles qui lui faisait face, elle vit qu’elle aussi venait à nouveau de les mettre dans le doute vis-à-vis des propos de Jeremiah. Bien. Du coin de l’œil elle avait pris la peine de le suivre du regard celui là, il ne tarderait pas à entendre parler d’elle.

- Il vous a dit ça juste pour pouvoir filer, je suppose pour échapper à quelqu'un ou quelque chose qu’il aurait provoqué… Il a dit surement le premier truc qui lui passait par la tête. ça, ça correspond bien plus au type de gryffondor qu’il est.
- Mais quand même, pourquoi Nathan ? Il ne semblait même pas le connaître !
- Parce qu’il a du entendre qu’on avait discuté ensemble y’a quelques jours. Il m’a vu. S’en est souvenu. Vous a berné. A fui. Rondement mené ! Bref, avancez, je vous rejoins. J’ai aperçu quelqu’un.

Et sans laisser le temps aux autres de la retenir, la petite Léo se faufila à son tour dans la foule à la recherche du blondinet farceur. Les deux minutes passées à expliquer à l’élite de l’école -humm- qu’elles avaient plongé dans un piège avait largement laissé le temps à sa cible de partir plus loin. Cependant, il fallait croire qu’elle avait de la chance, parce qu’elle le repéra tout de même assez rapidement et pas si loin que cela. A mesure qu’elle se rapprochait, elle comprenait qu’il avait été stoppé dans sa course folle. Elle était sure que c’était Jeremiah, même s’il était de dos. Et face à lui… Intéressant. Arrêtés au milieu de la rue, les passants les contournait, ce qui laissait à Léo un petit écran de vision sans être repérée. Et sa meilleure ennemie semblait de toute manière bien trop occupée par leur perturbateur commun.

Très intéressant. La brunette observa quelques secondes, tentant de se décaler pour apercevoir en parti le visage du jeune homme et fut surprise de le voir si sérieux lui aussi. Très très intéressant. Oui. Il avait joué sur une rumeur, elle ne s’en priverait pas alors qu’elle était aux premières loges de la source. Elle n’entendit rien, et bien vite fut entraînée par un Nolan qui venait de la repérer et de se dire que Léo et Tahanie si proches, c’était risque de cataclysme. Mais peu importait, l’anglo-portugaise avait bien assez pour broder.

HJ:
 

_________________
~

Boulot T.T
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Event commun] Tricentenaire de la naissance de Ryan Sleeman

Revenir en haut Aller en bas

[Event commun] Tricentenaire de la naissance de Ryan Sleeman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium Incantatem :: THERE IS AN INSIDE AND AN OUTSIDE TO EVERY FORM. :: HOGSMADE :: Le Village-