Sur le point d'être découvert ? - [PV Lloyd]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité


Invité

MessageSujet: Sur le point d'être découvert ? - [PV Lloyd] Dim 18 Sep 2016, 13:52


J'étais actuellement en train de paniquer totalement. Leena commençait à me regarder avec cette lueur si familière dans les yeux. Une lueur qu'elle n'avait jamais eu envers moi. Celle qui symbolisait une curiosité intense et irrépressible, celle qui soufflait qu'elle ne s'arrêterait pas de chercher le pourquoi du comment jusqu'à avoir compris. Elle n'avait jamais eu besoin d'être curieuse avec moi, sûrement parce qu'elle connaissait tout de moi sans même avoir à lui demander, je me confiais naturellement à elle. Mais depuis trois ans bientôt je lui cachais un grand secret. Une certaine attirance qui avait toujours fait partie de mon être, de ce que je suis. Lorsque j'étais en tête à tête avec moi-même je l'assumais sans aucun problème. C'était en société que les choses se corsaient. Je n'osais l'avouer que ce soit à Leena, à notre famille ou à notre entourage. Les seuls qui savaient c'était Lui et Lloyd. Celui qui avait été mon premier coup de cœur, celui qui avait inconsciemment permit de révéler mon homosexualité. Mon premier râteau aussi. Bon aujourd'hui, j'étais plutôt satisfait qu'il m’ait foutu le-dit râteau et qu'il se soit aperçu de lui-même que j'étais attiré par lui, parce que sinon, j'aurais pût rester dans cet état d'incertitude longtemps. De plus, je ne le remercierais jamais assez pour sa discrétion et sa compréhension à cette époque. Et aujourd'hui il était devenu un soutien précieux.

C'est ainsi que je me retrouvais à courir dans tout Poudlard pour le trouver. Après ma discussion avec Leena, je m'étais mis à angoisser. Beaucoup trop, au point que l'idée de prendre l'appareil photo auquel je pense toujours lorsque je vais voir Lloyd ne m'avait même pas effleuré l'esprit. Je reprenais difficilement ma respiration. Bon, je crois que ça se voit à mon absence totale de muscles, je suis pas un sportif de haut niveau. C'est pour ça qu'après m'être agité dans tout les sens pendant dix bonnes minutes où j'avais couru partout, ben j'étais légèrement (humhum) fatigué. Ma panique n'avait pas diminuée d'un iota, mais mon corps m'astreignait à plus de calme. Je reprenais ma marche un peu plus calmement malgré que mes yeux fouillait toujours les alentours. J'étais dans l'aile de Poudlard réservée aux études universitaires. Vu l'heure, j'aurais de la chance si Lloyd est pas en cours. Mais d'abord, boire. Bah oui, ça donne soif de s'agiter. Je poussais la porte des toilettes mixtes et me rendait rapidement jusqu'aux lavabos de céramique. J'aperçus mon reflet dans le miroir et grimaçais. On aurait dit un fou avec mes joues rouges, mes yeux paniqués et mes cheveux dans tout les sens (bon encore, ça, ça change pas trop de d'habitude... J'accorde jamais plus de cinq secondes à mes cheveux... Moi et mon père on a dû s'adapter avec ma mère et Leena qui passe trois quarts d'heure chacune dans la salle de bain ! Encore que ma mère... Ouais peut-être un peu moins). Je soupirais et buvais rapidement avant de m'envoyer une gerbe d'eau sur le visage pour tenter de me calmer.

J'entendis finalement la porte d'un des cabinets derrière moi s'ouvrir. Je me retournais rapidement et vit le brun que je cherchais en sortir. Je souriais soulagé et ne pu m'empêcher de m'exclamer

"-Merci, tu n'es pas en cours !"
Revenir en haut Aller en bas
Lloyd N. Whiteridge

avatar



▌Crédit : Bazzart @bbw.
▌Messages : 84
▌Année : 9 ème année
▌Spécialisation universitaire : Médicomagie
MessageSujet: Re: Sur le point d'être découvert ? - [PV Lloyd] Ven 30 Sep 2016, 10:35



XX

J'ai une envie pressante depuis bientôt une demie-heure, mais ce cours de médecine magique ne veux pas se terminer. Je regarde frénétiquement l'heure à peu près toutes les 30 secondes, rageant à chaque fois devant cette aiguille qui ne se déplace pas plus vite. Il faut vraiment que j'aille aux toilettes là et ce n'est pas une excuse pour échapper au monologue ennuyeux de mon prof. Alors je lève la main, plusieurs fois, comme un bon petit écolier, histoire de prévenir que je m'en vais. Mais il ne me voit pas. Il s'obstine à ne pas me voir ! Je suis pourtant bien visible de là où je suis non ?

" Pourquoi tu lèves la main Whiteridge ? me murmure Anthony, assis juste derrière moi. T'es con ou quoi ?
- Je dois pisser, occupe toi de tes fesses merci.
- Mais t'as quel âge Lloyd sérieux ? Il va même pas remarquer que t'es parti. Il répond même jamais à nos questions pendant le cours... "

Maintenant qu'il en parle... je baisse lentement la main et me lève d'un bond. Tant pis pour la politesse, j'aurais essayé. Je me précipite vers la sortie de la salle, sous les rires de quelques uns, puisque forcément ma maladresse légendaire me fait me cogner dans trois chaises, deux tables et une porte. Ouf, je suis dehors, avec quelques bleus supplémentaires, m'enfin les toilettes n'ont jamais été aussi proche et c'est avec un bonheur non dissimulé que je m'y engouffre. Il n'y a personne, normal pour une heure de cours, surtout à l'université.

Je prends la première porte où je découvris un cabinet bouché. Erk. Le second n'a plus de papier. Le troisième indique qu'il ne faut pas s'en approcher... après 9 ans à Poudlard, j'ai appris à ne pas me frotter à ce genre d"injonction. Le quatrième n'avait pas de toilette, juste un trou. Note à moi-même, ne plus venir dans les toilettes mixtes, c'est carrément une zone sinistrée. Le cinquième cabinet est le bon et je ne peux m'empêcher de pousser un cri de libération en fermant la porte derrière moi. Pourquoi est-ce que les choses les plus simple, comme aller aux toilettes, se révèlent toujours très compliqué dans cette école ?

Une bonne minute plus tard, j'en sors sans me douter que quelqu'un est entré dans la pièce entre temps. D'où ma frayeur lorsque Nathan m'interpelle, visiblement soulagé de me voir.

" Merci, tu n'es pas en cours !
- Ah ! Tu... Tu m'a fais peur... Tu as une tête de fou en plus ! "

Une fois la surprise passée, je vais me laver les mains dans l'un des lavabos avant de mener plus avant ma conversation avec lui. Cela me permet en même temps de me rapprocher pour vérifier qu'il n'est pas malade ou quoi, ou qu'il aurait besoin de mon aide. Je crois qu'il est juste... essoufflé ? Je commence à lui sourire, un peu moqueur mais je sais très bien que je me serais retrouvé dans le même état après avoir couru. Je ne suis absolument pas sportif. En tout cas, il semble content de m'avoir trouvé là, peut-être même qu'il me cherchait tout particulièrement puisqu'on se trouvait dans la partie universitaire.

" Alors qu'est-ce qui t'amène dans... ces toilettes ? Tu fuis quelqu'un ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Sur le point d'être découvert ? - [PV Lloyd] Dim 02 Oct 2016, 20:56


Je fis une petite moue lorsqu'il me dit que j'avais une tête de fou. Comme si je m'en étais pas aperçu par moi-même ! Ça ne faisait que confirmer ce que je pensais. J'aperçus son regard légèrement moqueur. Mais c'est qu'il se fout de ma gueule en plus ! Non mais vas-y je te dirais rien ! Le pire, c'est que je vais sûrement effectivement rien dire, d'une parce que j'ai trop besoin de lui la maintenant tout de suite, de deux parce que je n'en vois pas vraiment l'intérêt. On pourrait dire qu'ainsi, je le laisse implicitement gagner la partie. Alors soyons clair. Il n'y a pas de partie, parce qu'il n'y a pas de jeu, parce que je n'ai pas le temps pour ça et que ce genre de petites choses sont habituelles entre lui et moi. C'est bon, je suis clair ? Merci. Je fixais mon ami et finis par m'appuyer contre un mur. J'allais me laisser glisser le long pour m'asseoir par terre et reprendre mon souffle... Jusqu'à ce que je vois la tête du sol en question. Euh... Je m'assois pas sur une flaque d'un liquide non identifié moi ! Je me décollais prestement du mur et finis par répondre :

"-Je fuyais personne, c'est pas mon genre."
Hum hum... On y croit Nathan... Bref continuons "A vrai dire, je te cherchais. J'ai besoin d'un conseil."

Je le fixais, l'adrénaline redescendant peu à peu. Alors une nouvelle fois, le fait que ma sœur puisse comprendre me revint en pleine face. Mais cette fois, ce n'était pas le fait qui me frappa mais les conséquences auxquelles j'avais tant réfléchi ces dernières années mais qui ne m'étaient pas immédiatement revenues en tête. Mais là... Mes parents prétendaient prôner la tolérance, mais mes lectures de témoignages m’avaient prouvé que souvent, lorsque ça touchait à leurs enfants ou à leur famille, les parents en question pouvaient être beaucoup moins tolérants. J'avais peur que ce soit le cas de mes parents, mais surtout celui de ma sœur. Je tiens plus à Leena qu'à me propre vie, elle est tout pour moi. Je ne sais pas comment je réagirais si elle me rejetait... Je ne peux qu'imaginer ma détresse, ma peur de ne plus l'avoir à mes côtés, ma douleur aussi, la douleur du rejet. Sans elle j'avance dans la nuit la plus noire sans le moindre repère et où une racine devient un obstacle insurmontable. Je ne peux tout simplement pas avancer, pas vivre sans elle. Je finissais par revenir au moment présent et reposais mes yeux qui s'étaient perdus dans le vague sur le brun. Alors seulement je me décidais à lui expliquer :

"-Leena a comprit qu'il y a un truc qui cloche avec moi, que je lui cache quelque chose... Elle est particulièrement curieuse et obstinée, surtout quand il s'agit de moi. Elle ne mettra pas longtemps à comprendre... J'ai peur de sa réaction, qu'elle balance tout à nos parents... Je sais plus quoi faire."

Je le fixais perdu. J'ignorais si il était passé par les mêmes doutes, les mêmes appréhensions que moi. Je pense pas. Il semble tellement s'assumer lui-même, assumer ce qu'il est... Mais peut-être que justement cela ne s'est pas fait sans certains sacrifices. Je sais pas. Tout ce que je sais, c'est que j'ai besoin de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Lloyd N. Whiteridge

avatar



▌Crédit : Bazzart @bbw.
▌Messages : 84
▌Année : 9 ème année
▌Spécialisation universitaire : Médicomagie
MessageSujet: Re: Sur le point d'être découvert ? - [PV Lloyd] Mer 16 Nov 2016, 11:50


A voir sa tête, je comprends que c'est sérieux et lorsqu'il me réponds d'une façon évasive, je pense déjà savoir de quoi il retourne. S'il a besoin d'un conseil, ce n'est pas pour ses cheveux ou un quelconque choix d'orientation. Aussi, j'enlève mon expression légèrement moqueuse de mon visage pour l'écouter attentivement. Ce n'est apparemment pas facile à dire, puisque Nathan semble encore y réfléchir lui-même.

Après deux années à le fréquenter et pourrait-on dire, deux années d'amitié, je commence à plutôt bien le connaitre, même si l'un comme l'autre, on apprécie garder notre aura mystérieuse et certains secrets bien gardés. De ce que j'ai pu constater, il y a vraiment peu de choses qui atteint Nathan. La seule personne qui avait une quelconque influence sur lui était sa sœur Leena. Ayant moi-même quatre sœurs, je ne peux que comprendre à quel point il est important de ne pas les décevoir et à quel point il peut être compliqué de se confier à elle.

Elles peuvent être carrément envahissantes ou pire, essayer de vous détourner de qui vous êtes réellement. Et tout ça en pensant que c'est pour votre bien et qu'on n'y comprend rien, de toute façon ! Heureusement, je n'ai jamais eu vraiment à me défendre d'être gay auprès d'elles ; elles l'avaient toutes plus ou moins devinés. Je ne pouvais d'ailleurs pas être plus près de ce que Nathan allait me dire ensuite.

"-Leena a comprit qu'il y a un truc qui cloche avec moi, que je lui cache quelque chose... Elle est particulièrement curieuse et obstinée, surtout quand il s'agit de moi. Elle ne mettra pas longtemps à comprendre... J'ai peur de sa réaction, qu'elle balance tout à nos parents... Je sais plus quoi faire."

Ainsi, Leena s'approche dangereusement du secret de Nathan. Ce n'est pas si surprenant, ce qui l'est plus, c'est qu'elle ne l'a pas déjà confronté avec ça depuis le temps. Mais ça, je me garde bien de le dire à mon camarade. Inutile de le paniquer encore plus, il est déjà bien effrayé comme ça.

" Okay, commence par te calmer. Je te dirais bien de t'asseoir mais il est sûr que tu vas attraper la mort si tu fais ça. Ces toilettes sont immondes. "

Mais bon, mieux vaut rester là s'il pense que Leena est à ses trousses, j'ajoute mentalement pour me convaincre de ne pas fuir très loin de ces lieux à la propreté discutable.

" Déjà, rien ne cloche avec toi , je reprends en enfonçant un peu mes doigts dans son épaule pour appuyer mes propos. Maintenant, elle pense que tu lui cache quelque chose, soit. Si tu n'es pas près à lui révéler... qui tu es vraiment... si tu as peur et sache que je comprend très bien, alors, il faut brouiller les pistes. T'inquiètes pas, c'est plus facile qu'il n'y paraît. "

J'essaie de me montrer rassurant. S'il y a bien une chose que je peux faire pour Nathan, c'est l'aider à traverser cette période de doutes et de peurs. Quoique les gens pensent, je suis passé par là moi-aussi. Derrière mon assurance et le fait d'assumer que je suis gay depuis longtemps, le regard des autres est encore aujourd'hui quelque chose d'effrayant. Et le regard d'une sœur dans l'ignorance ? C'est pire que tout. Surtout quand on l'aime plus que tout.

" Comment c'est arrivé ? Elle t'a simplement scruté comme toutes les sœurs font quand elles ont un truc derrière la tête ? Tu as dis quelque chose ? "

HRP :
TT:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Sur le point d'être découvert ? - [PV Lloyd] Lun 28 Nov 2016, 16:43


J'esquisse un sourire crispé devant sa réponse lorsqu'il m'intime de ne pas m'asseoir. Dans n'importe quel autre moment, j'en aurais profité pour rire un bon coup en plaisantant un peu avec lui, mais là non. J'en suis juste incapable. Le stress me ronge le ventre de concert avec la peur du rejet de Leena. J'aime ma sœur plus que tout et je ne veux pas la voir partir loin de moi. Jamais. Je ne suis même pas sûr d'y survivre si elle devait s'en aller. Je fixe de nouveau mon attention sur lui lorsqu'il enfonce légèrement ses doigts dans mon épaule en me rassurant du mieux qu'il peut. Lloyd a toujours eu cet étrange pouvoir sur moi. Il est le seul à savoir pour mon homosexualité et il et il a toujours sur me rassurer à ce propos. Je ne sais pas comment il fait mais il a toujours les bons mots avec moi au point que c'en est troublant. Peut-être qu'il est passé par là lui aussi et qu'ainsi il a les bons mots.

Je secouais la tête. Non je n'étais définitivement pas prêt à révéler à ma sœur qui pouvait réellement se cacher sous la carapace de son très cher frère. Carapace qui n'avait jamais eu lieu d'être avant... Avant tout ça. Avec mes parents oui, avec mes tantes oui, avec mon oncle parfois. Mais avec Leena ? Jamais. Jamais avant que je me rende compte que les filles n'étaient définitivement pas faites pour moi. Je finis par répondre à Lloyd :

"-Je peux pas lui dire... Pas encore, j'ai trop peur de sa réaction."


Pas encore, pas encore... Ça faisait malheureusement plusieurs mois que je repoussais la confrontation. Lâche. Une nouvelle fois. Je n'ignorais pas que c'était un caractère récurrent chez moi. Heureusement qu'aucune maison ne prônait la lâcheté sinon le choixpeau n'aurait pas eu besoin de réfléchir deux minutes entières avant de m'envoyer dans ma future maison ! J'écoutais une nouvelle fois Lloyd lorsque ce dernier reprit la parole. Oh non, c'était loin d'être ça. Si c'était seulement ça, jamais je ne serais venu le déranger, j'aurais juste regardé ma sœur en levant les yeux au ciel avant de tourner les talons pour aller lire dans la salle commune. Non non, chez Leena c'était bien plus pernicieux que ça pour moi. Beaucoup plus dangereux. Leena avait cette façon de me regarder une fois qu'elle s'était aperçue que je lui cachais un truc. Ce regard qui disait "Toi mon coco, je sais pas ce que tu refuses de me dire mais crois moi que je vais le savoir. Et quand je le saurais, ça chauffera pour tes oreilles.". Ce regard qui me faisait craindre pour mon secret mais aussi pour mon intégrité physique. Je me mis donc à lui expliquer ce qui s'était passé :

"-Je suis sûr qu'elle avait déjà des doutes... Mais là elle m'a vu clairement... Enfin... Suivre du regard un gars. Et je sais pas quelle expression j'avais, mais à la sienne j'ai compris que j'avais fais une connerie. Elle lâchera pas le morceau avant de savoir."

Oui je sais j'ai fais une connerie... Mais ce garçon avait des yeux à vous donner l'envie de vous perdre dedans encore et encore. Alors j'avais pas pu me retenir de regarder un peu. Soudain, je me souvins de ce que Lloyd avait évoqué il y a moins de cinq minutes. Brouiller les pistes... C'était ça qu'il me fallait. Bon j'espérais juste que mon ami avait une technique pas trop casse-figure... Maladroit comme je suis :

"-Tu parlais de brouiller les pistes ?"


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lloyd N. Whiteridge

avatar



▌Crédit : Bazzart @bbw.
▌Messages : 84
▌Année : 9 ème année
▌Spécialisation universitaire : Médicomagie
MessageSujet: Re: Sur le point d'être découvert ? - [PV Lloyd] Mar 27 Déc 2016, 11:39


J'ai l'impression de me revoir, quelques années plus tôt, pas toujours très tranquille avec ma sexualité et mon attirance pour les garçons. Elle a toujours été là, d'aussi loin que je me souvienne. J'ai eu la chance d'avoir une famille compréhensive. Quand j'y repense, étant le seul sorcier de la famille, puis ensuite révélant mon homosexualité, mes parents ont vraiment accepté beaucoup de trucs. Je me sens chanceux, oui. Et je souhaite que Nathan ressente cela lui-aussi, un jour. Le plus tôt possible, pour qu'il brise cette carapace protectrice dans laquelle il se protège. Car plus le temps passe et plus il risque d'avoir du mal à en sortir. La peur est moteur puissant et vous fait passer à côté de beaucoup de choses. Des sorties, des rencontres, de simples amitiés qui ne se créeront jamais...

" Je peux pas lui dire... Pas encore, j'ai trop peur de sa réaction."

Je le regarde droit dans les yeux et lui adresse un mince sourire compréhensif. Je ne comprends que trop bien ce que Nathan veut dire, aussi, je ne rétorque pas. Il n'est pas prêt, pas encore. Mais ça viendra. Et pour chacun, ce moment est différent et surtout très personnel. Mais j'ai hâte que ce jour vienne, pour qu'il puisse voir le monde qui l'entoure sous un autre jour. N'empêche qu'il fallait pas que ça foute le bordel dans sa relation avec sa sœur. Or, c'est un peu le problème qui nous amène à avoir une discussion très sérieuse dans ces toilettes dégoûtants.

Je l'écoute me raconter sa petite mésaventure visuelle. Ah oui, le mattage quand tu n'es pas encore un gay assumé, cela peut s'avérer dangereux. En y réfléchissant, même en connaissance de cause, c'est toujours aussi dangereux. Si on a le malheur de regarder de trop près un hétéro, aussi sexy soit-il... Mes pensées dérivent alors vers Louis et je ne peux m'empêcher d'y rester accrocher une minute, l'imaginant toujours un peu plus sans ses vêtements...

" Tu parlais de brouiller les pistes ?
- Heu quoi ? Ah oui... , je bredouille, chassant le Gryffondor de mes pensées aussi vite que je le peux. Rassure-moi, ce gars ne joue pas au Quidditch, il n'est pas grand, tignasse brune légèrement bouclés, lunettes de gardien sur la tronche régulièrement mmh ? "

Je sens une légère pointe de jalousie à l'idée que ça pourrait être lui. Et aussitôt je me sens bête, du genre, minette qui s'inquiète inutilement pour son crush qui ignore jusqu'à son existence.

" Oublie ce que je viens de dire. Désolé. Brouiller les pistes, oui. Je crois qu'avec Lena ce ne sera pas facile, mieux vaut ne pas trop lui mentir, elle risque de te griller direct. Alors, tu n'as qu'à légèrement déformer la vérité. "

J'ai l'impression de ne convaincre Nathan qu'à moitié, alors je décide de passer au concret. Je commence à sourire alors qu'une idée se forme dans mon cerveau, soudain en ébullition. La théorie n'est pas toujours très pertinente et pourtant les recherches occupent 60% de mon temps lorsque je bosse un projet de sciences.

" Je vais t'aider, panique pas. On va faire un petit jeu, pour mettre au point tout ça. Bon je suis un peu rouillé, ça fait longtemps que je n'ai pas fais ça. Toi, tu vas te mettre dans la peau de ta sœur. Tu la connais mieux que personne, tu es le plus susceptible de savoir ce qu'elle peut répondre. Et moi, je serais toi le temps du jeu. C'est bon, tu me suis ? "

J'espère que Nathan va y mettre du sien, pour que ça marche comme je l'ai en tête. Et que ça fonctionne tout court en fait, je n'ai pas envie qu'il croit que je me moque de lui... J'apprécie beaucoup Nathan, il est calme, cultivé, posé la plupart du temps à lire un livre sans embêter personne, un peu comme moi quoi. Mais je vous l'accorde, la Nature a été plus généreuse en muscles avec lui qu'avec moi. Sans plus attendre, je me lance le premier, non sans maîtriser un petit rire à l'idée d'incarner Nathan.

" Tiens salut Lena, tu as passé une bonne journée ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Sur le point d'être découvert ? - [PV Lloyd] Mar 03 Jan 2017, 23:08


Je repense au garçon que j'ai croisé dans les couloirs. Grand, des cheveux noirs ébouriffés dans tout les sens, la peau mate et de grands yeux marrons. Banal auraient déclarés certains. Magnifique selon moi. Et son putain de sourire, on en parle ? Euh... Il s'est passé quoi là ? Je ferme les yeux et secoue légèrement la tête. On dirait ma sœur. Et lorsqu'elle est comme ça, croyez moi elle est chiante. Puis je souris en me rappelant les paroles de Lloyd. Bon, selon vous, il est amoureux ou ce n'est qu'une simple attirance physique ? Je sais pas, j'hésite... J'ai pas encore d'avis bien tranché sur la question. Mais je secoue tout de même la tête pour répondre par la négative à la question de mon ami. Cependant, il semble vite passer à autre chose en me disant d'oublier ce qu'il vient de dire. Mon stress qui m'avait laissé quelques instants de répits m'envahit de nouveau et je commence sérieusement à être effrayé par la suite des événements. Je le fixe et finit par répondre :

"-Je ne vois pas comment je peux seulement déformer légèrement la vérité. Leena est une serpentard et ma sœur qui plus est, elle ira toujours chercher dans tout les petits coins pour débusquer le moindre vacillement que ma réponse peut avoir..."

Sur ce coup là, je dois avouer que je suis plus que pas convaincu. Leena me connait absolument par cœur. Elle a assisté à tout les événements importants de ma vie, c'est simple, si je ne devais confier ma vie qu'à une seule et unique personne, ça serait elle sans le moindre doute ni la moindre hésitation. Elle me connait si bien qu'elle peut déduire mes sentiments et mes humeurs d'un simple coup d’œil. Et dois-je ajouter que jamais JAMAIS je n'ai réussis à lui mentir ? Elle va me cramer en moins de deux secondes... Alors oui, là je suis plus que sceptique. Et pourtant, je continue à écouter Lloyd parler. Je l'écoute mais dieu que je suis pas convaincu. Je m'imagine parfaitement les réactions de Leena sans aucun problème mais de là à les jouer... Et puis j'ai toujours été un piètre acteur.

Pourtant, je veux bien essayer d'y mettre du mien. Je vois que Lloyd essaie tant bien que mal de m'aider, je ne veux pas ruiner ses efforts après tout, c'est déjà gentil de sa part d'être présent pour moi. Alors je décide finalement de me plier aux règles du jeu malgré le fait que je me sentes absolument totalement ridicule quand je réponds :

"-Hey Nathan, ca va et toi ?"

Oh bon sang, ça fonctionnera jamais. Moi, dans le rôle de ma sœur ? On est totalement opposés au niveau du caractère bon dieu ! Ça fonctionnera jamais, ça rendra jamais les vraies réactions de ma serpentard de sœur. Elle est parfois si imprévisible ! Je lâche un petit rire nerveux avant d'enchaîner d'une voix plus défaitiste :

"-Ça sert à rien... Je me sens juste comme un énorme imbécile là !"

Et pourtant, je sais que je n'ai pas le droit de dire ça à Lloyd, tout simplement car il me soutient toujours, il fait toujours tout pour m'aider sans jamais se plaindre ou me hurler dessus. La moindre des choses, c'est quand même bien de lui faciliter la tâche au maximum non ? Hors là, c'est tout l'inverse que je fais et ce n'est vraiment pas cool pour lui. Ok, calmons-nous, je suis sûr que je peux y arriver, il me suffit de réfléchir cinq minutes. Je ferme les yeux et tente de me placer dans la peau de Leena. Nos moments, ses crises de colères, ses joies, ses tristesses, nos confidences, tout repasse derrière mes paupières. Et lorsque je rouvre les yeux, je sais quoi répondre. Après tout j'ai juste à me placer dans ma peau et à changer mes paroles. Lorsque nous sommes séparés nous sommes opposés, cependant, une fois ensemble nous possédons un caractère assez semblable. Je souris donc malicieusement de ce fameux sourire que nous avons tout les deux tirés de maman. Le sourire qu'elle m'adresserait dans cette situation, quand elle sait que je lui cache un truc sans savoir encore quoi et qu'elle peut encore se permettre d'être légère :

"-Tu n'aurais pas quelque chose à me dire ?"
Revenir en haut Aller en bas
Lloyd N. Whiteridge

avatar



▌Crédit : Bazzart @bbw.
▌Messages : 84
▌Année : 9 ème année
▌Spécialisation universitaire : Médicomagie
MessageSujet: Re: Sur le point d'être découvert ? - [PV Lloyd] Lun 06 Fév 2017, 18:00


Pour un garçon aussi introverti que Nathan, je pense que l'exercice que je lui impose est une véritable torture. J'avoue ne pas être tout à fait à l'aise non plus, mais je sais d'expérience que c'est une méthode plutôt efficace, ne serait-ce que pour y voir un peu plus clair. Les réponses sont souvent sous notre nez, aussi simples qu'évidentes. Pourtant, lorsque nos émotions s'en mêlent, la logique s'envole aussi sûrement que les chouettes postières de Poudlard. Nathan doute, c'est écrit sur son front. Et je ne dis pas qu'il a tort, Lena est effectivement une Verte, difficile à berner, encore plus par un membre de sa famille que l'on connait sur le bout des doigts. Mais il faut bien essayer quelque chose, alors j'attends patiemment qu'il veuille bien me répondre.

" Hey Nathan, ca va et toi ? "

Je souris, content de constater ses efforts, alors même qu'il doit penser que j'ai une case en moins.

" Ecoute, je dois absolument te parl...
- Ça sert à rien... Je me sens juste comme un énorme imbécile là !"

Je lève les yeux aux ciels. On y était presque pourtant. C'est pas comme si j'avais particulièrement envie de m'éterniser dans ces toilettes dégoûtants. Mais je patiente encore, remarquant un changement dans son attitude. Je vois bien qu'il veut que ça fonctionne.

" Relax' Nathan, je ne suis pas là avec des pancartes pour noter tes performances d'acteur. Je suis juste ton pote. "

Je le vois fermer les yeux. Le pauvre, cette histoire l'a transformé en une petite boule de nerfs. Je croise les bras, m'amusant un peu à imiter ses poses, peu avenantes. Il a souvent cette expression mi-ennuyée mi-intéressée sur le visage, comme si le simple fait d'être quelque part le barbait avant même de savoir ce qui allait se passer. Tout le contraire de sa concentration extrême et de son air apaisé lorsqu'il lisait. Je suis d'ailleurs en train d'essayer d'adopter la même expression de blasitude que lui, m'exerçant dans le miroir, entre deux tâches non identifiés, lorsqu'enfin le son de sa voix me vient aux oreilles.

" Tu n'aurais pas quelque chose à me dire ? "

Je me tourne vers lui, les sourcils levés, à fond dans mon rôle. Je ne sais pas si je feins bien la surprise, mais il est certain que je vais déclencher une réaction chez Nathan. Et il va probablement se moquer de moi ou ne pas se reconnaître du tout.

" Heu... ah ouais, ça , je réponds brièvement en insistant bien sur le ça. "

Je hausse les épaules pour montrer que ce n'est absolument pas intéressant et qu'il n'y a pas lieu d'en faire tout un plat. Et aussi que je veux bien en parler, sans même chercher à me débiner. Je réalise que tout ça, Nathan ne peut pas le savoir puisque c'est dans ma tête, mais je prévois de toute façon de faire un débrief'.

" Si tu insistes tellement, en fait, bah ce mec, j'ai entendu des trucs sur lui et je voulais vérifier quelque chose. D'habitude je ne m'attarde pas sur toutes les rumeurs débiles du château, mais là... tu parles bien de ce mec là, ce matin dans la grande salle ? "

Je ne sais pas si Nathan devine un peu mes techniques, ni même s'il pense que cela pourrait fonctionner sur sa sœur. Mais rien que le fait de se préparer à la confrontation facilite énormément les choses. J'espère qu'il le constatera de lui-même lorsque le moment viendra de faire face à sa sœur et non plus à mon doux visage de médicomage en herbe.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur le point d'être découvert ? - [PV Lloyd]

Revenir en haut Aller en bas

Sur le point d'être découvert ? - [PV Lloyd]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium Incantatem :: THE CASTLE; STUDENTS' PLAYGROUND :: HOGWARTS, THE UNIVERSITY :: Toilettes mixtes-