[Fini]▲The Duke & Jeremiah▲ Friendship is runic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Jeremiah B. Firestone

avatar



▌Pseudo : Jerem'/Ali'
▌Crédit : blondie (bazzart) & myself
▌Messages : 382
▌Année : 7ème année
MessageSujet: [Fini]▲The Duke & Jeremiah▲ Friendship is runic Mar 21 Juin 2016, 15:23




XX
Friendship is runic


Elle avait dit oui. Elle n'avait pas reculé, comme il l'avait d'abord pensé. Maintenant, c'était à lui d'assurer. Et pour ça, Jeremiah avait besoin de se rassurer un minimum sur ce qu'il faisait et comment il devait le faire. Il en avait déjà touché un mot à son grand-père, qui avait proposé de l'aider, mais il avait envie de trouver les réponses par lui-même. Il avait envie que cet acte, cette première fois, ce soit quelque chose issu de ses propres mains et de sa propre magie. Et il voulait absolument réussir, pas seulement pour lui, mais aussi pour elle. Vesper. Le petit serpent avait besoin de son aide, même sous sa forme la plus inattendue. Et en plus, il pouvait enfin mettre en application tout ce dont il croyait sur les runes. Il espérait enfin être un peu plus écouté à ce sujet, complexe, passionnant, mais qui forcément, faisait débat depuis toujours.

Ce savoir ancien, oublié ou modifié, il y croyait dur comme fer, tout comme son grand-père. Ses tatouages runiques en étaient la preuve et une de ses plus grandes fiertés. Sur lui, il en était sûr, les runes n'étaient pas que des dessins gravés sur sa peau. Elles avaient une âme, une volonté propre. S'il n'y avait pas d'erreurs dans leur tracé, elle remplissait le rôle qu'on avait définie pour elles, grâce à la magie... Grâce à la foi. Jeremiah avait la foi. Il ne pouvait pas juste être chanceux. Arrive un moment quand on est une tête brûlé, le pire arrive forcément un jour. Combien de fois le jeune homme avait-il risqué sa vie pour sa passion ultime, les dragons ? Alors lorsque parfois il se heurtait aux sceptiques...

Il retint son souffle quelques secondes, alors qu'il s'approchait de la réserve de la bibliothèque. Si seulement il pouvait accéder aux rayonnages de la bibliothèque universitaire... Il devait encore patienter quelques mois pour cela, malheureusement. Ses tentatives d'intrusion se soldaient en général par deux semaines de colle. La dernière fois avec Alexandre, il avait quand même réussi à tenir vingt minutes, aidé par une potion. Il y avait toujours l'option de demander à quelqu'un, mais obtenir une autorisation du professeur de runes étaient l'étape la plus compliqué.

The Duke, comme Jeremiah l'appelait. Un de ses professeurs préférés même s'il n'était pas sûr de la réciprocité. Le problème, enfin dans son cas précis c'était un problème, c'était qu'on pouvait rarement lui soumettre une demande d'un livre sans devoir lui faire un argumentaire détaillé. Et Jeremiah n'avait nullement l'intention de lui parler de ses projets de tatouages runiques, sur une autre élève en plus. Il pouvait deviner sans peine la réaction du professeur Duke. Au mieux, une crise de nerf, au pire, des colles jusqu'à la fin de son année, plus si loin désormais. Oui mais voilà, pour obtenir un livres de runes avancés, il fallait obligatoirement passer par lui. Pourquoi ? Merlin seul le sait, mais cela n'avait qu'aiguisé sa curiosité maladive. Il lui fallait ce livre. Situé dans la réserve. Sans autorisation.

"Mr Firestone ! Que faites-vous LA ?"
"Où ça là ? Là ou là ?" répliqua t-il à la bibliothécaire en se déplaçant d'un pas vers la gauche puis d'un pas vers la droite.
"Vous savez très bien ce que j'ai voulu dire par là !"

Bouse de dragon. Dès qu'il entrait dans la bibliothèque, chose peu courante si on y regarde de plus près, il se retrouvait avec un viseur sur la tête. Alors s'il se rapprochait de la réserve... Jeremiah se contenta d'hausser les épaules, blasé. Il prit un livre en vol et alla se poser négligemment sur la table la plus proche. La bibliothécaire lui lança un regard mauvais mais elle était bien obligée de regagner son bureau. Un petit point pour elle, mais le Gryffondor n'était pas prêt d'abandonner comme ça. Il s'amusa donc à changer de table, pour se rapprocher le plus près possible de la réserve. Il essaya de lire les tranches de là où il était, mais même sa vue d'aigle ne parvenait pas déchiffrer les écritures élaborées de ces livres. Il fallait qu'il entre dans la section, voilà tout. Jouant à 'Un deux trois soleils' avec la bibliothécaire quelques temps, il parvint finalement à lui échapper une minute...

Il se précipita dans la section, déclenchant au passage une alarme sonore très, très, très désagréable. On aurait dit un violon qu'on égorge. N'étant jamais parvenu jusque là auparavant, il pensait que cette histoire d'alarme était un mythe destiné à dissuader les élèves comme... lui.

_________________

J.K.Rowling Ҩ « Comme dit le proverbe : Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.©️ CJ.Pomme' »


Dernière édition par Jeremiah B. Firestone le Dim 14 Mai 2017, 11:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ellen Duke

avatar



▌Messages : 370
MessageSujet: Re: [Fini]▲The Duke & Jeremiah▲ Friendship is runic Ven 24 Juin 2016, 22:18

Je m'eeeeeeeeeeeeeenuie !!!

Il fait sombre, la lanterne n'éclaire presque rien, il y a de la poussière partout, c'est sale, on a à peine la place de se mouvoir et il n'y a pas un rat. Bref, c'est chiant ! Et je m'eeeeeeeeeeeennuie !

Et quand je m'ennuie, j'ai faim !...

Alors je soupire, je souffle, je gesticule, je jacasse et je mets des plumes partout, bref, je fais ma diva. Mais rien à faire, mon comparse ne lève pas son nez crochu de son épais grimoire.
Harg, Ellen et les runes ! Dès qu'il commence avec ces petits dessins, on ne l'arrête plus !
Enfin je ne vais pas me plaindre, c'est ce qui permettait aux autres humains de se rendre compte qu'il n'était pas encore tout à fait mort à l'intérieur, à une certaine époque...
Mais ces temps sont derrière nous, n'est-ce pas ? Et ce n'est pas une raison pour ne pas s'occuper de moi !

D'un mouvement agile, je me redresse et en deux battements d'ailes, me voilà sur l'épaule du professeur de runes J'entreprends alors de le masser avec mes serres au travers du lin de son vêtement. Le printemps étant là, il a décidé de se vêtir plus légèrement malgré le froid persistant. Il n'a jamais été frileux. Dans un même temps, mon bec vient fourrager dans ses cheveux cendres désordonnés.
Mes efforts sont vite récompensés par un tressautement d'épaule, preuve d'un rire silencieux, et d'une main aux longs doigts fins venant me cajoler le crâne.
Mmmmmm.


Je m'écarte un peu. Il me regarde, l'œil tendre, et me couvre d'un doux sourire, d'un de ceux qu'il ne réserve qu'à moi... Ou à Edina, mais ça va, c'est Edina, alors je tolère !

" Qu'as-tu donc, oiseau de malheur ? "

A ton avis, humain d'infortune

" Tu as faim ? "

OUI ! Nourris-moi !

" Patiente encore un peu, j'ai des graines de courge dans la poche de la veste "

Han, des graines de courge ! Pourquoi a-t-il du laisser sa veste sur la table de la bibliothèque où nous nous étions installés. Allons bipède, tu liras tous ces livres poussiéreux là-bas plutôt que de t'abîmer la vue dans la réserve.

Je sautillais d'impatience, passant d'une épaule à l'autre en poussant de faibles coassements sous le rire léger de mon humain. Cela faisait du bien d'entendre ce son, même s'il était encore discret, il se faisait de moins en moins rare.

Enfin il se décida, emmenant sous le bras deux ouvrages de belle taille à la reliure marquée de lettre anciennes à l'utilisation tombée en désuétude. Enfin, pour tout autre humain qui ne s'y connaissait pas. Ceux qui disent que les runes ne servent plus à rien n'ont jamais vu Ellen combattre. Sous ses coups de baguette experts, l'environnement devenait son allié, forçant ses adversaires à se déplacer et les menant inéluctablement dans ses pièges. Runes d'illusions, sauts d'immobilisation, glyphes de destruction. Autant de stratagèmes qu'il mettait en place sur un terrain utilisé à son avantage. Une grande partie d'échecs qu'il menait de long en large, une équation dont la réponse était la victoire, sa victoire.
Oui je suis fan, mais vous aussi vous le seriez si vous l'aviez connu en ce temps.

Une main joueuse sur mon bec vint m'arracher au passé. En je vins picorer gentiment les doigts d'Ellen avant de m'envoler vers la porte de la bibliothèque qui venait juste de s'ouvrir.

MANGEEEEEEEEEEEER !

Mais avant que je ne puisse sortir de la réserve, un horrible bruit strident vint nous fracasser les oreilles. Sous la surprise, je fis un écart ... Et rentrai en plein dans une masse blonde désordonnée. Pris de court je me débâtis ; la panique me gagnant, je me mis à utiliser ma voix, me joignant au raffut environnant à grands coups de croassements paniqués.

Au secours, une serpillière jaune volante essaie d'avoir mes plumes !

***

C'est le bruit de l'alarme qui fit violemment sursauter Ellen. Un des ouvrages qu'il portait lui glissa des mains pour lourdement s'écraser au sol. Il prit le temps de le ramasser; ce livre était un vieux manuscrit sur les runes et leurs utilisations et il était hors de question qu'il reste à même le sol, quelque soit la situation.

C'est alors qu'il entendit, en plus de l'alarme stridente, des croassements bien connus malgré la panique qui les déformait.

" Dust…"

Une brusque appréhension tordit ses traits et ses entrailles et il se précipita vers la source du vacarme pour se retrouver devant un spectacle tragiquement comique. Là, devant lui, son compagnon à plumes se débattait furieusement avec la chevelure d'un élève visiblement tout aussi paniqué que lui.

Le professeur de runes prit le temps de déposer son fardeau sur le coin d'une étagère, parce que c'était de vieux et précieux livres, fallait pas déconner quand même...

" Dust ! calme-toi ! "

La voix était forte pour couvrir le vacarme environnant et le ton était autoritaire, l'oiseau cessa de gesticuler, permettant à son humain de le dépêtrer, non sans mal, de ses liens capillaires. Il y arriva après quelques secondes et un coup de baguette vers cette agaçante sonnerie pour la faire taire. Il put alors s'écarter du jeune homme, tenant à bout de bras, pendu à l'envers tel une chauve-souris, un corbeau pour le moins en pétard, lançant des regards mauvais vers un élève ébouriffé.

" Monsieur Firestone, que faites-vous donc l... ? "

" QU'EST-CE QUI SE PASSE ICI ? FIRESTONE !!!! "


A ce véritable cri de guerre poussé par la bibliothècaire, certains vieux, très vieux réflexes d'Ellen se réveillèrent et avant qu'il n'eut véritablement le temps de se rendre compte de ce qu'il faisait, il se retrouva caché derrière une étagère, Dust sur l'épaule et ses livres dans les bras, à la droite d'un Jeremiah qu'il avait entraîné là. Et tout ce qu'il trouva à murmurer pour se justifier devant l'air ahuri de son élève fut :

" Réflexe… Ne faites pas de commentaire et commencez à avancer, que nous puissions la contourner… "
Revenir en haut Aller en bas
Jeremiah B. Firestone

avatar



▌Pseudo : Jerem'/Ali'
▌Crédit : blondie (bazzart) & myself
▌Messages : 382
▌Année : 7ème année
MessageSujet: Re: [Fini]▲The Duke & Jeremiah▲ Friendship is runic Lun 25 Juil 2016, 11:11


Il y avait très peu de façon de rendre dingue Jeremiah Firestone. Il n'était pas impressionnable, il n'y avait rien de trop dangereux pour lui. Certes il était un peu susceptible, mais ses amis avaient appris à ne pas trop le titiller sur certains sujets sensibles, sur lesquels il s'emportait facilement. En bref, entrainer chez Jeremiah une hystérie ou une peur panique relevait de l'impossible, sauf concernant une partie de son corps. Ses cheveux. Toujours très fier de sa tignasse hérité de sa maman, il en prenait grand soin et ne supportait tout simplement qu'un corps étranger vienne y prendre place. La neige, par exemple. Les doigts des autres gens. Un bonnet, aussi, même si parfois, il s'autorisait à mettre des casquettes pendant les vacances car il aimait bien le look que ça lui donnait. Alors, vous pensez bien que les oiseaux, ça n'entrait pas dans la liste des trucs autorisés à entrer en contact avec ses cheveux.

Les mains sur les oreilles pour atténuer ce bruit strident horrible, il avait finalement réussi à entrer dans la réserve. Ayant parfaitement conscience qu'il allait se faire surprendre d'une seconde à l'autre, il se précipita dans les rayonnages interdits, se préparant à lancer des Accio à tout va pour trouver le livre tant désiré. Sauf qu'il rencontra à peu près trois pas plus tard une chose volante qu'il n'eut pas le temps d'identifier. Jeremiah crut qu'il s'agissait d'un autre dispositif de sécurité... avant de réaliser le drame qui allait arriver. Une chose volante en panique et ses cheveux, exposés, fragiles, sans défense.

" PAR MERLIN DES OISEAUX MANGEURS DE CHEVEUX !!!!!! "

Toute rationalité quitta l'esprit du Gryffondor alors qu'il sentit des serres s'agripper à ses précieux cheveux. Il ne pouvait rien arriver de pire au jeune homme. Sérieusement. Puis, il ne voulait pas blesser l'animal, malgré son profond désir de le stupéfixier et de le coincer quelque part pour qu'il cesse de s'en prendre au bien le plus précieux de sa personne. Il était en train de pleurer de panique lorsqu'une voix, familière, se fit entendre.

" Dust ! calme-toi ! "
" Enlevez-le ! Enlevez-le ! Enlevez-leeeeeeeeeee ! "

La retenue n'était pas au programme, la fierté, mise de côté depuis bien longtemps. Les larmes continuaient de couler chaudement sur ses joues alors que son professeur de runes démêlait les plumes de son oiseau et toute autre partie de son corps prise au piège dans ses cheveux. Jeremiah baragouinait d'un ton hystérique et suppliant de faire vite et de pas lui couper de mèche. Il se voyait déjà chauve et moche.

" Monsieur Firestone, que faites-vous donc l... ? "

" QU'EST-CE QUI SE PASSE ICI ? FIRESTONE !!!! "

Il eut à peine le temps de relever la tête, de regarder Ellen Duke et son air sévère habituel, puis d'entendre la bibliothécaire hurler son nom. Mais l'instant plus tard, il se retrouva entraîné par une main puissante derrière une étagère, dissimulé du regard inquisiteur de la dites bibliothécaire, visiblement en pétard. Jeremiah lança un drôle d'air à son professeur, comme si ce qu'il venait de faire ressemblait de près ou de loin à un acte héroïque dont il était l'objet. " Réflexe… Ne faites pas de commentaire et commencez à avancer, que nous puissions la contourner… ". Se demandant brièvement d'où il avait pu acquérir de tels réflexes de dissimulation, il tenta d'analyser les lieux, la morve au nez, tentant de ne pas mettre une main dans ses cheveux pour évaluer les dégâts.

Il commença à ramper vers le rayonnage suivant, alors que la bibliothécaire fulminait et menaçait de lui lancer un sort. Le truc, c'est qu'il n'avait jamais été aussi proche de mettre la main sur le livre des runes avancés dont il avait besoin. Alors il commença à observer de très près tous les livres à sa portée, avançant uniquement lorsque son professeur s'impatientait. Mais il fut prit de court lorsqu'il distingua une paire de chaussure violette à deux mètres lui.

"Demi-tour vite !! Vite !!!!! " chuchota t-il à The Duke, le poussant, oubliant à qui il s'adressait.

" Arrêtez-vous ! FIRESTONE JE SAIS QUE C'EST VOUS ! "

Tout se passa alors très vite, il dépassa son professeur, se cogna au coin d'une étagère et reçut sur le crâne un livre épais qui s'ouvrit sur une page représentant... Une rune. Très élaboré. Magnifique. Jeremiah eut alors quelques secondes pour se décider de la stratégie à adopter pour sortir de là avec le livre. Sans se faire voir de la bibliothécaire furieuse et qui le collerait jusqu'à la fin de ses jours. Il lança un regard à son professeur de runes, un regard qui voulait dire 'désolé, je le dois', avant d'abattre sur lui tous les livres à sa portée d'un vif coup de baguette. Avec un peu de chance, cela le ralentirait suffisamment pour que la bibliothécaire prenne son professeur sur le fait au lieu de lui. Attirée par tout le boucan elle courait déjà vers le tas de livre sous lequel se trouvait, théoriquement, Ellen Duke.

Prit de remords, Jeremiah tenta dans un ultime effort, alors qu'il courait vers la sortie de la réserve, de distraire la femme du tas de livres en lançant un sortilège de feu d'artifice juste au dessus du rayonnage suivant. Le livre de runes avancés sous le bras, il se rua vers la liberté, alors qu'il avait l'impression que les livres formaient peu à peu un mur pour l'empêcher de sortir.

_________________

J.K.Rowling Ҩ « Comme dit le proverbe : Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.©️ CJ.Pomme' »
Revenir en haut Aller en bas
Ellen Duke

avatar



▌Messages : 370
MessageSujet: Re: [Fini]▲The Duke & Jeremiah▲ Friendship is runic Sam 27 Aoû 2016, 17:49

Jeremiah B. Firston... 

Un élève de 7ème année, qu'il avait dans sa classe. Un de ses meilleurs élèves. Probablement son meilleur élève en fait. Qui eut pu le croire. Ellen devait bien l'avouer, la première fois qu'il avait vu le gryffondor, il s'était rendu coupable d'un délit de faciès... Il faut dire que le jeune n'avait pas vraiment l'allure d'un premier de la classe avec son anneau dans le nez, sa tignasse blonde, son regard espiègle et son air dégingandé.  Le professeur avait vraiment pensé le voir camper le fond de la classe pour y dormir au mieux ou perturber son cours au pire. Mais non, rien de cela. Le jeune homme s'était montré passionné et passionnant, impressionnant l'ex-aurore de par les connaissances qu'il avait déjà, de l'intérêt non feint qui brillait dans ses yeux pendant le cours et de la qualité de ses travaux rendus. M. Firestone s'était montré le parfait élève que tout prof aimant un tant soit peu sa matière rêvait d'avoir. Intéressé et impliqué mais pas lèche-botte.



Alors non, Ellen ne s'attendait pas vraiment à tomber sur un Jeremiah paniqué au-delà des mots, à la limite de l'hystérie et criant comme une princesse Disney qui aurait crois Aragoge. Il ne comprit d'ailleurs pas vraiment pourquoi ce si peu de retenue... 



" Voilà, voilà, calmez-vous tous les deux !" 



Mais avant qu'il put s'enquérir de la présence de son élève en ces lieux ou même qu'il put se rappeler que la dite présence n'était pas autorisée, il fut pris de court par le rugissement de la bibliothécaire, ce qui déclencha en lui les vieux réflexes que vous connaissez. Il faut dire que pendant sa scolarité le petit serpentard qu'il était alors avait eu plutôt l'habitude de se retrouver dans des situations similaires à celles de Jeremiah... Sauf que lui, avait le bon goût de ne pas se faire pincer. 

Il en avait fait, des vertes et des pas mûres, avec son acolyte de l'époque, explorant à peu près tous les lieux qu'ils leur étaient interdit et testant toutes sortes de sorts et d'enchantements dans les couloirs. Alors bien évidement ils étaient allés visiter la réserve de la bibliothèque avant l'heure... 



Le professeur se décolla légèrement de la bibliothèque contre laquelle il était appuyé pour risquer un coup d'œil derrière celle-ci. Il put ainsi voir la lueur de la baguette de la gardienne des lieux disparaitre entre deux rangées avant qu'un mouvement sur sa gauche n'attire son attention. Jeremiah avait suivi ses ordres et commençait à avancer dans le dédale d'étagères, Ellen lui emboîta discrètement le pas. Mais soit le jeune homme avait un sens de l'orientation terrible, soit il n'avait pas du tout l'intention de se diriger vers la sortie. Rêvait-il ou cet énergumène était en train de chercher un ouvrage ?! 



" Non mais, vous vous moquez de moi M. Firestone ?! Ce n'est vraiment pas le moment !!! " 



Chuchota-t-il d'un ton furieux. 

Enfin, pas tant murmuré que cela, semblait-il, puisqu'à peine trois pas plus loin il fut poussé en arrière par son inattendu comparse. 



" Demi-tour vite !! Vite !!!!! " 



Et tout se passa alors très vite. Le jeune homme passa devant lui pour aller s'écraser contre un rayonnage et manquer de s'assommer à cause d'un livre vengeur qui lui tomba dessus, puis il sembla tout d'un coup avoir trouvé le saint graal et finit par se retourner vers l'aîné avec de petits yeux désolés. Ellen n'aima pas ce regard et les livres qui lui tombèrent sur le coin de la figure la seconde d'après confirmèrent cela. 



Il jura fortement alors qu'il voûta les épaules, tentant de protéger de son buste Dust venu se réfugier contre son torse et que son bras gauche s'était levé dans l'optique de défendre sa nuque et sa tête. Un sifflement de douleur lui échappa quand le coin d'un ouvrage heurta impitoyablement son omoplate. Sonné, il n'entendit pas les pas précipités de la bibliothécaire, mais les puissantes détonations qui suivirent le ré-encrèrent dans la réalité et il commença à bouger. 

Alors que la femme était distraite par le nouveau vacarme, il s'extirpa de la pile de livres avant de se saisir de sa baguette et de les remettre en place dans un murmure. Les ouvrages s'élevèrent élégamment dans les airs, retraçant leurs derniers mouvements en sens inverse. Il ne prit pas le temps de voir si son sortilège avait parfaitement abouti, préférant tourner rapidement au coin d'une étagère puis d'une autre. Il progressa vite et bien, sa connaissance des lieux était indéniable. 



" Trouve-le-moi..." 



Le corbeau prit immédiatement son envol alors que le professeur se stoppa à l'arête d'une bibliothèque. Là, du bout de sa baguette, il grava dans le bois un sceau de dissimulation. C'en était presque déconcertant, la facilité avec laquelle le geste lui revint. Il n'hésita qu'une fraction de seconde avant de tracer le cercle, sa main devenant de plus en plus sûre au fur et à mesure des symboles. Il faut croire que les runes sont comme le vol à balais, ça ne s'oublie jamais vraiment... 

Il recula de quelques pas et eu la satisfaction de voir l'illusion se composer. Là où se trouvait au paravent un passage se tenait maintenant une étagère, réplique exacte de celle de droite. Un œil attentif pouvait facilement déjouer la supercherie et le sceau se consumerait vite, un quart d'heure tout au plus, mais cela fera amplement l'affaire. Ellen était plutôt content ; il n'avait pas, ou très peu, perdu le coup de main. Enfin... Il aurait pu être content s'il n'était présentement pas si énervé. 



Un croassement se fit bientôt entendre, lugubre à souhait. Sans surprise aucune, il provenait des environs de la sortie, légèrement à gauche, M. Firestone cherchait à s'échapper. Ellen accéléra quelque peu le pas pour devancer son élève et avoir le temps de tracer une seconde rune particulièrement simple. Un sceau d'immobilisation, tout bête mais diablement efficace.  

L'homme se retira dans les ombres, attendant patiemment que sa proie passe, tout en commençant le tracer d'une rune jumelle à sa première création. Cela ne manqua pas. Jeremiah déboula à toute vitesse et marcha en plein dans le cercle qui se déclencha immédiatement et fit son œuvre. Dust, qui suivait le blond de près, le contourna d'un air moqueur pour revenir se percher sur l'épaule de son humain. Ellen prit le temps de finir son sceau de dissimulation avant de saisir son meilleur-plus-si-aimé-que-cela élève par le col pour le trainer sans ménagement à l'extérieur de la réserve, vers la table de la bibliothèque qu'il occupait et où s'étalait ses recherches pour la rune qu'il était en train de créer. 



"Maintenant expliquez-moi pourquoi je ne vous collerais pas tous les soirs jusqu’à la fin de votre scolarité ?" 



Lui, énervé ? Naaaaan, vous vous faites des idées...



HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jeremiah B. Firestone

avatar



▌Pseudo : Jerem'/Ali'
▌Crédit : blondie (bazzart) & myself
▌Messages : 382
▌Année : 7ème année
MessageSujet: Re: [Fini]▲The Duke & Jeremiah▲ Friendship is runic Ven 16 Sep 2016, 13:40


Pas-encore-ce-screugneugneu *$ù^*ù-d'oiseau !!! Jeremiah s'arrêta net devant les battements menaçants du corbeau, l'empêchant de sortir, alors qu'il était si près du but. Il rechignait à utiliser sa baguette contre un animal, aussi, ne le fit-il pas. Mais le volatile volait de plus en plus près de lui et il était hors de question qu'il prenne ses cheveux une seconde fois pour un nid. Sa baguette pointé au dessus de sa tête, il lança à nouveau des feux d'artifices tonitruant pour faire fuir l'oiseau. Ou au moins détourner suffisamment son attention de lui pour passer. Le jeune garçon retint son souffle et profita que le souffle d"un de ses feux d'artifice déstabilise le corbeau pour se précipiter en avant, le livre si précieux serré fort contre son torse. Vers la sortie. Vers...

Une rune tracée par terre ? On aurait dit qu'on venait de lui lancer un Petrificus Totalus. Jeremiah redouta que son professeur de runes en soit à l'origine, il n'imaginait pas que la réserve soit protégé de cette manière contre les intrus. Mais en voyant la tête du professeur Duke, il se dit qu'il aurait mieux valu ça. Il aurait mieux valu que la bibliothécaire le rattrape. The Duke était tout simplement effrayant. 'J'aurais dû le laisser sous la pile de bouquins sans me retourner' pensa t-il furtivement alors que l'oiseau se posa sur l'épaule de son professeur, le narguant clairement. Lorsqu'il détourna son attention de lui, il tenta de bouger de toutes ses forces, mais il n'y avait rien à faire. Il ne pouvait même pas tracer de contre rune ou quelque chose comme ça. Peut-être existait-il des artefacts pour être insensible à certaines runes. Lorsque son professeur cesserait d'être remonté contre lui, il lui poserait la question.

Enfin, pour l'heure, cet homme était en train de le tirer par le col, assez violemment sans pour autant lui faire mal. Jeremiah était sorti de la rune mais la forte poigne du professeur la remplaçait. Aussi ne tenta t-il pas de se débattre. Inutile de le mettre plus en rogne. Il avait toujours le livre, c'était tout ce qui importait. Il fut amené à une table dans la bibliothèque, un peu à l'écart des autres, vraisemblablement celle que The Duke occupait avant sa petite mésaventure dans la réserve.

"Maintenant expliquez-moi pourquoi je ne vous collerais pas tous les soirs jusqu’à la fin de votre scolarité ?"

Jeremiah déglutit, inquiet. C'est qu'il ne l'avait jamais vu comme ça. Il se retint de répliquer une connerie du genre 'parce que je suis votre élève préféré?'. Il n'avait pas envie d'être collé tous les soirs. Il voulait juste aider quelqu'un. Mais cette histoire ne le regardait pas. La comprendrait-il seulement ?

" Je suis sincèrement désolé monsieur... pour les livres... vous n'avez pas eu trop mal j'espère ? Vous voulez que je regarde ? J'ai l'impression que vous avez l’œil droit qui gonfle... "

Le pire c'est qu'il était sincère, alors même que cela ressemblait à une tentative de le flatter pour éviter le pire. Il serra un peu plus le livre contre lui. Il avait l'impression que les veines de son professeur palpitaient si fort qu'elles allaient exploser.

" Je... Je souhaite me perfectionner, c'es tout. Mais pour ça, il me faut des livres avancés, des livres qui malheureusement se trouvent dans la réserve. Je savais que vous diriez non si je vous demandais l'autorisation. Vous trouvez déjà que j'en sais trop sur les runes, pas vrai ? ".

Le Gryffondor adopta alors une moue mi-boudeuse mi-coupable, les yeux brillants, à faire fondre la banquise.

HRP:
 

_________________

J.K.Rowling Ҩ « Comme dit le proverbe : Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.©️ CJ.Pomme' »
Revenir en haut Aller en bas
Ellen Duke

avatar



▌Messages : 370
MessageSujet: Re: [Fini]▲The Duke & Jeremiah▲ Friendship is runic Dim 04 Déc 2016, 12:54

Ellen pouvait être quelqu'un d'effrayant. Il n'était pas particulièrement grand, mais il était loin d'être chétif et assez large d'épaules pour paraitre imposant quand il le souhaitait. Son visage, déjà d'allure sévère au quotidien, pouvait sembler avoir croisé la route d'un détraqueur lorsqu'une contrariété l'assaillait et ses yeux d'un bleu sombre prenaient des teintes abyssale sous l'effet de la colère. Il était l'un de ces hommes aux fureurs froides et silencieuses qui vous faisaient regretter les cris des hystériques... 
 
Le professeur n'avait pas tellement apprécié le coup fourré de son élève, ni le déluge d'ouvrages, anciens et lourds, rappelons-le, qu'il s'était pris sur le coin de la figure. Il avait été plutôt sincère dans sa menace et songeait en effet à coller son infortuné élève pour le restant de l'année. Il n'avait de toute façon rien de beaucoup mieux à faire le soir, ce n'était pas comme s'il procédait ou même désirait une vie sociale après tout...  
Alors la réflexion de Jeremiah sur son œil gauche, lui rappelant au passage le désagréable picotement qu'il y ressentait, n'aida en rien l'atmosphère à se réchauffer. Le regard de l'homme fricotait désormais dangereusement avec la couleur d'une nuit sans lune, ni étoiles, alors que la ligne de sa mâchoire semblait avoir été taillé dans du roc et qu'il pouvait presque entendre son propre sang palpiter au rythme de son irritation dans la veine de son cou. Il ne dit rien, mâchoires verrouillées, lèvres pincées en une fine ligne qui semblait soudée, il attendit la suite... Qui vint faire fondre toute cette banquise. 
 
En quelques mots bien placés, l'adolescent venait de faire vibrer une corde sensible chez l'adulte. 
Dans son ancienne profession, plus d'un s'était montré perplexe, voire dédaigneux quant à ses méthodes. Son partenaire lui-même avait été sceptique, mais il n'avait rien dit, laissant le temps lui prouver l'efficacité des techniques peu orthodoxes d'Ellen... Les runes étaient sa passion, une adoration qu'il avait mise en pratique au quotidien bien avant de devenir prof et comme tout vrai passionné il ne pouvait simplement pas condamner l'intérêt d'une autre personne pour sa passion. C'est ce qui fit qu'un de ses anciens élèves avait connu la si étrange sensation de se faire féliciter pour avoir admirablement réussi une si belle rune de brasier et de se faire sévèrement remonter les bretelles ainsi que coller pour avoir mis le feu aux teintures et ce, tout en même temps... Alors, non, Ellen Duke ne pouvait, en toute bonne conscience, juste pas condamner un Jeremiah qui voulait seulement perfectionner sa connaissance. 
 
Avec un soupir, le professeur posa ses ouvrages sur un coin de la table et entreprit d'inspirer longuement, expirant au même rythme tout en ce pinçant l'arête du nez. Puis, avec un nouveau soupir il se laissa tomber plus qu'il s'assit sur sa chaise. Il déplaça quelques livres, les changeant de côté et poussa nonchalamment du pied le siège sur sa gauche. 
 
"Asseyez-vous là. " 
 
Sa voix était devenue légèrement rocailleuse à cause de toutes ces montagnes émotionnelles, il l'éclaircit d'un raclement de gorge... 
 
" Je serais curieux de savoir ce qui vous a persuadé que je ne vous donnerai jamais cette autorisation alors que vous n'avez même pas tenté de me la demander en premier lieu... Parce que personnellement, il me semble bien que je n'ai aucune raison de refuser cela à un élève aussi brillant et doué dans ma matière... " 
 
La vérité était qu'Ellen avait une assez bonne idée de ce qui avait dissuadé le jeune homme de venir le voir. Le professeur avait conscience de son manque d'avenance. Il savait qu'il pouvait facilement intimider et repousser certains, mais il avait sincèrement pensé que le grifondor serait plus effronté que cela... 
 
Il marqua une pause et s'assura de regarder le garçon dans les yeux avant de continuer. 
 
"Et non, je ne trouve pas que vous en sachiez "trop"... Vous en savez certes beaucoup, mais en tant que personne dont le métier est de transmettre du savoir, je me vois mal vous le reprocher..." 
 
Il tourna légèrement sa chaise de façon à faire face à celle qu'il avait désignée au jeune homme et attendit que ce dernier s’asseye avant de tendre la main vers lui, ou plus particulièrement vers l'ouvrage qu'il avait toujours en sa possession, avec l'intention manifeste de le récupérer. 
 
" Sur quoi avez-vous prévu de vous perfectionner ? "
Revenir en haut Aller en bas
Jeremiah B. Firestone

avatar



▌Pseudo : Jerem'/Ali'
▌Crédit : blondie (bazzart) & myself
▌Messages : 382
▌Année : 7ème année
MessageSujet: Re: [Fini]▲The Duke & Jeremiah▲ Friendship is runic Lun 23 Jan 2017, 11:35


Savoir qu'il avait visé juste lui donnait envie de sourire, non pas par auto-satisfaction, mais plutôt de soulagement. D'abord parce qu'il y avait de fortes chances pour qu'il évite de nombreuses heures de colle ennuyeuses. Ensuite parce que le secret de Vesper était bien gardé. Mentir à un professeur apprécié ne lui faisait pas particulièrement plaisir cela dit. Mais le petit serpent qu'il protégeait en valait vraiment la peine. Et il tenait vraiment à réaliser seul leur projet. Un peu comme une épreuve pour passer à l'age adulte. De toute manière, son grand-père serait là pour l'aider s'il le lui demandait. Le temps lui manquait quelque peu et s'il n'avait pas le temps de se perfectionner, notamment sur les runes qu'ils avaient choisi ensemble, cela risquait de se solder par un échec.

L'aide du professeur Duke était d'ailleurs bien tentante. D'ailleurs, Jeremiah voyait bien qu'il n'aspirait qu'à aider ses meilleures élèves dans sa matière. Mais leurs opinions sur les tatouages runiques n'étaient pas souvent concordants. Plus d'une fois, ils étaient en désaccords, se disputant sur la question de manière tout à fait cordiale et respectueuse cela dit. Surtout que le Gryffondor arborait les siens avec fierté, affirmant qu'elles fonctionnaient avec lui. Et que la foi n'y était pas pour rien. Mais est-ce que The Duke était capable de faire preuve de foi ? Il ne connaissait pas son histoire personnelle et ce n'était pas faute d'avoir essayé. Aussi, il écouta en silence les questions et les compliments de son professeur envers lui.

" Merci, professeur ", répondit simplement Jeremiah, les yeux rivés vers le livre de runes avancés qu'il tenait étroitement entre les mains.

Sentant le regard de son professeur sur lui, il crut bon de lever les yeux vers lui. Scrutateur et intimidant, The Duke avait toutefois cette légère expression compréhensive sur le visage qui donna le courage à Jeremiah de bien vouloir se poser sur la chaise qu'il lui montrait. Il n'avait nul envie de répondre aux questions de son professeur, car cela impliquerait de lui mentir à nouveau. Mais il ne pourrait pas repartir avec le livre sans subir ce petit interrogatoire. Affichant une mine décontracté, il fit tinter ses bagues et ses bracelets dont on pouvait difficilement déterminer le nombre.

" Sur quoi avez-vous prévu de vous perfectionner ? "

Jeremiah replaça quelques mèches de ses cheveux derrière une oreille. Il ne fallait pas sortir un trop grand mensonge. Il devait se rapprocher de la vérité. Mais il ne devait en aucun cas évoquer Vesper. Il devait faire en sorte d'attirer l'attention uniquement sur lui. Quitte à prendre son professeur par les sentiments. Quitte à trahir quelque peu sa confiance.

" J'ai besoin... de précisions sur une rune complexe. Une rune très controversée qui ne semble mettre d'accord personne quant à ses effets, depuis ce qui me semble, des siècles. "

Le Gryffondor avait du mal à formuler le nom de cette rune devant son professeur. Comme si le nom seul était déjà bien trop difficile à partager avec un adulte inconscient du tourbillon de sentiments qui virevoltaient dans le crâne de Jeremiah. Il prit lentement un crayon tout simple laissé là et emprunta un bout de parchemin qui appartenait probablement à son professeur de runes. Il commença à dessiner.

" Son sens même est complexe et son tracé... Un des plus difficiles. Je l'ai dessiné des centaines de fois, sans comprendre toutes ses subtilités. Comme si je n'en étais pas encore capable. Je me disais que peut-être... Les réponses se trouvaient dans un livre de runes avancés. "

Peu à peu, la rune prenait forme sous leurs yeux. Jeremiah ne marquait aucune hésitation, il connaissait cette rune par cœur, il connaissait le moindre de ses traits, contours et différences d'épaisseurs. Et pourtant, il avait toujours cette même impression. Un sentiment d'inachevé. Un sentiment d'échec, alors qu'il s'appliquait à dessiner les dernières courbes de la rune.

" Je... je ne pouvais pas venir vous demander directement ", reprit Jeremiah en levant son crayon du parchemin. " C'est... trop... heu... intime, vous voyez ? " chuchota Jeremiah, en poussant le parchemin jusqu'aux mains de The Duke.

La rune de l'Amour maintenant dessiné semblait luire doucement et attirer sur eux toute l'attention, alors qu'en réalité, il n'en était rien. C'est à peine si les élèves de la bibliothèque posaient un regard sur eux, malgré l'entrée fracassante de Jeremiah dans la réserve... et sa sortie en compagnie de son professeur de runes. Qu'allait dire ce dernier maintenant qu'il lui avait donné la réponse à sa question ? Une réponse qui finalement, reflétait une vérité partielle, mais une vérité quand même. Soudain gêné, le Gryffondor piqua un fard, comme si le simple fait de dessiner cette rune le rendait vulnérable et exposé au regard incisif de The Duke.

" Monsieur, vous... vous garderez ça pour vous, n'est-ce pas ? " souffla t-il, le plus sérieusement du monde, en soutenant les yeux de The Duke d'un intense regard bleu azur.

_________________

J.K.Rowling Ҩ « Comme dit le proverbe : Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.©️ CJ.Pomme' »
Revenir en haut Aller en bas
Ellen Duke

avatar



▌Messages : 370
MessageSujet: Re: [Fini]▲The Duke & Jeremiah▲ Friendship is runic Sam 04 Fév 2017, 17:49

Ellen était un homme qui se plaisait à dire ce qu'il pensait devoir être dit et non plus. Il ne dénigrait pas une personne à moins qu'elle n'ait commis une faute grave à ses yeux et ne complimentait pas quand il pensait que ce n'était pas mérité. Il évitait cependant d'être trop élogieux avec ses élèves de peur que cela soit mal interprété par le concerné ou par ses camarades et c'était la première fois qu'il complimentait un de ses étudiants en la présence d'autres jeunes, fussent-ils loin et non intéressés par le discours, et surtout en la présence du concerné... Un bon indice de la sincérité du professeur dans sa déclaration.
Apprendre que cette sincérité n'était présentement pas partagée le blesserait pour sûr, d'autant plus qu'il avait toujours considéré le gryffondor comme quelqu'un de franc et que l'homme s'enorgueillit d'être bon juge en matière de personnalité. Il aurait bien sûr compris les motivations de Jeremiah qui, quoi que l'on en dise, étaient louables, mais serait tout de même resté blessé dans son ego...

Ellen n'était pas professeur depuis longtemps. C’était même officiellement la toute première année où il faisait pleinement partie du corps enseignant, mais dans les faits, il avait tout de même squatté l'estrade devant le tableau noir pendant presque trois ans maintenant. Même si son expérience dans la profession était encore balbutiante, pour lui, Jeremiah était le prototype de l'élève parfait. Intéressant et intéressé, le jeune homme s'était montré très ouvert à son cours, mais sans pourtant se contenter d'emmagasiner sans réfléchir le savoir que déversait le professeur. Le jeune Firestorm savait réfléchir par lui-même et n'hésitait pas à confronter ses opinions à celles d'Ellen. Leur plus grand désaccord se trouvait d'ailleurs dans l'utilisation des tatouages runiques. Ce n'était tant pas le support cutané qui chiffonnait l'homme que l'utilisation simple, presque brute des idéogrammes runiques sur ce dernier. Pour lui, une rune se composait, comme une architecture. On posait les fondations et on construisait sa maison ensuite. Certaines associations n'étaient pas pratiques et d'autres ne marcheraient tout simplement pas, mais au final, si on voulait avoir quelque chose de fonctionnel dans lequel on pourrait vivre et évoluer, il fallait composer avec un ensemble. Une rune symbole était trop simple, unilatérale et ses effets trop bruts pour une utilisation sur la peau. C'était pour cela qu'il pouvait consentir à l'efficacité relative de certaines des runes tatouages comme celle de la force, mais se refusait à croire en leur réussite dans des domaines plus abstraits ou oniriques comme celui des sentiments. 

Et croire, c'était justement une composante essentielle selon le jeune homme. Mais Ellen était-il capable de cela ? Pouvait-il avoir la foi ?
La réponse était non... Tout simplement non. L'ex-auror n'était pas du genre à croire aveuglement aux choses, ni aux gens, ni aux faits et ne l'avait jamais été. Il aimait remettre en cause, chercher, démêler. C'est pourquoi il avait était si bon dans son ancienne profession. La seule chose à laquelle il avait consenti à croire aveuglement et sans concession était en Armand et en leur tandem. Confiance qui s'était transmise naturellement au compagnon que son partenaire lui avait légué.

Le jeune homme consentit enfin à s'asseoir et à lui montrer l'ouvrage qu'il serrait contre lui depuis le début. C'était bien un ouvrage de runes avancées, pas le meilleur selon l'opinion du professeur, mais pas trop mal pour un livre récupéré à la va-vite dans le feu de l'action.
Le jeune homme se lança dans ses explications et le début de son discours intrigua l'homme. Il se pencha par-dessus la table et observa la rune se former sous la mine du crayon. Il ne mit pas longtemps à la reconnaitre. Lui aussi la dessinait maintes et maintes fois sans arriver à la manipuler correctement.

"Je vois, je m'étais trompé..."

Il avait pensé qu'il était ce qui avait empêché son élève de venir le voir et de lui demander de l'aide. Pas une fois, il n'avait songé aux affres de l'adolescence.
Quand il releva les yeux, il put voir le rouge sur la joue du jeune homme. Un fugace sourire en coin lui échappa avant qu'il ne reprenne tout son sérieux pour regarder Jeremiah droit dans les yeux.

" Vous aurez toute ma discrétion Monsieur Firestone."

L'affirmation ne pouvait être plus sincère.
Il reporta son attention sur la feuille que le jeune homme avait poussée jusqu’à lui.

" Je ne suis probablement pas la meilleure personne pour vous aider sur cette rune de par nos différences d'opinions et votre grand-père serait autrement plus qualifié, mais laissez-moi tout de même vous donner quelques conseils. La prudence est de mise avec cette rune, quelque soit votre projet. Traiter les sentiments est quelque chose de difficile, encore plus quand c'est celui, oh si ésotérique, de l'amour. Alors, je vous en conjure, soyez de la plus grande prudence, prenez votre temps. Si vous allez trop vite, cela pourrait s'avérer dangereux. "

Il s'exprimait à voix basse, alors qu'il prodiguait ses recommandations à son élève. Il prit un crayon de papier et d'un trait léger, quasi-inexistant, il traça l'illustration de ses propos à suivre"

" Je sais que ce n'est pas mon domaine et que vous ne serez probablement pas en accord avec moi, mais laissez-moi, vous exprimez mon point de vue... Je vous préconise un sceau autour de la rune, une composition qui fera tampon en cas de mal fonction et qui protégera le porteur. Cela la rendra, certes, moins puissante, mais sera plus sécuritaire. Si cette rune est destinée à un tatouage comme je le crois, le choix de l'encre sera aussi très important, ne le négligez pas. Il vous permettra de renforcer votre rune et de la stabiliser. C'est un peu la base et il est important que cette dernière soit saine. Et encore une fois, prenez votre temps, vous hâter ne sera en rien bénéfique. "

Ellen repoussa en direction de Jeremiah le bout de papier sur lequel s'étalait en trait fin, tel une rosace, tout autour de la rune d'amour, des formes géométriques et d'autres runes qui venaient grandement sophistiquer le dessin. Ce n'était plus seulement une rune, c'était désormais tout un sceau, ou du moins, ses prémisses, la composition étant encore grandement améliorable.
Revenir en haut Aller en bas
Jeremiah B. Firestone

avatar



▌Pseudo : Jerem'/Ali'
▌Crédit : blondie (bazzart) & myself
▌Messages : 382
▌Année : 7ème année
MessageSujet: Re: [Fini]▲The Duke & Jeremiah▲ Friendship is runic Mar 09 Mai 2017, 15:18


Jeremiah cligna plusieurs fois des yeux. Entendre son professeur lui dire qu'il s'était trompé était étonnant. Lui-aussi, il pouvait se tromper ? Dans ce cas, comment savoir qu'il aiderait bien Vesper en lui proposant de lui faire lui-même un tatouage runique et pas l'inverse ? Plus il y pensait et plus il se disait que son grand-père avait décidément bien plus de légitimité que lui pour faire ça. Mais il était aussi sûrement passé par la case du premier tatouage non ? Oui mais, il l'avait probablement dessiné sur lui-même et pas sur le corps d'un ami en détresse. D'autant plus qu'il s'agissait de manipuler une rune délicate, peut-être une des plus délicates qui soit. Le Gryffondor était de moins en moins sûr de ses choix. Il pourrait toujours se contenter de ne conserver qu'une partie de la rune qu'il avait conçu pour Vesper, mais son efficacité déclinerait inévitablement.

" Vous aurez toute ma discrétion Monsieur Firestone."

De la discrétion ? Oh oui, ça. Il lui sourit aimablement pour le remercier. Parler d'amour tout ça avec son professeur de runes, c'était heu... gênant. Heureusement on ne parlait pas ici de ses propres histoires compliqués. Parce que oui, Tahanie éveillait en lui des sentiments compliqués, qui peut-être, ne se concrétiseraient jamais. Ou qui peut-être le rendraient complètement chèvre. Imaginer The Duke en conseiller conjugal l'espace d'un instant le fit rire, mais il se tut bien vite lorsque son professeur de runes se lança dans des explications.

" [...] Traiter les sentiments est quelque chose de difficile, encore plus quand c'est celui, oh si ésotérique, de l'amour. Alors, je vous en conjure, soyez de la plus grande prudence, prenez votre temps. Si vous allez trop vite, cela pourrait s'avérer dangereux. "

Olala. C'était bien ce qu'avait craint Jeremiah. La rune de l'Amour n'était pas du gâteau. Profitant de la courte pause de The Duke dans ses explications, le jeune homme réfléchit à la situation. Il ne pouvait pas laisser tomber Vesper. Et il avait foi en la magie runique. Il était persuadé de pouvoir l'aider à faire face à ses problèmes grâce à son idée de tatouage runique. Mais il doutait de ses compétences. Et il avait peur de foirer. Pire encore, de faire du mal à la Serpentarde. Et du temps, il avait l'impression qu'elle n'en avait pas tant que ça. Mais il pouvait au moins prendre le temps d'aller parler à Luce. Il fallait qu'il soit sûr des sentiments du Poufsouffle pour Vesper. Il avait l'impression que de savoir qu'il pouvait avoir confiance en un amour véritable était la clé de la réussite. Mais et si cela ne suffisait pas ? Son professeur répondit alors à son appel silencieux en lui fournissant un élément de réponse déterminant.

" [...]Je vous préconise un sceau autour de la rune, une composition qui fera tampon en cas de mal fonction et qui protégera le porteur. Cela la rendra, certes, moins puissante, mais sera plus sécuritaire. "

Un sceau ? Qu'est-ce que c'était que cette histoire de sceau ? Pourquoi ignorait-il cela ? Jeremiah avait les yeux et les oreilles grand ouvert, buvant les paroles de The Duke. C'était dans ces moments-là qu'il regrettait de ne pas être à l'université, de ne pouvoir accéder aux livres avancés à volonté et de ne pouvoir enfin tout savoir dans les domaines qui le passionnaient. Les dragons et les runes, par exemple.

" Par Merlin ! C'est fantastique ! C'est une idée brillante ! Je... J'ignorait complètement que l'on pouvait faire cela... "

Lorsqu'il entendit son professeur lui suggérer d'utiliser une encre particulière, Jeremiah s'empressa de le rassurer :

" Vous avez vu juste, je l'avoue. Mon grand-père s'y connait dans le choix des encres pour les tatouages runiques. Il les fabrique lui-même et j'ai quelques bases là-dedans. Mais j'pourrais lui demander des conseils, bien-sûr. "

Le Gryffondor essayait de retenir le flot de paroles qui tentait de sortir de sa bouche. Il ne devait pas en dire trop pour ne pas aiguiller son professeur dans la bonne direction. S'il savait ce que son élève avait l'intention de faire, il tenterait probablement de l'en empêcher et de le faire surveiller. La situation deviendrait intenable pour Jeremiah. Alors qu'il s'imaginait être poursuivi jour et nuit par l'oiseau tueur de son professeur, ce dernier lui montra son idée de sceau qu'il avait dessiné autour de sa rune de l'Amour. Le blond garda le silence un long moment. C'était très impressionnant, ses yeux parcouraient de long en large tous les détails qu'il pouvait voir. C'était un travail de Maître, même s'il y aurait sûrement des traits à revoir pour adapter le sceau à la rune imaginé par Jeremiah.

" Ouah... c'est... impossible que j'y arrive... " murmura Jeremiah, dépité.

Il se releva soudainement, repoussant finalement le livre des runes avancés vers son professeur. Il avait eu les réponses à ses questions, et de toute façon, The Duke voudrait sûrement le reprendre. Le prix de la connaissance était douloureux. Il ne se sentait pas capable de créer un sceau de protection lui-même. Il n'avait pas la pratique ! Mais son professeur si. Oui mais le mettre dans la confidence n'était pas envisageable. Jeremiah regarda l'homme dans les yeux quelques secondes, essayant de déterminer s'il pouvait lui demander ce service ou non. Mais il ne pouvait pas le faire sans en parler d'abord à Vesper. Il ne pouvait pas risquer que ce projet tombe à l'eau.

" Merci monsieur, finit-il par dire. Je viendrais peut-être vous voir. Bientôt. Je... désolé, j'dois y aller. Vous heu... Vous êtes vraiment le meilleur vous savez ? Bon heu... au revoir ! "

Oui, Jeremiah prenait quelque peu la fuite et peut-être que cet oiseau de malheur viendrait lui barrer la route. Mais il avait le sentiment que son professeur le laisserait partir pour cette fois. Il avait peut-être éveillé son intérêt et le laisserait peut-être quelques temps tranquille pour voir ce qu'il en était. Le Gryffondor avait obtenu des réponses mais ces réponses n'avaient en rien atténué ses doutes. Il avait encore du pain sur la planche s'il voulait aider Vesper de la meilleure des manières. Et cela commencerait par parler à Luce.

FIN.

HRP :
T_T:
 

_________________

J.K.Rowling Ҩ « Comme dit le proverbe : Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.©️ CJ.Pomme' »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fini]▲The Duke & Jeremiah▲ Friendship is runic

Revenir en haut Aller en bas

[Fini]▲The Duke & Jeremiah▲ Friendship is runic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium Incantatem :: THE CASTLE; STUDENTS' PLAYGROUND :: FIRST FLOOR :: Bibliothèque-