Ride the beast, love the ride

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
James Oraval

avatar



▌Pseudo : Ely
▌Crédit : Ice Cream - Bazzart
▌Messages : 1242
▌Année : 7ième

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Ride the beast, love the ride Mer 17 Fév 2016, 23:44

Les premiers rayons du printemps étaient toujours précieux. Plus que fatigué par la grisaille de l'hiver James avait pris sa cape dès que le premier rayon sorti, insufflé un sort de réchauffement automatique et était allé marcher un petit moment dans la fraîcheur hivernale. Il avait glissé les mains dans ses poches et regardait le sol, l'herbe craquait sous ses pieds. De temps en temps il relevait la tête pour exposer son visage au soleil et laisser le vent dégager ses cheveux de devant son visage. Il devrait penser à les couper. C'était revigorant de laisser sa peau se réchauffer par les premiers rayons, à fermer les yeux pour mieux sentir la chaleur. Il avait bien eu besoin de cette pause.

Entre ses révisions pour ses ASPICs et la pression pour réussir à passer en médicomagie, il n'en pouvait plus. Il révisait autant qu'il pouvait, demandait à Lid un coup de main chaque fois qu'il pouvait ou à d'autres camarades mais il avait toujours du retard. Il avait passé trop d'année à passer dans l'année supérieur avec des acceptables, au mieux des efforts exceptionnels mais il n'avait jamais vraiment pu exceller nulle part. Pas avec son empathie qui parasitait sa concentration. Aujourd'hui pourtant il devait trouver une solution pour arriver à se focaliser sans laisser son attention se disperser ou plutôt ses sentiments disperser son attention. Plus facile à dire qu'à faire cependant...

Peut-être qu'une petite marche dans l'air frais était ce qu'il lui fallait. 15 minutes de promenade, au calme, seul. MA CAAAPPPPEEE !!! JAMESSS ATTRAPPE LAAA !! Hein quoi ?! S'interrogea James en levant le nez et voyant passer une cape noire et rouge s'envolant sous la bourrasque de vent. Il tendit le bras pour s'en saisir mais la cape lui échappa de peu. ATTRAPPE LAAA !! Et parce que la voix lui était familière il se mit à courir après le tissus pour faire ce qu'on lui disait. James n'était pas contrariant et habitué à être malmené par 3 soeurs un peu bossy quand on lui disait quelque chose sur ce ton là, il avait tendance à s'exécuter sans trop poser de question.

Il se mit à courir pour essayer de rattrapper le tissu noir et rouge qui s'échappait du bout de ses doigts à chaque fois, c'en était frustrant. Même les troncs d'arbres ne semblaient pas la ralentir suffisamment lorsqu'elle les percutait ou se coinçait dans les branchages pour qu'il ait le temps de la rattraper ou de grimper pour la saisir. Et pourtant les arbres se faisaient de plus en plus nombreux et la luminosité du jour moins intense.

La cape se coinça dans un branchage en hauteur d'un arbre, au grand soulagement de James. Soulagement qui ne fut que de courte durée lorsque la dite cape se révéla bloquée quelques 2 mètres plus haut. Bon sang. Comment allait-il faire pour la récupérer ? Il regarda autour de lui pour de l'aide et entendit une branche craquer quelques mètres plus loin. Il se tourna dans cette direction pour voir ce qui venait vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Kiriena E. Storm

avatar



▌Pseudo : Rinne
▌Crédit : Jerem'
▌Messages : 1164
▌Année : 7ème

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: Ride the beast, love the ride Ven 19 Fév 2016, 19:58



Soleiiiiiiil ! En se réveillant ce matin-là, Kiriena n'était pas particulièrement motivée. Bon, s'il fallait réellement l'avouer, la jeune fille était rarement pleine de bons sentiments le matin. Il fallait ouvrir les yeux, sortir de ses rêves et, pire encore, quitter la chaleur de la couette. La sienne ou celle d'un autre peu importe, le réveil était toujours difficile. Surtout lorsqu'elle ne dormait pas dans son lit mais envahissait celui de Louis ou de Jeremiah. Dans ces moments-là, elle se blottissait de nouveau contre le garçon (exit la notion d'espace vital) et grognait jusqu'à ce qu'on arrive à lui faire comprendre qu'elle serait à la bourre si elle ne se levait pas dans les trois secondes suivantes (les dix minutes précédentes seraient même plus juste).

Ce jour-là n'avait donc pas fait exception à la règle. Mais... Une fois passée à la douche, les paupières finalement complètement ouvertes et le petit déjeuner avalé... Kiriena s'était aperçu qu'il faisait beau. Et Merlin ! Qu'est-ce que c'était bon de voir apparaître le soleil après des semaines de grisaille !

Un regard au ciel avait suffit pour que la blonde abandonne livres et parchemins. Il n'en fallait pas beaucoup en général de toute manière. Un air de musique en tête, une idée de connerie... ou là, les rayons du soleil. Se saisissant de sa cape, elle fourra malgré tout dans un sac son livre de métamorphose et deux ou trois cours par acquis de conscience. Et se saisit sa cape. Car soleil ne voulait pas forcément dire chaleur.

Bien lui en pris car, effectivement, les températures n'étaient apparemment pas remontées depuis sa dernière sortie en date. Il faisait froiiiiiid et elle enfonça donc la tête dans les épaules en se dirigeant vers le fond du parc, sûre de s'habituer au temps après quelques minutes de marche. Elle s'aperçu donc après plusieurs mètres qu'il ne faisait finalement pas SI froid. Même s'il était loin de faire chaud. Elle en était là dans ses considérations lorsqu'un coup de vent plus violent lui arracha sa cape tout en lui collant un long frisson le long de l'échine. Commençant à courir après son vêtement récalcitrant tout en pestant, Kiriena remarqua quelqu'un un peu plus loin. En s'approchant, elle constata qu'elle le connaissait et ne mit pas longtemps à l'invectiver.

"MA CAAAPPPPEEE !!! JAMESSS ATTRAPPE LAAA !!"

Il allait bien l'entendre quand même ! Sa voix si mélodieuse ! Le voyant tendre la main, Kina ralentit en croisant les doigts. Puis repris sa course en criant.

"ATTRAPPE LAAA !!"

Il fallait reconnaître au jeune homme qu'il était vraiment serviable puisqu'il se lança aussitôt à la poursuite de sa cape. Même alors que cette dernière se faufilait à l'orée de la forêt interdite, faisant de nouveau ralentir Kina. Comme James s'y engageait sans une hésitation, la jeune femme se sentit obligée de faire de même. Après tout, c'était après SA cape qu'il courrait. Elle ne pouvait décemment pas le planter là.

Elle le rejoignit donc assez vite puisqu'il s'était arrêté et demanda d'une voix pleine d'espoir, ses pieds martelant le sol avec une discrétion toute relative.

"Tu l'as eu ?"

Voyant son compère planté devant un arbre, ses yeux balayèrent les mains vides du rouge avant de lever le nez.

"Ah."

Bon. Elle n'était pas prête de récupérer son bien. Quoique... Elle farfouilla aussitôt dans ses poches avant de pester rapidement.

"Raaaah je l'ai pas priseuh ! T'as ta baguette ? Parce qu'il caille quand même et je serais pas contre de la récupérer si possible..."

Oui, en plus d'être discrète, Kiriena avait la délicatesse d'un papillon. Un gros papillon de nuit certes mais un papillon tout de même.


Spoiler:
 

_________________
*°*Les humains se comprendraient beaucoup plus facilement s'ils
ronronnaient
lorsqu'ils sont heureux...*°*

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
James Oraval

avatar



▌Pseudo : Ely
▌Crédit : Ice Cream - Bazzart
▌Messages : 1242
▌Année : 7ième

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: Ride the beast, love the ride Ven 26 Fév 2016, 21:49

Quelqu'un, la haut, vraiment tout la haut, qui qu'il soit le détestait profondément. James en était parfaitement convaincu à présent. Il avait du perdre à la lotterie des bons dieux parce que de toutes les gryffondors de la terre il avait fallu que cela soit Kiriena qui apparaisse. Kiriena, dont la pensée le rendait un peu mal à l'aise. Surement depuis la manière dont ils s'étaient réveillés à leur dernière aventure. Résultat, il l'avait plus ou moins consciemment évité les dernières semaines, encore un peu honteux.

Ce n'était pas trop compliqué à faire en même temps. Ils n'avaient pas toujours les mêmes cours, il avait même réalisé récemment qu'elle n'était pas dans son cours de potion. Non pas qu'il connaisse son emploi du temps par coeur hein... Ils n'avaient pas les mêmes cercles d'amis, du moins féminins. Et elle n'était pas venue squatter le lit de Jeremiah dernièrement ou moins que d'habitude le dernier mois non ? Et justement pas le même dortoir... En fait, il pouvait se passer des jours sans qu'il ne se croise d'assez près pour se dire bonjour presque. Ce qui dans un sens l'avait arrangé. Mais là... Il ne pouvait pas l'éviter quand elle arrivait en courant dans sa direction.

Parce qu'évidemment que c'était elle, pour qui d'autre se serait-il mis à courir d'instinct immédiatement à l'injonction de son nom ? Potentiellement tout le monde, mais ça, les gens n'étaient pas supposés le savoir. Concrètement, ses soeurs, Lid et Kina. Il suivit du regard la silhouette de la jeune femme arriver à sa hauteur. "Tu l'as eu ?" Est-ce qu'il avait l'air de l'avoir eu ? Les mains vides, James les présenta à sa camaradeen pinçant les lèvres en un sourire d'excuse. "Ah." Ouais. Il aurait dit pareil s'il n'était pas trop occupé à se demander quoi dire ou faire pour la saluer la plus naturellement possible. Et pourquoi il se posait ce genre de question ? C'était Kina bordel. Il devait vraiment remettre les pieds sur terre. Il n'avait jamais salué Kina de manière ostensible. Leur bonjour consistait toujours par : "j'ai besoin d'un guêt on prépare un coup avec Rose tu viens ?" Et c'était dit. Toutes les formules de politesse y étaient, la prise de nouvelle, comment s'était passé sa journée. Pas besoin de plus.

James soupira et leva les yeux vers la cape suspendue dans les airs. Maintenant il fallait qu'elle tienne hein ? Oui, on le détestait vraiment la haut. Sa mère ne pouvait pas faire quelque chose ? Probablement que non. Il ne lui avait pas parlé d'un moment, elle devait être fâchée. "Raaaah je l'ai pas priseuh ! " Le regard de James se reporta sur Kiriena. elle n'avait pas pris quoi ? "T'as ta baguette ? " Le visage de James se fit plus hésitant. C'était une bonne question, il n'était pas certain de pouvoir répondre par l'affirmative et il fouilla ses poches puis sa cape en poussant un soupir de soulagement. Il avait pensé à prendre sa baguette. "Parce qu'il caille quand même et je serais pas contre de la récupérer si possible..." Il ne put s’empêcher de sourire en secouant la tête. Typique. Il attrapa sa baguette dans la poche de sa cape pour la sortir puis ôta sa propre cape, celle sans clochette.

« Tiens, mets ça en attendant. » Sans attendre son aval, il la passa autour des épaules de Kina, la laissant profiter du sort de chauffage intégré. « Si tu attrappes la mort, ta soeur me tordra le cou. » Son regard remonta vers le haut de l'arbre et il lui demanda. « Si je te fais la courte échelle, tu penses que tu pourrais grimper à l'arbre et l'attraper ? » Elle était plus légère que lui, cela serait plus facile pour lui de la hisser et elle d'attraper le tissu que l'invese.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kiriena E. Storm

avatar



▌Pseudo : Rinne
▌Crédit : Jerem'
▌Messages : 1164
▌Année : 7ème

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: Ride the beast, love the ride Dim 06 Mar 2016, 14:52

Ah James, ce gentleman ! La petite blonde resta comme toujours un brin étonnée par la rapidité avec laquelle le Gryffondor fit passer son bien-être avant le sien et elle se recroquevilla avec plaisir dans la cape. Merlin elle était chauffée en plus ! Pour un peu, elle lui demanderait presque de l'épouser ! Presque. Parce que bon, il s'inquiétait de sa santé uniquement par égard pour Lid' quand même. Y'avait quand même plus romantique. Elle imaginait déjà les conversations sur le mariage sinon :
"Et donc tu l'as épousé parce qu'il t'avait protégé du froid ? C'est suuuuuper mignon !
- Oui enfin... Parce qu'il avait peur que ma sœur jumelle ne le tue dans d'atroces souffrances si jamais je chopais froid.
- Ah."
Oui : ah. Bref. Bon, en même temps c'était toujours mieux que ce que Damian leur aurait fait s'il les avait surpris au réveil il y a quelques temps de cela. Mais il y avait prescription déjà. Et ils n'avaient rien fait de mal même si, tiens, à bien y penser, ça faisait un moment qu'elle n'avait pas vu James trainer dans le coin !

Tandis que le Gryffon reportait son attention sur l'arbre, Kiriena l'observa d'un regard curieux. Depuis quand n'avait-elle pas parlé avec James ? Non pas qu'ils aient réellement de grandes conversations passionnantes tous les quatre matins mais ils se voyaient tout de même régulièrement, chacun faisant parti du paysage de l'autre depuis un bail.
Bah après tout, quelle importance ? Ou cela en avait-il ? Peut-être que James lui en voulait de l'avoir littéralement écrasé durant la nuit ? En tout cas, puisqu'ils s'étaient réveillés nez à nez, la main de la blonde sous le tee-shirt du rouge et les jambes crochetées aux siennes, dans la plus pure imitation du poulpe, Kina en avait déduit qu'elle avait dû prendre le rouge et or pour son doudou. Encore heureux qu'elle ne l'ait pas étouffé durant la nuit... Allez justifier ça après...

La voix de James la tira de ses pensées et elle posa sur lui un regard bovin. La courte échelle ? Pourquoi faire la courte échelle ? Il avait bien précisé qu'il avait sa baguette nan ? Kiriena fronça les sourcils sans comprendre, détaillant son compagnon pour s'arrêter sur la fameuse baguette. Ben oui, il l'avait. Elle cligna donc des yeux, relevant ces derniers vers le visage de James.

- Ben... Ce serait pas plus simple de faire un accio plutôt ? A moins que tu veuilles vraiment tenter de voir sous ma jupe mais je suis en pantalon...

Ouais ! Vive les jours de repos ! Surtout vu le froid ambiant. Froid... Cape... On en revenait toujours au même point finalement !


Spoiler:
 

_________________
*°*Les humains se comprendraient beaucoup plus facilement s'ils
ronronnaient
lorsqu'ils sont heureux...*°*

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
James Oraval

avatar



▌Pseudo : Ely
▌Crédit : Ice Cream - Bazzart
▌Messages : 1242
▌Année : 7ième

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: Ride the beast, love the ride Sam 19 Mar 2016, 14:39

Le regard de James s'attarda sur Kiriena avant de se reporter sur la cime de l'arbre puis la cape. Kina serait-elle assez haute pour l’attraper même s'il la hissait ? Sa camarade n'était pas bien grande, elle lui arrivait à peine au menton et encore quand elle se mettait sur la pointe des pieds il pariait. Peut-être pourrait-il métamorphoser une échelle ? Mouais... Il était moyennement convaincu par ses capacités à utiliser la magie correctement. Trop d'années à passer de justesse, c'était bien pour cela qu'il peinait tellement cette année. Ce n'était pas le moment de penser à cela, il était venu se promener justement pour se sortir la tête de la dedans.

"Ben... Ce serait pas plus simple de faire un accio plutôt ?" Ben oui James, cela ne serait-il pas plus simple ? Alors pourquoi, grand idiot qu'il était, n'y avait-il pas pensé par lui-même ? Parce qu'il était trop habitué à utiliser la magie le moins possible. Son contrôle était au mieux aléatoire le plus souvent dangereux. "A moins que tu veuilles vraiment tenter de voir sous ma jupe mais je suis en pantalon..." Ok. Là, il ne pouvait pas s'empecher de sourire. Il n'y avait bien que Kina pour lui sortir ce genre de truc là que sa propre soeur aurait sorti. Et comme ça, elle fit revenir son naturel à lui alors qu'il ouvrait la bouche pour répondre.

« Ben à ton avis, pourquoi j'ai pris ma baguette ? J'ai toujours été plus doué en métamorphose qu'en enchantement de toute façon... » Et Exan disait que mater le cul d'une fille était toujours une bonne journée « Mais réflexion faite... Si on veut l'attrapper, vaudrait-peut-être mieux que cela soit toi qui le fasse. » Il tendit sa baguette à Kina pour qu'elle puisse lancer le accio avec un sourire pincé.

Il y avait plus de chance qu'elle réussisse à lancer le sort correctement dès la première fois que lui à cette distance. C'était un sort pas très compliqué et il le maîtrisait plus ou moins bien dans un environnement calme et des objets pas très loin. Mais il n'était jamais très sur du résultat quand il fallait déployer plus de puissance. Sa soeur lui avait expliqué une fois sa théorie la dessus : la puissance de la magie était basée sur les émotions et vu que les siennes n'étaient pas très stables voire parfois extrêmes, sa magie faisait de même. Il n'était pas très sûr de comment cela fonctionnait lui même mais il voyait juste le résultat, mieux valait qu'il évite d'utiliser la magie qu'il n'était pas sur de pouvoir contrôler. Allez expliquer vous après que la pluie de confettis que vous preniez sur la figure était la cape coincée en haut quelques secondes plus tôt. Kiriena risquait de lui en vouloir.

Une bourrasque de vent filtra à travers les arbres et passa à travers eux, faisant frissonner James. Il ne savait pas ce qu'ils allaient faire mais il allait falloir qu'il se dépêche de le faire parce qu'il commençait vraiment à cailler dans le coin. Heureusement sa chemise cachait qu'il avait déjà la chair de poule depuis plusieurs secondes. Un cri un peu plus loin dans la forêt lui fit relever la tête, il fronça les sourcils, c'était plus proche qu'il ne l'avait imaginé. Depuis quand les créatures venaient si près de l'orée de la forêt ? Il regarda un peu plus minutieusement autour de lui, les arbres étaient denses quand même. Était-il encore à l'orée ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kiriena E. Storm

avatar



▌Pseudo : Rinne
▌Crédit : Jerem'
▌Messages : 1164
▌Année : 7ème

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: Ride the beast, love the ride Mer 06 Avr 2016, 10:01

Ah ah ! Il avait souri quand elle avait parlé de voir sous sa jupe ! C’était bien un mec, rien à dire ! Tss, tous des pervers j’vous jure… La réponse du garçon la fit éclater de rire et elle secoua joyeusement la tête. Ben bravo ! Il allait falloir qu’elle prévienne Lid’, sait-on jamais ! D’ici-là qu’il lui mate régulièrement les fesses discrétos et que sa jumelle ne s’en soit jamais rendu compte !

Trêve de plaisanteries. James venait de lui tendre sa baguette et elle le regarda avec incompréhension. Ouais ? Ben c’était une baguette quoi… Il voulait qu’elle se cure le nez avec ? Ah. Non, c’est vrai que James et les sortilèges, ça n’avait jamais fait bon ménage. En même temps…

- Euh… T’es sûr de ça ? La dernière fois que j’ai emprunté la baguette de quelqu’un d’autre, Ethan je crois, j’ai fait exploser un truc…

Elle en avait entendu parler après ! Ethan avait ronchonné un moment sur son pauvre carnet. Elle n’avait même pas pu faire sa maligne en mode câline puisqu’il n’était plus ensemble. Aussi s’était-elle faite gronder alors que Louis et Raphaël ricanaient de l’autre côté du dortoir. Comme s’ils étaient discrets !

En attendant, cette maudite cape était toujours coincée là-haut ! Finalement, l’idée de la courte échelle n’était peut-être pas une siiii mauvaise idée. Pas super bonne non plus cela dit… Vu qu’elle avait limite le vertige en montant sur une chaise. Et que James était grand. Elle le détailla du regard puis reporta son attention sur l’arbre. Ouais. Nan. JA-MAIS de la vie elle ne grimperait jusque-là. Elle préférait encore se cailler les miches et devoir avaler une potion dégueulasse pour guérir la crève qu’elle aurait chopé !

En attendant c’était plutôt James qui se les caillait vu le vent qui soufflait. Elle ne pouvait quand même pas le laisser crever de froid pour elle, le pauvre ! Lidwine la tuerait en plus. D’autant que c’était à peu près le seul ami qu’elles avaient en commun… Elle s’apprêtait donc à lui rendre sa cape puis à tenter de récupérer la sienne, sans faire péter un arbre ce serait mieux, lorsqu’un bruit inconnu la fit s’arrêter net. Un coup d’œil à James lui appris qu’elle n’avait rien imaginé et elle se rapprocha instinctivement de lui. Pas qu’elle avait peur non… Juste au cas où quoi.

- C’était quoi ça ? Chuchota-t-elle, baissant la voix par automatisme tout en tendant l’oreille. C’était prêt nan ?

Regardant autour d’elle, elle ferma les yeux, les rouvrit puis déglutit.

- Et… euh… On est où là ?

Merlin, faites qu’il réponde « deux pas à droite, quatre derrière, deux à gauche et on est dans le parc ! » ou un truc du genre… s’il vous plait ?

_________________
*°*Les humains se comprendraient beaucoup plus facilement s'ils
ronronnaient
lorsqu'ils sont heureux...*°*

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
James Oraval

avatar



▌Pseudo : Ely
▌Crédit : Ice Cream - Bazzart
▌Messages : 1242
▌Année : 7ième

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: Ride the beast, love the ride Mer 05 Juil 2017, 19:08

James avait continué de regarder Kina en lui tendant sa baguette tout le long de son interrogation sur le fait de qui devait ou non lancer le sort pour récupérer la propriété de la jeune femme.

Euh… T’es sûr de ça ? La dernière fois que j’ai emprunté la baguette de quelqu’un d’autre, Ethan je crois, j’ai fait exploser un truc… Hummm... Passer le sort en explosant tout au passage... Ne pas passer le sort et sortir un truc ridicule dans le meilleur des cas... Il n'y avait pas trop longtemps à hésiter entre les deux possibilités. A vrai dire, James ne voyait même qu'une seule solution sure pour arriver à récupérer la cape de sa camarade rouge et or. James haussa des épaules, signifiant mieux vaut toi que moi mais les bruits de la forêt interdite accapara alors leur attention.

C'était un bruit de loup n'est-ce pas ? James déglutit difficilement. Il avait bien entendu le hurlement d'un loup. Quand était la pleine lune ? Non, non il faisait encore jour, on était le matin, même si profondément dans la forêt on ne le voyait pas bien. Fin profondément... Ils ne pouvaient pas être si loin que ça, il n'avait pas marché non plus pendant des heures. N'est-ce pas ? Bon sang, où est-ce qu'ils étaient ? C’était quoi ça ? La voix de Kina était basse mais dans le silence qui avait suivi il l'entendit sans aucun problème. Mu par un réflexe, il se rapprocha de la jeune femme, laissant son bras frôler le sien. C’était prêt nan ? Un peu trop près à son goût même...

« Plutôt » Lacha-t-il en gardant l'oreille aux aguets mais n'en menant vraiment pas large. Néanmoins il n'allait pas le montrer autour de Kina. Plutôt mourir ! Enfin non peut-être pas jusque là. Plutôt tomber inconscient. Ouais inconscient c'était mieux que mort quand même... Et… euh… On est où là ?« La vérité vrai ou un mensonge rassurant ? » Lui il optait pour le mensonge rassurant. Le genre de mensonge tout mielleux que Lyl lui racontait le soir pour lui dire qu'il n'y avait pas de monstre sous son lit alors qu'il savait parfaitement qu'il y en avait un. Il l'avait vu !

« J'aimerais te dire qu'on est dans le parc, mais je doute que tu me crois. » Un second bruit se fit entendre et James baissa les yeux sur sa main tenant sa baguette. Il la fourra dans les mains de Kina de force et très courageusement il débita avec précipitation et une pointe d'urgence dans la voix, provoquée par l'angoisse. « Dépèche toi d'attraper ta cape et tirons-nous de là !! » Parce qu'il commençait sérieusement à flipper.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kiriena E. Storm

avatar



▌Pseudo : Rinne
▌Crédit : Jerem'
▌Messages : 1164
▌Année : 7ème

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: Ride the beast, love the ride Dim 15 Oct 2017, 16:46

Elle sentit l'hésitation de James lorsqu'elle lui rappela son niveau de sortilège. A savoir : piètre. Hey, je vois bien que vous vous attendiez à troll, bande de médisants, mais la jeune fille avait dépassé ce cap. Si, si. De justesse certes mais dépassé, c'est tout ce qui comptait. Bon, tant que vous ne demandiez pas l'avis de ses parents évidemment. Ni des professeurs. Bref. Elle croisa les doigts pour qu'il lance le sort de lui-même. Après tout, c'était sa baguette, il devait tout de même mieux la manier qu'elle ! Sûrement. Peut-être. Fallait espérer. Et ça aurait été bien qu'il se décide avant que l'un d'entre eux ne finisse par s'endormir. Et ne meurt de froid. Enfin, surtout lui vu qu'il lui avait filé sa cape. Quel gentleman ce James !

Si la préoccupation de Kiriena pour la santé de son compagnon Gryffondor était en tête de ses priorités, ces dernières volèrent en éclat lorsque résonna le bruit suspect. Là, très franchement, il pouvait parfaitement se cailler les miches et elle l'emmènerait chez Pomfresh soigner sa pneumonie tant qu'ils ne se faisaient par bouffer par une bestiole poilue ! Ou écailleuse ! Ou n'importe quelle bestiole en fait, qui savait ce qui se cachait dans la forêt ? La forêt... interdite. Portait p'tet bien son nom celle-là en fin de compte, y'avait ptet une raison pour que Eustache, ce farceur, n'organise pas de p'tites fêtes dans les clairières et n'encourage pas ses élèves à respirer l'air pur de la forêt.

La réponse de James et le ton de sa voix lui firent tourner la tête vers lui et elle pria intérieurement pour un mensonge rassurant. Après tout... L'espoir faisait vivre, ou quelque chose comme ça. Alors si l'espoir pouvait les protéger... Mais c'était sans compter sur l’honnêteté de James et Kina retint un gémissement de protestation. Mais siiiiiii, ils étaient dans le parc ! Ou tout près ! A quelques mètres ! C'est limite s'ils n'entendaient pas le tic-tac de la grande horloge ! Suffisait simplement de tendre un peu l'oreille. Ou peut-être était-ce les battements de son cœur ? Ce traître flippait tellement qu'elle avait l'impression que James pouvait l'entendre. James et la chose poilue/écailleuse/quelquechose tapie dans les fourrés...

« Dépèche toi d'attraper ta cape et tirons-nous de là !! »

Elle sursauta lorsqu'il lui fourra la baguette dans les mains et cligna des yeux. Lentement. Avant de lever le regard sur sa cape. Dépêche-toi dépêche-toi... il en avait de bonnes lui ! C'était sa baguette. Elle la leva malgré tout et se racla la gorge, réussissant seulement à couiner comme le bruit retentissait de nouveau.

"C'est plus prêt non ?" chuchota-t-elle en serrant plus fort les doigts autour du bout de bois. Par désespoir, elle mit toute sa concentration dans sa formule et le "accio" poussa sa cape à tenter de revenir.

"Elle est coincé par une branche !"

Non, non, non, non, non, non, non, non, non... Elle ne voulait pas se faire bouffer ! Elle avait encore tant de choses à réaliser (elle trouverait bien quoi plus tard) !

"Accio ! Accio ! Accio !"
continua-t-elle donc à scander. Elle l'avait toujours dit de toute manière, les sortilèges étaient une matière de possédés ! Un couinement de victoire lui échappa lorsque, dans un craquement augurant d'un large déchirement, la cape fini par atterrir presque sur leurs têtes, amenant la question suivante :

"Et maintenant, on fait quoi ?"

Hum... Il y avait comme un air de déjà-vu non ? Eux deux et la recherche d'une sortie... Restait à espérer qu'ils s'en sortiraient avant la nuit...
_________________
*°*Les humains se comprendraient beaucoup plus facilement s'ils
ronronnaient
lorsqu'ils sont heureux...*°*

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ride the beast, love the ride

Revenir en haut Aller en bas

Ride the beast, love the ride

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium Incantatem :: THERE IS AN INSIDE AND AN OUTSIDE TO EVERY FORM. :: THE FORBIDDEN FOREST-