▲Taha' & Jerem'▲ Des emmerdes, toujours des emmerdes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Jeremiah B. Firestone

avatar



▌Pseudo : Jerem'/Ali'
▌Crédit : blondie (bazzart) & myself
▌Messages : 382
▌Année : 7ème année
MessageSujet: ▲Taha' & Jerem'▲ Des emmerdes, toujours des emmerdes... Mer 06 Jan 2016, 16:07


XX

Des emmerdes, toujours des emmerdes...

Le mois de mars était déjà bien avancé et Jeremiah avait plus froid que jamais. Les cours en extérieur comme ceux des soins aux créatures magiques pouvaient se révéler bien plus ardus à cause de la neige et du gel. Les élèves étaient tous emmitouflés dans des manteaux chauds, écharpes, bonnets et gants. Des gants en peau de dragon pour Jeremiah et pas de bonnet surtout. Sa tignasse blonde devait rester parfaite, en toute circonstances et cela même si ses oreilles étaient toute rouge. Heureusement, la magie adoucissait un peu tout ça et pouvait réchauffer si besoin les sorciers les plus frileux. Le Gryffondor terminait un cours et comme à son habitude, proposait son aide pour tout ranger et tout nettoyer. L'humidité ambiante et la neige avait rendu tout boueux les enclos des Niffleurs et cela pouvait mettre en danger les terriers, qu'il fallait consolider. Ils avaient tous passé une heure et demi à s'occuper des terriers les plus abîmés, mais il en restait encore un certain nombre. Jeremiah ne rechignait jamais à en faire un peu plus lorsqu'il s'agissait du bien-être des créatures magiques.

Mais alors qu'il était à genoux dans la boue, son bras et sa main tenant sa baguette au fond d'un trou en train de lancer quelques sortilèges, il entendit une voix au loin l'interpeller. Le railler était plus approprié. A voir la tronche de Luke, il ne pouvait pas être plus heureux en ce moment que de le voir patauger dans la boue. " C'est comme chez ton grand-père, hein Jeremiah? ", lui lança t-il, le visage à moitié dissimulé par son écharpe verte et argent. Le gryffon tenta de faire l'impasse sur l'insulte, mais c'était comme demander à une mère dragon de ne pas protéger son œuf. Sa main libre se referma sur un gros morceaux de boue dégoulinante, prêt à lui balancer en pleine poire à la seconde remarque. " Tu veux quoi, à part me faire chier ? ". Et voilà t-il pas que Luke se mettait à ricaner comme le connard qu'il était. Avant de lui balancer une lettre, d'un geste gracieux de la main. " C'est de notre père. Je te conseille de la lire attentivement, cervelle de piaf. "Jeremiah avait amorcé un geste pour la rattraper, jusqu'à ce qu'il entende qu'elle venait du père tant détesté. La lettre tomba dans la boue. Luke et Jeremiah se défièrent du regard quelques secondes, avant qu'un mouvement sur la gauche n'attirent leur attention à tous les deux. Une élève approchait... Luke amorçait déjà un mouvement pour repartir. Il ne voulait pas être vue en compagnie du gryffon.

Lorsqu'il reconnut Tahanie, il grogna et pesta. Les emmerdes n'arrivaient jamais seules, visiblement.

_________________

J.K.Rowling Ҩ « Comme dit le proverbe : Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.© CJ.Pomme' »
Revenir en haut Aller en bas
Tahanie Weatherly

avatar



▌Crédit : .cranberry
▌Messages : 128
▌Année : 6eme

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: ▲Taha' & Jerem'▲ Des emmerdes, toujours des emmerdes... Ven 08 Jan 2016, 19:32



Tahanie
&
Jeremiah

    Et voilà que ça piaillait encore sur son passage, les gens ne prenaient même plus la peine d'être discrets. En quelques heures le bruit avait parcouru tout Poudlard et Tahanie était encore une fois considérée comme une pestiférée. Le dernier commérage à la mode la concernait : après la trêve hivernale, voilà que les montées de sève accompagnant l'arrivée du printemps animaient à nouveau le château. Ô scandale ! La demoiselle avait couché avec un garçon et pas n'importe lequel. Comment s'appelait-il déjà ? Peter, Baxter, Parker ? En tout cas sa copine s'appelait Jennifer, Tahanie en était on ne peut plus sûre. Ne l'avait-elle pas vu débarquer un matin dans la Grande Salle en la traitant de tous les noms ? Comme si elle le savait, elle, que Dexter était déjà pris. Ce n'était pas marqué sur lui et surtout pas dans les regards qu'il lui avait lancés au cours de la soirée. Était-ce sa faute à elle si les hommes étaient infidèles par nature ? Tahanie avait laissé la demoiselle à l'honneur bafoué s'énerver sur elle, pleurer, crier et puis elle était partie en laissant Miss Larmes et ses copines en plan.

    Depuis on ne parlait que de ça et ce n'était pas pour déplaire à Tahanie. A se faire discrète pendant tout l'hiver, la demoiselle s'était affadie. L'image qu'elle aimait donner, sulfureuse, avait fait place à celle d'une demoiselle discrète et seule. Les rares nouvelles de sa mère n'étaient pas bonnes, elle n'était toujours pas sortie du service psychiatrique de St Mangouste. Tahanie aurait aimé pouvoir lui rendre visite durant les vacances de Noël mais cela aurait impliqué qu'elle passe deux semaines dans la demeure familiale à côtoyer son père et il en était hors de question ! Ce queutard ne prenait même pas la peine de rendre visite à sa femme, il dégoutait son unique fille. C'est pourtant grâce à lui que Tahanie s'était fait cette image des hommes et qu'elle avait toujours su qu'il valait mieux jouer le rôle de la sal*pe plutôt que celui de l'épouse trompée. Il n'y a qu'à voir ce que ça a donné pour maman Weatherly.

    Depuis quelques temps Tahanie s'était remise au maquillage à outrance, une barrière de plus entre elle et le monde. Elle aimait se mettre du rouge à lèvres très rouge, qu'on ne voit que ça et ses grands yeux entourés de longs cils et fardés de nuances de gris. C'était aguicheur, à la limite du vulgaire peut-être. Mais Tahanie savait maîtriser la chose, elle portait un maquillage de soirée en journée pour se protéger c'est tout. Et ça marchait plutôt bien. Ceci dit, à la voir marcher dans le parc boueux avec son petit uniforme de collégienne, le maquillage sulfureux était un peu décalé. Non pas qu'elle soit au grand air, froid qui plus est, par plaisir. Mais elle voulait fumer un petit joint au calme et à l'abri des regards. Nul doute qu'avec tout Poudlard à dos, n'importe qui se serait fait une joie de la dénoncer. Elle n'avait pas besoin de ça, on parlait assez d'elle comme ça.

    Mais alors qu'elle déambulait en faisant attention à où elle mettait les pieds, des éclats de voix l’interpelèrent. Des voix d'hommes, dont une lui rappelait vaguement quelque chose. Elle tourna la tête en direction du bruit et aperçu deux blonds avec un petit air de famille se défier du regard. Firestone ... Depuis le temps qu'elle le cherchait celui là ! Mais il était toujours entouré, impossible de l'approcher. Là il était seul face à quelqu'un qu'il n'appréciait visiblement pas, l'occasion était trop belle. D'un pas déterminé, elle se dirigea vers le duo blondinet. L'interlocuteur de Jeremiah s'éloigna en l'apercevant : c'était parfait, enfin seule avec ce voleur à la tête d'ange. Il n'avait pas l'air enchanté de la voir, tant mieux c'était réciproque. Elle se planta devant lui, il avait des traces de boue sur les vêtements et était quelque peu transpirant. Au lieu d'être rebutée, Tahanie se surpris à lui trouver un côté très séduisant. Troublée l'espace d'un instant, elle plongea ses yeux sombres lançant des éclairs dans ceux de son adversaire.

    - Est-ce parce que tu as enfin décidé de t'instruire que tu as gardé MON livre pendant des mois ou était-ce juste clairement la seule manière que t'as trouvé pour m'emmerder ?

    En replaçant une mèche de ses longs cheveux d'ébène derrière son oreille, une trace blanche dans la boue attira son regard. C'était du papier, ça ressemblait à une lettre. Rapide, Tahanie s'en saisit comme si elle espérait prendre l'avantage sur Jeremiah en ayant cette lettre en sa possession.

    - C'est ce mec là qui te fait passer des petits mots d'amour en douce ? T'as de meilleurs goûts que je ne le pensais ...


    Elle n'avait même pas jeté un œil sur le contenu de cette missive.
Revenir en haut Aller en bas
Jeremiah B. Firestone

avatar



▌Pseudo : Jerem'/Ali'
▌Crédit : blondie (bazzart) & myself
▌Messages : 382
▌Année : 7ème année
MessageSujet: Re: ▲Taha' & Jerem'▲ Des emmerdes, toujours des emmerdes... Mer 13 Jan 2016, 11:26


Vu l'air farouche et la moue caractéristique de la jeune femme, indiquant qu'elle en voulait à mort à quelqu'un, en l'occurrence lui, Jeremiah savait qu'il n'était pas sorti de l'auberge. Leur dernière entrevue datait d'il y a plusieurs mois et cela ne s'était pas bien passé. Elle l'avait fait sortir de ses gonds et en plus, il l'avait trouvé vraiment canon. Puis, par inadvertance, il lui avait prit ce fameux livre. Son livre à elle. Depuis tout ce temps, il l'avait gardé dans son sac, essayant de guetter un moment où Tahanie était seul, parce que voilà, il avait eu terriblement envie d'apprendre à la connaître. Puis Jeremiah eut d'autre chose en tête et ne voyant plus la belle, il avait complètement oublié ce livre. Qu'il avait tenté de lire, de temps à temps. Mais il s'était ennuyé à mourir, alors il avait vite laissé tomber, persuadé que la Gryffondor avait des goûts douteux en matière de lecture.

Cela ne l'empêcha pas de lâcher un petit rictus satisfait alors qu'elle lui faisait des reproches. S'il avait réussi un peu à l'emmerder rien qu'en gardant son fichu bouquin... C'était bête mais il réalisait qu'il était plutôt content qu'elle ne l'ai pas oublié, ce bouquin. Puis lui, par la même occasion. Jeremiah, la mine rebelle, n'eut pas envie de lui répondre. Elle venait en plus de replacer une mèche de ses longs cheveux derrière son oreille et il trouva ce geste tellement sensuel qu'il se contenta de la regarder, d'un œil noir certes, mais incapable de regarder ailleurs. Mais lorsqu'il suivit son regard et qu'il vit la lettre dans la boue, il se ferma un peu plus et comprit qu'elle allait faire un truc qu'il n'allait pas du tout apprécier.

Plutôt que d'y prêter attention, il retourna à son terrier en réparation, plongeant à nouveau une main à l'intérieur pour y lancer des sortilèges.

- C'est ce mec là qui te fait passer des petits mots d'amour en douce ? T'as de meilleurs goûts que je ne le pensais ...

Visiblement, elle n'avait pas encore lue. Il tourna la tête vers elle, des mèches blondes devant les yeux, mais il arrivait quand même à la distinguer.

" Si ce mec te fait de l'effet, je t'en prie, te gêne pas pour aller le rattraper. Il sera ravi de ton attention pour lui... Bien plus que moi, tu vois..."

Pourquoi ne pouvait-il pas lui parler un peu plus gentiment hein ? Peut-être parce que elle l'interpellait toujours d'une façon si agressive...

" Mais avant de partir fais-moi plaisir... Brûle-la... " ajouta t-il en désignant la lettre qu'elle tenait.

Il retira son bras du terrier, quelques secondes plus tard, satisfait de son travail. Il en restait encore deux, mais la nuit allait tomber et les niffleurs de l'enclos avait été déplacé par sécurité. Cela pouvait attendre demain. Puis, il était vraiment dégueulasse, il avait probablement de la boue partout sur ses vêtements, peut-être aussi sur le visage... Il n'avait pas envie que Tahanie garde cette image de lui. Oui, dans un coin de sa tête, il avait cette irrésistible envie de lui plaire. Merlin sait pourquoi.

_________________

J.K.Rowling Ҩ « Comme dit le proverbe : Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.© CJ.Pomme' »


Dernière édition par Jeremiah B. Firestone le Mer 13 Jan 2016, 20:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tahanie Weatherly

avatar



▌Crédit : .cranberry
▌Messages : 128
▌Année : 6eme

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: ▲Taha' & Jerem'▲ Des emmerdes, toujours des emmerdes... Mer 13 Jan 2016, 15:47

    Tahanie restait plantée face au Gryffondor qui la regardait sans rien dire. Y aurait-il quelque chose de plus énervant qu'une réplique cinglante restée sans réponse ? Mais oui, l'air satisfait qu'afficha Jeremiah lorsqu'elle l'incendia de reproches. Tahanie était plutôt du genre impulsive mais elle avait acquis un tel contrôle d'elle-même au fil des années que peu de choses la faisaient s'enflammer. Seul son père réalisait encore un tel exploit, avec lui Tahanie les périodes de guerre froide et de conflit ouvert. Jeremiah venait donc de le rejoindre. Mais ce n'était pas la même exaspération. A vrai dire, plus Tahanie le trouvait détestable et plus elle ressentait une attraction inédite pour ce garçon.

    Mais par tous les gobelins qu'il pouvait être exaspérant ! Il semblait prendre plaisir à la rendre furieuse par son calme et son détachement. Il se contentait de la fixer d'un regard noir. Tahanie avait déjà remarqué lors de leur dernière altercation qu'il passait son temps à la regarder et Merlin sait à quel point elle aimait sentir les regards masculins sur elle. C'était impossible qu'elle ne lui plaise pas un minimum, Tahanie connaissait trop les hommes pour ne pas le voir, peut-être pourrait-elle tirer ça à son avantage ?

    C'est sur cette pensée que la lettre embourbée arriva dans son champ de vision. L'occasion de reprendre le dessus ? Visiblement pas, puisque le Gryffondor retourna à ce qu'il devait faire avant que l'autre bellâtre l'interpelle tout à l'heure. Tahanie tenta le tout pour le tout avec une autre réplique, le duel ne pouvait se finir aussi piteusement. Enfin Firestone leva les yeux de son terrier et reposa son regard sur elle. Tahanie aimait bien qu'il la regarde, ses petites mèches blondes devant ses yeux bleux lui donnaient un côté attendrissant.

    " Si ce mec te fait de l'effet, je t'en prie, te gêne pas pour aller le rattraper. Il sera ravi de ton attention pour lui... Bien plus que moi, tu vois..."

    Alors là, c'était inattendu. Le premier réflexe de Tahanie fut de froncer les sourcils. Comment ça il la renvoyait vers l'autre tête blonde ? Elle n'était pas un Souafle qu'il pouvait se permettre de lancer à qui voulait bien le rattraper ! Et puis c'était quoi ça : "bien plus que moi, tu vois..." ? Indépendamment de sa volonté, la Gryffondor s'était sentie blessée par ces propos. Elle était pourtant presque sûre qu'elle lui plaisait, d'ailleurs elle plaisait à tout être masculin. Et lui il la renvoyait vers un autre en insinuant qu'elle n'était pas assez bien pour être en sa compagnie ? Embarquée dans ses pensées, Tahanie n'entendit que vaguement les dernières paroles du goujat. Seul le verbe "brûler" retint son attention.

    Tahanie se reconcentra alors sur le bout de papier qu'elle tenait toujours entre ses petites mains aux ongles vernis. Seul le prénom de Jeremiah était inscrit en guise de destinataire. Elle retourna l'enveloppe pour voir qui était l'expéditeur que Jeremiah ne semblait pas porter dans son cœur. L'élève qui s'était éloigné en l'apercevant, Tahanie le connaissait vaguement. Il s’appelait Luke et ce n'était pas ce qui était inscrit, en revanche le nom "Firestone" l'interpella. Cette lettre venait-elle du père du jeune homme ? A cette pensée, la demoiselle se sentit idiote avec ses réflexions puériles et cette lettre qui ne lui appartenait pas entre les mains. Ça sentait les histoires de famille bien compliquées et pleines de rancune, comme celles de sa famille à elle. Elle n'avait pas le droit de s'en mêler. Aussi Tahanie se rapprocha d'un pas et s'agenouilla face à Jeremiah qui ne s'était pas relevé, tant pis pour la boue sur ses collants.

    - C'est compliqué pas vrai ?

    Dit-elle en lui tendant la lettre. Elle plongea alors ses yeux sombres dans ceux de son interlocuteur, toujours recouverts par des mèches blondes. Elle se mordit la lèvre inférieure avant de reprendre.

    - T'es libre de faire comme tu veux mais à ta place je ne la brûlerais pas. Enfin, pas avant de l'avoir ouverte. La rancune c'est tenace, mais il vient toujours un temps où l'on cherche des réponses ...

    Elle baissa alors les yeux. Avait-elle parlé pour le cas du jeune homme ou pour sa propre situation ? Les deux peut-être, inconsciemment.

    - Enfin, comme si je pouvais comprendre ... Comme si ça pouvait m'intéresser, les sentiments, hein ?


    Oh elle n'avait pas oublié cette remarque blessante qu'il lui avait balancé à la figure dans la salle commune, il y a de ça plusieurs mois, alors qu'elle avait lamentablement laisser tomber les barrières de son cœur en écoutant le jeune homme chanter. De toute façon cela ne servait à rien de rester, Jeremiah avait très clairement rejeté la belle il y a quelques minutes. Elle amorça donc un mouvement pour partir.
Revenir en haut Aller en bas
Jeremiah B. Firestone

avatar



▌Pseudo : Jerem'/Ali'
▌Crédit : blondie (bazzart) & myself
▌Messages : 382
▌Année : 7ème année
MessageSujet: Re: ▲Taha' & Jerem'▲ Des emmerdes, toujours des emmerdes... Lun 29 Fév 2016, 11:31


Elle pouvait faire de cette lettre ce qu'elle voulait. Il était d'ailleurs persuadé qu'elle allait la lire. Mais elle ne fit que la retourner pour voir de qui elle venait. Déçu, Jeremiah se retourna, enlevant ses gants en peau de dragon et rangeant ce qui restait encore à ranger. Il y avait toujours quelqu'un pour oublier quelque chose. Pourquoi voulait-il qu'elle la lise ? Parce que lui n'osait pas le faire ? Il se détesta pour manquer de courage face à une lettre. Pour manquer de courage face à ce qui était peut-être la vérité. Mais son père était t-il vraiment capable de dire la vérité ? Il s'était toujours comporté en lâche jusque là. Il aperçut alors un truc par terre et voilà qu'il était à nouveau dans la boue pour voir de quoi il s'agissait.

Lorsque Tahanie entra à nouveau dans son champ de vision, elle n'était plus qu'à quelques centimètres de lui. Il observa d'abord la boue salir ses jolis collants mais c'était trop tard pour intervenir. Il avait été prit de court par son geste. Et maintenant qu'elle le regardait droit dans les yeux, il ne se sentait même plus capable de lui répondre. Si c'était compliqué ? Elle n'avait pas idée. Jeremiah lui-même ne trouvait aucun sens à toute cette histoire. Tout ce qu'il en retenait c'était les événements malheureux qui en avaient découlé. Et qui venaient encore aujourd'hui perturber sa vie. Luke étant la cerise sur le gâteau, la goutte de trop.

Puis elle se mordilla la lèvre inférieure et il sentit son rythme cardiaque s'emballer. Ce n'était pourtant qu'un geste commun, mais un geste qu'on faisait parfois lorsqu'on... ressentait une attirance pour quelqu'un. Avait-elle fait ça consciemment ? Après tout, il s'agissait de Tahanie. Les rumeurs faisaient d'elle une collectionneuse d'hommes, combien en avait-il vu sortir de la tour des Gryffondor à 5 heures du matin, l'air hagard, le sourire béat et les fesses à l'air ? Pour ensuite les entendre se vanter de leurs exploits nocturnes au petit-déjeuner, mentionnant clairement le nom de Tahanie. A une époque, on entendait aussi le nom de Vesper... Lui-même avait souhaité être dans les filets de la Serpentard, mais cette dernière avait bien changé désormais. Etait-il alors destiné à tomber dans les filets de la belle et mystérieuse Gryffondor ?

- T'es libre de faire comme tu veux mais à ta place je ne la brûlerais pas. Enfin, pas avant de l'avoir ouverte. La rancune c'est tenace, mais il vient toujours un temps où l'on cherche des réponses ...

Jeremiah cligna lentement des yeux, écoutant ses mots qui visaient juste. Inconsciemment, l'une de ses mains s'était posé sur la lettre que lui tendait Tahanie, pour la reprendre. Il ignorait toujours s'il allait l'ouvrir mais au moins, il n'allait pas la détruire. Pas tout de suite. Mais la jeune femme lui rappela alors les mots douloureux qu'il avait eu pour elle lors de leur première vraie rencontre, il y a quelques mois de cela. Sa main se serra autour de l'enveloppe alors qu'elle se relevait, de la boue sur les collants et qu'elle lui tournait le dos, le laissant dans l'enclos des Niffleurs au crépuscule. Il était partagé entre le sentiment de la laisser s'en aller et de la retenir. Il se releva à son tour, ayant vaguement dans l'idée de ranger ses gants dans son sac. Pourquoi la regardait-il s'éloigner sans rien faire ? Il voulait lui dire tellement de chose. Il mourrait tellement d'envie d'apprendre à la connaître...

Il arracha son sac du clou auquel il l'avait suspendu, fourrant la lettre dedans, avant de trottiner pour rejoindre Tahanie sur le chemin du retour au château. Sa fierté pouvait aller se faire voir pour ce soir.

" Attends ! ... S'il te plait. "

Lorsqu'il fut à un moins d'un mètre et comme il n'était pas sûr qu'elle l'ait entendu, il lui saisit la main gauche de sa main chaude et probablement un peu moite à cause des gants. Jeremiah réalisa son geste un peu tard, mais peut-être allait-elle plus volontiers l'écouter ou... peut-être allait-elle le repousser. Sans vraiment trop la regarder, un peu comme si de rien n'était quoi, il ouvrit la bouche avant qu'elle puisse réagir à son geste.

" ... à propos de ce que je t'ai dis justement... je... je ne le pensais pas. J'avais juste peur que tu te foutes de moi alors que je venais de... de chanter une de mes chansons les plus personnelles. Puis repenser à tout ça... Enfin voilà, je suis... désolé. "

S'excuser devant Tahanie était aussi compliqué qu'il le pensait. Il ne voulait pas baisser sa garde devant elle, il sentait, un peu comme l'instinct d'un animal, que c'était dangereux. Comme s'il n'y aurait pas de retour en arrière possible et qu'il voudrait partager plus avec elle. Et ce n'était peut-être pas une bonne idée. Cherchant un truc à faire pour éviter de la regarder, il fouilla dans son sac pour lui donner enfin son livre. Mais avait-il envie de lui donner ?

HRP:
 

_________________

J.K.Rowling Ҩ « Comme dit le proverbe : Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.© CJ.Pomme' »
Revenir en haut Aller en bas
Tahanie Weatherly

avatar



▌Crédit : .cranberry
▌Messages : 128
▌Année : 6eme

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: ▲Taha' & Jerem'▲ Des emmerdes, toujours des emmerdes... Sam 05 Mar 2016, 20:50

    Elle s'en voulait déjà. Elle en avait trop dit, ou peut-être pas assez. Non, elle avait été beaucoup trop bavarde. Et elle s'en allait maintenant, tournant le dos à ses paroles, tournant le dos à cet homme qui déverrouillait les cadenas qu'elle avait volontairement posés dans son esprit et son cœur. Depuis combien de temps avait-elle enfermé ses pensées et ses sentiments d'ailleurs ? Longtemps, oui, ça faisait longtemps qu'elle n'était plus qu'une poupée de chiffon. Et là, elle partait comme pour fuir ses mots, fuir ce qu'elle avait dévoilé. La fuite on connait bien chez les Weatherly, bien que Tahanie soit beaucoup moins à l'aise dans l’exercice que ses parents.

    Tout en marchant, Tahanie essayait d'intégrer les évènements qui venaient de se dérouler dans ce court laps de temps. Elle voyait tellement plus en Jeremiah que le fêtard joyeux et insolent qu'il laissait paraître et elle savait qu'elle avait raison. La tristesse, la douleur attirent Tahanie comme un aimant. Parce que c'est tout ce qu'elle a connu en 16 piètres années d’existence. Mais lui, que voyait-il en Tahanie ? Certainement que ce que les autres lui en ont dit, comme il le lui avait très bien fait comprendre dans la salle commune des Gryffondors. Des mots qui ont eu une portée bien plus grande que Tahanie ne voulait se l'avouer. Et pourquoi d'abord ? Elle en entendait tous les jours des rumeurs, souvent peu glorieuses, à son propos et elle n'y prêtait jamais attention. Les critiques glissaient sur elle comme l'eau sur les plumes d'un hippogriffe, alors pourquoi celles de Jeremiah la blessaient ?

    Elle se maudissait intérieurement en cet instant, tout autant qu'elle maudissait le séduisant Gryffondor. Idiote elle était d'avoir tenté une approche, idiot il était de l'avoir rejetée. Elle ne referait pas cette erreur deux fois. Elle allait soigneusement l'éviter et quand ce ne serait pas possible, elle le gratifierait d'un de ces regards noirs dont elle a le secret. Parce qu'elle est Tahanie et qu'elle n'est jamais aussi forte que quand elle est seule face au reste du monde. Elle sentait comme un sentiment d'humiliation monter en elle, parce qu'il l'avait rejeté, il lui avait mal parlé et pire encore : il l'avait blessée. Hors elle ne laissait personne la blesser, jamais. Et là elle lui avait clairement montré que c'était le cas, alors qu'il ne méritait pas. Tandis qu'elle marchait, elle ne songea pas une seconde à se retourner. La lettre et même son livre lui étaient sortis de la tête. Elle s'en fichait de ce qu'il pouvait faire, qu'il soit retourné à ses activités ou qu'il lui mate les fesses, ça lui était bien égal.

    " Attends ! ... S'il te plait. "

    Était-ce bien ce qu'elle pensait avoir entendu qu'elle avait réellement entendu ? Il était plutôt culotté de vouloir la voir rester après avoir clairement exprimé sa volonté de la voir s'en aller, après lui avoir parlé comme si elle ne méritait aucune attention. Cette parole, au lieu de la faire s'arrêter, lui fit accélérer le pas. Pas assez de toute évidence, puisqu'elle sentit des doigts chauds lui saisir la main gauche. Ce contact lui fit l'effet d'une décharge électrique, mais attribuer cela à la colère qu'elle ressentait en cet instant ou à son attirance grandissante pour le jeune homme était impossible.

    Tahanie se retourna vivement avec l'intention de coller une gifle bien méritée à celui qui définitivement l'agaçait beaucoup aujourd'hui, mais elle fut stoppée net dans son geste. Jeremiah n'avait pas attendu qu'elle se retourne pour reprendre la parole, sans cesser de lui tenir la main. Face à lui désormais, Tahanie l'écouta tenir des propos hésitants.

    "[...] Enfin voilà, je suis... désolé. "


    Des excuses. La colère de Tahanie laissa place instantanément à de l'étonnement, une déroute totale qui pouvait se lire sans problèmes sur son visage. Elle ne s'attendait pas à ça. Personne ne s'était excusé auprès d'elle, jamais, personne n'en avait senti le besoin. Il avait surement fallu beaucoup de courage au Gryffondor pour mettre ainsi sa fierté de côté. Mais même si elle était touchée par l'effort qu'il avait fait pour la rattraper et s'excuser ainsi, même si ça lui avait donné envie de sourire, elle ne voulait pas lui montrer que la partie était gagnée. Profitant du fait qu'il ait le nez et les mains dans son sac à la recherche d'on-ne-sait-quoi, elle prit la parole d'un ton aussi calme et détaché qu'elle le pouvait.

    - As-tu déjà entendu quelqu'un raconter qu'il m'avait entendu dire du mal, me moquer ou mépriser les sentiments de quiconque dans ce château ?

    Puisque le jeune homme lui avait laissé penser qu'il tenait pour vrai tout ce qu'on pouvait entendre sur elle, s'il avait cru qu'elle allait se foutre de lui et de sa chanson c'est sans doute parce qu'il avait entendu des rumeurs la disant capable d'une telle chose.
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jeremiah B. Firestone

avatar



▌Pseudo : Jerem'/Ali'
▌Crédit : blondie (bazzart) & myself
▌Messages : 382
▌Année : 7ème année
MessageSujet: Re: ▲Taha' & Jerem'▲ Des emmerdes, toujours des emmerdes... Jeu 24 Mar 2016, 14:47


Rester ou partir. Répondre ou ne pas répondre. On aurait dit qu'elle voulait le piéger, le faire regretter ce qu'il avait osé faire. Mais qu'est-ce qu'il avait osé faire au juste ? S'excuser, la retenir ou tout simplement... lui parler ? Oui, c'est vrai, Jeremiah aux premiers abords ne voulait pas de sa présence. Et il le lui avait fait sèchement comprendre, jouant volontairement au mec pas intéressé par la belle... et encore moins intéressé par sa présence. Mais bon, elle n'avait pas non plus été des plus avenantes, avec son fichu bouquin que tenait d'ailleurs le Gryffondor entre ses doigts, toujours au fond du sac. Par Merlin. Il était couvert de boue. Et à force de le trimbaler tout le temps... il était abîmé. Voilà, il était mort cette fois. Fallait faire genre qu'il ne l'avait pas, finalement. Il irait lui en racheter un neuf, même si dans l'immédiat, il n'avait aucune idée de l'endroit où trouver ce livre. Et si c'était un cadeau ultra précieux ? Et si c'était genre, le truc le plus précieux qu'elle possédait ?

Bon, là tout de suite, il avait autre chose à gérer. Tahanie. Elle attendait une réponse ou au moins une réaction, que Jeremiah hésitait à lui donner. Franchement, elle voulait vraiment connaitre la vérité ? Pourquoi s'en souciait-elle, finalement ? Ne savait-elle donc pas déjà ce qu'on disait d'elle au château ?

" Eh bah... j'ai vu pas mal de filles en larmes à cause de... tes actions et celles de leurs mecs. Et une fille trahie, c'est pas tendre et ça dit beaucoup de trucs affreux. Je... je ne dis pas que je les crois. Je connais les rumeurs, je sais ce que ça fait d'être jugé sans connaitre tous les faits. "

Petite pause pour se passer une main dans les cheveux et voir si Jeremiah allait se prendre une gifle sous peu ou s'il pouvait prendre le risque de continuer. Il ne voulait pas prendre parti. Il ne connaissait pas les motivations de Tahanie à se comporter de la sorte mais par contre, il connaissait très bien les motivations de la plupart des mecs qui avaient succombé à son charme. Le sexe. L'envie de passer une nuit excitante et de pouvoir s'en vanter. Il avait eu cette même envie avec Vesper, il voulait lui-aussi, faire partie de ses trophées, sans chercher à comprendre, sans vouloir découvrir ce que ce comportement pouvait cacher. Aujourd'hui, il était heureux que ses plans n'aient jamais fonctionné.

Et une chose était sûre, avec Tahanie, il n'y avait pas du tout cette envie primaire d'être le 'dragon' de la farce. Lorsqu'il était près d'elle, il n'y avait pas que cette attirance physique. Il y avait bien plus. Et il n'arrivait pas à mettre les mots sur ce 'plus'. Tout ce qu'il savait c'est qu'il hésitait à faire partie de son monde, ignorant si elle voulait l'y voir.

Jeremiah reprit la parole, plus timidement, parce que il savait que ce qu'il allait oser dire ensuite, elle ne lui pardonnerait peut-être jamais.

" Tous les mecs disent la même chose... tu peux être chaude, douce, enivrante et l'instant d'après... tu es aussi froide qu'un baiser empoisonné... comme si tu interdisais quiconque voulant entrer... ", dit-il en pointant le doigt en plein sur le cœur de Tahanie.

Il la regardait droit dans les yeux et même s'il était plutôt compliqué de ne pas ciller et sûrement plus facile de se détourner, Jeremiah décida qu'il ne prendrait pas la fuite. Ce serait à elle de faire ce choix. Elle lui avait posé une question délicate et il avait préféré ne pas lui mentir, au risque de tout perdre. Mais il en avait assez des menteurs. Il en avait assez des gens qui n'étaient pas capable d'assumer leurs actes. Son père lui revint immédiatement en mémoire et il était hors de question qu'il soit comme lui.

_________________

J.K.Rowling Ҩ « Comme dit le proverbe : Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.© CJ.Pomme' »
Revenir en haut Aller en bas
Tahanie Weatherly

avatar



▌Crédit : .cranberry
▌Messages : 128
▌Année : 6eme

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: ▲Taha' & Jerem'▲ Des emmerdes, toujours des emmerdes... Dim 27 Mar 2016, 18:34

    Pourquoi fallait-il qu'elle cherche toujours à se mettre dans des situations délicates ? C'était pourtant évident qu'en posant une telle question, Tahanie prenait un risque. Le risque de se prendre tout un tas de reproches en pleine face, bien mérités d'ailleurs. Elle savait ce qui se disait d'elle, elle ne connaissait que trop bien la cruauté des mots et des gens. Ils étaient particulièrement durs avec elle, prenant plaisir à médire sur sa petite personne. Il faut avouer aussi que Tahanie leur donnait pas mal de matière sur laquelle jacasser. Et comme si cela ne suffisait pas, elle se mettait elle-même en une situation délicate, cherchant toujours plus de provocation. Maintenant elle attendait la réaction de son interlocuteur, plus soucieuse de connaître sa réponse qu'elle ne voulait l'admettre.

    Celle-ci ne se fit pas attendre. Plutôt hésitante sur le début, la réponse que lui livra Jeremiah eut le mérite d'être franche. Il n'avait pas cherché à plaire à la belle : il ne l'avait ni ménagée ni cassée. C'était plutôt honorable de sa part, Tahanie n'était pas sûre d'avoir jamais connu un homme qui avait été honnête avec elle sans chercher à la séduire par sa réponse. Le Gryffondor se passa la main dans ses beaux cheveux blonds d'une manière diablement sexy. Il avait beau être couvert de terre et en sueur, il dégageait un magnétisme affolant. Se surprenant à détailler Jeremiah un peu trop fixement et voulant couvrir ce petit écart, la brune répondit, glaciale :

    - Qu'est-ce que ça peut me faire ce que tu crois ou non ?

    Voilà, c'était dit. En contradiction totale avec sa question précédente, il est vrai. Mais chassez le naturel, il revient au galop n'est-ce pas ? Tant d'années passées à combler les moindres petits trous de sa carapace par un détachement presque mécanique par rapport aux pensées et dires des autres, forcément ça laisse des traces. Mettre des barrières entre elle et le monde était sa spécialité. Sa colère envers Firestone s'était envolée, le côté enflammé de la belle avait laissé place à une froideur qu'on aurait pu associer sans problèmes à la maison Serpentard. Seuls ses yeux lançaient des éclairs à ceux de son interlocuteur. Elle espérait que celui-ci en reste là, qu'il se dise que finalement elle n'était rien de plus que ce qu'elle laissait paraître et qu'il n'y avait rien d'autre à découvrir. Qu'elle n'était pas intéressante. Tahanie en avait découragé tellement déjà, tous ceux qui voulaient s'adonner à des confidences sur l'oreiller étaient bien vite remballés. Elle espérait qu'il en soit de même pour Jeremiah.

    Visiblement, le jeune homme n'avait pas atterri chez les rouge et or pour rien. Même si sa prise de parole fut plus timide ce coup ci, il continua tout de même sur sa lancée en disant à Tahanie des choses qu'elle n'avait encore jamais entendues. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, elle se retrouva avec le doigt de Jeremiah pointant sa poitrine. Sa poitrine, vraiment ? Tahanie baissa doucement les yeux pour observer que c'était un endroit très particulier qu'il visait : son cœur. En avait elle seulement un ? Toutes les filles du château s'accordaient pour dire qu'il n'en était rien, qu'elle était comme bon nombre d'hommes et que son seul cœur se trouvait entre ses cuisses. Une version qui convenait bien à la demoiselle d'ailleurs. Version qui venait de partir en fumée là, tout de suite, maintenant.

    Tahanie releva lentement les yeux et son regard se planta dans celui de Jeremiah. Il était resté là, droit et digne contrairement à beaucoup d'autres qui seraient sûrement déjà partis en courant. Cet élan de bravoure l'impressionna : il était bien le premier garçon qu'elle connaissait à se comporter ainsi. Mais que répondre, maintenant ? Tahanie n'avait jamais été confrontée à ce genre de conversation de toute sa misérable vie. Pour se donner une contenance, elle jeta ses longs cheveux noirs en arrières avant de répondre :

    - Peu importe que j'en interdise l'accès ou pas, car au final qui voudrait entrer "là" ?

    Ne répondre que par des questions, c'était généralement un bon moyen pour noyer le strangulot. Mais là, face à Jeremiah, c'était une femme au regard et à l'assurance d'une enfant, une petite fille qui venait de lui poser l'éternelle question : qui pourrait bien vouloir de moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Jeremiah B. Firestone

avatar



▌Pseudo : Jerem'/Ali'
▌Crédit : blondie (bazzart) & myself
▌Messages : 382
▌Année : 7ème année
MessageSujet: Re: ▲Taha' & Jerem'▲ Des emmerdes, toujours des emmerdes... Lun 04 Avr 2016, 15:01


Au moins, elle ne l'avait pas giflée. Il y avait encore une petite chance pour qu'elle ne le déteste pas. C'est à peine si Jeremiah avait entendu le pique de la belle, alors qu'il lui exposait la vérité. Ou en tout cas, SA vérité à lui et ce qu'il en avait conclu sur Tahanie. Elle n'était pas ce qu'elle prétendait, elle n'était qu'une façade, une fille aux faux airs assurés qui se révélait bien plus fragile, à la faible lueur des derniers rayons du soleil qui se couchait. Alors qu'il disparaissait derrière l'une des tours du château, le Gryffondor se demanda ce que la nuit pourrait révéler sur Tahanie...

Il avait baissé son doigt depuis longtemps déjà, curieux d'entendre la réponse de la jeune femme. Honnêtement, il était persuadé qu'elle le repousserait, qu'elle l'insulterait et qu'elle s'enfuirait. Et il ne lui en aurait pas voulu d'avoir pareille réaction. La vérité avait cet effet sur les gens. La vérité était douloureuse et difficile à admettre. Mais elle planta son regard dans le sien, comme lui-même l'avait fait quelques instants auparavant. Jeremiah sentit sa gorge se serrer et sa respiration devenir plus difficile. Elle n'avait fait que le regarder pourtant. Il souhaita être le premier garçon à soutenir ce regard-là. Il souhaita être le seul homme qu'elle eut envie de regarder comme ça. Fière, rebelle, n'ayant aucune envie de se dérober, tout comme il l'avait fait. C'était certes intimidant mais c'était aussi grisant. La tension dans l'air était palpable... mais était-ce seulement de la colère ? N'y avait-il pas aussi cette envie de toucher l'autre, de se rapprocher pour pouvoir enfin se toucher ?

- Peu importe que j'en interdise l'accès ou pas, car au final qui voudrait entrer "là" ?

Il y eut d'abord ce geste avec ses cheveux, un peu similaire au sien, qui le fit esquisser un sourire. Elle n'avait pas idée de l'effet que ça pouvait lui faire. Ou peut-être qu'elle en avait parfaitement conscience justement et que c'était une tentative pour le déstabiliser. Tentative réussie. Mais pas autant que ses paroles. La voilà, la vraie Tahanie Weatherly dont la lueur de défi venait soudainement de s'éteindre. Jeremiah se sentit aussi fébrile qu'à l'approche d'un dragon quelque part en Roumanie. Comment ça qui ? Jeremiah eut un rire nerveux. C'était pour le tester ? Voulait-elle encore une fois une réponse plus que sincère ?

" Franchement, tu ne vois pas qui ? Tu ne vois même pas une seule personne ? ... Oui évidemment... "

Le jeune homme était à la fois en train de s'adresser à Tahanie et à la fois à lui-même. Un peu comme s'il était de résoudre une énigme et que le fameux Eurêka ! pointait son nez. Ce qui pouvait être affreusement vexant pour la personne en face, mais cela, le Gryffondor avait volontairement choisi de ne pas le remarquer. Non en fait, il replaçait son sac sur son épaule, se détournant carrément de la belle rouge et or, amorçant déjà quelques pas sur le sentier pour rejoindre le château, parlant dans la barbe qu'il n'avait pas: ' Elle voit pas qui...non mais faut vraiment être aveugle pour... ou perturbée... ou les deux... même un Veracrasse a une plus grande estime de lui-même...'

Jeremiah continuait son avancée sur le sentier, imaginant la tête que pouvait faire Tahanie dans son dos. Le but de la manœuvre, hormis s'en prendre une ? La faire sortir de ses gonds. Il voulait la toucher au plus profond de son cœur, comme aucun autre. Pour qu'elle lui montre encore un peu plus qui elle était vraiment et qu'elle prenne finalement conscience de tous ce dont elle se privait depuis tout ce temps. Parce qu'il aimait vraiment beaucoup la Tahanie Weatherly qu'il avait sous les yeux. Et il avait envie qu'elle le sache.

HRP:
 

_________________

J.K.Rowling Ҩ « Comme dit le proverbe : Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.© CJ.Pomme' »
Revenir en haut Aller en bas
Tahanie Weatherly

avatar



▌Crédit : .cranberry
▌Messages : 128
▌Année : 6eme

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: ▲Taha' & Jerem'▲ Des emmerdes, toujours des emmerdes... Dim 10 Avr 2016, 18:11

    Jeremiah n'avait même pas répondu à la petite phrase assassine de la belle. Elle qui voulait se protéger, sentait que le combat prenait une tournure défavorable pour elle. Car c'était bien là une lutte entre deux gladiateurs, chacun se battant avec ses propres armes. Jeremiah avait choisi les mots, tantôt blessant, tantôt percutant. Tahanie, quant à elle, essayait de rivaliser dans ses attitudes, ses intonations et, bien sûr, son arme suprême : l'attraction qu'elle exerce sur les personnes du sexe opposé. Elle en avait toujours eu conscience et elle savait comment en jouer. En général.

    Avec Jeremiah c'était différent. Elle n'avait jamais rencontré un garçon qui l'avait autant rejetée, en fait jamais un garçon ne l'avait rejetée tout court. Elle en était presque arrivée à penser qu'elle ne l'intéressait pas, perdant ainsi sa meilleure arme. Et voilà qu'en plus, le jeune homme se lançait dans une analyse morale et mentale de la belle alors qu'elle en était elle-même incapable. Et c'était tellement surprenant que quelqu'un ose faire ça face à elle, tellement inattendu en fait, surtout venant du Gryffondor, que Tahanie perdit la face. Sa carapace tomba d'un seul coup et les mots sortirent de sa bouche sans préméditation. Une question qu'elle se pose depuis toujours mais qu'elle n'a jamais posé à personne et voilà la vraie Tahanie mise à nue. Une Tahanie sans assurance, un peu désemparée, une Tahanie qu'elle n'aimait pas montrer.

    Forcément, c'était l'instant de vérité. Tahanie ne s'était jamais autant ouverte à quelqu'un et la moindre remarque de la part de Jeremiah risquait de la faire s'effondrer. Pas en public, elle était plus intelligente que ça, mais la douleur n'en serait pas moins grande. Et en même temps, qu'espérait-elle en guise de réponse ? Qu'il lui dise que personne ne voulait s'y risquer, comme elle le pensait, lui confirmant ainsi que les hommes ne méritaient pas d'être aimés. Mais, au final, n'espérait-elle pas aussi qu'il lui démontre le contraire : que quelqu'un voulait d'elle pour ce qu'elle était réellement. Mais si tel était le cas, qui était ce quelqu'un ? Personne ne pouvait vouloir d'elle, personne n'avait jamais voulu d'elle.

    Sa question provoqua un petit rire chez son interlocuteur, ce qui fit lever un sourcil inquisiteur à Tahanie. Elle avait dit quelque chose de drôle ? La jolie brune se sentit blêmir à mesure que Jeremiah lui répondait. Elle ne s'attendait pas à ça, loin de là. Ce n'était même pas une réponse, c'était plutôt un prolongement de pensées. Il ne la regardait même pas, ce qui eu pour effet d'agacer son interlocutrice. Elle pensait au moins mériter un regard ! Bien sûr que non, elle ne voyait personne sinon elle n'aurait pas posé cette question. Toute sa vie elle avait été rejetée et ça n'avait pas changé en arrivant ici. Les garçons passaient quelques instants dans ses bras, le racontaient à qui voulait l'entendre et finissaient par la mépriser autant qu'elle-même se méprisait.

    Contre toute attente, voilà que Jeremiah remettait son sac à l'épaule et se détournait de la belle pour repartir. Alors il la quittait comme ça, la laissant dans le désarroi le plus total. Elle entendit vaguement le blond maugréer, comprenant quelques mots : aveugle, perturbée ... Mais c'était d'elle dont il parlait de la sorte ?! Tahanie sentit une rage nouvelle monter en elle. Habituellement, elle aurait laissé le malotru s'en aller en se fichant royalement de ce qu'il pouvait penser. Mais avec Jeremiah s'était différent, elle ressentait comme une envie de lui prouver quelque chose. Mais quoi, au juste ? Elle-même n'arrivait pas vraiment à le définir mais tout ce qu'elle voulait, c'est qu'il reste. Il ne pouvait pas lui aussi partir comme un voleur, la laisser là, toute seule, comme tant d'autres l'avaient fait avant lui. Elle ne voulait plus de ça.

    - NON !

    Tahanie avait presque hurlé sans le vouloir et la puissance inattendue de sa voix la fit se tétaniser quelques secondes. Puis, sans réfléchir, elle se mit à courir pour rattraper Jeremiah et se placer entre lui et le château. Agrippant le T-shirt du jeune homme en serrant ses petits poings autour du tissu, la belle se rapprocha au plus près de lui. Certes elle était prise dans le feu de l'action et de la rage mais ça ne l'empêchait pas de réfléchir : la proximité physique lui ferait prendre le dessus, elle en était certaine. Elle releva sa tête qui était à quelques centimètres de celle de Jeremiah et plongea un regard enflammé dans ses yeux bleus.

    - Tu n'as pas le droit ! Tu .... tu peux pas t'en aller comme si de rien n'était et m'abandonner comme les autres ! Puis c'est quoi ton problème à la fin ?! Tu me repousses pour mieux me rattraper, tu me fais une psychanalyse pour mieux me tourner le dos par la suite. Bon sang mais tu veux quoi à la fin ?!


    Si Tahanie n'était pas tant en colère, elle aurait sûrement fondu en larmes. Plus rien n'était calculé, elle serrait toujours son T-shirt de toutes ses forces. Peut-être parce que, à cet instant précis, elle avait une furieuse envie de lui enlever tous ses vêtements. Curieusement.
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jeremiah B. Firestone

avatar



▌Pseudo : Jerem'/Ali'
▌Crédit : blondie (bazzart) & myself
▌Messages : 382
▌Année : 7ème année
MessageSujet: Re: ▲Taha' & Jerem'▲ Des emmerdes, toujours des emmerdes... Ven 20 Mai 2016, 18:03


" NON ! "

Ce qu'il ressentit lorsqu'elle cria, il ne put pas le décrire mais il faillit s'arrêter net. Maintenant qu'il avait ce qu'il voulait, voir la vraie Tahanie se fissurer de toute part, il redoutait d'être aller trop loin. Il se retint de ne pas immédiatement se retourner pour la calmer et lui avouer sa manoeuvre. Il pensa sincèrement qu'il était un crétin et qu'elle lui en voudrait probablement très longtemps d'avoir joué avec ses émotions. Mais parfois le jeune homme écoutait uniquement son cœur et son instinct. C'était souvent sa force. Puis il pouvait analyser très rapidement quelqu'un, comme s'il comprenait tout d'une personne et de sa complexité en quelques minutes. Pour ses amis, c'était parfois gênant, parfois pratique. Mais pour quelqu'un qui ne le connaissait pas, c'était le plus souvent effrayant. Surtout pour une personne comme Tahanie qui passait son temps à vouloir dissimuler aux yeux du monde qui elle était vraiment.

Jeremiah l'entendit courir et il se prépara au choc de la belle contre son dos. Il était clair qu'elle allait le frapper ou le bousculer. Mais ce n'est pas ce qu'elle fit, elle le contourna plutôt pour lui barrer la route. Il était déjà à deux doigts de s'arrêter donc elle n'eut pas besoin d'insister plus longtemps pour qu'il n'avance pas plus loin. Lorsqu'il vit qu'elle se rapprochait soudainement pour lui agripper son T-shirt, il ne fit rien pour l'empêcher. Il ne bougea pas d'un pouce, les pieds trop solidement enfoncés dans le sol, mais il se contracta quand même face à la pression qu'elle exerça sur lui. Voilà, c'était maintenant qu'elle allait le frapper, au visage sûrement. Il ne tenterait rien pour l'arrêter, elle avait tout à fait le droit de répliquer de la sorte. Il avait cherché une réaction, à lui maintenant d'en assumer les conséquences. Ce qu'il n'avait par contre pas prévu c'était l'effet de cette proximité sur lui. Ils n'avaient jamais été aussi près l'un de l'autre, sauf dans la salle commune des Gryffondors, lorsqu'elle lui avait parlé à l'oreille. Mais là c'était encore une fois différent. Il y avait de la violence. Il y avait cette envie de mieux connaitre l'autre et aussi de le repousser. Autant de facteurs qui le stimulait et qui disons, lui donnait des pensées un peu limite vu le contexte.

Mais au lieu du coup de poing, un flot de paroles sortit de la bouche de la jeune femme pour venir lui exposer sa détresse de plein fouet. Elle parlait d'abandon... Il sut qu'il avait mit le doigt sur le problème, ou au moins l'un d'entre eux. Visiblement elle partait toujours la première pour ne plus ressentir cela, pour être celle qui quitte et non être la personne quittée. Mais ensuite, elle voulut savoir... Pourquoi il faisait ça. Jeremiah ne détourna pas les yeux mais sembla moins assuré tout à coup. Il ne savait pas vraiment... Il voulait juste que Tahanie soit elle-même. Il voulait s'assurer que cette personne dont il éprouvait de l'attirance, était une belle personne, quoiqu'on en dise. Parce que son hésitation venait aussi de là. Il n'était pas dans une bonne période pour une rencontre, il était souvent en colère, il n'avait plus le cœur à la fête. Son frère et son père étaient devenu comme une épée de Damoclès au dessus de sa tête. Pour quand était le prochain coup bas ? Quand allait-il définitivement tirer un trait sur son père ? Et Rosalia lui semblait comme un lointain souvenir, à la fois beau et décevant. Alors une relation avec Tahanie, aussi belle, aussi intéressante... Aussi imparfaite que lui. Mais tout autant cassé que lui pour le moment...

" Calme toi... Ce n'est pas moi l'ennemi, je t'assure. Je voulais juste aider et voir... qui tu es vraiment. Ce... ce ne sont pas les autres qui ne veulent pas de toi Tahanie, c'est toi qui ne veut pas d'eux. "

Il posa ses mains sur les siennes, encore serrées à se blanchir les articulations autour de son T-shirt. Les mains de la Gryffondor étaient froides, les siennes bouillantes. Il profita de cette proximité quelques instants en silence. Elle ne lui donnerait probablement plus jamais d'occasions de le faire.

" Je ne suis pas comme les autres... Si un jour tu veux apprendre à me connaitre, passer du temps avec moi... Bah je serais là. Parce que j'aime ce que je vois maintenant. "

Il risquait de se prendre un méga vent vu la situation, mais tant pis. Il n'était pas Gryffondor pour rien. Il abaissa ses mains et se dégagea doucement de l'emprise de Tahanie, reprenant sa route. Il espérait ne pas l'avoir trop blessée, son but n'était pas qu'elle le déteste pour de bon. Pourvu que Luke ne l'attendait pas quelque part poir lui reparler de cette lettre qu'il avait finalement prise dans son sac sur les conseils de Tahanie. Présentement, Jeremiah avait hâte d'aller se doucher pour se montrer sous un jour bien plus présentable que maintenant, pour apaiser ses craintes et mettre son cerveau sur Off. La suite, c'était désormais à la jeune femme de la décider.

♥:
 

_________________

J.K.Rowling Ҩ « Comme dit le proverbe : Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.© CJ.Pomme' »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ▲Taha' & Jerem'▲ Des emmerdes, toujours des emmerdes...

Revenir en haut Aller en bas

▲Taha' & Jerem'▲ Des emmerdes, toujours des emmerdes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium Incantatem :: THERE IS AN INSIDE AND AN OUTSIDE TO EVERY FORM. :: THE PARK :: Cours de Soins aux Créatures Magiques-