It'd better be a good surprise. [Luce & Vesper]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Vesper G. Blackwood

avatar



▌Crédit : Moi-même
▌Messages : 1613
▌Année : Huitième
▌Spécialisation universitaire : Commerce magique

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: It'd better be a good surprise. [Luce & Vesper] Mar 15 Déc 2015, 16:02

7:00.

7:05.

7:10.

7/SBAF/

Elle allait le tuer. Quelle idée il avait eue de lui donner rendez-vous dans le hall, à 8h00 ! Un samedi ! Poussant un grognement, elle enfouit sa tête sous sa couette. Mais il ne fallait pas qu’elle se rendorme. Si elle se laissait aller à rejoindre Morphée, elle ne se réveillerait plus, à présent qu’elle avait explosé ce qui lui servait de réveille-matin, et serait en retard pour son rendez-vous avec Luce. Désespérée, elle pleurnicha quelques instants puis repoussa brusquement sa couette, comme un parent l’aurait fait pour forcer son enfant à se lever. C’était cruel. Il faisait frais dans le dortoir. Mais au moins, ainsi était-elle bien réveillée. Ou presque. Pour être réellement en état de fonctionner, il lui faudrait d’abord prendre une bonne douche.

Ces derniers temps, elle agissait comme un zombie, elle s’en rendait bien compte. Lever, douche, petit-déjeuner, cours, déjeuner, cours, diner, coucher. Et pendant toutes ces étapes, ou presque, Luce. Il était son rayon de soleil dans ces jours ternes. Quand elle était avec lui, elle s’autorisait à penser, à réfléchir. En son absence, elle préférait ne penser à rien, et surtout pas à la décision du juge, car alors elle déprimerait, elle paniquerait. Or, elle ne voulait pas lui donner encore raison, ou lui donner du pouvoir sur elle. Enfin, dans l’idéal, elle préférait éviter.

La douche prise, elle se sécha rapidement les cheveux, puis s’habilla. Étape suivante : petit-déjeuner. Discrètement, elle se traina jusqu’aux cuisines et y attrapa un beignet aux pommes, avant de détaler comme une voleuse – qu’elle était. À force de trainer dans ce château, pour une raison ou une autre, elle était devenue experte dans l’art de se faufiler sans se faire repérer. Combien de fois n’avait-elle pas retrouvé Micah dans les sous-sols, ou dans les vieux cachots ? Micah, ou tant d’autres… Songeant à la vie qu’elle avait menée jusqu’à l’année précédente, elle rougit, honteuse. Pour se rebeller contre son tuteur, et oublier, elle s’était jetée dans tant de bras qu’elle n’aurait su en dire le nombre exact. Et au final, cela ne l’avait pas vraiment aidée. Car à chaque fin d’année, elle était contrainte de retourner chez son tuteur et de subir tout ce qu’il voulait lui faire. Une seule paire de bras l’avait aidée et continuait de le faire.

Luce. Son beignet aux pommes terminé, elle n’avait attendu que quelques secondes, avant de le voir arriver à son tour dans le hall de l’école. Comme à chaque fois qu’elle le voyait, elle avait l’impression qu’un poids énorme quittait ses épaules, et qu’elle pouvait enfin respirer. Tendant la main, elle lui prit la sienne puis se blottit contre lui. Quelques secondes, elle resta silencieuse, et savoura son parfum. « Me faire lever à 8h, ça a intérêt à en valoir la peine. »

Et dire qu’elle n’avait pas réalisé qu’on était le 21 mars, et que du coup, c’était son anniversaire…
Revenir en haut Aller en bas
Luce Flowright

avatar



▌Crédit : Lysk
▌Messages : 490
▌Année : huitième
▌Spécialisation universitaire : commerce magique

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: It'd better be a good surprise. [Luce & Vesper] Ven 22 Jan 2016, 22:57

Il avait mal dormi, ou plutôt avait tellement attendu cette journée que son esprit n’avait pas voulu se mettre en mode off. Mais malgré tout, il se sentait en forme, opérationnel et même d’excellente humeur ! Un samedi… à… 6h du mat oui. Il avait peu dormi aussi. Le corps était un outil formidable quand il était dopé au bon stress, celui qui ferait presque pousser des ailes. Cela dit en tant que sorcier il n’en avait pas forcement besoin pour se déplacer sur de longues distances. Vous avez vu la transition tout en discrétion ? Parce que oui, ils allaient se balader… loin.

S’occuper jusqu’à l’heure de rendez-vous qu’il avait donné à sa petite amie ne fut pas aussi difficile qu’on aurait pu le croire. Se lever, se laver, aller avaler quelque chose aux cuisines, faire quelques menus travaux, revasser, repasser son plan de journée dans le détail pour être sur que tout était parfait, chercher les paquets qu’il comptait fourrer dans ses poches à l’aide d’un sort de réduction, revasser encore, faire les cents pas dans la grande salle une demi heure avant, se rendre compte dix minutes avant qu’on a oublié un truc évidemment, un truc totalement essentiel pour le bon déroulement de la journée, courir au dortoir pour aller le récupérer, revenir pile à l’heure et voir qu’elle était là, à l’attendre. Ahah. Bonne matinée !

Avec un sourire radieux, il s’était rapproché de Vesper et comme maintenant une habitude bien installée la pris dans ses bras alors qu’elle s’était naturellement blottie contre lui. Le poufsouffle était un vrai nounours, et d’autant plus avec elle. Etrangement, ça lui était pratiquement vital de l’avoir là, contre lui, près de lui. Main dans la main. Il était toujours inquiet pour la jeune femme quand il ne l’avait pas dans son champ de vision. Il avait cru que ça passerait avec les mois… mais ce n’était nullement le cas. Cela s’empirait même, et à vrai dire il en venait à se demander si ce n’était simplement pas un instinct qui ne sortait que parce qu’elle était en détresse. Mais il ne pouvait lutter contre. Encore moins depuis que le verdict était tombé, injuste. Inhumain. Corrompu. Il avait la rage, et peur pour la serpentarde.

« Evidemment, en doutes-tu ? » lui murmura-t-il en réponse avant de glisser ses mains sur le visage de la brune et de s’écarter un peu pour la regarder dans les yeux : « Mais avant tout… Joyeux anniversaire ! » rajouta-t-il, malicieusement. Trop fier même de n’avoir pas oublié… alors même que la concernée sembla s’en étonner. Il déposa un chaste baiser sur les lèvres immobiles de sa copine et se recula à nouveau pour continuer : « C’est la raison de cette heure matinale, j’ai préparé un petit programme pour la journée, pour changer d’air. » Et dieu seul savait à quel point le changer d’air était à propos. Bien qu’il attendait une réaction de sa part avant, il avait ensuite l’intention de l’entraîner à sa suite dehors. Le grand parc Poudlarien, puis le portail, Pré-au-lard. Et l’aventure.

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Vesper G. Blackwood

avatar



▌Crédit : Moi-même
▌Messages : 1613
▌Année : Huitième
▌Spécialisation universitaire : Commerce magique

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: It'd better be a good surprise. [Luce & Vesper] Ven 26 Fév 2016, 20:35

Hm. Si elle en doutait ? À vrai dire, il était trop tôt pour qu’elle puisse se positionner. Il était vrai qu’en général, il avait toujours une bonne imagination, et pas mal d’idées à revendre. Pour autant… Il avait intérêt à ne pas se planter aujourd’hui. Parce que… Un samedi, à 8h00… Ca avait intérêt à être vraiment bien. Genre… Génial. Du style à la faire tout oublier. S’éclater. Se vider la tête. Ne plus penser à rien sauf à lui et elle et eux et… « Mais avant tout… Joyeux anniversaire ! » Les yeux toujours fixés dans ceux de Luce, elle passa d’un regard amoureux, doux, à un regard… Purement étonné. Joyeux anniversaire ? Un instant, elle fronça les sourcils, songeant qu’il s’était trompé de date mais… Merde, non, il avait raison ! Ils étaient bel et bien le 21 mars ! Et du coup… Elle avait l’air bien con, à avoir oublié son propre anniversaire. Honteuse, elle rougit, et rougit un peu plus encore quand il posa un baiser rapide sur ses lèvres, probablement très fier de lui. « C’est la raison de cette heure matinale, j’ai préparé un petit programme pour la journée, pour changer d’air. » Oh… Si sa tête était encore sous le choc d’avoir pu oublier son propre anniversaire, son cœur quant à lui fit un petit bond particulièrement niais. Il avait préparé tout un programme pour son anniversaire… C’était tellement… Mignon… Et… Gentil… À côté de lui, elle était tellement… égoïste, et… Avec un soupir, elle revint se blottir contre lui. Elle était déçue d’elle-même. Depuis le début, il l’aidait, la soutenait… Et elle-même… Qu’avait-elle fait pour lui ? Se promettant de changer ça, elle décida de repousser son humeur soudain maussade. Il lui avait préparé une sortie pour changer d’air, elle devait au moins lui témoigner la reconnaissance et l’impatience – qu’elle ressentait. Elle pourrait penser plus tard à un moyen de le remercier. Après une profonde inspiration, elle se recula, l’observa quelques instants en souriant doucement puis se hissa sur la pointe des pieds et déposa un baiser rapide – mais un peu moins que le sien – sur ses lèvres. Elle aurait pu le remercier mais… Son regard et son sourire parlaient pour elle.

Lui prenant la main, elle lui fit comprendre qu’elle était prête à le suivre – jusqu’au bout du monde s’il le fallait. Après le grand parc de Poudlard, ils se dirigèrent vers Pré-au-Lard et elle ne cessa de réfléchir à ce qu’il avait bien pu prévoir en secret.
Revenir en haut Aller en bas
Luce Flowright

avatar



▌Crédit : Lysk
▌Messages : 490
▌Année : huitième
▌Spécialisation universitaire : commerce magique

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: It'd better be a good surprise. [Luce & Vesper] Dim 27 Mar 2016, 11:18

Un baiser de plus, et tous deux furent prêts à partir. Sur le trajet jusqu’à Pré-au-lard, rien de notable. Le brouillard et l’air frais leur rappelait que le printemps pointait tout juste son nez. Quand au parc du château et aux ruelles de la petite bourgade sorcières, leur silence et le peu de passants qu’ils croisèrent leur rappelaient l’heure matinale. Même si la serpentarde avait tenté de savoir ce qu’il mijotait, il avait résisté en soutenant que c’était une surprise ! Le tout ponctué de son rire alors qu’elle faisait la moue. Si elle savait ce qu’il avait eu comme splendide idée !

Arrivé près des trois Balais, Luce regarda sa montre avant de constater à voix haute qu’ils étaient dans les temps. Petit indice ou seulement pirouette pour l’intriguer encore plus ? Un peu des deux surement. « J’espère que tu as faim, on va prendre un petit déjeuner », commença-t-il. Mais au lieu de l’entrainer vers le pub comme certains élèves en avaient l’habitude, il cercla ses bras autour de la taille de sa copine et lui intima de bien s’accrocher. Puis ils transplanèrent pour réapparaitre sur une aire de transplanage à Glasgow. De là, sur l’aire des portoloins en partait un en direction de la France . Oui. Il avait bien préparé son escapade.

C’est ainsi que dix minutes plus tard, ils posaient les pieds sur le sol du Paris sorcier et suivirent le flot des passagers pour débarquer dans le monde moldu. « Et nous voici arrivé ! Petit déjeuner à la française ? » rajouta-t-il avec le sourire, devant la mine déconfite de Vesper. Connaissait-elle la ville ? Sincèrement, il ne savait pas, ils ne l’avaient jamais évoqué. Ayant d’abord pensé à Londres, il s’était dit que ce n’était pas assez loin pour qu’elle lâche totalement prise. Espérons qu’il n’avait pas fait un mauvais choix avec la capitale française.
Revenir en haut Aller en bas
Vesper G. Blackwood

avatar



▌Crédit : Moi-même
▌Messages : 1613
▌Année : Huitième
▌Spécialisation universitaire : Commerce magique

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: It'd better be a good surprise. [Luce & Vesper] Dim 15 Mai 2016, 19:21

Dans la bruine matinale, les deux amoureux avançaient dans le paysage enchanteur de Poudlard et ses environs. Dire que Luce lui avait prévu une petite virée pour son anniversaire… Alors qu’elle-même n’avait même pas songé à son anniversaire. Dix-neuf ans. Enfin, il est vrai qu’elle avait eu bien d’autres choses en tête, ces derniers temps… Même si cela faisait quelques semaines qu’elle avait reçu la décision du tribunal, elle n’avait pas réussi à la digérer. Manque de preuves. Doute raisonnable. Qu’auraient-ils voulu ? Qu’elle se laisse faire et filme la scène ? Mais ils auraient alors dit qu’elle avait simulé. Aurait-il fallu qu’elle arrive couverte d’ecchymoses ? Ou même, aurait-il fallu qu’elle tombe enceinte de son tuteur ? À cette pensée, elle sentit la nausée la gagner. Non, elle ne devait pas penser à tout cela. Pas aujourd’hui. Tournant la tête légèrement vers Luce, elle serra sa main autour de la sienne et inspira profondément. Aujourd’hui, elle ne voulait penser à rien d’autre qu’eux, et cette virée. Où allaient-ils ? Pré-au-Lard ? Ok mais alors, elle réclamait une bièraubeurre et des bonbons ! Bah quoi ? C’était son anniversaire, non ? Puis, ce n’était pas parce qu’elle avait dix-neuf ans qu’elle ne pouvait plus manger de bonbons, n’est-ce pas ? « J’espère que tu as faim, on va prendre un petit déjeuner » Faim ? Elle mourait de faim ! Elle n’avait fait que grignoter, au réveil, et après cette longue marche… Comme ils étaient près des Trois Balais, elle s’attendait à ce qu’ils y aillent, mais au lieu de se diriger vers le bar, Luce l’enlaça. Oh, un petit baiser avant de man… Quoi ? S’accrocher ? Mais pourquoi ? Même si elle ne comprenait rien, elle s’agrippa, ses bras enroulés autour de la taille du Poufsouffle. Et quand elle rouvrit les yeux, ils étaient ailleurs. Glasgow. Un peu étourdie, elle le suivit encore, et quelques minutes après avoir quitté Pré-au-Lard, ils atterrirent en France. « Et nous voici arrivé ! Petit déjeuner à la française ? » En France. Genre… En France, quoi ! Après avoir suivi la foule de sorciers, ils débouchèrent dans la Rue et de là, elle avait une vue superbe sur… La Tour Eiffel. Bordel de merde. Choquée, elle tourna la tête vers lui. Si elle reconnaissait sans mal la tour de métal, jamais elle ne l’avait vue… Enfin, en vrai, quoi ! Bouche bée, elle tourna de nouveau la tête vers la tour. Bon sang… Elle n’en revenait pas. Il l’avait emmenée à Paris. Alors que ses yeux semblaient se mettre à pétiller, elle sourit, de jolies fossettes apparaissant à ses joues. Et elle se tourna vers lui, pour jeter les bras autour de son cou, et l’embrasser plus franchement. « Merci. Merci, merci, merci. » Quoi de mieux qu’une virée à Paris pour tout oublier ?
Revenir en haut Aller en bas
Luce Flowright

avatar



▌Crédit : Lysk
▌Messages : 490
▌Année : huitième
▌Spécialisation universitaire : commerce magique

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: It'd better be a good surprise. [Luce & Vesper] Jeu 26 Mai 2016, 23:30

Si Luce avait douté du choix de la destination pour changer les idées de sa belle, il fut vite fixé. La grandeur parisienne avec sa dame de fer firent leur effet instantanément quand ils débouchèrent sur l’avenue moldue. Et c’est aussi instantanément qu’il se retrouva avec une Vesper pendue a son cou l’embrassant et le remerciant par quatre fois. S’il l’avait su, il l’aurait peut-être tenté plus tôt ! Le sourire aux lèvres, le jeune homme était satisfait de son plan. Le choix n’avait pas été simple au début pourtant, mais une fois l’idée folle de cette escapade à la française ancrée dans son crâne, il lui avait été impossible de la déloger. Il y était venu une fois avec son père et sa petite soeur. Il avait alors été subjugué par cette ville si particulière, si différente de son angleterre natale. Londres avait son charme, bien sur… Mais Paris… Paris invitait à l’évasion. Et n’était-ce pas la ville des amoureux pour la planete entière ? Quoi de plus adéquat alors vu la situation de sa petite amie ?

« J’en déduis que je ne me suis pas trompé », affirma-t-il en soulignant l’évidence et enlaçant Vesper pour la garder un peu contre lui avant qu’ils ne reprenne leur chemin. Deux jeunes gens, arrêtés en plein milieu du trottoir d’une avenue passante… Comme figés dans leur bulle alors que le temps défilait autour d’eux sans les accrocher. Il sourit une nouvelle fois et la laissa quelques secondes encore admirer la vue et la Tour eiffel. Puis, il lâcha sa taille pour glisser sans main dans la sienne et l’entraîner à sa suite à travers les passants… Il était encore tôt, puisque le décalage horaire leur avait fait gagner une heure, et le flot n’était que celui d’un samedi matin. Ils pouvaient donc marcher tranquillement, et flâner. Avait-il un but précis pour le moment ? Pas vraiment. Il s’était noté quelques points de chute mais comptait se diriger à l’instinct. Aussi s’arrêta-t-il quelques dizaines de mètres plus loin, quand la terrasse d’un café lui inspira confiance.

« Ici, ça te dit ? » préféra-t-il tout de même demander à sa compagne avant de lui imposer un lieu. Depuis les tables, on gardait la vue sur la grande Dame, le soleil pointait doucement et malgré la fraicheur, il se disait que l’instant valait bien quelques frissons. Ils étaient à Paris quand même !
Revenir en haut Aller en bas
Vesper G. Blackwood

avatar



▌Crédit : Moi-même
▌Messages : 1613
▌Année : Huitième
▌Spécialisation universitaire : Commerce magique

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: It'd better be a good surprise. [Luce & Vesper] Mar 28 Juin 2016, 21:39

« J’en déduis que je ne me suis pas trompé »

Ah ça, non ! Absolument pas ! Bordel. Paris. Il l’avait emmenée à Paris ! La capitale française. La ville du Moulin rouge. La ville des amoureux. L’Angleterre et la France avaient beau n’être séparées que par quelques mètres d’eau, jamais elle n’y était venue. Du moins, pas depuis qu’elle avait été confiée à son tuteur. Peut-être y était-elle venue avec ses parents, quand elle était enfant mais elle n’en gardait aucun souvenir. Paris. Se reculant à peine, elle observa Luce, le fixa amoureusement, avant de revenir se blottir contre lui, quelques secondes encore. Paris. Le front posé contre son torse, elle inspira profondément, savourant son parfum. Sa vie n’avait pas été de tout repos depuis quelques mois. Enfin, depuis quelques années. Mais depuis qu’elle avait accepté la main que lui avait tendue Luce, cela avait été encore plus difficile, à certains égards. Elle avait arrêté de jouer un rôle. Elle avait décidé de lutter. De se battre. Cela n’avait pas été aisé. Mais elle avait pu compter sur lui, sur son soutien. Et encore une fois, alors que la décision – négative – des juges venait de tomber, elle pouvait compter sur lui. Pour lui changer les idées. Paris. Il aurait pu se contenter de l’emmener boire une bierraubeurre, ou lui préparer un pique-nique à Poudlard. Mais non. Il l’avait emmenée à Paris. Paris ! Si elle ne lui avait pas répondu verbalement, son regard et son sourire l’avaient fait tout aussi bien. Bon sang, Paris ! Main dans la main, ils quittèrent leur immobilité et se mirent à arpenter les rues presque désertes. Paris !

« Ici, ça te dit ? »

Cessant d’observer les alentours, elle regarda le café que Luce lui désignait. Tellement… Typique. Qu’elle ne put retenir un sourire niais. Elle, Vesper Georgina Blackwood, souriait niaisement. Elle allait prendre le petit-déjeuner à Paris, dans un petit café parisien. Acquiesçant, elle le suivit jusqu’à une petite table. À peine étaient-ils assis que déjà une serveuse arrivait pour le tendre un menu et leur proposer du café. Si la plupart des anglais ne juraient que par le thé, Vesper aimait beaucoup le café. Amer, noir… Un peu comme son âme, fut un temps. Mais cette fois, elle le prendrait avec du sucre et du lait. Et pour le solide… Elle avait, soudain, une faim de loup ! Mais pas question de prendre un petit-déjeuner à l’anglaise, oh non ! Elle était en France alors… Croissants !
Revenir en haut Aller en bas
Luce Flowright

avatar



▌Crédit : Lysk
▌Messages : 490
▌Année : huitième
▌Spécialisation universitaire : commerce magique

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: It'd better be a good surprise. [Luce & Vesper] Dim 21 Aoû 2016, 17:51

Paris. Oui, l’idée était bien folle mais tellement fraîche, n’est-ce pas ? Ce ne fut d’ailleurs pas Vesper qui pu contredire cela. Vu le sourire qui marquait ses lèvres depuis maintenant plusieurs dizaines de minutes. Il ne l’avait plus laché depuis qu’elle avait aperçu la Tour Eiffel. Et ce petit déjeuner à la française n’en était que le début. Tous deux avaient commandé des viennoiseries avec leurs boissons chaudes. Luce avait opté évidemment pour le thé en bon anglais… mais dut cependant reconnaitre que ce n’était pas le fort des français une fois que l’eau et le sachet lui avait été amené. Ils en rièrent. Rien n’aurait pu gacher cette journée et la nonchalance qu’ils avaient alors.

Ils restèrent un long moment à cette terrasse de café, savourant douceurs et instant pleinement. Le jeune homme était ravi de voir sa petite amie loin des tracas qu’il lisait sur son visage encore la veille. Son plan semblait fonctionner, et la décision du tribunal magique s’était fait oublié. La magie de Paris, bien plus douce qu’un “oubliette” sorcier. Une fois les estomacs repus et l’envie de bouger revenue, le blondinet entraina la serpentarde vers les quai. Du bateau mouche pour la suite ! Il avait prévu tout un programme flanerie, mais flanerie intelligente. Aidé de sa frangine, il avait des billets réservés et ils purent donc monter sur l’embarcation qui quittait le port prochainement.

Découvrir la ville et ses somptueux batiment par la voie fluviale était vraiment un truc à faire ! Blottis l’un contre l’autre, ils regardaient défiler les pierres et les parisiens pressés sans même vraiment écouter les explications du capitaine. La journée passa ainsi, entre calme et rires, promenades et arrêts à l’ombre d’un arbre dans un des parcs de la ville. Montmartre avait bien sur été le quartier choisi par l’anglais aux alentours de midi. Ils avaient d’ailleurs trouvé un petit bistrot qui ne payait pas de mine de l’extérieur mais où ils s’étaient régalés ! L’étudiant avait mis vraiment les formes et n’avait voulu à aucun moment qu’elle paye quoi que ce soit !

En sortant du restaurant, il la mena vers un des nombreux bancs de la colline, face à la ville et l’invita à s’asseoir. S’installant à son tour, il sortit une petite boite de sa poche, qu’il lui tendit.

« Je pense que c’est le bon moment pour ça ! »

A l’intérieur, un petit pendentif en acier représentant un serpent. Totalement cliché, je vous l’accorde ! Mais il avait immédiatement pensé à elle en le voyant. Maintenu par une fine chaine d’acier également, il formait un huit, symbole de l’éternité. Enfin, n’y voyez là aucune promesse, juste le plaisir d’offrir.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Vesper G. Blackwood

avatar



▌Crédit : Moi-même
▌Messages : 1613
▌Année : Huitième
▌Spécialisation universitaire : Commerce magique

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: It'd better be a good surprise. [Luce & Vesper] Sam 24 Sep 2016, 15:11

Paris. La ville des amoureux. La plus célèbre des capitales européennes. Le Moulin rouge. La Tour Eiffel. Montmartre. Et eux. Luce était vraiment dingue. Non seulement il avait voulu l’aider, près d’un an auparavant. Puis, il était venu à sa rescousse, quand elle l’avait appelé à l’aide, quand son tuteur avait été particulièrement pervers, cet été. Et maintenant, il lui faisait visiter Paris ! Quand leur petit-déjeuner fut terminé – ce n’était pas mauvais le café en fin de compte – ils se remirent en marche. Ils flânaient tranquillement. Du moins, c’est ce qu’elle pensait. Mais Luce semblait avoir un programme de prévu pour elle. Sans qu’elle s’en rende compte, il le mena jusqu’aux quais. La Seine ! La vraie. Là, ils embarquèrent sur un bateau. Comment avait-il appelé ça déjà ? Un bateau-mouche ? Pourquoi mouche ? Étranges, ces français. Tandis que le bateau remontait la Seine, ils purent contempler la cathédrale, les ponts, les musées… Il y avait vraiment de très beaux bâtiments dans cette ville !

Quand la visite fut terminée, ils reprirent leur visite tranquillement. Pour midi, il l’emmena dans un bistrot qui, même s’il ne ressemblait en rien à un restaurant gastronomique, avait un charme certain. Et il s’avéra que la nourriture n’avait rien à envier aux restaurants étoilés. L’omelette qu’elle y prit était délicieuse. Peu de gens le croiraient mais en réalité, Vesper avait des gouts plutôt simples. Quand elle ne cherchait pas à jouer le rôle de la jeune fille hautaine et exigeante, bien sûr. Jamais l’ancienne Vesper n’aurait avoué aimer les omelettes simples. Mais cela faisait plusieurs mois maintenant que cette Vesper avait cessé d’exister. Grâce à Luce, elle avait l’impression de renaitre. Elle n’avait plus besoin de se montrer plus forte qu’elle ne l’était, de camoufler ses faiblesses. Elle n’irait pas jusqu’à raconter à tout Poudlard ce qui lui était arrivé mais…

« Je pense que c’est le bon moment pour ça ! »

Alors qu’elle contemplait le panorama parisien, perdue dans ses pensées, Vesper sursauta. Mais ce fut pire encore quand elle aperçut la petite boite que Luce lui tendait. No way. Ce n’était quand même pas… Non, c’était ridicule. Il ne pouvait décemment pas la demander en mariage. Certes, Paris était réputée comme la ville des amoureux, il y avait notamment tous ces cadenas accrochés sur un pont de la ville. Mais… D’une main tremblante, elle prit l’écrin qu’il lui tendait, n’osant rien dire de peur de le vexer, puis soupira en ouvrant le cadeau, visiblement soulagée. Un collier. Ce n’était qu’un collier. Ouf. Enfin, ce n’était pas tant qu’elle ne voulait pas l’épouser, elle n’en savait rien en réalité. Ils avaient à peine dix-neuf ans. Ils étaient bien trop jeunes pour ça. Puis, elle avait encore plein de choses à faire… Elle venait de se libérer de l’emprise de son tuteur. Elle devrait bientôt aller prendre possession du Manoir Blackwood. Puis il y avait les études et… Et ce collier était vraiment magnifique. L’image du serpent la fit sourire. Mais elle aimait surtout le symbole qu’il représentait. Un huit. L’infini. L’éternité. Du bout du doigt, elle l’effleura. « Il est magnifique… Merci, Luce. Merci beaucoup. Je l’adore. » Levant les yeux vers lui, elle lui demanda s’il voulait bien le lui mettre. Tournant le dos, elle souleva ses longs cheveux bruns pour lui faciliter la tâche. Puis, elle toucha encore le pendentif, comme si elle n’avait pas pu s’en empêcher.
Revenir en haut Aller en bas
Luce Flowright

avatar



▌Crédit : Lysk
▌Messages : 490
▌Année : huitième
▌Spécialisation universitaire : commerce magique

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: It'd better be a good surprise. [Luce & Vesper] Dim 04 Déc 2016, 22:00

Tout à son observation, et aussi fin qu’un garçon de son âge tout romantique soit-il, Luce remarqua bien le soupir qui échappa à sa petite amie, mais sans se douter une seule seconde tout ce qui avait pu se passer dans la tête de la jeune femme durant les quelques secondes entre le moment où il avait sorti son écrin et celui où elle avait découvert son contenu. Loin également de voir le mariage comme une option entre eux. Il l’aimait oui, mais pas encore assez mature comme idylle. Il lui renvoya un sourire ravi quand elle le remercia, ravi de ne pas s’être trompé.

« Bien sur »

Tout comme elle le lui avait demandé, il prit délicatement le collier, joua de l’attache pour l’ouvrir et le passa sur son cou. Quelques secondes de plus, et les doigts du poufsouffle s’attardèrent sur la peau claire de Vesper en une douce caresse tout en lachant le bijou accroché qui lui tomba sur l’encolure comme il le fallait. Il aurait pu en profiter pour lui déposer également un baiser, mais il restait anglais et discret. Aussi se contenta-t-il de respirer son odeur et de remettre ses cheveux en place.

« Et voici... »murmura-t-il.

De l’agitation non loin les sortirent de leur bulle. Des cris, un voleur qui court. La foule qui s’écarte, des bons samaritains qui s’élancent. Une fraction de seconde, le sang du justicier en lui bouillonna, mais qu’aurait-il bien pu faire ? Sa baguette dans sa poche le demangea… Il la sorti discrêtement et lança le sort d’entrave vers le bandit toujours à vue. Qui tomba, et fut rattrapé par ses compatriotes fraçais. Rangeant tout aussi vite le bout de bois, il toussota pour detourner l’attention de sa camarade.

« On devrait peut-être y aller… y’a encore quelques trucs que je voudrais te montrer ! s’exclama-t-il en se levant. Puis ça n’a pas l’air très sur dans le coin… » Tendant sa main à sa compagne, il l’aida à se lever et glissant un bras dans son dos l’éloigna de la scene où ce qui semblait être deux representants de l’ordre étaient arrivés non sans lancer un regard en arrière, plutôt fier de lui.

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Vesper G. Blackwood

avatar



▌Crédit : Moi-même
▌Messages : 1613
▌Année : Huitième
▌Spécialisation universitaire : Commerce magique

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: It'd better be a good surprise. [Luce & Vesper] Sam 24 Déc 2016, 21:34

Ce collier était vraiment… Magnifique. Sans attendre, elle demanda à Luce de le lui mettre. La chaine était fraiche contre sa peau, et le pendentif lui arracha un gémissement en glissant vers son décolleté. Mais ce fut pire encore quand elle sentit les doigts de Luce frôler sa nuque. Tandis que ses doigts attrapaient le serpent qui pendait à son cou, elle ferma les yeux, et un sourire vint soulever le coin de ses lèvres. Décidément, se confier à Luce, l’été précédent, était la meilleure idée qu’elle avait jamais eue. Amusée, elle voulut se tourner vers lui, mais des cris, de l’autre côté, attirèrent son attention. Redescendue sur terre, elle chercha d’où venaient les bruits. Elle ne tarda pas à comprendre ce qui se passait. Ils étaient peut-être à Paris, certaines choses ne changeaient pas de Londres. C’était notamment le cas des pickpockets. Fronçant les sourcils, elle suivit des yeux le coupable qui s’en allait en courant, malgré les cris des victimes et des passants, et les personnes qui essayaient en vain de le rattraper.

Jusqu’à ce que l’individu tombe vers l’avant, comme si ses jambes avaient soudain été attachées… Comme par magie.

Comme par magie, hein ? Soupçonneuse, elle se tourna vers Luce, et eut tout juste le temps d’apercevoir le bout de sa baguette, tandis qu’il la remettait à sa place. Luce… Amusée, elle haussa un sourcil et sourit en coin. « On devrait peut-être y aller… y’a encore quelques trucs que je voudrais te montrer ! Puis ça n’a pas l’air très sur dans le coin… » Pas très sûr, hein ? En prenant sa main, elle éclata de rire. « Je ne pense pas risquer quoi que ce soit avec ce que tu as dans ta poche. » S’ils étaient importunés, il lui suffirait de sortir sa baguette, et de faire taire l’importun. Se hissant sur la pointe de ses pieds, elle posa ses lèvres sur les siennes, pour un baiser rapide, avant de plonger son regard dans le sien. « Je sais ce que tu as fait. » Elle lui fit un clin d’œil. « Mais tu as bien fait. » Au moins, grâce à lui, une personne allait récupérer son sac et ses effets personnels. « Où va-t-on maintenant, Monsieur le guide ? » Il voulait lui montrer Paris, après tout. Et elle se sentait d’un coup pleine d’énergie.

HJ : aucune idée :D C'est comme tu préfères :p
Revenir en haut Aller en bas
Luce Flowright

avatar



▌Crédit : Lysk
▌Messages : 490
▌Année : huitième
▌Spécialisation universitaire : commerce magique

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: It'd better be a good surprise. [Luce & Vesper] Jeu 19 Jan 2017, 21:53

L’agitation sur la place ne se calma pas alors que le bandit avait été interpellé par d’autres badauds qui appellaient deja les forces de l’ordre. Aucune raison de s’attarder donc. Il était bien décidé à partir au plus vite vers les petits sentiers redescendant dans la ville basse, pourtant Vesper éclata de rire et les avaient arrêté après seulement deux pas. Nullement dupe, elle lui fit comprendre tout en subtilité qu’elle savait. Il leva innocemment les yeux au ciel tout en souriant : « quoi, la carte de la ville », rétorqua-t-il en joignant le geste à la parole et sortant le bout de papier immobile indiquant toutes les ruelles parisiennes. Je ne crois pas qu… Elle ne prit même pas la peine de le contredire et le fit taire d’un chaste baiser auquel il se soumit de bonne grâce. La journée, malgré l’incident, était vraiment romantique à souhait. Encore mieux qu’il ne l’avait imaginé, sa petite amie l’aigueyant de sa simple présence. Puis elle reprit la parole, pour confirmer ce qu’elle avait vu et qu’elle approuvait. Ce qui, si on le leur avait dit un an auparavant, les auraient bien fait rire tous les deux !

Quoiqu’il en soit, il n’eut pas le temps de lui expliquer où ils allaient qu’une main se posa sur l’épaule du jeune adulte. Il se stoppa net, le banc précedemment occupé à même pas cinq pas d’eux, et se crispa. La personne qui le tenait relacha instantanément sa prise et se mit à leur niveau. L’homme, dans un anglais propre mais teinté d’un accent bien français les salua et leur demanda s’ils se trouvaient sur ce banc, indiquant celui qu’ils venaient de quitter derrière eux du menton. Luce acquiesça, suspicieux mais ne pouvant le nier. Comment savait-il qu’ils étaient anglais ? Comment… Il se présenta alors rapidement, sur de lui, comme un inspecteur des flux magiques étrangers, du DIFM, et venait leur expliquer qu’ils avaient détecté un flux magique qui provenait de ce banc. Il leur montra discrêtement son insigne mouvante qui sembla véritable.

Le visage surpris du Flowright se tourna vers sa compagne, qui semblait tout aussi interdite que lui. Cela existait-il en Angleterre ? Il n’aurait pas pu être catégorique là dessus, encore que dans le ministère il exitait un nombre énorme de département qu’on ne découvrait qu’avec un souci les concernant. Qu’avaient-il fait de mal ? L’homme sembla comprendre qu’ils n’avaient aucune confiance en ses dires, et leur expliqua que dans pareil cas, ils étaient en charge de déterminer la source de l’émission et de s’assurer que les degats ou conséquences restaient invisibles aux yeux des moldus. C’est alors que Luce compris qu’il avait à faire à un équivalent français du service des usages abusifs de la magie. OK… C’était bien leur veine.

S’en suivit un petit interrogatoire pour déceler lequel des deux jeunes avaient pu lancer le sortilège qui avait fait tomber le pickpocket, tandis qu’en observant bien, d’autres collègues se melaient à la foule discrètement pour savoir quelles avaient été les conséquences sur les non-sorciers. Une jeune femme s’approcha du barbu qui les interrogeait et lui parla à voix basse. Il fronça les sourcils, et hocha la tête. La dernière arrivée s’éloigna et l’agent reporta son attention sur Vesper et Luce.

« Nous devons regagner nos services, je vous demanderai de m’accompagner que je puisse finir de vous interroger. »

Un regard vers la brune à ses côtés dont il serra la taille plus fermement, et d’un accord silencieux ils suivirent l’homme et deux de ses collègues vers une aire de transplanage non loin. A l’aide d’un portoloin, disparurent de Montmartre dans un plop typique.
_____

Plus de deux heures s’étaient écoulées quand on leur indiqua la sortie visiteurs de l’annexe du ministère de la magie français. Ils s’en sortaient avec un simple rappel à l’ordre et une bonne leçon de morale. Heureux hasard, le type qu’il avait stoppé était une petite crapule, sorcier de surcroît qu’ils surveillaient depuis quelques temps. Et le seul passant ayant trouvé la situation étrange en avait conclu que le voleur s’était lui même entravé…

Ils se retrouvèrent donc à l’extérieur alors que le soleil hivernal commençait déjà à décliner, dans le 19e arrondissement (encore qu’ils ne le savaient pas eux même), devant une maison étrange, et étrangement colorée. Un panneau indiqué que c’était une église orthodoxe. Charmant.

« Désolée pour ce contre-temps, j’aurai peut-être mieux fait de ne rien faire finalement… s’excusa le blondinet en regardant sa vis-à-vis. Heureusement qu’ils n’ont pas été pinailleurs… On y serait encore surement ! »

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Vesper G. Blackwood

avatar



▌Crédit : Moi-même
▌Messages : 1613
▌Année : Huitième
▌Spécialisation universitaire : Commerce magique

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: It'd better be a good surprise. [Luce & Vesper] Jeu 04 Mai 2017, 20:59

« Et voici... »

Deux mots, tendrement prononcés, qui avaient marqué la fin de la première étape de leur voyage. Après qu’il les eut prononcés, un brouhaha attira leur attention. Des cris. Des gens qui se retournent, d’autres qui s’écartent. Un voleur, en train de courir. Un voleur, qui s’enfuyait et allait réussir à filer. Jusqu’à ce que, étrangement, le voleur tombe, comme si ses pieds avaient été entravés. Si les moldus présents devaient penser à un miracle, Vesper n’était pas dupe. À la remarque sur la sécurité, Vesper ne put s’empêcher d’éclater de rire. Doucement, elle secoua la tête. Pour autant, elle ne résista pas et, comme de toute manière elle avait terminé de déjeuner, elle accepta de suivre Luce. Mais alors qu’ils reprenaient leur chemin, une main posée sur l’épaule de Luce les arrêta. Oh merde. Un inspecteur ? Oh merde. Leur voyage à Paris prenait, d’un coup, un tout autre tour…

« Nous devons regagner nos services, je vous demanderai de m’accompagner que je puisse finir de vous interroger. »

* * *

Deux heures. Pendant deux heures, ils furent retenus au Ministère français de la magie, et interrogés. À la fin, Vesper n’en pouvait littéralement plus ! Alors, quand enfin ils retrouvèrent l’air frais parisien, Vesper soupira de soulagement.

« Désolée pour ce contre-temps, j’aurai peut-être mieux fait de ne rien faire finalement… Heureusement qu’ils n’ont pas été pinailleurs… On y serait encore surement ! »
« Pas pinailleurs, tu plaisantes ?! Ils nous ont retenus deux heures ! Pour presque rien ! »

Pour le coup, le sermon de l’inspecteur n’avait pas tout à fait fonctionné. Mais deux heures ! Seul un moldu avait été soupçonneux, mais s’était finalement convaincu que c’était un heureux hasard ! Personne n’avait vu Luce sortir une baguette de sa poche ! Intérieurement, elle poussa un grognement de frustration. Avec tout ça, Luce et elle avaient perdu pas mal de temps ! Avec un soupir, elle secoua la tête. Dire que Luce l’avait emmené à Paris pour son anniversaire ! Vesper eut un petit sourire triste. Mais, au fond, la journée n’était pas terminée ! Alors elle se passa les mains dans les cheveux, inspira profondément, et se tourna vers le Poufsouffle.

« Bon. Monsieur Flowright, c’est un peu à cause de vous si nous avons été retenus deux heures au Ministère français de la magie, alors… Comment comptez-vous vous racheter ? »

Bah quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Luce Flowright

avatar



▌Crédit : Lysk
▌Messages : 490
▌Année : huitième
▌Spécialisation universitaire : commerce magique

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: It'd better be a good surprise. [Luce & Vesper] Mer 19 Juil 2017, 13:53

Bon ok, oui ils avaient un peu pinaillé… Beaucoup même, mais cela aurait pu être pire encore. Luce en avait conscience, et préférait voir le bon coté des choses, même si le programme était largement compromis pour la fin de journée. Il soupira puis repris son sourire tout aussi vite. Il restait encore un peu de temps pour profiter de la splendeur de la ville avant de regagner le Paris magique et le dernier portoloin était tard dans la nuit. Poudlard les attendraient bien encore un peu. Tout comme la morosité qui avait gagné Vesper ces derniers jours.

« Hey... tu avais approuvé ! s'offusqua-t-il pour la forme avant d'enchainer : j’avais prévu une visite en hauteur, mais ça va être loupé pour cette fois… On peut toujours aller s’y promener un peu quand même… » termina-t-il, tout de même un peu taquin. Un petit sortilège murmuré sur la carte qu’il avait précédemment en poche et un point faiblement lumineux lui indiquèrent leur position. Pratique tout de même ! Puis un autre murmure, et le point se transforma en fin filament traçant à travers les couloirs dessinés sur papier glacé le chemin à suivre. D’artères en petites ruelles, papotant de tout et de rien, le métro et quelques pas de plus, les deux jeunes anglais arrivèrent à l’entrée du champ de mars. En face, la Tour Eiffel étincelante en ce petit soir d’hiver. Ils y restèrent un long moment, remontant le petit parc pour passer sous la grande dame habillée de milles éclats d’ors. Y’avait pas à dire, la capitale française tenait toujours ses promesses.

La soirée fila sans qu’aucun des deux ne la voient passer. Un petit troquet leur servit de dernier repas d’amoureux. Et ils regagnèrent vers minuit le portoloin qui les ramena sur leurs pas matinaux. Un transplanage, Pré-au-lard. La bourgade, pourtant pleine de charme habituellement, paraissait pourtant bien morne après une telle journée. Une fine pluie s’était invité, et c’est blottis l’un contre l’autre qu’ils regagnèrent la célèbre école de sorcellerie anglaise, revenant lentement à la réalité.


HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: It'd better be a good surprise. [Luce & Vesper]

Revenir en haut Aller en bas

It'd better be a good surprise. [Luce & Vesper]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium Incantatem :: THE CASTLE; STUDENTS' PLAYGROUND :: GROUND FLOOR :: Le Hall-