Ellen Duke - Empty Soul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ellen Duke

avatar



▌Messages : 370
MessageSujet: Ellen Duke - Empty Soul Ven 24 Juil 2015, 19:21

ELLEN DUKE
feat Gideon Emery ㄨ professeur de runes


(c) tumblr
Even though you’re not here, I won’t move on
And there’s no remedy for memory
But that there’s no you, except in my dreams tonight,
I don’t wanna wake up from this tonight
Everytime I close my eyes
It’s like a dark paradise.

idendity card


(c) tumblr
DATE, LIEU DE NAISSANCE && AGE : 1er janvier 1973 à Londres - 42 ans
ORIGINES : Britannique. Il y aurait, paraît-il, une branche irlandaise de la famille. Mais si c’est vrai personne n’a jamais eu de nouvelle deux…
SANG : mêler
EDUCATION : sorcière, si les moldus on était mentionné dans le foyer Ellen n’avait qu’une vague idée de ce que pouvaient être ces étranges créatures avant de commencer sa scolarité.
BAGUETTE :31,25 cm, bois de néflier rigide, cœur en poil de renard. Elle est droite et polie, ornementée de fine gravure sur le manche.
PATRONUS : Un chrysocyon
EPOUVANTARD :Une masse grouillante de fourmis aux pattes surdimensionnées. Pour s’en débarrasser il leur fait généralement faire du vélo avec une baguette de pain française sur la tête et leur fait faire différentes figures selon ses humeurs.
MIROIR DE RISED : Ce serait une belle femme pendue à son bras. On ne pourrait distinguer clairement son visage et il serait bien difficile de dire la couleur de ses yeux ou de ses cheveux mais on la saurait belle. Son corps proche du sien, elle aurait un bras autour de celui d’Ellen et une main sur sa nuque alors qu’il la tiendrait par la taille, dans une étreinte aussi possessive que celle de la femme.
Devant eux, leurs corps tout aussi collés que celui des adultes et un grand sourire sincèrement heureux sur le visage, deux enfants, un garçon et une fille, fort et vigoureux, en bonne santé.
Derrière ce tableau de famille idéalement banal, un peu en retrait mais tout aussi heureux, Armand Corvo, contemplant son meilleur ami avec un sourire bienveillant aux lèvres.
especially me


(c) tumblr
SIGNE(S) PARTICULIER(S) : Ellen est de taille moyenne, ni trop grand ni trop petit. Il a un corps svelte, fin mais pas maigre, des cheveux mi- longs désordonnés ainsi qu’une légère barbe de quelques jours. Ce visage est mis en valeur par des yeux d’un bleu que l’on pourrait comparer aux profondeurs des océans. Il a des mains à l’image du reste de sa silhouette, longues et fines. Sur celle de gauche une rune d’habilité - mannaz - est discrètement tatouée entre le pouce et l’index. D’autres runes parcourent son corps : si vous remontez le bras gauche, vous trouverez deux formules runiques sur son avant-bras et son biceps, cernées de fines lignes noirs. Une autre longe sa clavicule droite pour se terminer sur son épaule. Sur sa hanche droite vous trouverez une Uruz alors que c’est une Algiz que vous découvrirez sur son omoplate gauche. Deux runes de vitesse ornent l’extérieur de ses talons alors qu’une ligne de futhark remonte le long de son mollet.
Autre point notable de sa personne : sa voix, grave, douce et agréablement granuleuse.
TIC(S)/TOC(S) : Il a tendance à passer le pouce sur sa lèvre inférieure quand il est embarrassé et sur son sourcil quand il est agacé.
PECHE CAPITAL : Gourmandise. Ne laissez jamais traîner vos friandises à sa porté.
PHOBIE(S) : Il est coquiturcarotaphobique (peur des carottes cuite) et il a une fâcheuse tendance à balancer tout ce qui est moldu loin de lui (et souvent par les fenêtres) excepter les livres. Il raffole en effet de la littérature non magique et surtout de la Science-Fiction.
PASSION(S) : Les runes bien évidemment ! Mais aussi la littérature de science-fiction moldu qui le fascine vraiment et ce bien qu’il ne saisisse pas toutes les subtilités, a son grand regret.
ANIMAL DE COMPAGNIE : Dust, le corbeau de Armend qui ne le quitte plus désormais. Si vous voyer l’un c’est que l’autre n’est pas loin…
OBJET FETICHE : Une pierre de rune qu’il a toujours sur lui, il l’utilise comme une pièce pour prendre des décisions arbitraires dont il laisse le choix au hasard. Ceci dit, il ne croit pas au pouvoir divinatoire des runes (il ne croit pas à la divination en règles générale…)
in my opinion


(c) tumblr
LES 4 MAISONS : Les maisons… Sujet délicat sur lequel il n’arrive pas à se positionner. Certes, cela crée de la concurrence mais ce n’est pas forcément malsain, ou du moins ce ne l’était pas à la base. Et si cela divise, ça unifie tout autant. La question des stéréotypes est le seul point noir qu’il trouve à ce système.
Mais de manière générale, Ellen n’a jamais apporté de grande importance aux maisons, son amitié indéfectible avec Corvo ainsi que sa grande estime pour L’écrivain en sont la preuve, mais il a tout de même développé, au fil de ses années d’étude, une véritable affection pour les souterrains de Serpentard. Il aimait son ambiance sombre et luxurieuse, ses élégantes arches et surtout, surtout, le bruit des eaux du lac venant bercer les étudiants dans le dortoir.
N’allez pourtant pas croire qu’il fait du favoritisme ! Il n’avantage pas son ancienne maison, pas plus qu’il la défavorise.
L'ECOLE :Ellen aime Poudlard, il aime le château et ses vieilles coursives, il aime le parc, ses bois, son lac et ses repas. Il se débrouille d’ailleurs toujours pour prendre ses petits déjeuners au château et il y dîne également une fois par semaine minimum !
Depuis qu’il est revenu en ce lieu enchanteur, il se sent comme coupé du monde, et cela lui convient très bien. La routine qui s’est instaurée est des plus agréables ; tout coule de source, tout est sous contrôle et en même temps absolument pas. Les élèves, source intarissable de vie et de problème, viennent perturber tout en faisant partie de ce subtil engrenage où Ellen cherchait encore, sans trop forcer, sa place.
in my school


(c) tumblr
EN COURS : Ellen est un jeune prof et malgré les conseils et le soutien de ses collègues, ses années de stage furent un salvateur calvaire. La charge de travail, entre les cours à préparer et les corrections, était énorme et lui permit de se focaliser sur autre chose que la perte d’Abi.
D’un point de vue disciplinaire, l’ex Auror ne savait sur quel pied danser. Il ne voulait pas passer pour un tyran, cela pourrait en bloquer certains et ce serait dommage, mais il ne voulait pas non plus que son cours ressemble à une basse-cour. Il finit donc par passer pour un tyran… Il les aimait bien pourtant ces gosses, mais il aimait encore plus sa tranquillité. Il exigea en son cours silence et concentration. Les runes sont une question de précision après tout. Il part du principe que l’on peut arriver en retard, ou oublier ses affaires une fois de temps en temps, deux fois par trimestre en fait, au-delà il sanctionne.
Il a l’avantage d’être passionné par sa matière et cela facilite bien souvent la transmission du savoir. Il préfère largement enseigner aux dernières années ; le programme y est bien plus intéressant et les élèves, du fait qu’ils ont pour la plupart bien mûris, aussi.
AVEC LES ÉLEVÉS : Ellen est certes sévère, mais juste. Il établit ses règles dès le départ et les applique à la lettre, pas de négociation possible. Il manque encore d’expérience mais il est à l’écoute des étudiants ; s’il décèle un quelconque problème, il en fait part au professeur référant de sa maison, ne s’impliquant jamais directement.
En dehors des cours et notamment dans le club de runes qu’il a mis en place pour les élèves des années supérieures, Ellen est bien moins à cheval sur la discipline, après tout nous sommes entre passionnés !
AVEC LES AUTRES ADULTES : Cela fait un peu plus de deux ans qu’Ellen travaille à Poudlard mais il ne connaît donc pas aussi bien le corps enseignant qu’il le devrait. Il entretient une relation essentiellement professionnelle avec ses collèges, se contentant de partager quelques cafés, certaines anecdotes de cours, des discussions sur le beau temps ou le menu du midi. Il est cordial avec eux mais ne s’ouvre jamais, il ne se permet pas de s’immiscer dans leurs vies privées et il ne permet pas que l’on s’immisce dans la sienne. Mais il fait cela avec tout le monde ; voilà deux ans qu’Ellen évite sciemment toute interaction sociale trop impliquée. Il n’a pas d’antipathie envers ses confrères, il trouve même qu’il a été plutôt bien reçu par le corps professoral.
MEILLEUR MOMENT DE LA JOURNÉE : Le footing matinal, il permet de se détendre après une nuit agitée et de se vider l’esprit, d’évacuer par l’effort physique toute émotion et pensée indésirable qu’il a quand son esprit n’est pas occupé. Après être parti de l’auberge où il réside, à Pré-au-lard, et avoir posé ses affaires dans un coin près des vestiaires, il se met à courir. Quand ses muscles commencent à brûler et que sa tête est enfin vide il revient à son point de départ et prend une douche bien méritée. Il est alors souvent l’heure du petit-déjeuner, meilleur repas de la journée, qu’il ne manquerait pour rien au monde !
PROFESSION : Professeur de Runes
PROJET(S) D'AVENIR : Aucun. Il n’y arrive pas, il n’y arrive plus. Pour l’instant, tout ce qu’il lui importe est l’élaboration de la rune qui lui permettra d’atténuer ses sentiments.

LIVE YOUR LIFE
blahblahblah


(c) tumblr


in my head


Qualité(s) :
Observateur - Loyal - Tolérant - Déterminer (voire un peu trop des fois)
Défaut(s) :
Pessimiste - Renfermé - Rancunier - Maniaque du contrôle

Ellen est un homme détruit, qui a vu par deux fois sa vie s’effondrer. Cela l’a terni. Pour tenter de se protéger, il s’est renfermé sur lui-même, limitant ses interactions sociales. C’est une véritable huître qui tente désespérément de protéger les quelques fragments de perles qui lui restent.
N’allez pas croire pour autant qu’il n’est pas capable d’empathie ! Il a beau essayer de faire croire que rien ne le touche mais c’est en fait loin d’être le cas. Il reste malgré tout à l’écoute, et surtout à l’observation, de ses étudiants, ses capacités d’examen et d’analyse développés pendant ses années en tant qu’Auror continuant à bien lui servir finalement. S’il remarque un comportement étrange chez l’un d’eux, il en fera tout de suite part à des autorités qu’il juge plus compétentes, évitant tout de même au maximum de s’impliquer trop directement.

Esprit logique, il aime que les choses soient claires, surtout dans ses cours, il prévient donc toujours à l’avance et applique toujours ce qu’il a énoncé, que ce soit un programme scolaire, un plan de révision ou plus souvent une sanction…

Ellen fait partie de ces personnes qui savent se montrer incroyablement déterminées, voire insupportablement butées. S’il se fixe un objectif, il cherchera à l’atteindre par-dessus tout, peu importe le temps et l’énergie que cela doit lui prendre, ou le nombre d’essais qu’il faudra qu’il fasse.

Il a aussi l’avantage d’être passionné par sa matière et cela se voit dès qu’il en parle. Pour un peu que la personne en face de lui soit réceptive au génialissime art qu’est la science des runes, Ellen pourra parler avec elle pendant des heures et même faire un monologue ! Ce qui est un petit exploit quand on connaît le caractère taciturne du personnage.

En bon petit maniaque du contrôle qu’il est, il aime tout prévoir, tout anticiper. Son quotidien est réglé comme du papier à musique et paix à l’âme du malheureux qui viendra le perturber. Il en a besoin, cela le rassure. Il s’agrippe aux dernières brides de contrôle superflu qu’il a pour oublier que ce dernier a foutu le camp en même temps qu’Abi. Elle est d’ailleurs le meilleur moyen de lui faire perdre son sang-froid. Le professeur éprouve le violent et irrésistible besoin d’éloigner tout objet qui lui fait penser à elle. C’est donc pour cela que des bibelots moldus volent régulièrement par la fenêtre de sa classe et lui colle, par la même occasion, une réputation de bon gros raciste anti-moldu.
Cette dernière ne pourrait pourtant être plus fausse. Ellen est quelqu’un d’ouvert d’esprit et de tolérant, ou qui du moins, il s’est toujours efforcé de l’être au maximum, partant du principe que tant qu’une personne est heureuse et ne porte pas atteinte au bonheur des autres, on n’a pas à se mêler de sa vie…

C’est aussi une personne loyale qui sera toujours là pour les êtres qui lui sont chers. Mais si jamais vous perdez son affection, cela est irrévocable, Ellen ayant malheureusement une bonne mémoire et quelques tendances rancunières…


my story


Chapitre 1 : Ehwaz

C’est le soir du 1er janvier que M. Duke sénior avait dû décuvé en quatrième vitesse et avait honteusement coupé la queue des portoloins comme un malpropre, bégayant quelques excuses incompréhensibles et emportant dans son sillage sa fille de 12 mois, direction l’hôpital. Il était entré tel une tornade dans la maternité et avait à peine pris le temps d’abandonner la petite Thyia à ses grands-parents avant de rentrer en grande pompe dans la salle d’accouchement où une sage-femme plutôt cocasse exhortait son épouse à se hâter pour que l’enfant naisse le jour de l’an. Et elles y parvinrent ! Le 1er janvier à 23h45 naissait donc Ellen Duke, ce qui fit bien rire la sage-femme, mais beaucoup moins l’intéressé pendant les 42 ans qui suivirent. Oui, Ellen déteste sa date d’anniversaire…

Il grandit à Windsor dans une mignonnette maison bordant le canal. Il eut une enfance tranquille, rythmée par l’éducation que lui prodiguait sa mère, les promenades le long de la rive ainsi que les jeux et les disputes avec sa sœur. Une vie banale pour une famille banale.

Il fit donc sa rentrée à Poudlard à l’aube de sa 11eme année comme n’importe quel enfant sorcier. Si la séparation d’avec ses parents lui pinça le cœur, l’enfant, déjà bien trop fier, n’en montra rien. Et puis il ne voulait donner aucune occasion à son aînée de se moquer de lui.
Dans le Poudlard express, l’enfant avait sympathisé avec d’autres de son âge mais là, dans le hall d’entrée, attendant devant les escaliers, le stress montait doucement rendant le jeune sorcier de plus en plus irritable. Irritation qui atteint son comble quand, après que l’un de ses amis l’ait hélé, un garçon se retourna vers lui d’un air narquois et lui déclara :
" Hellène, c’est un prénom de fille ça ! "
C’est avec une lenteur exacerbée que le surnommé s’était retourné et avait détaillé l’autre garçon, sa peau pale, ses cheveux corbeau, ses yeux vert, avant de violemment « poser » son front en plein milieu du visage de son vis-à-vis… Et c’est ainsi qu’Ellen fit la rencontre de l’une des personnes les plus importantes de sa vie, celui qui deviendra son partenaire, son presque frère : Armend Corvo. Qui a dit que les plus belles amitiés ne pouvaient pas commencer par une fracture de l’arrête nasale?

Sa scolarité fut essentiellement partagée entre une étude sérieuse et l’élaboration de plan loufoque. Ellen était un enfant curieux et rigoureux, il étudia avec passion et se découvrit vite une attirance privilégiée pour les runes. Le jeune homme était quelqu’un d’efficace tant et si bien qu’à la fin de ses journées il lui restait toujours du temps après avoir travaillé, et quoi de mieux pour occuper ses heures de libre que d’élaborer plans et stratagèmes pour rendre faisable toutes les idées de son ami. Le duo qu’il formait avec Armend était aussi redoutable qu’inséparable, enchaînant coup tordu et blague de mauvais gout, le tout en ne se faisant pincer que de rares fois, les plans élaborés par le serpentard étant d’une efficacité effrayante et s’accompagnait toujours de plan de secours, déclinés au moins jusqu’à la lettre E.

Ce fut Armend qui émit l’idée d’entrer dans le cursus Ministère & Défense pour ensuite devenir Auror. Ellen l’avait juste suivi et s’était accommodé à la situation, comme toujours. Ils avaient donc continué d’évaluer ensemble, toujours aussi complices et inséparables jusqu’aux 5ème et 6ème années. Là, stage obligeant, ils avaient dû se séparer pour suivre leur maître respectif. Ce fut pendant ces deux années que le jeune Duke développa l’essence de son art et de ses techniques de combat. Encouragé par l’Aurore qui s’occupait de lui, il perfectionna encore plus sa maîtrise de la rune et commença à en développer l’utilité dans les échauffourées. Son mentor lui apprit à prendre du recul, à avoir une vue d’ensemble, il lui apprit à maîtriser le champ de bataille, à toujours tourner une situation à son avantage. Aujourd’hui encore le respect et la gratitude d’Ellen pour le vieil homme sont sans bord, et ce, même s’il a coupé les ponts le jour où il a cessé d’être Auror…



Chapitre 2 : Fehu

Diplôme en poche, ils furent intégrés au ministère. Ils commencèrent au bas de l’échelle, à des postes sans grand intérêt, à la limite de l’ingrat. Si ces débuts eurent tendance à fortement l’exaspérer, le futur professeur de rune. Armend, lui, le prit avec diplomatie, disant que dans leur situation il n’y avait qu’une seule voie possible, l’ascension. Et comme toujours, Ellen se laissa entrainer par l’optimisme et la bonne humeur de son frère de Cœur…
L’infernal duo se reforma bien vite tant il était évident que ces deux-là n’étaient jamais si bons qu’ensemble. Ils devinrent donc vite partenaires, entreprenant de grimper ensemble, doucement mais sûrement, les échelons. Oh, ils n’atteignirent pas des sommets, mais purent tout de même accéder à des postes respectables.

Et la vie continua comme cela, long fleuve tranquille partagé entre travail, amitié et famille.
Un travail pas tous les jours facile mais qu’il aimait pour son adrénaline, pour leurs réussites, malgré leur échec, leur prise de bec quand cet encornet de Armend voulait foncer tête baissée parce que ses plans étaient soi-disant trop compliqués pour pas grand-chose.

Des amis, celui qu’il voyait tous les jours déjà, mais aussi celui qu’il ne voyait pratiquement qu’une fois par an, toujours à la même table du même bar, ce serdaigle de quelques années son aîné qui était devenu écrivain. Cette ancienne partenaire de potion qu’il revoyait de temps en temps. Ce jeune homme rencontré devant un stand de pâtisserie gnome avec qui il avait vite sympathisé et finalement ils se faisaient des soirées chez l’un ou l’autre.
Et puis il y avait les amies, celles avec un E. La brune du département des portoloins avec qui il avait passé quelques soirées. La jolie asiatique rencontrée lors d’un appel à témoins qui avait partagé sa vie pendant deux ans. Une collègue de travail aussi, l’une des pires idées qu’il est eu si vous voulez son avis… L’ancienne serpantarde avec qui il était sorti lors de sa 9éme année et qu’il avait recroisée à la banque, ils avaient partagé encore un peu leurs cœurs et leurs draps après cela. L’excentrique rousse du palier d’au-dessus dont le chat venait toujours se réfugier chez lui. La superbe créole qu’il avait arrêté une fois, ça aussi ça avait été une mauvaise idée… Et puis quelques autres encore, mais au final aucune n’était restée…

Sa famille, toujours là, toujours unie, intègre, fidèle à elle-même, véritable Avalon dans sa vie. Ses parents s’inquiétaient de le voir encore célibataire et surtout sans enfant mais ne faisaient jamais de commentaire. Et puis sa sœur combla cette envie de descendance pour lui, elle le combla bien, trop bien même…
Thyia avait fait des études en histoire du monde magique et était devenu d’abord archéologue de terrain puis maître de conférences sur le sujet. C’est lors de fouilles sur les anciens sites funéraires à Istanbul qu’elle avait rencontré son futur mari, Karim, jeune anglais d’origine turc de quelques années son cadet, venu chercher ses racines pour connaître sa place dans l’univers. Le destin n’aime décidément pas la simplicité… Ils avaient eu cinq enfants, de quoi largement satisfaire l’envie de couffin de Mme Duke mère et même de l’en dégoûter. Il faut dire que les triplés n’avaient pas aidé.
En dehors de cette petite capsule, Ellen n’était pas très proche du reste de sa famille, passant Noël avec eux par pure obligation et servant toujours les mêmes excuses pour échapper aux anniversaires. Il était au final bien plus proche d’amis de longue date de ses parents et de leurs enfants que ceux qui partageaient son sang. Au même titre que Corvo, ils étaient devenus sa famille de cœur, tellement plus proche, tellement plus complice, tellement plus…vrai. Ils avaient été, et seraient, toujours là pour lui, pilier inébranlable sur lequel il reposait sans crainte les fondations de son être.

C’était une vie tranquille, faite de haut et de bas, d’engueulades et de réconciliations, mais au final Ellen pouvait dire que c’était une bonne vie…
Alors pourquoi tout s’était écroulé ?



Chapitre 3 : Isa
Partie 1 : Igni

Parce que la vie est bien souvent une pute borgne qui nous soufflette de sa main gantée de lambeau de cuir bon marché.

Ça avait pourtant commencé comme une journée banale. Il s’était levé ce matin-là tôt et de bonne humeur, avait bu un mug de thé, avait englouti son petit déjeuner comme le goinfre qu’il était. Puis il avait pris tranquillement la route, marchant d’un pas tranquille et mesuré jusqu’à son lieu de travail, il n’aimait pas les embouteillages qui vont de pair avec les cheminettes. Il avait tranquillement discuté avec quelques collègues jusqu’à l’arrivée d’Armend. Il avait accueilli ce dernier avec une tasse de café fumante et un sourire en coin. Corvo n’était pas en retard, c’était Ellen qui était toujours en avance… Puis en début de matinée, leur supérieur les avait convoqués. Ils avaient mis la main sur l’adresse d’un entrepôt servant à la contrebande, il fallait agir vite avant que l’un des malandrins ne s’en rende compte et que les preuves ne disparaissent. C’était une petite opération comme ils en avaient déjà fait des centaines. Ce fut peut-être ça le problème : la négligence de l’habitude, couplée à la monotonie. La marchandise était toujours là, mais ils sous-estimèrent les défenses. C’est par pure chance qu’Ellen se retrouva en dehors de l’entrepôt quand il explosa. Armend, lui, était resté dans le bâtiment, pour vérifier une dernière chose avait-il dit, bâtiment qui était maintenant en grande partie pulvérisé et dont le peu qu’il restait se consumait dans les flammes crépitantes.

Ellen vécu le reste comme dans un rêve, avec cet insupportable slow motion et ce son étouffé, rendant toute compréhension impossible. C’est dans cet état qu’il fut littéralement ramassé par ses collègues puis emmené à l’hôpital, qu’il en sortit quelques jours plus tard et qu’il rentra chez lui, qu’il débarrassa les affaires de son meilleur ami du bureau qu’il occupait, qu’il assista à l’enterrement, que la famille du défunt consentit à lui laisser Dust qui semblait de toute façon ne pas vouloir se détacher de lui, et qu’il reçut toutes ces condoléances vides de sens. Vide, il l’était aussi, traversant les jours, les semaines, puis les mois dans cet horrible songe éveillé, ne pourvoyant à ses besoins que par purs automatismes.

C’est sa sœur qui vient le sortir de ce cauchemar.
Thyia n’avait jamais été la délicatesse incarnée alors, excédée par la léthargie que son cadet entretenait depuis bientôt quatre mois, elle décida de l’en sortir avec toute la finesse et le raffinement qui la caractérisait : en lui faisant manger ses phalanges… La première chose qu’Ellen sentit en reprenant pied dans la réalité fut dont une vive douleur à la mâchoire et la première chose qu’il entendit fut la charmante voix de sa sœur qui lui disait de se ressaisir, qu’il ne pouvait pas continuer comme cela, qu’il avait eu la chance de survivre et que maintenant il se devait de vivre, le tout dans un langage très fleuri et à un volume sonore ahurissant. Il est aujourd’hui encore persuadé que la fissure sur la fenêtre de la salle à manger vient de là…

Mais revenir sur son lieu de travail fut dur. La tragédie était encore trop récente dans son esprit, et revoir la chaise ainsi que le bureau de son ami désormais vide et froid lui devint immédiatement insupportable. Il donna sa démission dans la semaine.
Il fallut qu’il se trouve alors un autre travail, une autre voie. C’est comme cela qu’après mûre réflexion et quelques conseils éclairés, il décida de devenir professeur de runes. Il n’avait en rien perdu sa passion pour le futhark, bien au contraire, et transmettre son amour pour cet alphabet d’un autre âge lui parut une excellente idée.
Il rendit l’appartement dans lequel il vivait et se rapprocha de sa famille. Là dans le calme et la protection de ses racines, il commença à étudier. Il se rendit vite compte de son avance en matière de runes, il se dit que la partie délicate allait sûrement être la pédagogie, et ce fut en effet le cas.

Cette courageuse reprise d’étude lui permit de sortir la tête de l’eau et de petit à petit faire son deuil. Ce nouveau rythme l’autorisa aussi à développer une autre passion depuis longtemps latente : les romans de Science-Fiction Moldu. Le style lui plaisait par-dessus tout et bien qu’il dût faire quelques recherches ardues pour comprendre certaines subtilités, ces récits lui procuraient toujours un indéniable plaisir.

C’est en allant chercher de quoi satisfaire cet appétit en pleine extension qu’il rencontra Abigail White.


Partit 2 : Axii

Il errait entre les rayons de cette librairie moldue tel une âme en peine un peu - complètement - perdu et cela dut se voir car il fut bientôt abordé par une voix féminine qui lui proposa aimablement son aide. Quand Ellen se retourna vers sa bienfaitrice, son remerciement se coinça dans sa gorge et il resta là, la bouche ouverte et l’air particulièrement stupide. Il mit quelques secondes à se reprendre et à retrouver sa voix sous les yeux mi-rieurs, mi-gênés de la superbe blonde vénitienne qui lui faisait face.

C’est dans un léger rire nerveux qu’ils firent les présentations et qu’Abi le guida vers le rayon qui l’intéressait ; elle eut l’amabilité de lui présenter quelques autres ouvrages dans le même esprit que ce qu’il avait déjà lu, puis encore quelques autres qu’elle pensait susceptibles de l’intéresser, puis encore d’autres qu’elle avait personnellement bien aimés et encore d’autres qui n’avaient rien à voir…
Ils restèrent entre les rayons pratiquement tout l’après-midi à parler encre et reliure, si bien que, quand ils sortirent du magasin, Ellen avec les quatre premiers tomes du « Cycle des robots » d’Isaac Asimov sous le bras, le jour déclinait à grand pas. Quand il se retourna pour prendre congé de sa charmante compagne, il fut arrêté par les joues rosies et l’air gêné de celle-ci. C’est avec une toute petite voix qu’elle lui demanda s’il avait encore du temps à passer en sa compagnie, précisant qu’elle connaissait un pub sympa dans le coin. C’est avec un grand sourire sincère qu’il accepta. Et la soirée se continua devant une pinte de bière, douce et tranquille, et pour la première fois depuis la mort d’Armand on put entendre le rire d’Ellen. Malgré les étranges, voire parfois même déconcertantes coutumes des moldus, il n’y eut pas d’accident à ce niveau-là, du moins jusqu’à ce que l’heure de se dire bonsoir fût arrivée. Là, l’homme fut plus que surpris quand Abi lui tendit un morceau de papier sur lequel était inscrite une succession de chiffres rangés par paires. Fort heureusement la jolie rousse ne sembla pas remarquer son moment de flottement, trop occupée à faire concurrence aux pivoines…

Une fois renseignée sur le monde moldu, Ellen adora la fonctionnalité de ces chiffres !
Ils ne tardèrent pas à se revoir une, puis deux, puis cinq fois en quatre jours ; ils ne se lâchaient plus ! Il avait l’impression d’être redevenu un adolescent transi d’amour et aux hormones débordantes. Mais tout était si facile avec elle… Elle lui avait fait retrouver le sourire, l’appétit et même le sommeil ; elle lui permettait, ne serait-ce que pour un temps, d’oublier son malheur et sa perte récente.

Mais plus ils se voyaient, plus ses sentiments devenaient forts, plus il lui était insupportable de lui mentir, de lui cacher sa nature et l’existence de tout un monde qui lui était dissimulé. Alors un beau jour, il prit sa décision : « notre relation doit se faire sur des bases saines si nous voulons qu’elle perdure », se disait-il. Et ce fut cette décision qui amena son deuxième malheur.

Il avait pourtant tout préparé pour que cela se passe bien. Il avait laissé quelques indices à sa portée le matin même, puis ils étaient allés pique-niquer au bord d’une rivière, un coin tranquille qu’ils affectionnaient tous les deux. Là encore il avait laissé quelques signes, rien de trop évident, mais des petites choses qui auraient pu la faire tiquer… Puis le moment était arrivé, il s’était levé et lui avait déclaré : « Je suis un sorcier ! ». Elle avait ri, bien sûr, puis froncé les sourcils quand il avait sorti sa baguette, avant d’écarquiller les yeux quand il avait invoqué son patronus. L’étrange bestiole lui avait tourné autour, joueuse, mais elle s’était tendue, crispée. Alors Ellen avait fait disparaître le chrysocyon. Elle lui avait demandé de rentrer, lui avait dit qui fallait qu’elle réfléchisse, qu’elle digère cette information… Le trajet de retour s’était fait en silence et, avant de claquer la porte de sa maison, elle lui avait demandé un peu de temps pour qu’elle se fasse à l’idée. Mais il l’avait vue, au fond de ses beaux yeux onyx, cette petite lueur qui lui avait fendu le cœur : de la peur.

Il en avait eu la confirmation quelques jours plus tard, quand, n’ayant plus de nouvelles, il était allé la voir. Elle ne l’avait pas touché, pas embrassé, pas regardé dans les yeux… Alors il avait versé une unique larme, il avait caressé une dernière fois cette joue ronde, il s’était excusé dans un murmure et il lui avait effacé la mémoire ; il s’était gommé de sa vie, ne laissant plus aucune trace de lui-même et réduisant son cœur déjà fissuré en miettes au passage.

Pour quelques semaines il redevint le fantôme d’après la mort d’Armand. Vide et sans âme. Mais, aussi triste que cela soit, il avait déjà de l’expérience, il savait comment gérer, ou du moins pensait savoir. Il se noya sous la masse de travail. Le timing lui fut favorable, il commença ses deux années de stage à Poudlard peu de temps après. La charge de travail, entre les cours à préparer et les corrections, était énorme et lui permit de se focaliser sur autre chose que la perte d’Abi…



Chapitre 4 : Jera

Aujourd’hui il a fini la formation et a été intégré au corps enseignant avec succès.
Il vit au jour le jour, incapable de se projeter dans un avenir dons il n’attend plus rien, à part peut-être arrêter de souffrir.

Arriverez-vous à rallumer son âme vide ?


YOU? YOU AND YOU
le moldu derrière l'écran.


(c) tumblr
CÉLÉBRITÉ CHOISIE : Gideon Emery
PSEUDO/PRÉNOM :Ullrika ? Bah enfaîte comme vous voulez, Truc fera très bien l’affaire aussi XD
AGE :22 ans
CODE :Validé (Iso)
PRÉSENCE :Le plus possible. Par contre je suis assez longue pour écrire, je mets à peu près une semaine à répondre au RP.
AUTRES COMPTES :Nop ^^
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU IMIN : Par la faute d’une amie qui cultive l’art de m’embarquer dans des forums (qui sont trop bien, avouons-le) #jetedéteste
DERNIER MOT : Enfin fini !!!! Désoler pour le temps que ça a mis > <


Dernière édition par Ellen Duke le Jeu 13 Aoû 2015, 13:17, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Ellen Duke - Empty Soul Ven 24 Juil 2015, 19:24

Bonsoir ! Bienvenu à toi et bon courage pour ta fiche ! Au plaisir de te voir InRP ! What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Daniel E. Miller

avatar



▌Crédit : Lyra <3
▌Messages : 863
▌Année : 11e
▌Spécialisation universitaire : Politique et Direction Magique
: Préfet

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: Ellen Duke - Empty Soul Ven 24 Juil 2015, 19:29

Prof de runes niark niark

Bienvenue et bon courage pour la fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Louis Hawthorne

avatar



▌Pseudo : Sushi
▌Crédit : me
▌Messages : 826
▌Année : Neuvième
▌Spécialisation universitaire : Commerce

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: Ellen Duke - Empty Soul Ven 24 Juil 2015, 19:34

Hellooo, prof très attendu, bienvenue à toi Deucalion I love you

Et merci pour le fou rire quand j'ai lu sa phobie XD et aussi tu m'as appris le nom de cet animal bizarre qui ressemble à une hyène sur des échasses, je t'en suis reconnaissante
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Ellen Duke - Empty Soul Ven 24 Juil 2015, 19:41

Bienvenue homme canon
Revenir en haut Aller en bas
Ellen Duke

avatar



▌Messages : 370
MessageSujet: Re: Ellen Duke - Empty Soul Ven 24 Juil 2015, 19:44

Oooooh
Merci pour cet accueil !!! X)

Et merci Louis XD
Ouiiiii, ce truc n'est il pas adorablement trop bazar ?! Moi je trouve que cet animale est géniale ! XD

^^
Revenir en haut Aller en bas
Lidwine M. Storm

avatar

I believe in nothing...
But the beating of our hearts.

▌Pseudo : Lysk
▌Crédit : shootingstar (img sign) & Lysk (gif)
▌Messages : 6802
▌Année : Septième

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: Ellen Duke - Empty Soul Ven 24 Juil 2015, 20:53

Enfin bienvenue parmi nous ^^

Bon courage pour la fiche, et tu sais où me trouver si tu as un souci !
_________________

Chanter la vie est belle en plein tourment me fait pousser des ailes. Juste le temps d'admirer l'essentiel tout simplement. Les pieds dans le vide crier je suis vivant.
La Vie Simplement
Mickael Miro

Lidwine M. Storm
Réflexe !:
 




Merci pour le cadeau *.* :
 
Revenir en haut Aller en bas
Edina Corvo

avatar



▌Pseudo : Edina Corvo
▌Messages : 111

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: Ellen Duke - Empty Soul Sam 25 Juil 2015, 10:17

Salutation (avec un peu de retard). J'ai bien hâte d'entamer un RP avec toi :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Ellen Duke - Empty Soul Sam 25 Juil 2015, 12:05

bienvenue parmi nous bel homme =)
au plaisir de RP avec toi

Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Ellen Duke - Empty Soul Sam 25 Juil 2015, 12:39

Salut :D Bienvenue parmi nous!
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Ellen Duke - Empty Soul Dim 26 Juil 2015, 16:08

Bienvenue à toi ! Un prof de rune sexy ça va plaire à Ash ça
Revenir en haut Aller en bas
Ellen Duke

avatar



▌Messages : 370
MessageSujet: Re: Ellen Duke - Empty Soul Lun 27 Juil 2015, 14:02

Et merci encore tout le monde ^^

Contente d’apprendre qu'Ellen plaise ! XD
Revenir en haut Aller en bas
Lidwine M. Storm

avatar

I believe in nothing...
But the beating of our hearts.

▌Pseudo : Lysk
▌Crédit : shootingstar (img sign) & Lysk (gif)
▌Messages : 6802
▌Année : Septième

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: Ellen Duke - Empty Soul Sam 08 Aoû 2015, 10:58

Comme je te l'ai dit par mp, pas de souci pour un petit délai supplémentaire pour compléter la fiche ^^
Tiens nous au courant surtout =)
_________________

Chanter la vie est belle en plein tourment me fait pousser des ailes. Juste le temps d'admirer l'essentiel tout simplement. Les pieds dans le vide crier je suis vivant.
La Vie Simplement
Mickael Miro

Lidwine M. Storm
Réflexe !:
 




Merci pour le cadeau *.* :
 
Revenir en haut Aller en bas
Ellen Duke

avatar



▌Messages : 370
MessageSujet: Re: Ellen Duke - Empty Soul Mar 11 Aoû 2015, 12:51

VOILAAAAAAAAAAAAAAAA !!! Ça y est j'ai enfin terminer ma fiche !!!!

Enfiiiiiiiiiiiin !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Ellen Duke - Empty Soul Mar 11 Aoû 2015, 13:14

pompom pompom Bravo! pompom pompom

Code validé!^^
Je crois que Dean avait envie de te valider^^
S'il ne peut pas te faire des retours avant demain je prendrais le relais.
Mais ne nous enlevons pas le pain de la bouche entre Choixpeaux xD

Re-Bienvenue :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Ellen Duke - Empty Soul Mar 11 Aoû 2015, 15:19

Effectivement je me chargerai de ta fiche ^^ 
Je lirais tout ça ce soir ou demain et je reviens vers toi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Ellen Duke

avatar



▌Messages : 370
MessageSujet: Re: Ellen Duke - Empty Soul Mar 11 Aoû 2015, 15:23

Ok pas de problème ^^
Revenir en haut Aller en bas
Azearhia R. Fritshwörth

avatar



▌Pseudo : La fougère
▌Crédit : me
▌Messages : 329
MessageSujet: Re: Ellen Duke - Empty Soul Mer 12 Aoû 2015, 11:23

#hachetague

Ta fiche est trop cool ma bichette ! amour
(pas frapper moi pour ma disparition de juillet. C'était bordel. s\'il te plait )

Biscuit ?
Revenir en haut Aller en bas
Ellen Duke

avatar



▌Messages : 370
MessageSujet: Re: Ellen Duke - Empty Soul Mer 12 Aoû 2015, 11:30

Tien, une revenante !
c'est bon je vais pouvoir t'envoyer des sms et avoir espoir que tu me réponde ? XD
Merci ! mimi
Du thé avec nos gâteaux très chère ? calin
Revenir en haut Aller en bas
Azearhia R. Fritshwörth

avatar



▌Pseudo : La fougère
▌Crédit : me
▌Messages : 329
MessageSujet: Re: Ellen Duke - Empty Soul Mer 12 Aoû 2015, 11:34

mon téléphone est en charge dans un coin de la zon

J'ai le droit de mettre un truc pas net dedans alors ? ^^
J'ai oublié un truc dans mon mess précédant:

WELLLECOMMMEUUUH
Revenir en haut Aller en bas
Ellen Duke

avatar



▌Messages : 370
MessageSujet: Re: Ellen Duke - Empty Soul Mer 12 Aoû 2015, 11:40

Ah zut t'as eu un problème avec ? ><
Si tu veux on peut même faire infuser les "feuilles de thé" de ta grand mère. pompom
MERCI héhé
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Ellen Duke - Empty Soul Jeu 13 Aoû 2015, 12:48

Alors alors ^^ 
Pour la baguette c'est un seul ingrédient. Et le croc de basilic est trop dangereux. Donc faudrait que tu laisse juste les poils de renard. 

Sinon le reste est bien je te valide après. 

:)
Revenir en haut Aller en bas
Ellen Duke

avatar



▌Messages : 370
MessageSujet: Re: Ellen Duke - Empty Soul Jeu 13 Aoû 2015, 13:18

Voilà, c'est changé. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Eustache P. Walter

avatar

    Grand Directeur de Poudlard


▌Messages : 49
▌Spécialisation universitaire : Vous surveiller (a)
MessageSujet: Re: Ellen Duke - Empty Soul Jeu 13 Aoû 2015, 18:26

nous voilà arrivé à ce moment tant attendu ^^ Ellen va être validé !!! ^^

Alors Monsieur Duke. Voilà un profil très intéressant. Vous vous êtes donné beaucoup de mal pour avoir ce poste qui vous plait tant. Et vous avez bon nombre de qualités qui sont idéales pour enseigner à nos jeunes élèves. De plus, je remarque que vous avez un parcours professionnel intéressant, qui pourrait prouver à nos élèves que tout est possible et que l'on peut toujours rebondir à condition de se donner les moyens de réussir. Je suis ravi de vous compter parmi l'équipe enseignante!, Bienvenue parmi nous !


voilà voilà tu peux dès à présent créer ta fiche de lien, parcourir et intervenir dans les rubriques du forum. A la moindre question n'hésites pas à contacter le staff qui se fera un plaisir de te répondre.
Bon jeu à toi et bienvenue parmi nous ^^

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ellen Duke - Empty Soul

Revenir en haut Aller en bas

Ellen Duke - Empty Soul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium Incantatem :: HISTORY IS THE SCIENCE OF WHAT NEVER HAPPENS TWICE :: THE SORTING HAT :: Répartitions validées-