[FINI] Comment faire... [Edina & Léo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Edina Corvo

avatar



▌Pseudo : Edina Corvo
▌Messages : 111

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: [FINI] Comment faire... [Edina & Léo] Mar 30 Déc 2014, 20:49

J'arrivais dans ma serre. A peine dans l’entrebâillement que ma lassitude due à la situation avec Mademoiselle Oliveira s'envola.

Ma verrière avait les murs en verre recouvert pratiquement sur toute leur longueur de plantes grimpantes, de feuilles et de troncs qui s'entremêlaient. Cela ajourait la lumière naturelle de l'extérieur et laissait tout le loisir de pousser aux plantes particulièrement sensibles au soleil. J'aimais dire que c'était mon cas aussi.

Je jetais un œil à la petite pendule de mon bureau, la jeune fille allait arriver dans 10 minutes, un quart d'heure au plus tard, il fallait que je me prépare au plus vite. Je ne pouvais décemment pas faire attendre la toute première "punie" de toute ma carrière.

D'un pas décidé, je me dirigeais vers le fond de ma serre, où mes croqueuses m'attendaient plus ou moins sagement. La taille de leur feuille se faisait désirer et elle commençait à être même alourdie à certains endroit. Comme pour les prévenir d'un danger imminent, je sortit le petit sécateur à main que je gardais toujours à portée. En le faisant claquer près d'une des petites mâchoire végétale, c'est toute la plante qui se raidit et qui fit claquer ses petites dents en signe de protestation. J'ai eu raison de demander, enfin, d'imposer, que l'on m'aide sur cette tâche.

Je poussais le bac jusqu'au centre de la pièce, le sécateur du côté des feuilles à pousser, et une paire de gants en cuir épais de l'autre.

Un coup d’œil sur l'horloge, encore sept minutes à attendre. A côté de l'horloge, une étagère, sur cette dernière, un oiseau, un corbeau me regardait avec un air des plus impatient. Ma sœur ! Je fermais les yeux avec une mine déconcertée, j'avais complètement oublié de lui répondre et à l'instar de mes croqueuses sauvages, cela commençait à devenir très urgent.

Une plume noire sur le bureau s'envola pour se glisser docilement dans ma main, suivit de peu par le morceau de parchemin. Je m'installais à mon bureau afin de m'atteler à la tâche. Je m'arrêterais quand la Demoiselle arriverait, de toute façon, ça faisait toujours de l'effet d'être "en plein travail" quand un élève arrivait.
Revenir en haut Aller en bas
Léonora Oliveira

avatar



▌Crédit : Dean
▌Messages : 669
▌Année : 6e année

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: [FINI] Comment faire... [Edina & Léo] Lun 12 Jan 2015, 15:15

Et puis… Quelqu'un qui n'a pas peur des vampires ne peut pas craindre des morsures de Croqueuses Sauvages.


La phrase tournait dans sa tête depuis un peu plus d'une heure maintenant, alors qu'elle s'était faite surprendre par Miss Corvo dans un couloir du château alors qu'elle déblatérait sur cette dernière. Autant dire, la situation la plus embarrassante du monde, ou pas loin. C'était en concurrence avec la tâche mensuelle sur les fesses, épouvante de bon nombre de « jeune femme en fleur », et la honte monumentale de vomir son p'tit déj sur les pieds du prof de Métamorphose le plus classe du monde. Et Léo savait ce qu'il en était de ces deux options. Heureusement, le ridicule ne tuait pas, et la gamine avait depuis longtemps fait son lot de ridicule. Elle n'était plus à ça près. Quoiqu'il en soit, c'est avec cette simple remarque en tête qu'elle se dirigerait d'un pas moins désespéré que d'habitude à sa retenue de botanique.

Enfin, il était quand même question des Serres et de tout ce qu'elles contenaient. Ce n'était pas forcement la joie ultime non plus bien entendu ! Mais l'esprit vif de la rouge et or n'arrivait plus à se départir de l'impression qu'elle avait eu lorsque l'enseignante avait sorti cette petite boutade. Et Morbleu ! Elle n'avait pas peur des vampires oh ! Elle était une Gryffondor ! Alors gare à ses Croqueuses. C'était quoi des Croqueuses déjà ?

Oui, elle était une véritable bouse en botanique…

C'est plus ou moins dans cet état d'esprit qu'elle entra dans la serre indiquée lorsqu'elle y fut invité. A la fois nullement ravie d'être ici, et intriguée par ce qu'il pourrait bien se passer. Et elle pénétra avec un sourire inquiet sur le visage, avant de voir que l’éminence en ce lieu était occupée à rédiger quelque chose. C'est donc poliment et avec calme qu'elle attendit, tout en lançant un regard alentour pour repérer ces fameuses affamées… Croqueuses pardon. Il ne fallut pas longtemps à la portugaise pour les apercevoir, au centre de la pièce, dents en évidence. Ça mordait vraiment ? Elle pourrait arborer ses blessures de guerre, à défaut de pouvoir l'éviter maintenant rentrée dans l'antre de la vampire.


_________________
~

Boulot T.T
Revenir en haut Aller en bas
Edina Corvo

avatar



▌Pseudo : Edina Corvo
▌Messages : 111

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: [FINI] Comment faire... [Edina & Léo] Jeu 15 Jan 2015, 19:30

Je relevais les yeux sur la jeune adolescente. Elle était à l'heure, contre toute attente, et elle était nerveuse, comme je pouvais aisément le concevoir. Je posais ma plume sous le regard désapprobateur du corbeau familial qui souhaitait partir. D'un tiroir, j'en sortis une noix et la lui tendit, je savais qu'il pouvait être bruyamment pénible à ses heures, il le sera moins le bec plein.

"Sois la bienvenue ici, Mademoiselle Oliveira. L'opération que je vais te demander ici ne prendra pas très longtemps."


D'une main, je montrais les petites croqueuses, toutes aussi impatientes. Je m'étais levée et pris les gants de cuir épais sur la table avant de les tendre à la jeune Léonora.

"Tant que tu les portera, leur petites dents ne pourront rien contre toi, pas vrais mes chéries ?"

Ces dernières firent claquer leur petites mandibules en réponse. Une idée germa dans ma tête comme quoi il fallait que je me reprenne un peu et qu'il ne fallait surtout pas que je donne en pâture ainsi mon amour inconditionnel des plantes à de jeunes étudiants manifestement prompt à en faire des moqueries. Mon visage redevint donc sérieux et détendu. Je souriais à la petite étudiante, espérant sincèrement que notre petit entrevu ne gâchera pas sa journée.

Je me plaçais de l'autre côté de la table et me saisit du petit sécateur de manière très ostensible pour les croqueuses avant d'inviter Mademoiselle Oliveira à approcher afin que je lui explique la suite des opérations.

Sans réellement oser l'espérer, j'aimerais vraiment que ma petite étudiante apprécie l'expérience. Je n'étais pas dupe et était consciente que beaucoup d'élève ne portaient pas la botanique dans leur cœur, cependant, je voulais vraiment qu'au moins Léo apprécie ma compagnie. Bien entendu, je n'avais arrêté de sourire depuis qu'elle avait passé ma porte.
Revenir en haut Aller en bas
Léonora Oliveira

avatar



▌Crédit : Dean
▌Messages : 669
▌Année : 6e année

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: [FINI] Comment faire... [Edina & Léo] Dim 18 Jan 2015, 17:27

Alors que son regard se reporta bien vite sur sa professeur, Léonora la vit poser sa plume et observa son attitude à l'égard du corbeau qu'elle avait aperçu en entrant. Si la jeune élève n'aimait pas trop les plantes, que dire sur son amour pratiquement existant pour la faune ? Elle n'était clairement pas une amoureuse de la nature, qu'elle soit animale ou végétale, et préférait sans mal les boutiques, la cuisine ou encore les bêtises diverses et variées qu'elle avait pu trouver dans sa courte existence. Quoiqu'il en soit, cela devait sûrement se lire sur son visage en ce moment même.

La voix d'Edina était toujours aussi calme et posée. L'enfant aimait la sérénité qui s'en dégageait, elle le remarqua plus fortement à cet instant, alors que les paroles lui étant destinées se voulaient rassurantes. Un peu du moins, c'est comme ça qu'elle le prit. Si ça ne prenait pas trop longtemps, cela voulait dire que son calvaire se terminerait bientôt. Oui, même pas commencé que la gryffondor pensait déjà à la fin. Impatiente ? Cependant, elle prit un peu plus de temps pour observer l'adulte avec qui elle était en tête à tête. Différent d'un cours, où l'enseignant devait faire face à tellement de caractères qu'il en modifiait parfois le sien pour se faire respecter. Et parfois pas. Concernant la botaniste, Léo ne savait pas encore dire si c'était le cas où non, ni même si elle n'avait pas une idée faussée des cours de Miss Corvo simplement par pure réflexe d'auto-défense contre un cours qu'elle n'aimait pas.

La brunette avait suivit machinalement son interlocutrice après avoir posé ses quelques affaires et son manteau à l'entrée de la serre, sur une chaise trainant en face du bureau de la prof. Si elle devait tenir compagnie à ses bouffeuses, autant être à l'aise dans ses mouvements pour les mater ! Des gants ? Oh, déjà la tâche semblait plus simple, un serdaigle aurait pu le faire ! Loin d'énoncer cette petite pique gratuite censée lui donner du courage intérieur, la gamine se saisit de la paire de cuir avec un merci, et un accord silencieux. Elle s’apprêtait à les mettre quand un détail la fit sourire. Pas moqueusement, encore que..., mais plutôt par orgueil. Pourquoi ? Parce qu'elle eu l'impression d'assister à une petite exclusivité de la part de l'enseignante au teint blafard. Bon, une petite part de l'esprit chipiesque de Léo ne put s'empêcher de trouver ça mignoooon... mais un peu cliché. Peut-être aurait-elle eu un autre regard sur ces attitudes si elle avait eu une mère aimant les plantes et lui apprenant. Ce n'avait pas été le cas.

Quoiqu'il en soit, la fillette rendit son sourire à Edina, bien que bien plus crispé que le sien, et enfila enfin les protections contre les dents des Croqueuses. Une inspiration pour se donner du courage, et c'était parti ! Elle s'approcha de la table où elles étaient installées, face à son aînée l'ayant incité à la rejoindre pour ne pas y passer la nuit. Les gants étaient assez grands pour assurer à ses avants bras une sécurité non négligeable. C'est que de près, elles avaient l'air encore plus féroces les chéries... Humm, non ne pas se moquer ! Rester sérieuse ! Bon, par quoi devait-elle commencer ?

Je dois les tenir c'est ça ? demanda-t-elle avant d'oser faire quoique ce soit. Si elle n'aimait pas la faune et la flore, ce n'était pas pour autant qu'elle leur en voulait du mal. Ce qui ne semblait pas être le cas de cette paire de dent qui claqua près d'elle, la faisait sursauter d'un pas en arrière. Mais euh ! Le regard d'eau de la jeune fille se tourna presque aussitôt vers l'autre personne présente mi implorante mi desaprobatrice, s'attendant presque à ce qu'elle gronde la plante verte.
_________________
~

Boulot T.T
Revenir en haut Aller en bas
Edina Corvo

avatar



▌Pseudo : Edina Corvo
▌Messages : 111

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: [FINI] Comment faire... [Edina & Léo] Mer 21 Jan 2015, 10:40

La tension devint presque palpable quand la petite adolescente enfila les gants. Ce n'était pas étonnant ceci dit, après tout, elle avait certainement beaucoup d'autres choses à faire à cet instant. Mais la tension devint si forte que je faillis bien rire quand une de mes petites croqueuses vint faire sursauter Léonora.

"Exactement, tu les tiens une par une, par la tige, juste en dessous de la mâchoire, sans serrer trop fort surtout."


Les croqueuses désapprouvèrent mes dires en faisant claquer derechef leur mandibules désormais suffisamment grandes pour engloutir une grenouille adulte.

"Si tu te fais mordre, ce n'est pas grave, les dents ne sont pas tranchantes. Par contre, elles sécrètent un poison suffisamment puissant pour engourdir ta main pendant quelques heures..."

Mince, dès qu'arrive le sujet de mes plantes, je parles trop, une fois de plus. J'espérais sincèrement ne pas avoir effrayé la petite Demoiselle Oliveira. Juste avant de me laisser posséder par ma passion presque obsédante, je revins à mon calme légendaire, ne pas se laisser emporter, surtout ...

"Quoi qu'il en soit, tu ne crains rien avec les gants. On va essayer avec celle-ci, tiens là bien et je vais la débarrasser de sa feuille, celle qui est toute marron."

Non, je n'allais certainement pas faire durer cette pseudo-punition, d'une part parce que mes croqueuses sont assez soupe-au-lait quand on traine trop sur la taille et d'autres part parce que je ne voulais pas mettre la petite demoiselle plus mal à l'aise qu'elle ne l'est déjà. Si seulement je pouvais trouver un moyen de l’intéresser à peine plus à la botanique. Tout en positionnant mon petit sécateur, je demandais d'une voix très sincèrement intéressée :

"Ah, mes petites plantes... Et toi, quelle est ta passion inconditionnelle ?"


Dernière édition par Edina Corvo le Sam 04 Juil 2015, 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Léonora Oliveira

avatar



▌Crédit : Dean
▌Messages : 669
▌Année : 6e année

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: [FINI] Comment faire... [Edina & Léo] Dim 25 Jan 2015, 16:30

L'ignorance de l'anglo-portugaise expliquait surement ses réactions à fleur de peau et toute la tension qu'elle dégageait. Elle ne savait pas à quoi s'attendre, normal donc qu'elle appréhende non ? Même un gryffondor aussi courageux soit-il pouvait appréhender une situation sur laquelle il n'avait pas de contrôle, n'est-ce pas ? C'est ce que se disait la rouge et or alors qu'elle venait de se faire avoir par surprise par l'une des plantes, et que sa prof sembla pas s'en offusquer autant qu'elle. Hey, elle avait failli la bouffer là merde ! Exagérer ? Si peu... Bon, elle n'avait pas l'air moqueuse, mais elle aurait pu faire l'effort de gronder... non ? Bon ok, au taf donc. Léonora avait écouté avec attention le protocole exposé par Miss Corvo. Pas serrer trop fort donc... Noté... C'était quoi pas trop fort ? Elle n'eut pas le temps de le demander que les Croqueuses semblaient déjà pas d'accord tout court... ça promettait !

Et elle eut encore moins l'idée de demander une fois le danger réel annoncé... et aussitôt amoindri pour ne pas l'effrayer. Vive les gants alors !

Me voilà rassurée... marmonna-t-elle, pas rassurée le moins du monde contrairement à ses dires. Le ton aucunement enjoué le faisait surement bien comprendre. Une main engourdie quelques heures, c'était quoi hein ? Pas comme si elle n'avait pas encore dîner et qu'elle en aurait besoin sous peu ! La brunette devenait sérieusement cynique dans ses pensées quand le stress l'emportait sur son caractère enjoué. Elle n'arrivait pas à contrôler cette mauvaise habitude.

Cependant, pas mauvaise bougre et plutôt disciplinée quand tout un parterre de spectateur n'était pas là, elle obtempéra et tendit enfin la main peu assurée vers la tête indiquée par Edina. Un nouveau claquement de dents la fit hésiter un instant mais téméraire elle saisit enfin la tige à l'endroit que lui avait énoncé la botaniste. Le tout était maintenant de bien gérer la poigne pour pas faire de bêtises, et rester hors de portée des autres. C'est à ce moment là que Léonora remarqua que Edina, elle, n'avait pas mis de gants. Ne craignait-elle pas les morsures ? Vous me direz, pour un supposé vampire... Alors que la petite curieuse allait prendre la parole, ce fut son interlocutrice qui le fit avant.

Humm... la gamine pris le temps de réfléchir, en plein bouillon adolescent qui se sent perdu. J'aime beaucoup faire des potions, mais en ce moment j'ai un peu moins envie je sais pas trop... Je me verrais pas trop faire ça tout le temps en fait... Mais en même temps, je vois pas trop autre chose... pas que j'aime rien d'autre, mais c'est pas des trucs très précis ou parlant en fait... J'aime lire, être avec mes amis, les boutiques... des trucs que tout le monde aime non ?

Lui demander de parler d'elle était très judicieux, déliant la langue de la sixième année. Se faisant, elle suivait les indications visuelles de l'adulte lorsque la première Croqueuse fut taillée, et qu'il fallu passer à la suivante. Oubliant presque d'en rester prudente, ou même encore son interrogation intérieure quelques secondes plus tôt.
_________________
~

Boulot T.T
Revenir en haut Aller en bas
Edina Corvo

avatar



▌Pseudo : Edina Corvo
▌Messages : 111

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: [FINI] Comment faire... [Edina & Léo] Ven 30 Jan 2015, 15:14

Les potions, hein ? On dirait que ça revenait à la mode chez les jeunes ces derniers temps. Comme quoi, les passions étaient vraiment cyclique et générationnelles, il y a à peine une vingtaine d'années, c'était encore quelque chose de ringard.

La petite Gryffondor s'en sortait à merveille, malgré son appréhension évidente, elle attrapait les croqueuses rapidement et efficacement. Moi, j'avais juste à tailler derrière quand les mâchoires étaient "occupées". Bien, finie les mains engourdies ! A présent, il ne restait plus qu'à traquer d'autres élèves moqueurs dans les couloirs quand j'avais besoin d’assistanat. Qui eut cru que ce serait aussi simple ? Peut-être que je devrais carrément lancer cette rumeur de vampirisme afin d'être témoins du plus de railleries possibles, je n'aurais alors que l’embarras du choix.

Je repris après les dires de la jeunes fille sur un ton léger.

"Amusant, j'ai horreur de faire les boutiques pour ma part. Quand j'avais ton age, ma grande obsession était les runes anciennes, une magie très puissante, la plus puissante même, à en croire certains. Rapidement, ce sont les créatures surnaturelles qui ont pris place. Bien sur, mes chér ... les plantes passeront toujours en premier"

C'est avec une adresse insoupçonnée que la demoiselle Oliveira attrapait chacune des croqueuses, j'en fus impressionnée. Elle était sans doute aussi douée et possédait autant de dextérité que moi à son age. Avant de déclarer mon amour pour ses mains délicates et vives, je me rappelais que les plantes et Léonora, ça faisait deux. D'un coup de tête en direction de sa main, j'ajoutais :

"En tout cas, c'est vraiment dommage que la botanique ne te botte pas plus que cela, tu es vraiment douée, tu as trouvé toute seule la pression suffisante à mettre à ta poigne pour pas que les plantes ne s'échappent sans qu'elles n'en souffrent pour autant."

A peine le temps d'y penser qu'on avait déjà fait plus de la moitié de la petite jardinière, c'est dommage, j'apprécie assez la compagnie de cette demoiselle. Je suppose que sitôt fini, elle repartirait voir ses amis non sans éprouver beaucoup de soulagement. Au moins, me dis-je ça n'aura pas été un supplice bien long pour elle.

"Si d'aventure il t'arrivait d'éprouver une passion insoupçonnée pour quoi que ce soit, n'hésites jamais à me demander. Ma famille est très vaste et on y trouve d'absolument tout."


Dernière édition par Edina Corvo le Sam 04 Juil 2015, 19:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Léonora Oliveira

avatar



▌Crédit : Dean
▌Messages : 669
▌Année : 6e année

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: [FINI] Comment faire... [Edina & Léo] Mar 10 Fév 2015, 14:33

Bien que la mise en route fut compliquée pour la jeune élève, la tâche s'avéra finalement moins ardue qu'elle l'avait semblé une fois le truc pigé. C'est même avec une sorte de fierté qu'elle faisait se succéder les tiges sous ses doigts gantés. Surtout quand elle arrivait à éviter que des dents ne l'attaque ! Bon, ce n'était pas un sans faute évidemment, puisque à quelques reprises c'est les paquerettes qui gagnaient… heureusement qu'elle avait le cuir pour la protéger en effet.

Et finalement, la compagnie de l'enseignante n'était pas autant désagréable qu'un cours de Botanique. Alors qu'elle avait fini de parler, son interlocutrice y alla de sa propre expérience, lui expliquant qu'elle n'aimait pas les boutiques. Comment était-ce possible ?!! Non, plus sérieusement, Léonora n'était pas non plus la fashion victime tout les deux jours dans les magasins, et parfois n'y allait pas pendant plusieurs mois.

Les Runes… L'explication de l'adulte donnait envie de s'y pencher à nouveau dessus, même si sa découverte de la matière n'avait pas été des plus probantes. L'enseignant alors lui avait déclaré qu'elle n'avait aucun talent pour ce noble art… Pfff ! C'était pas faute d'avoir essayé pourtant, c'était comme pour les sortilèges parfois mal dosés… Y'avait des trucs comme ça.

D'après le professeur Allister, j'ai aucun potentiel pour les Runes… mais ça m'avait intrigué en troisième année. se permit-elle de commenter, tout en continuant de se concentrer sur sa mission. C'est quoi votre créature préférée ? Demanda-t-elle alors ensuite, plus par politesse que par réel intérêt.

Le compliment qui s'en suivit la fit rougir et une des acariâtres chéries en profitant pour entrouvrir sa mâchoire et tenter à nouveau de saisir le gant. La brunette surprise lui lança un regard noir, comme si elle pouvait la dompter à la force de ses prunelles claires. Comique.

Je… Merci. Je crois qu'il suffit juste de les observer… Maman disait que je pouvais être très douce quand je me concentrais… Sous entendu que sans cela, elle était un peu brusque et impulsive évidemment. Une ombre voila ses yeux une fraction de seconde en pensant à sa mère qui n'était plus vivante, avant qu'elle n'enchaîne sur un ton d'autodérision : Ce que j'ai du mal à faire la plupart du temps. Cependant, elle ne préféra pas s'aventurer a démontrer pourquoi la botanique, tout comme le soin aux créatures magiques n'étaient pas ses matières favorites.

La proposition qui s'en suivit étonna grandement la gamine, qui tourna son visage vers Edina sans savoir comment elle devait interprété cette faveur. C'était assez incongru entre prof et élève, pourtant l'anglo-portugaise, très famille aussi, ne put s'empêcher d'être sincèrement touché par cette attention. Même si ce n'était que des mots.

Je n'y manquerai pas… c'est gentil.

Et étrangement, à cet instant, la récalcitrante botaniste en herbe ne pensa pas un instant à la fin de son calvaire qui n'en était finalement pas vraiment un.
_________________
~

Boulot T.T
Revenir en haut Aller en bas
Edina Corvo

avatar



▌Pseudo : Edina Corvo
▌Messages : 111

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: [FINI] Comment faire... [Edina & Léo] Mer 27 Mai 2015, 10:24

La tâche était bientôt terminée... Ou bien était-ce la punition ? Je ne savais plus vraiment du coup. Quoi qu'il en soit, je suis en train de découvrir à nouveau la petite Léonora qui semblait par instant se détacher de son masque de petite fille de bonne humeur. Toujours porter le masque n'était pas très sain, et j'en savais quelque chose.

Par moment, son visage affichait subtilement et furtivement une émotion déroutante, comme refoulée.

"Ma créature préférée ? Vaste question. Je suppose que tu ne comptes pas les plantes comme étant des créatures. J'ai toujours adoré les Sombrals. Surtout le mien, bien évidement ! Il est tellement adorable avec ..."

Elle m'avait invité dans un endroit dangereux : aborder avec moi un sujet qui me plat, et me voilà à deux doigts de proposer des choses à la limite de la légalité comme à présent d'aller faire un tour sitôt le soir tombé. En un instant, je repris mon calme et m’empressai maladroitement de conclure ma phrase.

"... sa manie de mordiller mes bottes quand je suis sur lui."

Je trouvais ça un peu honteux de la part d'un confrère de juger du 'talent' d'une étudiante. Si elle s'intéresse à un sujet, il n'y a absolument aucune raison de la cataloguée inapte. Cela se faisait bien trop souvent, et c'était d'une telle tristesse que j’eus du mal à ne pas dire ce que j'en pensais. En fait, je ne pouvais pas.

"Le potentiel n'existe pas. Sinon, penses-tu vraiment qu'une personne qui ne peut pas voir le soleil puisse être douée avec les plantes ?"

Un regard franc et un sourire sincère sur le visage, et nous avions déjà terminé. J'en fus presque triste, moi qui redoutais ce tête-à-tête, voilà que j'avais presque envie de trouver une excuse pour garder cette petite avec moi, mais ce ne serait pas juste. Je me levais alors et tendis la main à Léonora.

"C'est du bon travail ! Je te libère de tes obligations, à moins que tu n’aie des questions ou encore envie de parler, bien entendu."


Dernière édition par Edina Corvo le Sam 04 Juil 2015, 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Léonora Oliveira

avatar



▌Crédit : Dean
▌Messages : 669
▌Année : 6e année

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: [FINI] Comment faire... [Edina & Léo] Lun 08 Juin 2015, 23:06

La conversation entre l’élève et son professeur s’était prolongé quelque peu, comme hors du temps. Edina avait répondu sans fioriture ou sans esquiver à sa question sur sa créature préférée. Léonora haussa les épaules, très franchement elle n’aurait pas été surprise que la botaniste lui cite une plante en créature. Cependant, l’adulte avait écarté cette piste immédiatement et la brunette ne l’avait pas démenti. Après tout, même si on s’arrêtait au monde animal et fantastique, ça faisait déjà pas mal de choix !

Léonora dut avoir un visage surpris quand Miss Corvo évoqua "son" sombral, puisque cette dernière s’arrêta net dans sa phrase, et en changea la fin très surement. Etait-il possible d’avoir ces chevaux à la fois majestueux et glauque en animal de compagnie ? Préférant tout de même noyer le poisson tout en gardant le sujet ouvert, la gamine interrogea plutôt son interlocutrice sur le Sombral, au sens large.

Vous les voyez, vous ?

Question délicate s’il en est, et toute personne connaissant les sombrals savait souvent quelle était leur particularité. Léonora avait vu sa mère mourir sous ses yeux, elle les voyait. Depuis qu’elle était rentrée à Poudlard, depuis sa première année. Elle avait cherché le pourquoi, le comment… C’était une question qui entrainait souvent une discussion bien morne. Mais dans cette serre, dans ce moment de complicité qu’elle n’aurait jamais cru possible, la jeune gryffondor aurait presque pu vouloir parler de cette blessure qui ne se refermerait surement jamais totalement.

Un sourire naquit sur les lèvres de l’enfant alors que sa vis-à-vis dénigra un de ses collègues en lui prouvant que le potentiel n’existait pas. Il est vrai qu’il était connu que les plantes avaient besoin de soleil pour s’épanouir et pourtant la pro en jardinage y arrivait sans. Une prouesse. Et le sourire qui accompagnait la remarque mis du beaume au coeur de l’adolescente. Elle n’était pas fichue alors ! Ouf !

Déjà ? prononça Léo presque tristement. C’est que ce qui aurait du être une punition s’était en fait avéré être une très intéressante rencontre. Et ce fut presque le coeur lourd qu’elle sorti ses mains des gants de cuir pour les rendre à leur propriétaire. Cette dernière lui laissa une porte ouverte pour s’eterniser un chouia plus, que l’anglo-portugaise ne se priva pas d’enfoncer de ses deux sabots.

Oui, j’ai une dernière question Miss. Je… Je comprendrais que vous ne vouliez pas me répondre, mais… Finalement, quelle est la raison qui vous empêche de voir le soleil ?

_________________
~

Boulot T.T
Revenir en haut Aller en bas
Edina Corvo

avatar



▌Pseudo : Edina Corvo
▌Messages : 111

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: [FINI] Comment faire... [Edina & Léo] Mar 09 Juin 2015, 09:38

Très légèrement, ma mine se déconfit à la question. Ais-je déjà vu la mort ? Oui, celle qui me sera réservé si je n'y prend pas garde d'ailleurs. Cela avait été une source traumatique pour mon enfance, une source que j'ai tarie jusqu'à la moelle d'ailleurs tant et si bien que j'ai pu recevoir de mes parents et avec leur entière bénédiction, mon petit Sombral, mon Féliz.

D'ailleurs, la petite Léo n'avait pas l'air d'être totalement étrangère à l'expérience si j'en croyais sa question et surtout la manière dont elle m'avait été posé. A présent, je ne savais pas si j'espérais que nous n'allions pas plus loin dans notre analyse ou si au contraire j'aimerais que nous entrions dans le vif du sujet.

"Bien sur que je peux les voir ! Sinon, comment saurais-je que mon Féliz est la plus belle créature du parc ? Et puis, ce ne serait pas vraiment pratique pour moi de m'occuper de lui si je ne le voyais pas."

Sa dernière question scella le débat. Nous allions donc entrer dans le vif du sujet d'une manière tellement directe que je n'aurais pas rêvé mieux.

"Ça, c'est une histoire assez longue, j'espère que tu as le temps."

D'ailleurs, dans un premier temps, je devais d'ores et déjà démentir un point tenace qui vivait depuis le début de mon travail dans cette école. La rumeur ne me dérangeait pas vraiment mais je devais toujours être honnête quand on me posait la question aussi directement.

"Déjà, rassure-toi, cela n'a absolument aucun rapport avec le vampirisme ou quelque chose d'approchant. C'est d'ordre génétique, je ne sais pas si tu es très à l'aise avec ces sciences mais je vais essayer de simplifier."

Bon, par où commencer ? C'est que reprendre l'historique d'une vieille histoire de famille qui a commencé il y a une dizaine de générations était assez contraignante.

"Je suis atteinte de la maladie des enfants de la lune. La légende voudrait que la famille Corvo ait été maudite il y a longtemps pour ... Hé bien pour pratique de sorcellerie. Depuis, plusieurs membres de ma famille naissent avec cette particularité, c'est le cas de ma mère qui m'a donné sa passion pour les plantes, mais pas de ma sœur jumelle par exemple. L'avantage est que chez nous, c'est diagnostiqué dès la naissance tant nous avons l'habitude et du coup, les membres sont assurés d'avoir tous les soins et de pouvoir vivre à peu près normalement."

Je me rendais compte que j'avais prononcé tout cela d'une voix grave, presque neutre. Ce n'était pas que ça ne me touche plus, c'était juste qu'à force, j'avais l'habitude de ce genre de question, ajoutez à cela que je n'ai connu que ça donc à quoi bon se morfondre ? Bon, les aspects pratiques à présent.

"Si ma peau ou mes yeux sont en contact avec le soleil direct, il m'arrive exactement la même chose qu'à toi ... en bien pire et beaucoup plus rapidement. Tout simplement."

J'espérais ne pas l'avoir trop choqué mais avoir été suffisamment précise. Étant petite, on nous avait à tous confier la mission de faire connaitre cette maladie afin que des recherches plus poussées soient menées chez les sorciers afin de pouvoir la combattre efficacement, je devais avouer que ce n'était décidément pas mon sujet de conversation de prédilection.

"Toi-même tu peux voir les Sombrals ? Si ça t’intéresse, je pourrais te montrer le mien !"

Oui, la question était à double tranchant et j'en étais parfaitement consciente. Je ne savais que trop ce que ça faisait de voir la vie de quelqu'un s'échapper sous ses yeux et si la Gryffondor souhaitait s'entretenir avec moi sur ce sujet, alors je lui ouvrais les bras en grand.


Dernière édition par Edina Corvo le Sam 04 Juil 2015, 19:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Léonora Oliveira

avatar



▌Crédit : Dean
▌Messages : 669
▌Année : 6e année

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: [FINI] Comment faire... [Edina & Léo] Mer 01 Juil 2015, 21:50

Comme on pouvait s’y attendre, un petit silence accompagna sa question sur les sombrals. C’était toujours un moment délicat, vu ce que tout cela pouvait impliqué. Sujet glissant s’il en est… Cependant, la réponse fit sourire la gamine à son propre étonnement. Pas parce que le professeur en face d’elle confirmé avoir vu la mort de manière morne, mais en tournant la chose vers l’absurdité d’avoir un animal de compagnie qu’on ne peut pas voir. Il était vrai que c’était ridicule comme question, et la réponse était logique somme toute. La gryffy se permit même de rire un peu, avant d’acquiescer.

En effet.

Le sujet aurait pu se tarir là, et la fin de la punition voir le départ de la gamine de cette serre qu’elle évitait en temps normal. Cependant, Léo en avait décidé autrement, et avait posé la question délicate à l’enseignante. Au moins elle serait fixée ! Elle hocha d’ailleurs la tête et écouta attentivement l’histoire même si elle fut si longue que cela. Comme elle s’en doutait, rien à voir avec la blague qu’elle avait faite pour mériter ce petit tête à tête avec la botaniste. La sorcière, du haut de son mêtre soixante, fit une grimace éloquente montrant son ignorance sur ce qu’était la génétique. Neanmoins, cela ne l’empêcha pas d’être d’autant plus attentive.

Une nouvelle grimace, de réflexion celle-là, se peignit sur le visage de l’élève en essayant de comprendre le “bien pire”. Puis elle se rappella le coup de soleil qu’elle avait pris l’été dernier au portugal. Cela brulait. Ok. Elle avait compris !

C’est une maladie contraignante… je ne savais pas que ça existait… remarqua-t-elle, naïvement. Elle n’avait après tout, que 16 ans. Sa curiosité était rassasiée pour le moment. Elle pourrait surement avoir d’autres questions plus tard, mais pour le moment ce flot d’information lui suffisait. Restait à espérer que l’adulte ne prenne pas ça pour une deception ou un manque de considération.

Puis vint le retour de la question. Si elle avait été posée plus haut, elle aurait surement été plus encline à répondre. Là, prise légèrement par surprise, elle hésita à répondre, de peur des questions que ça pourrait amener ensuite. Mais étrangement la présence d’Edina la rassurait, sans qu’elle comprenne pourquoi. Surement parce que celle-ci lui avait déjà également avoué les voir… elle savait donc. Cela leur faisait un lien commun.

Oui… marmonna-t-elle finalement, en baissant les yeux. ...je peux. L’enfant était de retour, triste mais sereine. Son deuil était fait depuis des années, mais y’avait toujours cette petite pointe de tristesse. Confirmer qu’elle voudrait effectivement voir le fameux sombral de la Miss ? Ouais, elle aurait pu aussi, plutôt que d’attendre fébrilement une question de plus pour parler… pour raconter. C’était stupide !
_________________
~

Boulot T.T
Revenir en haut Aller en bas
Edina Corvo

avatar



▌Pseudo : Edina Corvo
▌Messages : 111

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: [FINI] Comment faire... [Edina & Léo] Sam 04 Juil 2015, 19:04

Je ne savais pas si j'étais spécialement douée en relations délicates, je n'en avais que trop peu fait l'expérience étant petite. En fait, j'étais surtout celle qu'on épargnait et à qui on ne se confiait surtout pas, ce serait comme de se plaindre à un mendiant qu'on a du mal pour payer la restauration de sa quatrième demeure. Là, j'avais une excellente opportunité de savoir enfin ce que je valais.

Assez lentement, j'avais décroisé les bras et je sentais que mon expression perdait peu à peu de sa rigidité pour afficher une mine concernée que je ne me connaissais pas. D'une certaine manière, j'avais envie d'outrepasser mes prérogatives de professeurs pour aller câliner Léonora jusqu'à ce le chagrin que je voyais poindre dans les yeux de la jeune fille disparaisse.

"Querida ? Souhaiterais-tu m'en parler ? Je sais que je ne suis certainement la professeur de ta matière préféré, cependant je sais particulièrement bien écouter."

Si elle ne souhaitait rien ajouter, alors elle n'avait plus qu'à partir mais j'aimerais tellement qu'elle se confie à moi. J'avais personnellement la chance, dans mes années de doutes et d'épreuves, d'avoir une famille présente et unie. Et si Léonora n'avait personne, alors je serais là pour elle. Je ne savais pas pourquoi je me sentais aussi concernée par ce soucis en particulier mais c'était un fait et mon vécu m'a toujours conforté sur l'idée de faire confiance à mon instinct.

Afin d'être sure de lui laisser une porte de sortie, j'ajoutais à l'attention de la petite Gryffondor :

"Je comprendrais que tu ne veuille pas te confier, mais je t'assure que si malgré tout tu as envie de parler, je suis là. Même aux heures les plus sombres."

De mes yeux, j'essayais de capter son regard, essayant d’entrevoir toutes les émotions qui s'en dégageraient. Tristesse accentuée ou au contraire confiance et fierté, je voulais vraiment savoir si la petite personne qui semblait si vulnérable était en état de partir ou non.

Bien évidemment, je savais très bien que de l'extérieur, je n'étais absolument pas la plus chaleureuse des enseignantes, encore moins celle qui dégageait l'image d'une mère confidente. Cependant, avec moi, j'étais convaincue que tous étaient libre de tout me dire et que rien ne sera répété. De plus, avec mon vécu et mon immense famille, j'avais déjà été témoin de pas mal de problèmes et je savais que trop ce que ça faisait d'avoir quelque chose sur le cœur sans personne à qui parler.
Revenir en haut Aller en bas
Léonora Oliveira

avatar



▌Crédit : Dean
▌Messages : 669
▌Année : 6e année

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: [FINI] Comment faire... [Edina & Léo] Dim 12 Juil 2015, 19:15

Sans vraiment comprendre le mot espagnol prononcé, le ton lui indiqua clairement que c’était pas une insulte. Au contraire. Pour une fois, le portugais qu’elle entendait depuis qu’elle était gamine ne l’aida même pas. Quand on disait que les deux langues voisines se ressemblaient, c’était très surfait ! Quoiqu’il en soit, Léo se demanda quelques instants que faire. Edina l’avait bien dit, c’était clairement pas sa matière préférée, et avant cette retenue elle n’aurai pas donné beaucoup de crédit à cette professeur qu’elle ne considérait pas tellement. Mais c’était avant ça, et depuis elle avait légèrement revu son jugement. Sans pour autant devenir une fan de la botanique, elle aimait bien cette entrevue avec l’adulte.

Elle opta pour parler, mais pas pour pleurer. Juste rassurer l’enseignante, car malgré sa tristesse, l’adolescente était sereinte. Elle avait baissé la tête mais pris quand même la parole, d’abord un peu hésitante :

Ne vous inquiétez pas, ça va. C’est juste que… c’est ma mère et ma grande soeur qui me permettent de voir les sombrals, depuis des années. Avant que je n’entre à Poudlard. Un accident de voiture, à Londres… C’est toujours triste de penser à elles, mais ça va, rajouta-t-elle avec un sourire un peu forcé mais en regardant droit dans les yeux sa vis-à-vis. Puis j’ai une grande famille assez présente, mon père et mon grand frère ont toujours été là…

Sans s’en rendre vraiment compte, la gryffondor redevenait toujours une gamine quand elle évoquait ce souvenir là. Les mains derrière le dos, le pied grattant machinalement et un peu nerveusement le sol, le regard qui oscillait beaucoup. Elle en avait fait un genre de jardin secret et il était toujours difficile d’y faire entrer quelqu’un naturellement. Pourtant là, avec Edina, c’était pas aussi difficile qu’elle n’aurait pu l’imaginer.

Mais c’est gentil de votre part. Merci.

Elle hésita a retourner la question. Savoir pourquoi l’experte en botanique pouvait voir son sombral l’intriguait, mais il serait mal venue de redemander, non ? Même si elle-même s’était confié… il lui faudrait surement partir sous peu.
_________________
~

Boulot T.T
Revenir en haut Aller en bas
Edina Corvo

avatar



▌Pseudo : Edina Corvo
▌Messages : 111

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: [FINI] Comment faire... [Edina & Léo] Ven 17 Juil 2015, 09:29

Je restais un petit instant, figée. Alors elle avait perdue sa maman et sa sœur ? Voilà un traumatisme que moi-même j'aurais toutes les peines du monde à gérer car elles étaient littéralement les deux seules femmes de ma vie. Ce qui était d'autant pire c'est que la petite Léo devait être présente quand la scène a eue lieue. Cette petite était forte et avait parfaitement su ravaler son chagrin, ses yeux n'étaient même pas brillants et elle avait adopté une attitude timide et réservée. A ce moment, je ne pouvais réprimer un frisson face à ma propre expérience.

"Pour ma part, c'est mon grand-père qui a cru bon d'aller de balader dans le jardin en plein après-midi du mois d'aout avec un sort de protection solaire défectueux sur le dos."

J'avais dit ça presque malgré moi, sur un ton monocorde comme si la révélation était sortie de sa propre initiative. La petite avait parlé, il était toujours bon de savoir qu'on était pas seul dans ces cas là. Très vite, je repris contenance et, tout en luttant contre l'envie de passer ma main sur le visage de la petite Oliveira, je conclue sur un ton beaucoup plus affable.

"En tout cas, j'ai eu besoin de ma famille aussi et c'est très bien si ton père et ton frère ont été là pour toi dans ce moment toujours très délicat à passer dans sa vie. Cependant, si tu as besoin de te confier ou si simplement tu souhaite une présence féminine à tes côtés, saches que tu peux toujours venir me voir et que tu seras toujours la bienvenue. Bien entendu, nous laisserons de côté le rapport prof-élève."

Je m'étais levée et étais allé ouvrir la porte afin de la laisser vaquer à ses occupations. Je devrais vraiment punir plus souvent les élèves, on peut avoir quelques surprises très intéressantes. Certes, je doutais que ce soit toujours le cas mais ça vaut toujours le coup d'essayer.
Revenir en haut Aller en bas
Léonora Oliveira

avatar



▌Crédit : Dean
▌Messages : 669
▌Année : 6e année

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: [FINI] Comment faire... [Edina & Léo] Sam 18 Juil 2015, 18:40

Elle n’eut aucunement besoin de demander, puisque sa confidence amena celle de son professeur en réponse. Donnant-donnant, les peines étaient moins lourdes comme ça avait-elle deja remarqué par le passé. Le regard clair de la filette se releva pour observer l’étrange adulte qui lui avait dit ça assez sobrement, presque sans émotion pensa Léo. Cela lui donna un frisson, elle même aurait-elle un jour ce ton pour parler de sa mère décédée. Elle ne le voulait pas. Cependant, elle n’en fit aucune remarque, et imagina rapidement tout ce que cela devait impliquer. La maladie de sa famille, le soleil d’été, le sort défectueux. Elle déglutit, imaginant une torche humaine qui lui fit peur. Si la mort n’était jamais une partie de plaisir à voir, celle-ci devait être particulièrement violente.

Cela peut-il être comparé ? L’accident de voiture qui avait emporté sa mère et sa soeur avait été aussi particulièrement violent. Rapide, mais violent. Et le pire avait été les gens affolés autour, alors qu’elle même n’avait pas compris immédiatement. Mais tout ça, on ne devait pas comparer la violence d’une mort, pas plus que la souffrance que chacun ressent face à cela.

Edina continua en lui confirmant que la famille était importante. Sur ce poids, toutes deux étaient bien d’accord, question de cultures proches surement. La gryffondor lui sourit et la remercia à nouveau. Sans comprendre vraiment le rapport prof-élève. Cela voulait-il dire qu’elles prendraient le thé, ou que l’adulte ne la punirait pas si elle lui avouait une bétise ? Elle verrait bien, mais la proposition n’était pas tombée dans l’oreille d’une sourde, et savoir que quelqu’un à l’école pouvait écouter ses démons, c’était rassurant.

La punition toucha vraiment à sa fin maintenant. Léonora récupéra rapidement ses affaires et passa la porte avant de se stopper pour saluer une dernière fois l’instigatrice de cette étrange entretien :

Merci beaucoup professeur Corvo. Bonne soirée à vous, rajouta-t-elle sobrement. Dire qu’une punition avait été agréable aurait été déplacé, non ? Le sourire qu’arborait l’élève ne laissait pourtant pas beaucoup de doutes. Et elle s’en alla, le pas plus léger qu’à l’aller, autant moralement que psychiquement.

HJ:
 

_________________
~

Boulot T.T
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FINI] Comment faire... [Edina & Léo]

Revenir en haut Aller en bas

[FINI] Comment faire... [Edina & Léo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium Incantatem :: THERE IS AN INSIDE AND AN OUTSIDE TO EVERY FORM. :: BOTANIC GREENHOUSES-