[Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité


Invité

MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Mer 12 Nov 2014, 23:14

Il ne lui fallut pas plus de deux heures entières peuplées d"indécisions, de doutes, d'essayages désastreux pour réussir à sortir de sa chambre avec l'affichette de son copain. Il y a eu d'abord le rappel des vacances qui arrive à grand pas et qui dit vacances dit rentrer au bercail et bien sûr dit parents avec soirées pompeuses, disputes, coups qui pleuvent, pleurs... Ensuite, certains on mal accepté la séparation et sa rapide réconciliation amoureuse, jusqu'à penser qu'elle a échanger sa place avec la nouvelle Vesper, en gros qu'elle était devenue une pétasse. Cela avait aussi été un coup dur pour Rosalia, qui n'avait pas vraiment choisi de continuer d'aimer son réel premier amour : Jeremiah et de s'en être rendu compte juste après sa dispute avec Maggy au sujet de sa prétendue infidélité. Et puis surtout, elle avait peur de La croiser, elle, sa première ex. Finalement, après avoir hésiter à venir puis sur la tenue à mettre, elle sort revêtu d'une robe rouge qui galbe merveilleusement ses formes et expose allègrement quoi que non sans indécence, la naissance de ses seins, agrémenté de boucles d'oreilles offertes par Alexandre lors de son dernier noël.

Ayant aidée à nettoyer la futur salle, Rosie connait son emplacement exacte et les mots de passes nécessaires pour passer devant le vieux assis sur ses trois sortilèges. Jeremiah lui avait expliqué un soir où ils étaient tous les deux qu'il avant découvert cette salle grâce à une énigme dans un livre tout à fait par hasard. Cela avait beaucoup fait rire la jeune fille car son petit-copain n'était pas très studieux, tout comme elle. Lorsqu'elle entre, tous ses sens sont agressés : ses tympans sont à deux décibels de rendre l'âme, les effluvent de ses camarades dû aux parfums ou à la transpiration lui donnèrent des vertiges et surtout c'est la beauté de la décoration qui l'achève. La salle qu'elle avait connu en piteux état est décorée avec style. De plus Jeremiah avait toujours rajouté à toutes ses fêtes et bon dieu le nombre qu'il en avaient faite, un petit quelque chose de marrant et pour cette soirée des lutins sont mis à contribution.

Rosie, telle une girouette cherche du regard son bien aimé qu'elle voit en compagnie de ... non ce n'est pas possible ! Jeremiah Firestone et Maggy Elzinger ensemble ! Rosie fut sidéré par ce spectacle et décida pour ce remettre de ses émotions d'aller chercher une boisson, un liquide fort de préférence. oui même très fort ce serait mieux ! Alors d'un pas aussi décidé et rapide que peuvent le permettre des talons de huit centimètre et demi, elle se dirige vers les cubes de glaces et entend une demande assez intéressante : un jeune homme demande si il n'y a pas de водка. Rosie s'arrête choquée d'entendre sa langue paternel et en plus pour demander une de ses boissons préférées. Elle se tourne en un claquement de talon et répond en russe à la place de l’interpeler. Ce qui est bien sûr très malpoli mais, entendre une partie de ses origines utilisée aussi aisément lui fait oublier les convention.

Конечно, есть ! Enchantée, Rosalia !

Elle se retourne par politesse vers l'interlocuteur du jeune russe qui a répondu juste derrière elle et se rend compte contre toute attente que c'est Alexandre en tenue classe et en même temps assez cool. Elle n'a pas le temps de s'approcher de lui, qu'il file consoler Amy. Rosie n'a vraiment pas le coeur à supporter la tristesse et l'apitoiement, c'est donc naturellement qu'elle va se chercher dans un glaçon à l'extrémité gauche du mur, une bouteille de Vodka qu'elle partagera peut-être avec le petit brun.



Lorsque Vesper et Luce s'embrasse devant tout le monde, la Gryffondor s'empresse de les gronder mentalement pendant qu'elle regarde attentivement les sentiments douloureux s'installer cher son meilleur ami. Pauvre de lui, pense-t-elle, il n'a vraiment pas de chance. Pour un peu, elle entendrai la petite voix dans sa tête lui dire qu'elle non plus, elle n'en a pas vraiment. Mais la huitième année est trop occupé à slalomer entre les gens pour retrouver Alex et leurs permettre à tout les deux de s'oublier. Lorsqu'il tourne sa tête vers elle, elle voit au fond de son regard, une tristesse qu'elle ne reconnait que trop bien, alors elle fait claquer sur sa joue un bisous que l'on appellerai sonore si la salle divisait son nombre de décibels par trois.

Allez, on a pas le droit de s’apitoyer ! On est des universitaires après tout !

Clame-t-elle en l'entrainant sur la piste, la bouteille d'alcool rangée dans un coin pour la retrouver après. Elle commence à se déhancher au rythme de la musique et sens que son corps n'est pas prêt de la lâcher avant le bout de la nuit. La gryffy en oublie presque son beau gosse sans doute toujours avec la brunette. Du moins, pour l'instant !

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Louis Hawthorne

avatar



▌Pseudo : Sushi
▌Crédit : me
▌Messages : 826
▌Année : Neuvième
▌Spécialisation universitaire : Commerce

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Lun 24 Nov 2014, 19:01

[Vient de .]

Putain… Il n’allait quand même pas laisser cet absurde carambolage avec Miller lui gâcher la soirée, si ? Il soupira, et s’arrêta de remuer pour jeter un coup d’œil exaspéré alentour. Cela faisait bien cinq minutes qu’il enchaînait ses danses les plus idiotes dans l’espoir de faire oublier le reste, mais c’était trop tard. Le malaise qui l’habitait depuis ne le quittait plus, et il n’arrivait plus à se fondre dans la foule. Pourquoi était-ce si important, d’un coup ? En réalité, tout le monde s’en fichait sûrement, mais il n’arrivait pas à se défaire du sentiment que tous les regards étaient braqués sur lui. Et pas le genre qu’il voulait. Le sentiment lui serra l’estomac. Allez, Lou. C’était une soirée. Dans vingt minutes, tout le monde serait déjà passé à autre chose. La pensée ne le calma pas. Il avait l’impression perturbante que son angoisse concernait quelque chose de plus profond que Daniel.

Il laissa tomber pour le moment. Ridicule. Se prendre un préfet sur la tronche l’avait un peu déconcerté et il avait besoin d’une pause, pas la peine d’en faire un foin. Il quitta tant bien que mal la piste de danse, poussant au travers de la foule, et croisa … le maître de cérémonie en personne. Jeremiah ! Bordel de Merle, enfin un peu de normalité dans ce monde de brutes. Il accueillit le bras de son BFF autour de ses épaules d’un rire joyeux, et ne put s’empêcher de ressentir un certain soulagement à son contact. Le monde tournait toujours rond, il était toujours ici chez lui, et après une poignée de chips tout ça ne serait plus qu’un vague sujet à rigolade pour ses amis rouge et or. Pas vrai ? Ce qui importait, là tout de suite, c’était de se raccrocher aux inoffensifs commérages de son meilleur ami, et de se sortir la tête du sable. On était là pour s’amuser, oui ou merde ? Bon. Celui-là qui ?

Ah … Le spectacle le fit sourire franchement. Le plus drôle, c’était qu’il avait dû danser à quelques mètres de lui, et était totalement passé à côté. Comme quoi le centre de la salle, noyé de monde et de lumières aveuglantes, était un monde à part qui abrutissait un peu les sens. Il observa un instant les mouvements frénétiques du type à lunettes, amusé, puis commenta d’une voix réjouie :

- Hé bah, il y en a qui se lâchent … Ça fait plaisir !

Ceci dit, mouvements de hanches mis à part, il avait vaguement l’impression de le connaître… Il devait avoir des matières en commun avec lui, ou quelque chose comme ça. Mais il n’eut pas le temps de se faire la réflexion que peut-être, éventuellement, ils avaient passé sept ans de cours dans la même année, car déjà Jeremiah avait enchaîné sur un autre sujet qui accapara aussitôt toute son attention : Maggy. Son cœur plongea derrière ses côtes. Il avait beau faire son malin, et s’être promis de s’envoyer Christina pour bien l’énerver, il n’en fut pas moins vexé qu’elle soit allée voir Dragonman en premier, et pas lui. Parce que ouais, peut-être bien qu’il ne s’était pas fait détruire le nez, mais il aurait pensé que les mots qu’elle lui avait balancé en pleine poire … Enfin bref. Il laissa son bro’ finir, le visage faussement indifférent. Il aurait dû être content qu’elle s’excuse, tout court… A croire qu’il était bien trop immature pour ce genre de noblesse d’âme. Ou trop alcoolisé.

- … Mouais. T’as bien du courage, moi j’ai vraiment pas envie de me pencher là-dessus ce soir. D’ailleurs, tu m’excuseras, ça fait au moins dix minutes que j’ai pas mangé et ça commence à me manquer.

Il quitta son acolyte avec un clin d’œil complice, mais le cœur n’y était pas. Ça lui plombait le moral, toutes ces histoires… Amer, il enjamba un lutin et rejoignit le buffet qu’il n’aurait jamais dû quitter.

[La suite ici.]


Dernière édition par Louis Hawthorne le Ven 26 Déc 2014, 01:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lloyd N. Whiteridge

avatar



▌Crédit : Bazzart @bbw.
▌Messages : 84
▌Année : 9 ème année
▌Spécialisation universitaire : Médicomagie
MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Dim 07 Déc 2014, 20:54


Je m'amuse. Oui, je m'amuse, c'est si difficile à comprendre ? Je danse, complètement inconscient de mon potentiel d'amuseur public. Je viens de passer 5 minutes au centre de la piste de danse sur un faux balais de Quidditch à tenter de rattraper des gobelets, lancés par mes camarades, si adorables, et même que parfois, ils ne sont pas vides. Mais le meilleur dans tout ça, c'est que je trouve ça amusant. Oui, ça me fait marrer aussi fort que notre professeur de potion lorsqu'il trouve un truc drôle. C'est à dire que à défaut de rire, j'ai le sourire jusqu'aux oreilles qui me donne un air bête. Mais vraiment très bête. Et je m'en tape !

Mes potes de Serdaigle me reconnaisse à peine. Je sais qu'ils ont prit des photos, ces enfoirés. Avec mon appareil en plus. Mais le Whisky que je bois m'empêche de péter un câble en voyant leurs mains dégueulasses posés dessus. C'est la première soirée depuis longtemps où je me lâche. Je n'ai pas le temps de penser que c'est inquiétant. Que c'est parce que je fais un burnout, que mes études me bouffe la vie et que je vais faire une grosse bêtise si je continue comme ça, à défaut de faire un coma vu la quantité d'alcool que je bois. Mon organisme n'a pas l'habitude de boire autant d'alcool, mais alors vraiment pas. Et pourtant, je suis toujours debout. Euphorique.

« Hey Newt' ! Newt' ! Viens voir, on veut te parler d'un truc !
- Non, je veux danser ! J'm'en fous de vous !
- Par Merlin, ce qu'il est torché. Viens là, qu'on te dit ! »

Je me fais tirer par le T-Shirt et me voilà assis dans un gros fauteuil qui semble être sur le point de me manger. Je ne me suis même pas offusqué en les entendant m'appeler par mon deuxième prénom. Newton. C'est pas terrible, je sais. J'aperçois soudain une tête connue là-bas... C'est Daniel ! D'instinct, je sens que je dois aller le voir. Pour que j'arrête mes conneries. Parce que dans le fond, je sais que ça va déraper tout ça.

« Faut que j'aille voir quelqu'un.
- Ouais, celui que tu vas embrasser sur la bouche Newt'. On te met au défi de choisir un mec et de lui faire un gros poutou sur la bouche.
- Hein ? Mais oui, bien-sûr, je vais faire ça.
- Sérieux ! T'as peur de rien ce soir ! On parie 1 gallion que tu vas te défiler, tête de balais à brosse.
- Non mais j'étais iron...
- Allez vas-y ! Un joueur de Quidditch bien hétéro surtout ! »

Sans comprendre ce qu'il m'arrive, me voilà debout, repoussé dans les bras de la foule gigotante sur la piste de danse. Il y a des rumeurs comme quoi un concert se prépare, mais pour l'instant je ne vois rien à l'horizon. Soudain, un lutin vient me percuter et voilà qu'il se met à rire bruyamment de moi. Il me montre du doigt, il me regarde tout entier et voilà qu'il pleure de rire maintenant. D'un coup, la joie, elle s'envole. Ça me mets en rogne, de me faire moquer de la sorte. Pourquoi il se marre comme ça ? Pourquoi il me montre du doigt ? Sans vraiment réfléchir, je sens la magie bouillonner en moi. Je déteste me retrouver au centre de l'attention, surtout de cette manière. Ca me rappelle trop de mauvais souvenir. J'imagine ce crétin de lutin s'étouffer avec un bouchon de BierreauBeurre et voilà qu'il se tait enfin. C'est pas trop tôt.

Il me regarde, outré. Voilà qu'il m'insulte et qu'il me poursuit en me frappant, m'accusant d'avoir voulu le tuer. Je réussis à le semer alors que je redescend les escaliers de la Salle Oubliée du Savoir pour me rendre aux toilettes. On entends presque plus la musique d'ici. J'ouvre un robinet d'eau et m'asperge le visage, essayant quelque peu de recouvrer mes esprits. J'ai l'impression qu'un jumeau diabolique a prit ma place ce soir. Mais ça m'est égal. Et c'est ça le plus dangereux.

Alors quand je remonte, je suis bien déterminé à relever le défi stupide que mes amis m'ont lancé. Je ne suis absolument pas conscient qu'il y a de fortes chances pour que le type que j'aurais choisi me casse la figure. Ou qu'il m'insulte et que les vieux démons autour de mon homosexualité resurgissent. Je vais peut-être anéantir des années d'effort à prouver au monde entier qu'aimer les garçons ça n'a rien de honteux. Que ce n'est pas une mauvaise chose. Mais je ne veux pas penser à tout ça. Je veux juste m'amuser comme tous les autres et partager un truc avec quelqu'un.

Même si c'est qu'un bécot sur la bouche avec un type bourré. Tout cela sera sans conséquences.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jeremiah B. Firestone

avatar



▌Pseudo : Jerem'/Ali'
▌Crédit : blondie (bazzart) & myself
▌Messages : 382
▌Année : 7ème année
MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Ven 26 Déc 2014, 15:32


Jeremiah avait la tête qui tournait et ce n'était pas à cause de l'alcool. Beaucoup trop d'émotions pour une seule soirée et encore, elle n'était pas entamé depuis bien longtemps ! Louis venait de s'éloigner de lui, clairement désireux de ne pas penser aux choses qui fâchent en cette si belle soirée. Sa conversation avec Maggy lui avait fait verser quelques larmes... mais n'avait pas entamé sa motivation et son envie de faire la fête. C'était son bébé cette fête de Noël ! Et il n'était pas sûr de pouvoir continuer cette petite tradition l'année prochaine... Parce qu'il comptait bien entrer à l'université pour étudier les dragons. Ce rêve qu'il avait dans la tête depuis tant d'années...

Le gryffondor se vit offrir une BierreauBeurre qu'il accepta avec grand plaisir, partageant un instant les derniers potins qui venaient d'arriver avec un petit groupe de filles. Se trouvait parmi elles, Isobel, sa meilleure ennemie verte et argent. Il l'adorait autant qu'il la détestait. Elle lui inspirait tellement de sentiments contradictoires qu'il avait toujours le cerveau bouillonnant après chacun de leurs échanges... Surtout qu'ils s'adonnaient à leur jeu préféré presque à chaque fois, c'est à dire à celui qui aura la meilleure répartie et surtout, à celui qui aura le dernier mot.

" Tiens Iso', ça me fait plaisir de te compter parmi nous ! Mais je croyais que tu détestais montrer ta tignasse rousse en public ? "

N'allez pas penser qu'il y avait une once de méchanceté là dedans. Tous les deux, ils aimaient bien parler de leurs tignasses. Les cheveux, c'était un sujet très important, voyez-vous. Puis il remarqua Lyra, non loin de là, l'amie avec qui était venu Louis.

" C'est bon t'as réussi à semer Bonbon Man ? Surtout hésites pas à goûter le mélange spécial qu'on prépare au bar... Jus de Citrouille, liqueur d'Alihotsy et bonbon au caramel ! C'est Louis qui a inventé ça, un des seuls trucs bon qu'il a réussi à inventer ! 'Fin surtout lui répète pas que j'ai dis ça... "

Il se mit à rire. Les effets de l'alcool commençait quelque peu à se faire sentir... Aussi, il ne se priva pas de continuer de boire, une fois que Jim lui eut montré le nouveau petit couple de Poudlard...

" Vesper et ????! Comment il s'appelle déjà ? Lucas ? Lucien ?
- Luce. Luce Flowright. Il est dans le commerce je crois...
- Ah ! Heu... Non désolé, je vois pas. Enfin si là je le vois bien. Ben ça ! Vesper qui se montre au bras d'un mec ! Délire ! Je m'en vais leur faire coucou tiens. Tu peux commencer à préparer la scène pour le concert, il est temps de déchaîner toute cette coolitude en nous. Je te rejoins dans 5 minutes. T'as pas vu Rosalia au fait ? Elle est en retard, je m'inquiète. Au fait rien d'autre à signaler ?
- Je pense plutôt qu'ils veulent être... tranquille. Heu non je ne l'ai pas vue. Heu... si il y a Daniel Miller qui a débarqué en compagnie de la jumelle de Kina. J'me rappelle jamais son prénom. Heu ouais d'accord ouais, je fais ça. "

Il y avait tellement de questions et Jim parlait déjà dans le vent depuis les derniers mots de Jeremiah. Il semblait qu'il avait loupé l'information à propos de Miller. Haussant les épaules, il se mit donc en quête de préparer la scène, avec l'aide des quelques volontaires mis en courant du concert. Jeremiah avait le sourire jusqu'aux oreilles. Il traversa la piste de danse avec en ligne de mire le beau petit couple qui faisait jacasser presque tout le monde. Mais il fut détourné de son objectif initial par la vue d'une magnifique jeune femme qui dansait. Un doux parfum vint lui chatouiller le nez...

" Hé là, où tu penses aller comme ça ? J'ai vraiment besoin de sentir ton corps contre le mien... "

Jeremiah venait de retrouver Rosalia et tout le reste n'eut plus aucune importance pendant au moins les dix minutes suivantes. Elle était d'une beauté à couper le souffle et la voir onduler comme ça, si près de lui, eut sur lui le même effet grisant de l'alcool. Il ne pouvait être plus heureux que maintenant en compagnie de celle qu'il aimait... Ils dansèrent collé serré quelques temps... Puis d'une manière plus ridicule au son du tube sorcier de l'été qui avait des paroles tendancieuses. Il lui murmura finalement qu'il la trouvait à croquer... Avant de s'éclipser en riant, la confiant à Alexandre qui n'avait pas l'air bien du tout. Il n'avait malheureusement pas le temps de venir lui parler maintenant, mais il se promit de le faire avant de partir pour les vacances.

Puis c'est là, que les paroles de Jim finirent leur course dans le cerveau de Jeremiah. C'est là aussi qu'il le vit, lui. LUI. LUI ICI.

" Mi... Mil... Miller... MILLER PAR MERLIN ! "

Il y eut alors comme un changement dans l'air. Jeremiah venait par ses paroles de déclencher le mode 'Miller = Danger' des lutins, qui avaient plusieurs responsabilité au sein de la fête. Dont celle de neutraliser Daniel Miller s'il osait se montrer. Evidemment, Jeremiah n'avait pas testé au préalable les réactions des lutins et c'est donc avec grand fracas, interrompant même la musique, qu'ils se précipitèrent sur le préfet des Serdaigles en criant qu'ils allaient le fouetter, lui déchirer ses vêtements et lui tatouer 'I love Gryffindor' sur les fesses.

X

Oooops. Jeremiah ne fit d'abord rien, figé par ce qu'il venait de déclencher. Personne autour ne semblait comprendre ce qui arrivait mais ils ne tardèrent à trouver ça drôle et à croire que tout cela faisait partie de la fête. Et c'est lorsqu'il sentit qu'on le poussait vers Miller qui tentait de s'extirper de sous les lutins et le sapin de Noël qui venait de lui tomber dessus, qu'il reprit les choses en main d'un coup de baguette magique :

" Immobulus ! Immobulus ! Haha héhé heu...................... On applaudit bien fort ce combat épique haha ! Maintenant vous savez ce qu'il vous attends si un lutin vous prends en train de trop titiller le sapin hein ! Haha héhé... Bon allez tout le monde retourne danser ! "

D'un autre coup de baguette magique, il relança une nouvelle playlist et la foule retourna bien vite sur la piste de danse.



Jeremiah dispersa les lutins et vint à la rescousse de Miller. Son air déconfit lui donna envie de rire, mais même le Gryffondor sut que ce n'était pas le moment.

" Dé... désolé, je... Je les ai ensorcelé pour qu'ils te neutralisent. Je... pensais que si t'étais là c'était pour... empêcher la fête... Mais heu... t'es pas là pour ça, pas vrai ? "

Peut-être que initialement il n'était pas venu pour ça. Mais maintenant qu'il venait de subir l'attaque des lutins et une humiliation publique, il allait sûrement péter un câble... Mais pourquoi avait-il eu l'idée de venir aussi ? Lidwine l'avait réellement invité ?! Entre lui et Miller, c'était pas la joie, elle le savait forcément non ? Jeremiah pria mentalement Merlin que le préfet ait bu suffisamment d'alcool pour ne pas s'offusquer de ce qui venait d'arriver. Il ne devait pas mettre en péril le concert !

Spoiler:
 

_________________

J.K.Rowling Ҩ « Comme dit le proverbe : Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.© CJ.Pomme' »
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Lun 29 Déc 2014, 23:40

Alors que je me noie dans la déprime et l'alcool, un voix familière me sort de ma torpeur

Allez, on a pas le droit de s’apitoyer ! On est des universitaires après tout !

Je me tourne pour trouver Rosalia. habillée d'une longue robe rouge un peu trop décolletée. Bizarre, c'est pas tellement son genre... Je m'attarde un peu sur elle et sourie en m'apercevant qu'elle porte les boucles d'oreilles que je lui ai offert à Noël dernier. Elle vient m'embrasser sur la joue avant de m'entraîner sur la piste. On enchaîne quelques danses plus ou moins bien -l'alcool n'aidant pas- attrapant parfois des amis manquant d'entrain au vol. Faut dire qu'une fois qu'on est lancés, on peut plus nous arrêter. C'est alors que, pendant une danse plutôt dynamique, je marche sur un cadavre de bouteille, trébuche et tombe en arrière, suivie par Rosie qui ne m'avait pas lâché. Le moment de surprise passé, je regarde ma meilleure amie et éclate de rire au point d'en avoir les larmes aux yeux. Je me relève, toujours mort de rire, et aide ma meilleure qui a plus de difficulté à cause de ses talons. Je m'essuie les yeux quand j'entends la voix de mon camarade dragon. J'ai pas entendu ce qu'il a dit mais une chose est sûre, c'est bien lui. Je cherche du regard où il peut être, mais assiste à la place un scène plutôt... bizarre : Miller, attaqué par des lutins qui le menacent de le fouetter et de lui tatouer "I love Gryffindor" sur les fesses, le tout sous un sapin de Noël tombé pendant la lutte. Jeremiah s'approche pour lui donner un coup de main. C'est vraiment une drôle d'idée qu'il a eu, sur ce coup là. Je préfères ne pas imaginer le préfet avec un tatouage sur le... Bwaa. Je reporte mon attention sur Rosie qui est aparemment en train de relisser sa robe.

ça va, pas de bobos ? Bon, je vais aller boire un coup et voir comment s'amusent les autres. À plus tard ! Au fait... Jerem est là-bas, si ça t'intéresse.

Je vais au bar, attrape une bouteille de rhum pas trop entamée et me dirige vers le buffet. C'est que ça creuse de danser ! Je m'approche de Louis qui rôde autour depuis un moment.

Salut Louis, ça va ? Tu t'éclates ?

En y regardant de plus près, il n'a pas l'air d'aussi bonne humeur qe d'habitude. On dirait plutôt qu'il est préoccupé.

Eh, Louis, y a un problème ? Un truc qui va pas ?
Revenir en haut Aller en bas
James Oraval

avatar



▌Pseudo : Ely
▌Crédit : Ice Cream - Bazzart
▌Messages : 1193
▌Année : 7ième

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Dim 18 Jan 2015, 18:18

JJames regardait autour de lui avec ébahissement. il avait beau connaitre Jérémiah depuis des années il pouvait encore se retrouvait surpris de tout ce qu'il était capable de mobiliser pour leur offrir des fêtes de ce genre. Pas étonnant que la salle soit déjà bondée. Heureusement le bras de Rose sur le sien lui permettait de se concentrer ailleurs et de ne pas le faire paniquer.

La soirée se passait plus que bien jugeait-il. Il avait aperçu les jumelles discuter ensemble et en public, ce qui l'avait fait sourire. Il était temps. Puis le poufsouffle et la Serpentarde se rouler un beau patin en plein milieu de la grande salle et le moins qu'on puisse dire c'était qu'il n'était pas faux. Enfin lui pouvait le dire, vu le tourbillon de sentiment qui émergeait des deux jeunes gens. Il en était encore à regarder les deux s'embrasser comme seuls au monde et lui souriant comme un idiot de leur bonheur qu'il sursauta en entendant la voix de Amy juste à côté de lui. Merde. Pour ce qui était de ne pas la voir ce soir c'était râté.

Il la regarda débiter son discours en pinçant les lèvres et se demanda un instant si elle n'avait pas bu. Amy était exubérante souvent mais s'introduire ainsi volontairement auprès de sa cavalière était tout de même étrange. Il leva les yeux au ciel et fini par attraper le bras de la jeune femme par son coude et s'excusa auprès de Rose.

« Si tu veux bien m'excuser quelques secondes Rose, je dois parler en tête à tête avec Amy. »

Puis sans trop laisser le choix à personne, ni à Rose pour objecter ni à Amy pour ne pas l'accompagner, il usa de sa force pour entrainer sa camarade gryffondor un peu plus loin. Profitant qu'il y ait un couloir vide devant lui, il tenta de mettre le plus de distance entre sa cavalière et eux afin de pouvoir parler en toute tranquillité. Ou plutôt s'engueuler en toute tranquillité. Quand il arriva dans un coin de la salle d'où il ne pouvait voir Rose que de loin et était assuré qu'il n'y ait pas trop d'oreilles à proximité, il relacha le bras de Amy en lui imprimant un léger mouvement de rotation pour la retrouver face à lui. Laissant sa colère ressortir, il lui demanda plus sèchement qu'il ne l'aurait aimé.

« Je peux savoir à quoi tu joues ?! »

Revenir en haut Aller en bas
Daniel E. Miller

avatar



▌Crédit : Lyra <3
▌Messages : 863
▌Année : 11e
▌Spécialisation universitaire : Politique et Direction Magique
: Préfet

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Ven 23 Jan 2015, 11:28

Revient de par ici

Qu'est ce qu'il venait de se passer exactement ?
Et bien, Daniel s'était quelque peu déhanché aux côtés de Louis, un souvenir qu'il allait s'empresser d'oublier et d'enterrer dans un trou bien profond de ses méninges. Un tel événement n'avait de toute façon aucune importance, ce n'était qu'un petit délire dans une soirée, voilà voilà. Il était parti chercher une bière. Et puis il avait pris une autre bière. Et puis une autre. Au final, il ne savait pas trop combien de temps s'était écoulé. Il avait suffisamment bu pour ne plus trop savoir pourquoi il était là, qui étaient ces gens qui lui parlaient et surtout il ne se demandait plus pourquoi les gnomes semblaient particulièrement attachés à sa personne. Peut-être répondait-il aux critères de beauté gnome. Cette idée le fit sourire et il finit sa bière. Il ne reconnaissait pas grand monde, la plupart des invités VIP étaient un peu plus jeunes que lui, et il n'avait jamais vraiment eu le temps d'approfondir ces relations, surtout lorsque l'insigne « Préfet » avait construit autour de lui des murs de sagesse et d'autorité. Encore une fois, cette idée le fit sourire, mais comem il avait bu, peut-être avait-il ri plus ou moins seul. Mais il était tard, ça n'avait donc plus vraiment d'importance, d'être seul ou pas, tout le monde avait l'air plus ou moins... tous ensemble. Et puis, Daniel était un Serdaigle, alors il ne lui fallait pas beaucoup d'éthanol pour sombrer dans la douce folie qui rendait tout drôle et lumineux.

Il s'était mis dans un coin, et il regardait les autres danser. Il avait cru voir Lloyd et un groupe de Serdaigles en étude de médicomages, mais il ne les voyait plus. La salle était peut-être plus grande qu'elle en avait l'air. Et il y avait toujours cette fausse neige qui s'accumulait par terre en petits tas blancs, et troublait un regard qui déjà n'était plus vraiment lucide. Les canapés, au fond, paraissaient particulièrement confortables, mais Daniel n'ayant vu personne s'y assoir, il n'osa pas, flairant l'arnaque. Par contre, le buffet n'était pas entièrement dévalisé, et il s'en approcha, l'air de rien, pour tenter les sandwichs au concombre. C'était curieux, de trouver ça à une fête de Jeremiah, mais après tout, il n'avait surement pas tout préparé tout seul. Un peu à l'ouest, et trouvant les sandwichs à son goût, aucun flot d'insultes ne lui vint à l'esprit, alors que c'était habituellement ce qui accompagnait ses pensées lorsqu'il pensait au nom du Gryffondor.
Il n'était pas méchant, il était bien trop... Enfin, non, il n'était pas intrinsèquement mauvais. Ils étaient trop différents pour se comprendre, et l'un comme l'autre, ce n'était de toute façon pas ce qu'il cherchait. Tout au plus, Daniel aurait surement apprécié un peu de compassion de sa part, car c'était épuisant de lui courir après à travers les cachots. C'était déjà pénible de faire des rondes le soir, alors si en plus il fallait jouer à cache-cache... Mais bon, Jeremiah devait surement penser l'inverse : si Daniel le persécutait un peu moins, il aurait à perdre beaucoup moins d'énergie en discrétion et, justement, en parties de chat à une heure du matin dans les sous-terrains. Daniel haussa les épaules et continua à manger. C'était de bonne guerre.

C'est alors qu'il aperçut Maggy. Son visage apparut comme dans un nuage de son et de lumière. Tout était confus, sauf ses yeux et son sourire. Daniel aurait été incapable de dire à qui elle était en train de parler, ou même si elle était en mouvement ou non. Dansait-elle ? Mangeait-elle ? Buvait-elle ? Parlait-elle ? Aucune importance, sa vue l'emplissait d'un bonheur dilaté par l'alcool. C'était Maggy, voilà point.

Hey Mag !

Il était bien content de la rencontrer enfin. D'abord, parce qu'il commençait à s'ennuyer un peu, ensuite parce que c'était Maggy, tout simplement, et qu'il avait hâte de danser avec elle. Il avala ce qu'il avait dans la bouche et s'avança vers elle. Il ne se demanda pas par quel hasard les deux compères ne se croisaient que maintenant. À dire vrai, il n'aurait su donner une estimation, même vague, de la salle dans laquelle il se trouvait depuis plus de trois heures. En fait, Maggy lui avait paru plus près. Il l'avait hélée, elle n'avait pas entendu. Il allait recommencer.

Mais c'est le moment que choisit Jeremiah pour découvrir le préfet et hurler. Il entendit son propre patronyme lui vriller les tympans. Oui, oui, c'était bien lui. Quoi, on l'appelait ? Il n'eut pas non plus le temps de se retourner. Il n'eut pas le temps de faire le moindre geste.
Il venait de se faire heurter par la masse confuse et compact de tous les lutins de la soirée. Tel un gigantesque point lui frappant le torse, il fut projeté sur plusieurs mètres avant même d'avoir pu tourner la tête et dévisager la provenance de ce cri stridant. Pendant une longue minute, il n'y eut pas d'autres musiques que les gémissements haineux des vilains gnomes qui piaillaient des insultes et beuglaient diverses menaces, sûrement enregistrées au préalable par Jeremiah. Pour ajouter à la pagaille, le sapin décoré avec soin par les Gryffondors vacilla un instant, laissa un certain suspens planer sur les visages effarés des convives, puis s'écroula sur le corps du préfet, qu'on ne voyait de toute façon plus, car enseveli sous les petits êtres ensorcelés. Alors, quand tout fut immobile et que la musique reprit tranquillement, Daniel prit conscience de ce qui venait d'avoir lieu. Il s'était fait attaqué par une bonne cinquantaine de lutins qui, après lui avoir offert des bières toute la soirée, avaient décidé de s'en prendre à sa peau, et pour finir, un arbre lui était tomber dessus. Rien que ça. C'était un Noël qui marquerait ses souvenirs, songea-t-il avec un sourire idiot sur le visage. Et puis, il comprit que cette attaque n'avait rien d'un hasard, et qu'elle lui était totalement destinée. Ça expliquait clairement pourquoi les lutins déformaient son nom en le rendant monstrueusement vulgaire. Daniel soupira. En fait, ça ne l'étonnait pas trop. Il était venu, c'était un peu comme s'il l'avait cherché, même s'il ne s'était certainement pas attendu à autant d'agressivité. Passé quelques verres, Daniel se retrouvait dans un coton particulièrement doux et amical. C'était l'état dans lequel il se trouvait, il n'avait pas spécialement envie de s'énerver.

Mais ça, c'était avant de voir la tronche de Jeremiah.

Il avait finalement réussi à s'extirper à la fois de sous le sapin et à la fois de l'emprise des lutins, probablement parce qu'ils gisaient dorénavant autour de lui, par terre, complètement paralysés. C'était déjà ça. Il s'épousseta en vain, car il était toujours recouvert d'aiguilles, et une guirlande tâchait soigneusement d'étrangler son genoux en geignant. Daniel n'y prêta aucune intention, mais se débarrassa rapidement des boules de Noël qui s'étaient collées dans ses cheveux. Il ne devait plus ressembler à grand chose, mais au moins, la musique avait repris et la plupart des invités s'étaient remis à danser, ou s'étaient éloignés en ricanant, pour éviter d'être facialement identifié par le préfet. Son tee shirt était déchiré, et sa ceinture avait disparu.

Toi... souffla-t-il en fusillant Jeremiah du regard.

Il avait aussi du se prendre une blanche, car sa lèvre commençait à gonfler un peu.


Il passa les doigts de sa main gauche autour de son poignet droit avant de s'apercevoir qu'il n'avait pas de chemise à remonter.

Toi... répéta-t-il, grimaçant de douleur et d'hébètement.

Et puis, il s'effondra. Il vit noir, blanc, rouge et tomba à nouveau sur le lit d'épines que formait l'amas de branches du sapin.

Il dormait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Mer 28 Jan 2015, 10:42

Maggy est satisfaite et ivre. Elle vient tout juste de se réconcilier avec Jeremiah et il semble qu’un énorme poids vient de s’envoler de sa poitrine, comme par magie. Cette nouvelle source de joie est d’ailleurs précisément la cause de son ivresse : ils ont célébré ensemble leur amitié retrouvée, sachant qu’elle s’était déjà échauffée avant afin de trouver le courage d’aller lui parler. C’est donc un sourire aux lèvres et les yeux dans le vague que la jeune fille se promène désormais dans la soirée de Noël, ne reconnaissant plus bien les visages qui l’entoure.

Une petite voix dans sa tête lui rappelle tout de même que sa mission n’est pas terminée et qu’elle doit encore trouver Louis pour lui présenter ses plus plates excuses. Boarf, se dit-elle, je vais bien finir par le croiser.
Son verre de tequila à la main, la Poufsouffle se promène donc au milieu de ses camarades tous plus éméchés les uns que les autres. Il y a ceux qui sont encore chauds et dansent comme des bêtes sur la piste de danse – ou parfois à côté lorsqu’ils sont à 3 grammes ! Les autres sont déjà en train de dormir sur leur chaise et il ne fait aucun doute qu’ils ont vomi leurs tripes avant de s’assoupir mollement. S’ajoute à cette joyeuse bande une dernière catégorie bien distincte : ceux qui rentreront accompagnés. Les canapés sont remplis de ce genre de personnes, généralement deux individus agglutinés l’un sur l’autre à se rouler des pelles jusqu’à une heure avancée de la soirée. Alors si vous tenez encore sur vos jambes, que vous êtes seul mais que vous n’avez pas envie de danser, vous faites partie de ceux qui se promènent entre deux camps. Maggy en est à ce stade. Nul doute qu’elle va bientôt aller se coucher, mais pour l’instant, elle cherche un visage connu dans la foule, histoire de partager sa cuite.

Mais sa vision étant obscurcie et le reste de ses sens engourdis par l’alcool, elle ne discerne personne de familier autour d’elle. Elle s’apprête d’ailleurs à abandonner pour aller se coucher lorsque tout s’agite à 20 mètres. Aux prix de gros efforts, elle parvient à discerner que quelqu’un se fait tabasser par des lutins et un sapin lui tombe même sur le coin de la figure. Assez rigolo en fait. Jusqu’à ce qu’elle ne réalise qu’il s’agit de Daniel. Maggy dessaoule immédiatement. Cependant, ce n’est que lorsqu’il retombe inanimé que ses jambes lui permettent d’avancer vers lui.

Dan ? Dan ?

Elle s’est jeté sur lui et le secoue plusieurs fois avant de comprendre : cet idiot s’est tout bonnement endormi en plein milieu de la fête, juste après qu’une bande de lutins lui aient foutus une raclée donc il devrait se souvenir malgré son état.

Quelqu’un pourrait m’aider à le mettre dans son dortoir ?

Comme toujours, un certain nombre de curieux les entoure, sans que personne ne pense à faire quelque chose d’utile. Maggy regarde à droite et à gauche, mais rien ne se passe. Sa voix est largement couverte par la musique et il est probable que ses camarades soient dans le même état second qu’elle. Malgré tout, ça l’énerve. Elle lâche un juron qui se perdra dans le vent et sort sa baguette de sa poche arrière.

Grâce à un sortilège des plus simples, elle réduit considérablement le poids de son meilleur ami et le soulève, telle une princesse endormie. En tentant d’éviter au maximum de lui mettre la tête dans un mûr, elle se faufile à travers la foule et quitte la soirée. Elle remonte les escaliers qui la mènent directement aux toilettes mixtes. De là, le chemin à parcourir jusqu’à la salle commune des Serdaigles est encore long. Trop long.
Tant pis pour lui, il n’avait qu’à se contrôler un peu plus, il dormira sur le canapé des Poufsouffles qui se trouve seulement un étage en dessous. Allé hop, il ne faut pas traîner, les effets du sortilège peuvent s’estomper d’un moment à l’autre et la jeune fille n’a pas vraiment envie de se retrouver avec un poids mort sur les bras.

Muée par l’énergie du désespoir, il lui faut moins de cinq minutes pour parvenir à son lieu de résidence. Sur place, elle lâche Daniel sur le canapé. Le pauvre risque d’avoir de sacrés hématomes au réveil. Elle pose un baiser sur son front et monte se coucher, se promettant qu’elle retrouvera Louis avant la fin de l’année.


Revenir en haut Aller en bas
Jeremiah B. Firestone

avatar



▌Pseudo : Jerem'/Ali'
▌Crédit : blondie (bazzart) & myself
▌Messages : 382
▌Année : 7ème année
MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲ Ven 13 Mar 2015, 17:26


Une fois l'épisode Daniel Miller mit de côté, il put enfin se consacrer à la surprise qu'il préparait avec Louis et Kina. Et Jim, le pauvre Jim qui était sollicité de tous les côtés par Jeremiah pour tous les aspects ingrats d'un événement de ce type. La logisitique quoi. Mais Jim ne bronchait pas. Il se trouvait chanceux. Il n'était qu'en cinquième année et pourtant, il était parmi les invités de cette fête hallucinante et complètement barré. Mieux encore, il y avait participé, il avait pu exprimer tous ses talents en sortilèges, sa passion, sa raison de vivre. Il avait réussi à se faire remarquer par Jeremiah l'excentrique et voilà où il était ce soir. Alors oui, il devait être partout à la fois et il ne pouvait pas juste danser et boire un verre. Mais il s'amusait !

Evidemment, Jeremiah ne pouvait pas savoir qu'il pensait réellement être si chanceux. Alors qu'ils mettaient en place les derniers éléments de la scène, le Gryffondor prit le jeune Jim par les épaules, soudain très solennel. S'il n'avait pas eu son haleine chargé en whisky pur feu, il aurait presque pu faire illusion.

" Jim. Je n'oublierais jamais tout ce que tu as fais pour moi, pour Gryffondor ce soir. T'es le meilleur apprenti fêtard que j'ai jamais eu de toute ma scolarité. Celui de l'an dernier s'est prit un Cognard en pleine poire. Mais toi, t'as su tenir bon. Alors maintenant, va te prendre la cuite de ta vie, okay ? Tu profites, tu touches plus à rien et tu vas inviter la fille là bas. Et je ne veux pas te revoir avant demain matin, pigé ? "

Il ne lui laissa pas le loisir de répondre. Au lieu de ça, il lui écrasa les côtes en le serrant très fort, à la manière bien caractéristique d'un batteur de Quidditch. Jeremiah lâcha quelques larmichettes puis s'en alla à la recherche de ses meilleurs amis. Il ne manquait plus qu'eux pour le concert ! Il trouva d'abord Kina, en charmante compagnie. Il lui saisit la main avant de crier pour se faire entendre :

" CONCERT. MAINTENANT. GOOOOO "

Il l’entraîna à sa suite et se mit en quête de Louis, son bro', qu'il trouva juste à côté d'Alexandre, son frère de sang de dragon. Jeremiah aurait voulu qu'ils aient du temps pour parler, ça commençait à bien faire de se croiser...

" Désolé de vous interrompre les gars, mais c'est l'heure du concert !!!!! Alex', tu pourrais dire à tout le monde se diriger vers la scène ? Merciiiii "

Son bro' et sa sista' autour du bras, il les entraîna tant bien que mal à travers la foule. Il avait le sourire jusqu'aux oreilles, il ne pouvait être mieux que maintenant. Au passage, Jeremiah leur criait que le concert allait être de la folie, qu'il les aimait et qu'il espérait qu'ils s'amusaient autant que lui. Oui, il était bourré, mais c'était le pied total ! Et puis, ils allaient pouvoir chanter, l'une des autres passions de sa vie. Avant de monter sur la scène, ils se faufilèrent derrière pour enfiler leurs tenues de scène. Jeremiah avait une magnifique tenue de papa Noël, barbe incluse, qu'il enfila par dessus ses vêtements plus conventionnel. Il finirait par l'enlever (ou plutôt la déchirer violemment à la manière d'un Hyppogriffe) après la première chanson... Kina, Louis et lui se prirent un peu de temps pour répéter les derniers accords qui posaient un peu problème, mais s'il y avait des erreurs ou des oublis, ce n'était vraiment pas important. C'était de passer un moment inoubliable qui comptait.

Et c'était maintenant. La musique de fond s'éteignit et fit place à des roulements de tambour. Les lutins fauteurs de trouble se rassemblèrent sur la scène à ce signal et se mirent à annoncer les "Smashing Pumpkins Beat ", quémandant des applaudissements nourris pour les voir monter sur scène. Jeremiah avait le cœur qui battait à cent à l'heure, mais l'alcool l'empêchait d'avoir peur. Sa guitare autour de la taille, il observa Kina faire son entrée la première et entendit avec plaisir l'accueil incroyable que les élèves déchaînés lui réservèrent.

" J'parie que je fais mieux que toi Loulou ! J'te parie une année entière de BierrauBeurre offerte par ton bro' ! "

Puis, il le poussa gentiment pour qu'il se lance sur scène en second. C'était la folie parmi les élèves. Jeremiah du admettre qu'il serait compliqué de faire mieux. Mais c'était sans compter sur ses meilleurs amis, qui firent monter la sauce, lançant les premiers accords de la première chanson. Le Gryffondor monta finalement sur scène après un 'Sonorus' parfaitement exécuté et la chanson démarra, sous les cris de tout le monde, en mode sardine autour de la scène. L'effet grisant de tant de joie et de fun était indescriptible. Il ne pouvait espérer mieux ! Aussi, il donna le meilleur de lui-même. Ils avaient chacun leur petit moment de gloire, leur petit solo, leur minutes de blagues et de déconne. Ils invitèrent pleins de gens sur scène avec eux, leur passant parfois l'occasion de chanter et de danser en compagnie des lutins qui géraient les chorégraphies inventés par Kina pour accompagner leurs chansons.

De l'extérieur ça ressemblait à une douce et belle anarchie. Qui redoubla alors qu'un ours blanc géant dégringola du plafond, menaçant quiconque sur son chemin de lui mettre un bon gros coup de patte.


Il fit quelques allés et venues sous les regards médusé des élèves, avant de se retrouver smashé en mille morceaux par le groupe que formait Kina, Louis et Jeremiah. Aussitôt des centaines de bonbons, de petits cadeaux et de confettis se répandirent sur les têtes de l'assemblée.

" C'est Noël, non ? Alors les Smashing Pumpkins Beat vous ont fait des petits cadeaux ! Partagez-les et... DONNEZ TOUT CE QUE AVEZ POUR LA PROCHAINE CHANSON ! "

C'était leur chanson la plus rythmé, il était donc hors de question d'avoir des Véracrasses en face d'eux ! Et... ils ne furent pas déçus. En fait, c'était un miracle que la scène ne s'était pas encore effondré. Plusieurs fois, il vit Louis vaciller alors que les élèves se compressaient tout autour en dansant. Jeremiah invita toute l'équipe de Quidditch de Gryffondor à ce moment là pour partager ce moment délirant avec eux. La plupart avait des BierreauBeurre ou des Whisky Pur Feu à la main et la chanson s'acheva sur une chanson bien chauvine sur l'équipe des Gryffondors... Qui fut évidemment hué par toutes les autres maisons, qui crurent bon de s'y mettre, elles-aussi. C'était la cacophonie totale et Jeremiah était mort de rire. Ils calmèrent finalement le jeu par un petit duo Lou'-Jerem' plein de Brotitude ♥.

Lorsqu'arriva la fin du concert, le Gryffondor était épuisé, dégoulinant, assoiffé, mais il regrettait déjà que ce soit terminé. Il aurait pu rester là jusqu'au bout de la nuit, mais il aurait probablement du faire un séjour à Saint Mangouste dans la foulée pour s'en remettre. En plus, comme il n'avait pas l'habitude de chanter aussi longtemps, il sentait sa voix s’érailler. C'était le moment de tirer sa révérence, en compagnie de Kina et Louis. Il entendait encore les cris de la foule qui en voulait encore alors qu'il se versait un seau d'eau sur la tête.

La suite lui était ensuite plutôt confuse. Rosalia était venu le rejoindre peu après et il eut un sursaut d'énergie à ce moment là, sans se rappeler d'une quelconque conversation ou des gens qui étaient venu à sa rencontre pour le féliciter. Il se vit offrir à boire, encore, et progressivement, alors que la soirée touchait à sa fin, il s'enfonça dans l'un des canapés de la salle et s'endormit comme une bouse de dragon. Il avait finalement dormi très peu les jours précédent et là son corps lui disait stop. Cette fête de Noël avait été exceptionnelle. Jamais il ne pourrait l'oublier. Jamais.

Merci à vous tous ♥
Cadeau de Louis :
Taille réelle ici.

HRP :
♥:
 


_________________

J.K.Rowling Ҩ « Comme dit le proverbe : Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.© CJ.Pomme' »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲

Revenir en haut Aller en bas

[Sujet Général] Fête de Noël de Jeremiah ▲Ouvert à Tous!▲

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium Incantatem :: THE CASTLE; STUDENTS' PLAYGROUND :: FIRST FLOOR :: Toilettes Mixtes :: Salle oubliée du savoir-