Louis N. Hawthorne - Funnyman, could never be anything else [DONE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Louis Hawthorne

avatar



▌Pseudo : Sushi
▌Crédit : me
▌Messages : 824
▌Année : Neuvième
▌Spécialisation universitaire : Commerce

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Louis N. Hawthorne - Funnyman, could never be anything else [DONE] Jeu 24 Avr - 18:10:47

LOUIS NIELDS HAWTHORNE
feat Julian Schratter ㄨ Neuvième Année



(c)harrypotterismyfavoritewizard on tumblr
I'm an idiot. ... Ask anyone.

identity card


(c)me
DATE, LIEU DE NAISSANCE & AGE : 3 Juin, dans un petit coin paumé près de Nottingham (East Midlands), UK. 19 ans.
ORIGINES : Anglaise (s’il aime bien s’inventer des origines exotiques de temps à autres, aucune d’entre elles n’est assez constante pour avoir un semblant de vérité)
SANG : Pur
BAGUETTE : Bois de charme, ventricule de cœur de dragon, 33,6 cm.
Le bois de charme est particulièrement réputé pour sa grande fidélité au propriétaire de la baguette, rendant son usage ardu à toute autre personne qui tenterait de l’utiliser. Le ventricule de dragon, lui, témoigne de l’aisance qu’à la baguette à s’adapter à tout type de sort. Sa grande taille peut aisément s’expliquer par celle de son sorcier.
PATRONUS : Un aye-aye.
EPOUVANTARD : Ses parents et amis le reniant (Rejet)
MIROIR DE RISED : Vision de lui-même, entouré de deux parents très fiers et d'amis.
especially me


(c) me
SIGNE(S) PARTICULIER(S) : Outre les petits bracelets ethniques qui ceignent son poignet gauche et ses pommettes saillantes, rien à signaler, chef.
ALLERGIE(S) : Aucune connue à ce jour.
TIC(S)/TOC(S) : Louis a fortement tendance à mordiller tout et n’importe quoi, qu’il s’agisse de ses bracelets fétiches, des plumes ou de la dernière cochonnerie à la mode qu’il s’est empressé de goûter
PÉCHÉ CAPITAL : Gourmandise, probablement… Quoique, Paresse… Ou même Luxure…
PHOBIE(S) : Ça ne va peut-être pas jusqu’à la phobie, mais Louis a une sainte horreur des Elfes de maisons. Il déteste l’admettre, bien entendu, mais ne comptez pas sur lui pour une petite escapade dans les Cuisines en pleine nuit… Ces créatures humanoïdes aux grands yeux écarquillés le mettent profondément mal à l’aise, sans qu’il ait à ce jour pu isoler de raison particulière à cela.
PASSION(S) : Si Louis n’a pas une grande passion qui régit sa vie au centimètre près, il y a tout de même certaines choses qui l’intéressent tout particulièrement :
Les gens
Aucune surprise de ce côté-là, Louis étant un animal social en puissance… Ceci étant dit, de manière surprenante, son intérêt pour les gens ne se limite pas à capter leur attention. Leurs histoires, leurs problèmes, leurs doutes, tout ce qui leur tient à cœur l’intéresse potentiellement, le simple fait d’être choisi comme oreille attentive étant un petit honneur à ses yeux. Ce qui ne veut pas dire qu’il s’intéressera forcément à toutes les histoires qu’on lui contera, mais dès lors qu’il sentira que le sujet est important pour son interlocuteur, son attention effectuera bien souvent un virage à 180 afin de boire littéralement ses mots.
Les rires des gens
On a une place privilégiée, quand on est le bouffon du Roi, quand même. Le pouvoir de changer la tête que fait quelqu’un, et de sentir qu’on a servi à quelque chose… Sans compter les sons. Tout le monde a un son différent, une manière différente de rire. C’est aussi unique qu’universel, ça guérit les visages renfrognés, ça vous fait aimer… Un peu la plus vieille magie du monde, quelque part, pas vrai ?
La musique
La musique, encore un truc magique pourtant dénué de magie. La musique qui rapproche les gens, les calme, les fait même rire parfois. Si Louis, en bon jeune branchouille, se vante souvent d’avoir un meilleur goût en matière de musique que ses amis – loués soient les Sang-Mêlés et Nés-Moldus pour lui avoir fait écouter leurs groupes, d’ailleurs – c’est aussi en la jouant que le goût lui en est venu. S’il n’est pas un génie de la guitare, les doux plonc plonc qu’il arrive en tirer semblent suffire aux camarades auxquels il chante des reprises, aussi continue-t-il de travailler. Y-a-t-il une seule discipline que Louis travaille pour lui-même et non pour la partager avec les autres ? Probablement pas.
Le Quidditch
Comme beaucoup de jeunes de son âge, Louis est très vite tombé dans l’engouement du Quidditch. Finalement plutôt satisfait de se trouver sur les gradins à exciter les supporters, il prend un très grand plaisir à commenter les matchs en mâchouillant un Suçacide. Gentiment obsédé par l’équipe nationale, il prend également souvent part à des débats de couloir sur les stratégies et nouveaux joueurs et collectionne de temps à autres les cartes des joueurs (collection qu’il abandonne régulièrement pour la reprendre quelques jours plus tard).
Le vol en balai
Rien d’original là encore, mais à défaut de faire carrière dans le Quidditch, Louis prend tout de même grand plaisir à voler, que ce soit dans des matchs amicaux entre amis ou juste des loopings gratuits pour impressionner la galerie.
ANIMAL DE COMPAGNIE : Louis s’accompagne souvent de son rat Rognon, petit animal brun et blanc particulièrement joueur qui adore se cacher dans les manches et autres replis de robes.
OBJET FÉTICHE : Les bracelets susmentionnés, lui ayant été offerts par sa grand-mère, ne quittent presque jamais son bras.
in my opinion


(c) me
LES 4 MAISONS : En tant que fils d’une grande famille de Sorciers, il est impossible de ne pas connaître les 4 Maisons et leurs valeurs. Si, dans la théorie, Louis trouve ça plutôt pas mal, notamment par le fait qu’elles facilitent les rapports au début de la scolarité, il trouve aussi que beaucoup trop de monde les prend bien trop au sérieux. Après tout, elles ne témoignent que des valeurs principales d’un gamin de 11 ans qui arrive pour la première fois dans une école, il faut arrêter de se monter le chou. Au fil des ans, Louis y fait ainsi de moins en moins attention… A l’exception près des équipes de Quidditch, pour lesquelles tous les coups sont permis. Il défendra l’équipe de sa maison jusqu’à la Mort, compris ? Jusqu’à la Mort.
En ce qui concerne sa propre affiliation aux Maisons, Louis se voyait en entrant à Poudlard comme un Gryffondor ou un Pouffsouffle, sans pour autant mettre grande conviction dans cette hypothèse.
L’ÉCOLE : Louis adore Poudlard. Adore Poudlard. Sans vouloir remettre en cause ses pauvres parents débordés de travail, Poudlard a fait de lui ce qu’il est, lui a donné une famille et un but, et il la remercie du fond du cœur pour cela. Sans compter toutes les conneries à faire ! Bien sûr, à manier avec modération, personne n’aime les retenues et les sanctions plus que ça… Mais ce n’est pas la mort non plus, surtout quand on fait preuve de bonne volonté dans son châtiment. Une maison et un terrain de jeu à la fois, nul doute que si on avait le droit d’épouser des écoles… Poudlard Hawthorne, je vous déclare mari et école.
Concernant les cours, c’est une autre histoire. La théorie l’endormant totalement, jamais les professeurs d’Histoire de la Magie, de Runes ou autres Arithmancie ne réussirent réellement à le tirer de son scepticisme. Si les matières requérant une certaine exactitude, comme les Potions, ne furent pas vraiment son fort, en revanche, son bon instinct lui valut des notes respectables dans les cours un peu moins académiques, qu’il s’agisse de la pratique magique en elle-même (Métamorphose, Enchantement, Vol) ou de disciplines qui font intervenir d’autres créatures (Botanique, Soins aux Créatures Magiques).
in my school


(c) me
EN COURS : Si le passage aux études supérieures a redonné à notre clown préféré un semblant de motivation, il n’en reste pas moins que la plupart des cours se passent avachis, avec quelque chose dans la bouche, et en griffonnant des commentaires peu sérieux dans les marges.
AVEC MES CAMARADES : Avec sa bouille d’ange, ses blagues et son attitude déjantée, Louis n’a jamais eu beaucoup de mal à se faire apprécier de ses petits camarades. S’il en agace certains, il est rare qu’il en prenne note ou relève les remarques, et il se montre plutôt aimable avec tout le monde, ce qui évite en général les incidents diplomatiques.
AVEC LES PROFESSEURS : Ha ha, les professeurs et Louis. Ça passe ou ça casse. Si le jeune homme n’est pas le plus calme des élèves, et que ses pitreries et autres blagues glissées en cours ne plaisent pas à tous les membres de l’enseignement, les plus patients se rendent souvent compte qu’il est totalement dénué de malice dans ses incartades. Jamais il ne se moquerait du professeur, par exemple. Ce serait contre-productif et plutôt cruel. Non, il serait plutôt du genre à dormir dans un coin en Histoire de la Magie, à beugler exagérément après s’être fait mordre par une plante en Botanique ou à glisser sardoniquement en Métamorphose que si ça, c’est un verre à pied, il espère bien que personne n’essaiera de boire dedans. Aussi ses relations à l’autorité dépendent-elles majoritairement de la manière dont le professeur en question aime gérer son cours, plutôt que du don du jeune homme pour la matière en question. (Ceci étant dit, l’Arithmancie, ça l’endort toujours.)
MEILLEUR MOMENT DE LA JOURNÉE : Probablement les repas, ou le rassemblement du soir dans la Salle Commune. Tout ce qui permet de papoter tranquillement et d’apprécier la vie trouvera grâce à ses yeux.
SPÉCIALISATION UNIVERSITAIRE : Commerce Magique
MÉTIER OU AVENIR ENVISAGE : Gérant d’une confiserie magique

LIVE YOUR LIFE
Meet me in the crowd, people, people, throw your love around, love me, love me


(c) tumblr


in my head


Qualité(s) :
Déjanté, charmeur, énergique, attentionné, drôle
Défaut(s) :
Anxieux, frimeur, paresseux, baratineur, boudeur

Louis est très nettement une créature sociale. Vivant par les autres, pour les autres, il tire des rapports humains une grande énergie, qu’il emploie majoritairement à les faire rire. Si, au premier abord, il peut sembler quelque peu superficiel, à faire autant d’efforts pour les bonnes grâces ou l’attention de ses congénères, il apparait assez vite à ses amis qu’il est en réalité honnêtement intéressé par les autres, qui lui ont longtemps fait défaut… A tel point qu’il lui arrive encore parfois d’être assez surpris par le pouvoir de son propre charme, qui lui a ouvert bien des portes à Poudlard. Etrange, pas vrai ? Vivre toute une enfance presque tout seul, pour découvrir que son charme naturel et son humour suffisent à se faire des amis (et autres…) ! Découverte qui n’empêche pas le jeune homme de douter énormément de lui-même, une fois les amis couchés ou partis. Le souci lorsqu’on a peur de la solitude, c’est qu’il est impossible de l’éviter totalement. Cette part d’angoisse qui subsiste le pousse également parfois à en faire un peu trop, dans les paroles ou dans les gestes, ce qui peut lui donner l’air d’un inénarrable baratineur, limite frimeur … Ce qui pourrait s’approcher de la vérité si Louis n’était pas limité dans ses actes par la peur de faire du mal aux autres.

Il est d’ailleurs extrêmement ardu de le mettre en colère, son humour sur lui-même le protégeant généralement des coups de sang subits. Cependant, s’en prendre à d’autres que lui pourrait bien éveiller une petite étincelle d’agacement sous le rire, et un incendie si l’attaquant fait preuve de cruauté ou de méchanceté gratuite… Il s’agit néanmoins de cas très rares, les querelles mineures entre amis se réglant plutôt au moyen de bouderies grognonnes d’autant plus courtes que, n’allons pas mentir, il ne peut pas vivre sans ses amis. En manque d’affection, malgré sa grande facilité à se faire des amis partout, donc. Un peu paradoxal, et pourtant.

Peut-être est-ce le même fondement qui a fait de Louis … Avouons-le, un peu une feignasse. Hé oui, la paresse prend souvent sa source dans un manque de confiance de soi. Si, en l’occurrence, le manque n’est pas béant – Louis sait très bien qu’il est plutôt sympathique et charmant, et il n’y a pas que lui qui le dit - il n’en reste pas moins que les disciplines académiques n’étant pas son point fort, il a fortement tendance à ne pas faire de son mieux par simple manque de foi en lui-même.

En revanche, ce n’est pas par manque de confiance que Louis a décidé de sa voie dans la vie. D’un naturel plutôt pacifique, plus du genre à prendre soin des autres qu’à vouloir leur place, le jeune homme s’est très vite débarrassé des ambitions mal placées que sa mère lui a mises sur les épaules pour renouer avec les premiers souhaits de son père, à savoir une vie tranquille, et une carrière au contact des gens. Aussi le souhait d’ouvrir une confiserie magique s’est-il imposé assez naturellement : quoi de plus joyeux que des jeunes qui vont partager un Chocogrenouille dans leur enseigne préférée, hein ? Une boutique, et une famille, voilà les seules choses auxquelles aspire réellement notre cher ami. Si le rêve de devenir joueur professionnel de Quidditch l’a effleuré, la compétition sanglante du milieu l’en a vite dissuadé, aussi se satisfait-il tout à fait d’être juste le crétin qui crie le plus fort dans le stade.

my story


Ah là, là, Hawthorne. Un nom à faire trembler les murs de Poudlard, à en croire le nombre de mentions de celui-ci dans les livres d’histoire, les registres magiques et autres. Des ancêtres qui ont révolutionné la manière de classer le courrier magique à ceux qui se sont soi-disant illustré dans diverses guéguerres de territoire, il y en a pour tous les goûts. A croire que ce nom grandiloquent et sa ribambelle de mythes en brochette résonnerait toujours dans les hauts cercles sorciers… Sauf qu’à force d’aller risquer son noble cou plutôt que de s’installer avec une gentille petite famille, une lignée, ça s’amenuise. C’était du moins l’avis sur la question du seul et dernier héritier en date, à savoir un certain Jack Adam Hawthorne de son nom complet. Jack, une espèce de grand échalas brun couvert de grains de beauté, semblait tout à fait dépourvu des aspirations de grandeur qui avaient mené ses ancêtres et, pour l’heure, faisait semblant de s’affairer derrière la paperasse de sa petite entreprise d’exportation d’ingrédients magiques.

Il savait que ça n’allait pas durer, bien sûr. Il savait très bien quel genre de femme il avait épousé. S’il aurait été injuste de dire que Becky l’avait choisi pour son prestigieux arbre généalogique… Il aurait été complètement naïf de dire qu’elle n’avait pas l’intention d’en faire quelque chose. Jusque-là, elle l’avait juste poussé au train dans ses affaires, mais ça n’allait certainement pas s’arrêter là, il en aurait mis sa main à couper. Non que ce soit un mal, remarquez, la foi qu’elle mettait dans son potentiel lui donnait l’illusion de pouvoir changer le monde. N’empêche … Il glissa un regard tendre au petit bonhomme potelé qui battait des mains devant des cubes ensorcelés. Une vie tranquille, ça ne devait pas être si mal que ça non plus. Et puisque pour l’heure, Becky avait détourné son attention de son destin dans l’Histoire pour tout apprendre de la science des biberons, il avait encore une petite idée de ce à quoi ça devait ressembler.

- Allez, Louis, juste entre nous, pendant que Becky n’est pas là… Dis Papa. PaAa… Paaa.

Le mot Papa arriva. Puis le mot Maman. Et ces deux mots régnèrent ensemble en maître sur l’enfance du petit Louis, un garçon un peu timide avec les étrangers mais avide d’attention néanmoins. Turbulent par nécessité, de son point de vue, déjà nerveux à l’idée d’être oublié ou remplacé par un meilleur modèle. Etait-ce dû au fameux nom de famille ? A l’entreprise de plus en plus florissante de son père, qui faisait hocher les têtes des adultes d’une manière mystérieuse ? Ou encore à l’impressionnante escalade que faisait sa mère dans l’administration de Sainte-Mangouste ? Tout ça, personne ne prenait le temps de le lui expliquer. Personne ne lui conseillait d’être digne du blason soudainement redoré, ou de se montrer digne de ses grandiloquents ancêtres. Mais un enfant le comprend tout de même, confusément.

Et un enfant se sentait seul, enfermé entre quatre murs, à écrire ses premières lettres avec cette fichue plume qui glissait mal et qui bavait sur les lignes précédentes. Bien sûr, il y avait le cliquetis de la machine à écrire, à côté, qui notait consciencieusement pour Papa toutes les lois existantes sur l’export du dictame en Roumanie. Et il y avait un chat blanc et roux qui dormait à moitié sur le canapé. Et le portrait de Grand-Mère Lucy, au-dessus du bureau, lui intimait gentiment de continuer ses lignes. Mais ça ne compensait qu’un tout petit peu et un enfant le savait. Personne ne jouait avec lui. Il n’allait pas à l’école Moldue comme la fille du collègue de Maman. Non, plutôt que d’avoir des amis comme les autres, lui devait rester ici avec cette stupide, stupide plume.

- C’est pas juuuuuuuuuste !

D’un grand geste dramatique, Louis planta avec violence la plume dans le parchemin qu’il était en train de recouvrir de jolies lettres cursives. Le fait qu’elle éventre le papier n’avait rien de surprenant. Celui qu’elle prenne spontanément feu, en revanche, lui arracha un cri strident qui réussit à détourner son père de son travail. Ce fut donc un petit garçon en larmes que retrouva son papa dans le bureau, en proie avec les restes noircis de la plume. La crise fut rapidement maîtrisée lorsque le garçon en question se rendit compte qu’il était un sorcier pour de vrai, et que faire brûler ses devoirs par accident soulevait apparemment l’admiration de ses parents.

Cependant l’admiration ne dure qu’un temps, et sous peu tous deux durent retourner à leur carrière, laissant une nouvelle fois leur fils seul dans une grande maison, à parler aux tableaux et nager sur le tapis pour tromper l’immense vide qu’ils laissaient derrière eux. Au départ, il faisait des bêtises, évidemment. Mais maintenant … Même les bêtises les plus imaginatives ne pouvaient rien pour lui. La seule chose à faire était de harceler le chat, puis d’attendre, puis de faire ses devoirs en ronchonnant, puis d’attendre...

Louis aurait aisément pu devenir un garçon isolé et triste, mais par bonheur, il tomba dans l’excès inverse : plutôt que de s’habituer à la solitude, Louis sautait sur les gens dès qu’il en avait sous la main. Il noyait de paroles les collègues invités à dîner, faisait des galipettes pour impressionner les gens alentours dès qu’on avait le malheur de le sortir quelque part, et surtout était intarissable sur le moment où viendrait sa lettre de Poudlard, et où il irait sur le Chemin de Traverse, et sur les maisons, et sur l’école, et sur le fait qu’il y aurait des gens dans l’école… La plupart des gens se contentaient de rire. Et les rires des gens, si rares soient-ils dans une maison déserte, ravissaient littéralement Louis. Dès que quelqu’un émettait le moindre soin à une de ses frasques, on voyait ses deux yeux marron s’allumer littéralement. Soudainement, il existait pour quelqu’un. Soudainement il avait fait une petite différence dans le jour de quelqu’un.

Jack et Becky eurent donc beaucoup de mal à contenir la Bête lorsque, ayant enfin eu sa lettre de Poudlard et les ayant tannés avec pendant des semaines durant, il fallut l’emmener acheter ses fournitures sur le Chemin de Traverse. Les sorties en famille étaient déjà rares, alors sur le Chemin de Traverse ! Dans sa première robe de sorcier (un vieux torchon de son grand-père dont on lui avait assuré qu’il lui donnait l’air impressionnant), Louis bouillait littéralement d’excitation. Si les briques ne s’étaient pas écartées, nul doute qu’il aurait tenté de grimper sur le mur, de le brûler, de se cogner la tête dessus, rien que pour avoir une chance de voir … Tout ça. Paradoxalement, la vue le figea sur place. Des gens, partout. Des robes, des chapeaux, des balais en mouvement autour de lui. Puis les vitrines. Oh, mon dieu, les vitrines ! Des plantes, des objets ensorcelés, des animaux, des livres, des, des sucreries ! Un cri surexcité lui échappa, et lorsque son père le tira par la manche avec amusement, le pauvre homme se retrouva aussi vite tiré à son tour à la suite de son fils, visiblement dans un état second. Il fallait voir toutes les vitrines, toucher à tout, voir toutes les couleurs, commenter sur tous les uniformes de Quidditch présentés, sans compter qu’il fallait aussi parler à tous les commerçants ! Ce fut une très, très longue journée pour les parents de Louis, aussi fiers qu’ils puissent l’être.

La visite du Chemin de Traverse se révéla très similaire à la première année de Louis à Poudlard. A savoir que la découverte de l’univers magique dans toute sa grandeur plongeait le garçon dans un état de surexcitation permanente. Sans compter le nombre d’enfants de son âge qui lui répondaient dorénavant. Il prit donc presque dès son arrivée le rôle d’amuseur public, qui lui garantit à la fois des rires et des amis, et s’installa confortablement dans la Maison qu’on lui avait attribué, abusant et abusant encore de l’attention que lui portait sa nouvelle seconde famille. En ce sens, Louis adopta Poudlard immédiatement, allant parfois même jusqu’à flirter avec l’interdit pour se garantir une place de choix dans le cœur des autres élèves. Fort heureusement, au fil des années, ce trait se calma quelque peu : à force de se sentir accepté, on arrête de se sentir obligé d’aller dans les extrêmes pour faire rire les autres, et on devient plus en paix avec qui l’on est naturellement. Ce qui ne veut pas dire que Louis respecte totalement les règles non plus – après tout, elles tiennent plus de conseils, en vérité, simplement il ne les viole plus juste pour briller aux yeux des autres, mais juste par habitude, par praticité ou par simple jeu.

Pour ce qui est des études en elle-même, Louis se montra très vite un élève de bonne volonté, quoique dissipé. De bon instinct, mais d’une paresse peu surmontable pour tous les aspects purement théoriques de quelque discipline qu’il s’agisse, il navigua durant toute sa scolarité dans des notes moyennes voire respectables avec un peu de chance. Il y eut une foultitude de petits incidents disciplinaires mineurs, dus à une foultitude de bêtises plus originales les unes que les autres (quoi, personne n’avait jamais tenté du Polynectar pour savoir ce que ça faisait d’avoir des seins ?), cependant rien qui mette quelqu’un d’autre en danger ou ait des conséquences majeures, aussi les sanctions se contentèrent-elles de lui faire passer beaucoup de son temps libre en retenue.

Cet aspect-là de sa scolarité rendit parfois un peu tendue sa relation avec ses parents qui, ayant fait fructifier leurs carrières à un point qu’ils n’avaient jamais imaginé (Becky ayant atteint une place de choix à Sainte-Mangouste et Jack travaillant maintenant à ouvrir des points de ventes à l’étranger) ne pouvaient pas vraiment comprendre que Louis ne se force pas plus à avoir de bons résultats et une attitude plus exemplaire. Si sa décision apparemment subite de suivre des études en Commerce les rassura pour un temps, nul ne peut dire comment ils réagiraient lorsqu’ils apprendraient que Louis ne comptait pas conquérir le monde des affaires, juste ouvrir une confiserie magique…



YOU? YOU AND YOU
la geekette derrière l'écran.



(c) moi
CÉLÉBRITÉ CHOISIE : Julian Schratter
PSEUDO/PRÉNOM : Alfie
AGE : 20 ans
CODE : OK (Lid)
PRÉSENCE : En ce moment, et cet été, sûrement répandue sur la semaine. Après, je ne sais pas…
AUTRES COMPTES : : Ohlà, ohlà, on se calme le chou-fleur. Nonpe !
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU IMIN :Tour de Jeu.
DERNIER MOT : Hello, hello :)
(Et aussi, je crois que c’est le personnage le plus fondamentalement sympa et heureux que j’ai jamais joué, ha ha)



Dernière édition par Louis Hawthorne le Mer 19 Nov - 17:03:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jeremiah B. Firestone

avatar



▌Pseudo : Jerem'/Ali'
▌Crédit : blondie (bazzart) & myself
▌Messages : 381
▌Année : 7ème année
MessageSujet: Re: Louis N. Hawthorne - Funnyman, could never be anything else [DONE] Jeu 24 Avr - 19:00:39

Bienvenuuuue  niark 

On se ressemble énormément, de par notre amour des gens et tant d'autres trucs  lalala 

J'réserve un lien si ça te tente!

 calin4 
_________________

J.K.Rowling Ҩ « Comme dit le proverbe : Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.© CJ.Pomme' »
Revenir en haut Aller en bas
Louis Hawthorne

avatar



▌Pseudo : Sushi
▌Crédit : me
▌Messages : 824
▌Année : Neuvième
▌Spécialisation universitaire : Commerce

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: Louis N. Hawthorne - Funnyman, could never be anything else [DONE] Jeu 24 Avr - 19:11:40

Merci, merci !

Je t'avoue que je n'ai pas encore lu ta fiche ... (honte honte nah) Mais oui, je veux bien un lien, plein d'amis partout !  héhé 

Edit: on a le même type de baguette, aussi ! Incroyable ! Promis, je ne l'ai pas fait exprès Suspect 
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Louis N. Hawthorne - Funnyman, could never be anything else [DONE] Jeu 24 Avr - 20:11:33

Bienvenue x) Tu as un style d'écriture qui me rappelle un ancien ami mais t'as pas le même âge et ton perso me fait penser parfois à moi o_O Du coup j'ai lu toute ta fiche car j'étais curieux. Curtis a passé pas mal de temps en retenue, si tu étais à pouf (ou a gryff donc dans tous les cas xD) eh bien il t'appréciera sans doute et t'auras p-e pris sous ton aile. Mon autre compte, le Crochue, porte bien son nom donc vu que tu compte ouvrir une confiserie on pourrait songer à un lien (mais il n'est qu'en 1ére donc).

Bref, je radote beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Louis N. Hawthorne - Funnyman, could never be anything else [DONE] Jeu 24 Avr - 21:11:50

Aaah j'adore ton personnage     
Bienvenue !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Louis Hawthorne

avatar



▌Pseudo : Sushi
▌Crédit : me
▌Messages : 824
▌Année : Neuvième
▌Spécialisation universitaire : Commerce

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: Louis N. Hawthorne - Funnyman, could never be anything else [DONE] Jeu 24 Avr - 21:37:19

(J'espère que je ne vais pas me faire taper sur les doigts de discuter dans ma propre fiche alors que je ne suis même pas validé...)

Merci Curtis ! Par style, tu veux dire sur le niveau de langage et l'humour douteux ?  What a Face Et tant mieux, s'il te fait penser à toi-même, il est plutôt sympathique ce jeune homme, ça veut dire que tu es aimable  I love you Merci d'avoir lu ma fiche, n'hésite pas à me signaler si tu vois des choses qui clochent!
Hmm, du coup Louis connaîtrait Curtis plus comme camarade de classe que comme professeur, je me trompe ? L'écart d'âge est très léger, donc peut-être Louis doit-il encore se faire à l'idée que Curtis est prof, plutôt que camarade de bêtises !  hihi 
Pour ce qui est de Crochue, je ne sais pas trop encore. Le souhait de Louis reste un projet, et il est assez nul en cuisine proprement dite, donc je ne sais pas si ça attirerait beaucoup Thorak  Suspect 

Merci beaucoup Maggy ! Tant que je t'ai sous la main, quel était le lien auquel tu pensais pour Louis ? Lidwine l'a mentionné sur mon sujet d'invité angoissé  sifflote 
Revenir en haut Aller en bas
Jeremiah B. Firestone

avatar



▌Pseudo : Jerem'/Ali'
▌Crédit : blondie (bazzart) & myself
▌Messages : 381
▌Année : 7ème année
MessageSujet: Re: Louis N. Hawthorne - Funnyman, could never be anything else [DONE] Jeu 24 Avr - 22:58:00

Louis a écrit:
Edit: on a le même type de baguette, aussi ! Incroyable ! Promis, je ne l'ai pas fait exprès Suspect

Haha t'as vu c'est ouf!! Mais ça ne me dérange pas, au contraire, les points communs c'est toujours bon à prendre pour des liens ^^

Je discuterais de notre lien quand tu seras validé j'irais sur ta fichette de liens  mrgreen:  (mais en attendant je pense qu'on peut d'ores et déjà se considérer comme de très bon potes  mimi )
_________________

J.K.Rowling Ҩ « Comme dit le proverbe : Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.© CJ.Pomme' »
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Louis N. Hawthorne - Funnyman, could never be anything else [DONE] Jeu 24 Avr - 23:41:51

Ouais tout à fait ça x) Niveau de langage, l'humour mais bon c'est de l'ordre du hasard. Après tout c'est pas le style de hasard le plus surprenant que j'ai connu. Bref pour les liens ça me va avec Curtis donc yep camarades de classe sachant qu'il a un de ses jumeaux qui était à pouffy (et l'autre qui est à serpy) donc que tu sois pouf' ou gryff' y a moyen de jouer là dessus. Et pour Thorak no soucis, c'était de l'ordre du détail et je me doutais qu'avec la différence d'âge ça serait compliqué x) (et avec la différence de personnalité aussi).

Et sinon je ne sais pas si je suis aimable, je pense qu'on se fait tous notre place dans le monde avec nos qualités et défauts x) En tout cas moi personnellement je trouve ta fiche de qualité et je me réjouis donc de pouvoir rp avec toi (et avec d'autres aussi certes mais c'est histoire de clore mon invasion de fiche).
Revenir en haut Aller en bas
Lidwine M. Storm

avatar

I believe in nothing...
But the beating of our hearts.

▌Pseudo : Lysk
▌Crédit : shootingstar (img sign) & Lysk (gif)
▌Messages : 6717
▌Année : Septième

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: Louis N. Hawthorne - Funnyman, could never be anything else [DONE] Ven 25 Avr - 9:34:42

Bonjour, et donc officiellement et joyeusement bienvenue sur Imin !

@Louis Hawthorne a écrit:
(J'espère que je ne vais pas me faire taper sur les doigts de discuter dans ma propre fiche alors que je ne suis même pas validé...)
T'en fait pas, c'est pas le genre de la maison de taper (j'suis non violente ! lol), et c'est plus chaleureux de faire connaissance des l'arrivée Razz Aucun problème pour discuter avant même la validation. Y'a que la partie rp bien sur qui t'es interdite pour l'instant, mais Flood et Chatbox te sont d'ors et déjà ouvertes Razz

Curtis B. Wood a écrit:
Et sinon je ne sais pas si je suis aimable, je pense qu'on se fait tous notre place dans le monde avec nos qualités et défauts x)

Oh, c'est joliment dit !

Curtis B. Wood a écrit:
En tout cas moi personnellement je trouve ta fiche de qualité et je me réjouis donc de pouvoir rp avec toi (et avec d'autres aussi certes mais c'est histoire de clore mon invasion de fiche).

Non mais c'est bien, vous occupez Louis le temps qu'on puisse le valider ! J'suis fière de vous !


Alors, pour redevenir sérieuse un peu (il faut bien de temps en temps) : je t'ai validé le code, mais je n'ai pas le temps de lire et valider ta fiche. Je remonte ça aux choixpeaux, et le premier de nous dispo te validera si tout est bon ! J'espère que ça ne t'embête pas trop d'attendre un peu :s

Bonne journée !
_________________

Chanter la vie est belle en plein tourment me fait pousser des ailes. Juste le temps d'admirer l'essentiel tout simplement. Les pieds dans le vide crier je suis vivant.
La Vie Simplement
Mickael Miro

Lidwine M. Storm
Réflexe !:
 




Merci pour le cadeau *.* :
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Louis N. Hawthorne - Funnyman, could never be anything else [DONE] Ven 25 Avr - 20:27:18

Owiiii (j'avais même pas tilté  nah)
J'avais proposé que Louis et Maggy soient sortis ensemble puis se soit séparé en précisant que je trouverais une bonne histoire autour de ça plus tard en bonne feignasse que je suis !
Mais maintenant que t'es réel (huhu) on peut trouver mieux que ça  mimi 
Revenir en haut Aller en bas
Vesper G. Blackwood

avatar



▌Crédit : Moi-même
▌Messages : 1613
▌Année : Huitième
▌Spécialisation universitaire : Commerce magique

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: Louis N. Hawthorne - Funnyman, could never be anything else [DONE] Ven 25 Avr - 21:10:17

Bienvenuuuuuuuuuue!

(quelque chose me dit que je vais avoir du travail mouhahaha)

L'est mignon, lui, tiens...
Revenir en haut Aller en bas
Louis Hawthorne

avatar



▌Pseudo : Sushi
▌Crédit : me
▌Messages : 824
▌Année : Neuvième
▌Spécialisation universitaire : Commerce

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: Louis N. Hawthorne - Funnyman, could never be anything else [DONE] Ven 25 Avr - 22:16:39

Merci tout le monde pour l'accueil !  I love you Pas de soucis Lidwine, une fois sur un forum j'ai dû attendre 3 semaines pour être validée...  Suspect 

L'idée me va, si tu veux partir sur ça, Maggy  amour  Mais oui, sinon il y a plein d'autres possibilités, et on va étoffer tout ça  What a Face  Sachant en plus que Louis va sûrement être un bon pote de Jeremiah, que Maggy connait à ce que j'ai lu... Tout le monde est lié ! nannannan 

Merci bien Vesper ! Du travail fun j'espère ? (Rowii je suis mignon oh là là)
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Louis N. Hawthorne - Funnyman, could never be anything else [DONE] Ven 25 Avr - 22:20:45

Bienvenue ! ^^
Tu es un personnage agréable à ce que je vois  youpi  ! C'est cool ! J'aimerais beaucoup qu'on devienne potes malgré notre différence d'âge !
Revenir en haut Aller en bas
Vesper G. Blackwood

avatar



▌Crédit : Moi-même
▌Messages : 1613
▌Année : Huitième
▌Spécialisation universitaire : Commerce magique

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: Louis N. Hawthorne - Funnyman, could never be anything else [DONE] Ven 25 Avr - 22:27:00

Lecture en cours.


Mais elle est longue ta fiche >_<

*feignasse inside*
Revenir en haut Aller en bas
Louis Hawthorne

avatar



▌Pseudo : Sushi
▌Crédit : me
▌Messages : 824
▌Année : Neuvième
▌Spécialisation universitaire : Commerce

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: Louis N. Hawthorne - Funnyman, could never be anything else [DONE] Ven 25 Avr - 22:31:30

Merci Melissendre ! On verra ça dans les liens, no souchi !  I love you 

Désolée Vesper... Je ne peux pas m'en empêcher...  ange 
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Louis N. Hawthorne - Funnyman, could never be anything else [DONE] Ven 25 Avr - 22:35:34

J'ai pas lu ta fiche en entier mais le peu que j'ai vu, c'est super bien écrit !  sifflote 
Je vais refaire la lecture après ! mrgreen: 
Revenir en haut Aller en bas
Choixpeau

avatar



▌Crédit : micah z. stone
▌Messages : 96
MessageSujet: Re: Louis N. Hawthorne - Funnyman, could never be anything else [DONE] Ven 25 Avr - 22:50:16

En voilà un qui ne se fatigue pas rapidement. Je me demande bien ce qu’il en était quand tu avais deux ans. Energie, optimisme, volonté… Avec toi, Poudlard ne risque pas de s’ennuyer. Et ce n’est pas plus mal. Le monde a besoin de sourire. Le monde a besoin d’espoir. Chacun a son rôle à jouer, même si peu d’individus le savent. Je te le dis, tu as un rôle à jouer. Il ne te reste plus qu’à le découvrir. En tout cas, ce que je lis en toi ne me laisse aucun doute sur l’endroit fait pour toi. Gryffondor !

_________________
« Aux yeux de Gryffondor, il fallait à tout âge
Montrer par dessus tout la vertu de courage,
La passion de Serdaigle envers l'intelligence
Animait son amour des bienfaits de la science,

Poufsouffle avait le goût du travail acharné,
Tous ceux de sa maison y étaient destinés,
Serpentard, assoiffé de pouvoir et d'action,
Recherchait en chacun le feu de l'ambition. »
Revenir en haut Aller en bas
Vesper G. Blackwood

avatar



▌Crédit : Moi-même
▌Messages : 1613
▌Année : Huitième
▌Spécialisation universitaire : Commerce magique

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: Louis N. Hawthorne - Funnyman, could never be anything else [DONE] Ven 25 Avr - 22:51:45

(c'est pas mon meilleur texte de validation, hem...)

J'ai adoré ton histoire, au final! <3

Et j'ai une idée de liens!

Je ne sais... Juste pas te mettre dans ton groupe. Mais que ça ne t'empêche pas d'ouvrir ta fiche de liens, et d'aller harceler les gens dans les leurs! Ce sera fait dès que possible !
Revenir en haut Aller en bas
Louis Hawthorne

avatar



▌Pseudo : Sushi
▌Crédit : me
▌Messages : 824
▌Année : Neuvième
▌Spécialisation universitaire : Commerce

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: Louis N. Hawthorne - Funnyman, could never be anything else [DONE] Ven 25 Avr - 22:55:06

Yahou ! Allez Force Rouge !

Ah, ça me fait plaisir !  I love you Merci Vesper ! Une idée de liens Vesper / Louis, ou Sarah / Louis ?

Oh, tu sais, moi, tant qu'on m'autorise à aller harceler les gens, je suis content  What a Face 
Revenir en haut Aller en bas
Vesper G. Blackwood

avatar



▌Crédit : Moi-même
▌Messages : 1613
▌Année : Huitième
▌Spécialisation universitaire : Commerce magique

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: Louis N. Hawthorne - Funnyman, could never be anything else [DONE] Ven 25 Avr - 23:06:18

Vesper/Louis :D
Revenir en haut Aller en bas
Louis Hawthorne

avatar



▌Pseudo : Sushi
▌Crédit : me
▌Messages : 824
▌Année : Neuvième
▌Spécialisation universitaire : Commerce

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: Louis N. Hawthorne - Funnyman, could never be anything else [DONE] Ven 25 Avr - 23:16:15

Hoo hoo !
Je te dirais bien qu'on va voir ça sur ma fiche de liens, mais pour l'instant je galère avec le code. (Comment vous faites tous pour avoir d'aussi belles fiches de lieeeens ?)


Dernière édition par Louis Hawthorne le Ven 25 Avr - 23:28:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vesper G. Blackwood

avatar



▌Crédit : Moi-même
▌Messages : 1613
▌Année : Huitième
▌Spécialisation universitaire : Commerce magique

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: Louis N. Hawthorne - Funnyman, could never be anything else [DONE] Ven 25 Avr - 23:22:08

(on en pique une sur la fiche de quelqu'un d'autre, dans mon cas xD)
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Louis N. Hawthorne - Funnyman, could never be anything else [DONE] Sam 26 Avr - 10:24:19

Bienvenuuuue Monsieur Tête de Smiley *_* (y a pas à dire l'avatar fout déjà de bonne humeur mrgreen: )

Chouette perso ^^
Revenir en haut Aller en bas
Louis Hawthorne

avatar



▌Pseudo : Sushi
▌Crédit : me
▌Messages : 824
▌Année : Neuvième
▌Spécialisation universitaire : Commerce

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: Louis N. Hawthorne - Funnyman, could never be anything else [DONE] Sam 26 Avr - 11:12:46

Merci merci ! (Yeees, comme prévu !  niark)

Revenir en haut Aller en bas
Jeremiah B. Firestone

avatar



▌Pseudo : Jerem'/Ali'
▌Crédit : blondie (bazzart) & myself
▌Messages : 381
▌Année : 7ème année
MessageSujet: Re: Louis N. Hawthorne - Funnyman, could never be anything else [DONE] Sam 26 Avr - 12:22:18

Owiiiiiiiiiiiiii bienvenue chez les Gryffons bro'!  yeux de chat 
_________________

J.K.Rowling Ҩ « Comme dit le proverbe : Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.© CJ.Pomme' »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Louis N. Hawthorne - Funnyman, could never be anything else [DONE]

Revenir en haut Aller en bas

Louis N. Hawthorne - Funnyman, could never be anything else [DONE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium Incantatem :: HISTORY IS THE SCIENCE OF WHAT NEVER HAPPENS TWICE :: THE SORTING HAT :: Répartitions validées-