Kina Storm [Nifie !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Kiriena E. Storm

avatar



▌Pseudo : Rinne
▌Crédit : Jerem'
▌Messages : 1165
▌Année : 7ème

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Kina Storm [Nifie !] Mer 23 Sep 2009, 21:02


StormEirlys
.....................Kiriena

feat Mary-Kate Olsen

01. passeport ;
    Noms & Prénom(s) ; Storm Kiriena Eirlys (la demoiselle ne supporte d'ailleurs pas le surnom de Kiri...)
    Date & Lieu de Naissance ; 1er Mars 1993 (aînée des jumelles) à Cambridge.
    Nationalité ; Anglo-russe
    Année d'Étude & Âge ; 6ème année, 16 ans.
    Sang ; Sang Mêlé. Alors même que sa mère est une née-moldue, Kiriena n’a presque jamais été dans son monde. La raison en est simple… Lorsque ses grands-parents maternels font la connaissance du fiancé de leur fille et de la famille de celui-ci, ils la jugent bien trop spéciale…bizarre… étrange. Et pose un ultimatum à leur fille. C’est lui ou eux.
    Ce fut lui.
    Orientation Sexuelle ; Apparemment Hétéro…

    Baguette ; Bois de Pommier, vingt-huit centimètres cinquante :
    La beauté ? Oui, pourquoi pas, on ne peut pas vraiment dire que Kiriena se trouve laide, loin de là même et il lui arrive de le faire savoir… Pourtant, c’est plus le symbole du choix porté par ce bois qui fait que sa baguette en est constituée… Le choix oui… Choix d’être différente surtout. Kina ne supporte pas qu’on décide à sa place et elle impose ses propres choix, même s’il arrive souvent que ceux-ci ne soient que le résultat de son instinct de contradiction un peu poussé. L’élément contenu dans sa baguette se trouve être un Crin de licorne et la jeune fille interprète cela comme le fait qu‘elle est aussi libre et rare que la propriétaire de ce crin.
    Niveau scolaire ; Pour trancher au milieu, je dirais moyen même si ses notes oscillent beaucoup entre l’excellent pour la matière qu’elle adore et le médiocre pour celle où elle ne fait aucun effort…
    Maison souhaitée ; Hum… Gryffy !

    Épouvantard ; Une brume… Sur le sol… Recouvrant toute la pièce. En dessous, peut-être ne le voyez-vous pas mais Kiriena elle, le sait. En bas c’est le vide. Directement sous ses pieds.
    Patronus ; Un louveteau, sauvage mais joueur.
    Miroir du Risèd ; Hum… Certainement un porte-micro et une foule en délire au pied de la scène sur laquelle elle se trouve, micro en main, en train de chanter.
    Camps ; Pas vraiment d’avis, tant que ça ne la touche pas directement ou que ça ne touche pas sa famille… Mais Damian étant contre, elle serait tentée de suivre l’idée de son frère.



03. moldu ;
    Surnom/Prénom ; : Rinne
    Âge ; 20ans
    Célébrité sur l'avatar ; Mary-Kate Olsen
    Code du Règlement ; okay by Gaby

    Taux d'activité ; Euh en général je passe assez souvent =)
    Multicomptes ? Nop ^^
    Où avez-vous connu le forum ? Traînée de foooOooorce ! Ah nan fallait pas le dire… euh gentiment invitée par Leywis et Aydan Rolling Eyes
    Le mot de la fin :Euh… Bouh ? xD *Ze vous n'aime tout plein mais ça faut pas le dire !* Oh une porte ! mrgreen:


Dernière édition par Kiriena E. Storm le Jeu 24 Sep 2009, 18:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kiriena E. Storm

avatar



▌Pseudo : Rinne
▌Crédit : Jerem'
▌Messages : 1165
▌Année : 7ème

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: Kina Storm [Nifie !] Jeu 24 Sep 2009, 18:14

Merci Gab' ! =)
Hé vi je t'assure, je me suis retrouvée saucissonnée par une corde, les yeux bandés et hop j'étais ici ! *Oui oui, je vais poster xD*


02. grimoire ;





Se révolter ou s'adapter, il n'y a guère d'autre choix dans la vie.
[Gustave Le Bon]


Identiques & Différentes.



« Je vais avoir un petit frère !
- Ou une petite sœur…
- Non ! Ze veux se soit un p’tit frère ! »

Un petit frère… Ce fut par ses mots que Damian désigna pour la première fois Kiriena. Ainsi que Lidwine. Lui qui voulait tant que le bébé soit un garçon eut droit à deux petites filles. Des jumelles… Semblables évidemment. Un léger duvet de cheveux blonds sur chacune des têtes, tellement clair que les fillettes ne paraissaient pas en avoir du tout. De grands yeux bleu-vert rapidement ouverts sur le monde.
Deux poupées parfaitement identiques.

Kina fut-elle une enfant sage ou turbulente ? Réfléchie ou téméraire ? Pleureuse ou souriante ? Évidemment, la jeune fille ne peut pas s’en souvenir elle-même. De ce qu’on lui a rapporté, il semblerait qu’elle fut une petite fille assez calme qui, une fois son doudou dans les bras, se contentait de regarder autour d’elle avec des yeux curieux. Curieux et froncés dès lors qu’ils se posaient sur sa sœur jumelle. Anna, leur mère, racontait souvent en riant que, quant elle eut l’âge de se reconnaître dans la glace, Kiriena ne pouvait s’empêcher de faire un va et vient entre son image et sa sœur. Comme pour s’assurer qu’elle n’avait pas la berlue… A l’époque, leurs parents trouvaient cela extrêmement comique. Ce qui ne fut plus le cas lorsque Kina se mit à faire la moue en voyant son reflet et même, de temps en temps, à chouiner, boudeuse.
Tout d’abord étonnés, ni sa mère ni son père, ne prirent garde à se pencher sur ce qui pouvaient bien gêner la fillette. Et Anna en rajouta une couche, si vous me pardonnez l’expression…

De jolies poupées au visage semblable. Il était pour leur mère irrésistible de les habiller l’une comme l’autre de la même façon. Si l’une portait une jupette rose et un tee-shirt beige, l’autre aussi… Si le lendemain, Lidwine voulait se mettre en pantalon vert, il fallait que Kiriena le fût aussi. Si c’était Kiriena qui décidait de mettre une jupe en jean, Lidwine y avait droit aussi. Ce qui eut tôt fait d’agacer les fillettes. Kina du moins… Qui, tous les matins, dès qu’elle fut en âge de râler, de se rouler par terre et de taper du pied, se mit à faire damner sa mère. Non, elle ne voulait pas mettre ça si Line le mettait. Non, aujourd’hui Line était en jupe verte donc elle, elle voulait mettre la rouge ! Et ainsi de suite… Ce ne fut qu’à leur cinq ans, date à laquelle Svetlana vit le jour, qu’Anna arrêta de se battre avec ses filles. De toute façon, cela faisait plusieurs mois qu’elle n’avait plus le dernier mot alors à quoi bon continuer les cris et les pleurs du matin ?

Le père, Victor, en fut grandement reconnaissant. Lui qui travaillait de nuit, se faire réveiller le matin par des braillements de gamines pas contentes, franchement, très peu pour lui. Les cris de gorets égorgés avaient, étrangement, le don de le mettre de mauvaise humeur… Bref, l’ambiance matinale s’en trouva apaisée. C’est à ce moment-là que Kina développa son besoin de contradiction… Dès qu’il s’agissait de Line, il fallait obligatoirement qu’elle fasse le contraire. Une envie irrésistible d’être différente, un besoin vital… Un peu des deux sans doute.




La solitude est essentielle à la fraternité.
[Gabriel Marcel]


La famille mais pas trop…



Une fratrie soudée. C’est ce que la majorité des gens disaient (et disent encore d’ailleurs) des frères et sœurs Storm, faisant gentiment rire leurs parents alors même qu‘ils ne pouvaient se retenir d‘acquiescer. Oui, il était vrai que pour faire des idioties, ils étaient toujours ensemble pas de problèmes ! Même les jumelles arrivaient à s’entendre dans ces moments-là ! Peindre le chat en bleu, dessiner sur les murs du salon, remplir d’eau la salle de bain… Pour ça, ils étaient doués ! Et ils s’entendaient ! Le pire fut certainement la fois où ils faillirent joyeusement faire un feu de joie… Avec la maison toute entière.


Flash-back :

« - Daaaaam ! Une cabane-euh ! Fais-nous une cabane ! »
Levant le nez de son livre, Damian soupira. Pourtant, en posant les yeux sur les bouilles suppliantes de ses trois sœurs, il n’eut pas le cœur de les chasser de sa chambre, encore moins celui de leur refuser quoi que se soit. Comprenant aussitôt qu’elles avaient gagnées, Kiriena lui fit son plus beau sourire et le tira par la manche pour qu’il se lève. C’était tout de suite qu’elle l’a voulait elle cette cabane ! Pas demain ni dans dix minutes ! Tout de suite ! Un peu impatiente la gamine ? Naaaan comme si ! Âgé de quinze ans, il aurait été facile à l’aîné de se débarrasser de la petite poigne de sa sœur. Ce qu’il ne fit pourtant pas, se contentant de poser son livre et de suivre la fillette dans la chambre de leurs parents.
« Euuuuuuuuh… ‘Tendez… C’est LÀ que vous voulez votre truc ? Et je suis censé faire comment moi ? 
- Bah.. T’attaches ça au lustre ! »

Ça… C’était un bout de couette, gentiment tendue par Lidwine sous le regard émerveillé de la benjamine, alors âgée de six ans à peine. Un instant interloqué, Damian laissa alors échapper un grand éclat de rire et se laissa tomber sur le lit, peinant à retrouver son souffle. Le regard de Kina s’assombrit aussitôt, peu amusée de remarquer que son grand frère se foutait d’elles. Et sans s’en cacher en plus ! Tapant du pied sur le sol, elle serra les poings et se retint de crier de rage. Une autre facette du caractère de la demoiselle.

Ne jamais l’énerver…
A présent qu’elle n’a plus onze ans comme à cette époque-là, Kiriena serait bien capable de vous envoyer son poing dans la gueule, carrément. Et sans prévenir avant.

Enfin, à ce moment-là, elle attendit simplement que Damian se calme tout en rongeant son frein. Et après avoir eu l’idée de l’étouffer avec un oreiller pour se venger, elle décida plutôt de tourner les talons et d’aller bouder dans sa chambre.
Ce fut assise sur son coussin préféré que son frère la trouva quelques minutes plus tard. Il resta un moment à la regarder, appuyé au chambranle de la porte et la gamine soutint son regard, une boue boudeuse aux lèvres, avant de détourner la tête. Cachant son sourire, Dam alla s’accroupir à côté de sa petite sœur, tendant la main pour lui ébouriffer les cheveux, ignorant son regard courroucé.
« Allez Kitten, rentre tes griffes… ça ne sert à rien de mordre.
- …
- Tu n’as plus envie de la faire cette cabane ? »

La seule réponse que lui accorda la fillette se trouva être un haussement d’épaules et Damian roula des yeux, un geste bien souvent repris par Kiriena par la suite. Finalement, le jeune homme se leva et tendit la main à Kina qui, après s’être mordu la lèvre, ne résista pas longtemps au sourire de son frère. Ce fut presque en courant qu’elle retourna dans la chambre de ses parents, pressée de commencer cette fameuse cabane. Son élan de colère était oublié et la fillette était de nouveau toute entière à son projet.

A bien y regarder, Kina est toujours comme cela à présent. Il arrive fréquemment qu’elle s’énerve, parfois pour un rien, parfois parce qu’elle a emmagasiné trop de pression… Mais si elle se sait dans son tord, une fois calmée, elle est la première à venir vous faire une bouille de chaton perdu un soir de pluie diluvienne. Par contre, les excuses sont bien souvent au dessus de ses forces. Elles sont sous-entendues pourtant et tout le comportement de la demoiselle montre combien elle est désolée.

Concernant la fameuse histoire de la cabane… Elle se termina bien… Enfin, à peu près. Disons que Damian réussi, avec un bon nombre de chaises et de couettes, à faire quelque chose de bien. Il n’avait juste pas prévu que ses petites sœurs auraient après l’idée de faire un feu de camps… Et que, Kiriena, après lui avoir « emprunté » son briquet, mettrait le feu à deux pages de journaux… Sur le lit de leurs parents.
« Mais on avait mis une assiette en dessous pour pas que ça brûle… »
Excuse pitoyable… Faite par Kina puisque Lidwine, après avoir bien fait comprendre à ses sœurs que l’idée était mauvaise, avait préféré s’en aller pour ne pas participer à ça. Et peut-être que Kit aurait fait un pied de nez à sa sœur si tout s’était bien passé, si Svetlana, voulant voir les flammes de plus près, n’avait pas sursauté à cause de la chaleur et renversée l’assiette, faisant atterrir le papier enflammé directement sur la couette. Prises de panique, les gamines s’étaient carapatées, laissant le feu se propager de couettes en couettes… Jusqu’à ce que Damian débarque et éteigne tout cela à coup d’aguamenti, créant une piscine en plein cœur de la maison.
Ils pouvaient donc être tous les quatre pour jouer ou s’entraider. Malgré tout, Kiriena a toujours été une solitaire. Se plonger dans un livre ou juste regarder par la fenêtre en laissant errer ses pensées, voilà ce qui plaisait tout autant à la miss qu’être entourée.

Mais Kina a longtemps caché ce côté de sa personnalité, préférant parfois être accompagné plutôt que devoir rester avec sa sœur. Notamment parce qu’être en compagnie de Lud lui rappelait combien elles étaient et sont toujours semblables…

C’est peut-être son caractère solitaire qui lui a fait se tourner vers la musique et le chant… Elle a commencé à l’âge de huit avec un harmonica, s’amusant d’abord des sons avant de s’y mettre sérieusement. Au fils des ans, la jeune fille a fini par se tourner vers la guitare. Pour une raison assez simple d’ailleurs. Le chant…
Pour chantonner, l’harmonica n’est pas réellement l’instrument idéal. Et Kina est très fière de sa voix. Elle a prit l’habitude, depuis que Svetlana est née, de chanter des berceuses pour consoler et endormir sa petite sœur.
Et puis, sa guitare lui donne une excuse pour s’éclipser. Elle prétend avoir besoin de calme pour s’entraîner, chanter et composer. Dans un sens, c’est la vérité… Dans l’autre, elle pourrait tout aussi bien jouer et chanter devant d’autres. En général, elle prend son harmonica, sa guitare et va s’installer dans un coin paisible. Elle peut alors fermer les yeux et se laisser porter par la musique.

Si Kina a longtemps refusé qu’on l’entende et la voit jouer et chanter, c’est tout simplement parce qu’elle se sent vulnérable dans ses moments-là, laissant tomber son masque. À présent qu’elle est raccommodée avec elle-même, au contraire, elle risque plutôt de vous ennuyer par ses chants coutumiers et ses sifflotements récurrents.
Revenir en haut Aller en bas
Kiriena E. Storm

avatar



▌Pseudo : Rinne
▌Crédit : Jerem'
▌Messages : 1165
▌Année : 7ème

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: Kina Storm [Nifie !] Jeu 24 Sep 2009, 18:19




Deux valent mieux qu'une : celui qui a écrit cela ne connaissait pas mes soeurs.
[Samuel Butler]

L’une contre l’autre ou…



La jumelité peut être considérée comme une manière d’avoir toujours quelqu’un sur qui compter, une personne proche de soi qui ne nous trahira pas. Oui… Pourquoi pas. Pour Kina, à une époque, cela voulait juste dire avoir quelqu’un qui vous ressemble, qu’on prend pour vous, qu’on pense être votre clone… Et cela avait tendance à l’agacer. Que qui que se soit la prenne pour Lidwine et elle ne répond plus de rien, même si, aujourd‘hui elle le fait plus par simple automatisme. Sa réaction sera pourtant variable selon son humeur. Un simple sourire tendu, un grincement de dents, un regard meurtrier, un joli nom d’oiseau… Ou, si elle a eu une mauvaise journée, il se peut juste qu’elle décide tout simplement de vous ignorer et de tourner les talons allant voir ailleurs si d‘autres seront plus physionomistes que vous. Et surtout moins suicidaires.

Pour se différencier de sa sœur, il était donc évident pour Kina qu’elle se devait d’avoir le caractère le plus opposé possible. Sa sœur étant plutôt discrète, la jeune fille est alors devenue quelqu’un d’enjouée et de boute-en-train, allant vers les uns et les autres sans problème, se joignant aux groupes et aux conversations avec une facilité déconcertante. En apparence tout d‘abord uniquement… Et puis, depuis qu’elle s’est rabibochée avec sa sœur, elle a fini par devenir réellement quelqu’un de très sociable.

Durant sa tendre enfance, cette façon de se comporter différemment de sa sœur avait tendance à jouer sur ses nerfs et à l’épuiser, la contraignant à être quelqu’un qu’elle n’était pas réellement. Maintenant, elle prend cela différemment, bien différemment d’ailleurs et cela l’amuse prodigieusement. Voir une personne faire tout ce qu’elle peut pour lui prouver combien elle est différente de Line lui fait gagner des points envers sa sœur et cela apporte souvent un sourire en coin sur le visage de mademoiselle K. Strom. Auparavant, elle ne supportait pas que l’on compare ses actions avec celles de sa sœur, que l’on considère sa propre vie comme un double de celle de Lud. Et puis… Et puis il y a eut cette année-là, cet évènement-là…




Nulle amie ne vaut une soeur.
[Christina Rossetti]

… l’une pour l’autre ?



« Line et Kina », « Kina et Line »… Vraiment, ce refrain entendu à longueur de journée finissait par être agaçant ! Et puis, en entrant à onze ans à l’école de magie la plus réputée, Kina pensait être tranquille ! Ici, il y avait tellement d’élèves que chacun ferait sûrement la part des choses et comprendrait qu’elles étaient complètement différentes l’une de l’autre n’est-ce pas ? Oui… Ou pas ! À peine arrivées, les deux jumelles furent la cible des regards. Et ce, sous les froncements de sourcils déjà grincheux de Kiriena qui prit bien garde à ne pas se trouver trop souvent en compagnie de sa sœur. Et surtout à se faire des amis bien différents ! Seulement… Si Kina était comme cela, c’était parce qu’elle voulait se différencier de Lud non ? Et donc, sa sœur était le point central de sa vie, malgré tout. À l’école, à la maison, elles étaient toujours ensemble, même si elles ne passaient pas leur temps l’une avec l‘autre, elles vivaient côte à côte. Et ici… Dès lors que Kiriena se rendit compte qu’elle pouvait se trouver loin de sa sœur sans craindre les remontrances de sa mère, elle s’en donna à cœur joie ! Avant de s’apercevoir à quel point la simple présence de sa jumelle lui manquait. Ce lien qu’elle avait toutes ces années cherchait à nier était bien présent. Et trop tenace pour qu’elle songe à s’en défaire. Aussi, aidé par son frère, elle se rapprocha progressivement de Line, petit à petit, étonnée de remarquer que s’entendre avec sa sœur était si facile.

« Redécouvrir » sa jumelle permit donc à Kina de redevenir elle-même. En effet, s’apercevoir qu’elle aimait réellement sa sœur, avec ses différences aussi bien qu’avec ses ressemblances démontra à la jeune fille combien elle avait parfois pu être injuste. Depuis lors, les deux sœurs se sont accordées sur un point : elles ne doivent pas changer parce que s’aimer toutes deux est leur secret envers le reste du monde. Se rendre véritablement compte, à onze ans, que l’on a une sœur jumelle avec laquelle tout partager leur a donné envie de garder leur relation pour elles deux, protégeant cette bulle devenue nécessaire. Alors non…Ne vous fiez surtout pas à l’air de « je déteste ma jumelle ! » que Kina arbore… Ou alors vous tomberez dans le piège que les demoiselles ont spécialement conçues à votre égard. Hé oui ! Un jeu, un splendide jeu de l’oie où les deux sœurs sont les maîtres du jeu. Pour elles deux, vous n’êtes qu’un pion dans leur univers. Ça n’a rien de péjoratif attention ! Lorsque Kiriena accorde son amitié, celle-ci est réelle ! Seulement… Elle n’avouera pas à quel point sa sœur compte pour elle parce que cela ruinerait le jeu. Et ce jeu qui la lie à Line depuis cinq ans est, avec Line elle-même ce que Kina a de plus précieux dans sa courte vie. Concernant le jeu, le but est simple : faire croire au reste du monde qu’elles sont totalement différentes et que, à cause de cela, elles se sont toutes deux prises en grippe (ce qui, si on s‘arrête à leur enfance, est parfaitement vrai). Celle qui montrera à quel point sa jumelle compte et se fera griller par une tierce personne a… perdu. La gagnante récolte alors quelque chose de son choix, qui varie, selon ses envies.


Arrêtons-nous maintenant aux relations de Kiriena avec le reste des élèves : hé bien, en vérité depuis la première année, Kiriena ayant tout fait pour paraître différente de sa sœur, au bout de quelques mois à peine après leur entrée à l‘école, plus personne ne faisait l’amalgame entre les deux gamines et pour cause : Kina avait distribué des taloches à la majorité des gens qui s’y était risqué… Mais avec le sourire et sur un mode humoristique, s’attirant la sympathie de nombreuses personnes dont un groupe avec lequel elle s’était lié au fil des années. Que se soit avec les filles ou les garçons on ne pouvait pas qualifier Kina de sauvage, bien au contraire et son visage enjoué la rendait apparemment attirante aux yeux des gens. Pourtant elle s’en voulait de leur mentir… Tout d’abord parce qu’en première année, elle n’était pas si ouverte qu’elle avait voulu leur faire croire. Mais c’était Lidwine la solitaire. Elle, Kina, était celle qu’on saluait au détour d’un couloir, juste parce que l’on savait qu’elle vous sourirait. Si tant est que vous ne faisiez pas référence à sa sœur en sa présence évidement ! La seule personne qui s’y était risqué s’en souvenait encore ! Et le groupe tout entier avec elle ! Gentille oui… Mais au caractère volcanique.

Se disant qu’elle ressemblait décidemment beaucoup à sa jumelle, Mickael puisque tel était son nom, s’était un jour hasardé à le lui dire et avait lourdement insisté, sûr d‘avoir raison. Il avait vite déchanté… De la jolie princesse, Kina s’était transformée en méchant dragon et les flammes crachées avaient été à deux doigts de calciner totalement le jeune homme. Sautant sur ses pieds, la miss lui avait assené une gifle retentissante avant de se reprendre et de se reculer, tremblante de rage. Après quoi, elle lui avait interdit de jamais recommencer ses divagations, soutenant qu’il avait pour le moins besoin de lunettes ou d’un nouveau cerveau.
Le jeune homme, qui la connaissait malgré tout mieux qu’il n’y paraissait, n’avait peut-être pas été dupe… En tout cas, l’incident avait été clos et seul l’empreinte de la main de Kina sur la joue de Mickael faisait encore jasé, ce qui n’avait pas empêchée la vie monotone de continuer son cours.

Puis, progressivement, quelques changements étaient apparus dans le comportement de Kiriena. Un côté plus réel, plus vrai qui donnait aux gens envie de se lier davantage encore avec elle. Sans savoir qu’elle leur cache à tous le fait que son slogan « je ne suis pas ma soeur » n’est maintenant qu’à moitié vrai.

Qui sait… Peut-être saurez-vous découvrir qui elle est vraiment ?
Revenir en haut Aller en bas
Kiriena E. Storm

avatar



▌Pseudo : Rinne
▌Crédit : Jerem'
▌Messages : 1165
▌Année : 7ème

• HIDDEN IN ME •
Parchemin d'information(s):
MessageSujet: Re: Kina Storm [Nifie !] Jeu 24 Sep 2009, 22:49

Maxouuuuuu calin3
N'empêche, pas "Kiri" quand même ! Razz


Aydan C. Marshall a écrit:
    C'est faux, on a forcé personne =O C'est toi qui nous aime trop, avoues (a)

Chuuuuuuuuuuuuuut-euh !! Rolling Eyes

Ady a écrit:
    Tu es validée, amuses-toi bien ma miss K ~ ♥️

Merciiiiii calin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kina Storm [Nifie !]

Revenir en haut Aller en bas

Kina Storm [Nifie !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium Incantatem :: HISTORY IS THE SCIENCE OF WHAT NEVER HAPPENS TWICE :: THE SORTING HAT :: Répartitions validées-